Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Invité


INSMonsieur le Coordonnateur, l'Institut National de la Statistique (INS) réalise la première Enquête Harmonisée sur les Conditions de Vie des Ménages (EHCVM) auprès des Etats membres de l'UEMOA. Pouvez-vous nous expliquer ce qu'est d'abord une enquête harmonisée sur les conditions de vie des ménages ?
Avant de répondre à vos questions, permettez-moi d'abord de remercier très sincèrement votre journal, pour l'intérêt qu'il porte à nos différents types d'activités et plus spécialement celles liées aux questions de statistiques et de démographie qui, je dois le dire, sont d'un intérêt capital dans un pays comme le nôtre. Est-il encore besoin de rappeler que ce sont les données recueillies par les statistiques qui permettent de mesurer le degré d'avancée dans un pays ? Pour ce qui est de votre question, à savoir qu'est-ce qu'une enquête harmonisée sur les conditions de vie des ménages, j'aimerais rappeler que les micro-données nécessaires au suivi et l'évaluation des politiques publiques proviennent principalement de quatre (4) sources : les enquêtes auprès des ménages, les recensements de la population ; les statistiques de sources administratives et les données électroniques.
L'une des difficultés que nous rencontrons est la non fiabilité des données électroniques et/ ou administratives, tandis que les statistiques administratives ne portent que sur les individus en lien avec l'administration. Quant aux recensements généraux de la population, leurs coûts financiers sont tels qu'on ne peut les réaliser qu'une fois tous les 10 ans au minimum alors que les besoins sont pressants. De ce fait, les enquêtes constituent la principale source de données pour la production de l'information statistique dans nos pays en développement. Ce constat ayant été fait dans nombre de pays, la commission de l'UEMOA a réalisé une étude sur l'état de la pauvreté au sein de l'UEMOA, qui a relevé que « les variabilités des méthodes et des périodes des mesures de la pauvreté réduisent les comparabilités spatiales et temporelles entre pays ». Ceci a conduit la commission de l'UEMOA à envisager un projet d'harmonisation et de modernisation des enquêtes auprès des ménages dans les Etats membres. Voilà donc pour ce qui est de la définition de l'enquête Harmonisée...

En quoi cette démarche constitue-t-elle, en soi, une nouveauté ?
Les deux raisons qui plaident pour cette harmonisation sont d'une part la nécessité de disposer au niveau international, de normes en matière d'enquêtes pour le suivi de la pauvreté et des conditions de vie des ménages comme dans tous les autres domaines de la statistique, et d'autre part, l'adoption des Objectifs de Développement Durable (ODD) pour la période 2015-2030. Ce projet, permettez-moi d'insister, présente plusieurs avantages : l'harmonisation facilitera la comparaison des données statistiques des différents pays. Ensuite, elle rend plus facile le dialogue sur la pauvreté en ce sens qu'elle permet de calculer des indicateurs de manière plus transparente pour tous les acteurs (gouvernement, société civile, universitaires, organisation internationales,...). On sait que dans nombre de pays, les chiffres sur la pauvreté sont souvent contestés. Quand ils ne le sont pas par les autorités, ils le sont par la Société Civile.

Quelles sont les objectifs poursuivis par cette enquête ?
Le principal objectif est de renforcer la capacité des Instituts Nationaux de la Statistique (INS) des Etats membres de l'UEMOA, de façon à produire régulièrement des données pertinentes, fiables et comparables dans le temps et entre pays, dans le domaine des conditions de vie des ménages et de la pauvreté.

Quelles sont les principales cibles ?
Les principales cibles de cette enquête sont les populations et les communautés dans lesquelles elles vivent. Cette enquête concerne l'ensemble du territoire national.

Comment se prépare cette importante enquête ?
Rappelons tout d'abord que cette enquête est financée par la Banque Mondiale qui a mis à la disposition de l'UEMOA, les moyens qu'il faut. Ensuite un accord subsidiaire a été signé entre l'UEMOA et les Instituts Nationaux de la Statistique des pays membres. A l'INS, après la signature de cet accord, il a été mis en place une équipe de coordination dirigée par le Directeur général. Cette équipe est chargée de l'élaboration de la méthodologie et des outils de collecte des données. Elle est également chargée de la formation des agents enquêteurs, la supervision de la collecte des données sur le terrain. Elle est également chargée de veiller à la qualité des données collectées sur le terrain.
Actuellement nous sommes à l'étape de déploiement des équipes de collecte de données sur le terrain de la vague 1 de la 1ère enquête. En effet, il convient de vous informer qu'il est prévu la réalisation de deux enquêtes, avec chacune deux vagues. Ainsi, il sera déployé sur le terrain, 15 équipes composées chacune d'un contrôleur et de trois agents enquêteurs. Ces équipes sillonneront l'ensemble du pays pendant trois mois. Enfin, pour se rendre compte de l'évolution de la collecte des données sur le terrain et surtout pour veiller à la qualité de ces données, des missions de supervision sont prévues et seront réalisées par des cadres de l'INS.

Quel est le montant du financement de cette enquête ?
Le budget de la première enquête avec deux vagues est estimé à 1milliard 121 millions 399 mille 400 F.CFA.

Quels sont les principaux partenaires techniques et financiers qui y contribuent ?
Les principaux partenaires techniques et financiers de l'EHCVM sont l'UEMOA et la Banque Mondiale.

Avez-vous un message particulier à l'endroit des populations?
Nous lançons un vibrant appel aux populations pourqu'elles apportent tout l'appui nécessaire aux enquêteurs et qu'elles répondent en toute franchise aux questions qui leur seront posées. Elles doivent savoir que les données collectées au cours de ces opérations de collecte sont confidentielles et ne servent qu'à l'établissement des tableaux statistiques.

Réalisée par Oumarou Moussa(onep)
19/10/18

Publié dans Invité
Écrit par
En savoir plus...

Economie

Conférence de presse conjointe Ministre des Finances –Mission FMI : «La croissance devrait passer de 5,2% en 2018 à 6,5%…

Conférence de presse conjointe Ministre des Finances –Mission FMI : «La croissance devrait passer de 5,2% en 2018 à 6,5% en 2019» selon M. Christoph A. Klinge, chef de la mission du FMI

Au terme d'une mission du Fonds monétaire international (FMI) ayant séjourné dans notre pays, le ministre des Finances, M. Hassoumi Massoudou et le chef de la mission du Fonds Monétaire International (FMI), M. Christoph A. Klinge par ailleurs Chef Division Adjoint Département Afrique ont animé hier matin, une conférence de presse conjointe au ministère des Finances à Niamey. Il s'est agi de conclure la troisième revue du programme appuy...

Signature d'une convention entre l'AFD et le gouvernement : Une aide budgétaire française de 6,6 milliards de FCFA au pr…

Signature d'une convention entre l'AFD et le gouvernement : Une aide budgétaire française de 6,6 milliards de FCFA au profit du Niger

Le ministre des Finances M. Hassoumi Massoudou, la Directrice Afrique de l'Agence française de développement (AFD) et la Directrice générale du Trésor français ont signé le 08 octobre dernier à Paris en France une convention d'aide budgétaire pour un montant de 10 millions d'Euros, soit 6,6 milliards de FCFA. Cet appui s'inscrit dans le cadre de l'aide budgétaire française en soutien à la mise en œuvre du Programme économique et financi...

Energie/Pétrole: Bataille serrée entre indiens et chinois pour SAVANNAH Petroleum

Energie/Pétrole: Bataille serrée entre indiens et chinois pour SAVANNAH Petroleum

Présente au Niger depuis 2014 suite à l'acquisition de son premier permis (R1/R2) d'Agadem, Savannah Petroleum qui a commencé sa campagne de forage cette année, peut se targuer d'avoir déjà à son actif quatre découvertes sur quatre tentatives. Cent pour cent de réussite que n'ont pas manqué de saluer les spécialistes du secteur sur le plan international. Le champ d'Amdigh en particulier constitue le point d'orgue de ce succès, car il es...

Fin du Forum Chine-Afrique sur la coopération (FOCAC-2018) : Le ministre du Pétrole tire un bilan satisfaisant

Fin du Forum Chine-Afrique sur la coopération (FOCAC-2018) : Le ministre du Pétrole tire un bilan satisfaisant

Après deux jours d'intenses travaux, les Sommets du Forum sur la coopération Sino-Africaine (FOCAC-2018) ont pris fin le 4 Septembre 2018 à Beijing, la capitale chinoise. Au cours de ce forum, les membres du gouvernement ayant accompagné le Chef de l'Etat à cette importante rencontre triennale sino-africaine, ont marqué leur présence à travers la signature de plusieurs mémorandums d'entente et accords avec le gouvernement chinois et les...

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE décaisse 21 millions d'euros (13,775 milliards de FCFA) en faveur du N…

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE décaisse 21 millions d'euros (13,775 milliards de FCFA) en faveur du Niger

Conformément au calendrier convenu dans la Convention de Financement signée entre le Niger et l'Union européenne, le décaissement de la première tranche d'appui budgétaire 2018 du programme "Appui budgétaire à la Justice, à la Sécurité intérieure et à la Gestion des Frontières du Niger" a été décidé en juillet 2018 et un montant de 21 millions d'euros soit près de 13,775 milliards de FCFAa été versé début août au Trésor public nigérien ...

Rencontre d'Affaires « Niger, terre d'opportunités » à Pékin : Présenter les opportunités d'affaires de notre pays pour …

Rencontre d'Affaires « Niger, terre d'opportunités » à Pékin : Présenter les opportunités d'affaires de notre pays pour attirer les investisseurs chinois

Poursuivant sa visite de travail et d'amitié en République Populaire de Chine, le Président de la République SE Issoufou Mahamadou a présidé le vendredi dernier la rencontre d'affaires intitulé ''Niger Business day'' consistant à attirer les entreprises chinoises à venir investir dans notre pays. La rencontre a été placée sous le thème « Niger, terre d'opportunités ». Compte tenu de la pertinence de la rencontre plusieurs investisseurs ...

Communiqué de l'Union européenne : L'UE décaisse 30millions d'euro en faveur du Niger (soit 19,678 milliards de Francs C…

Communiqué de l'Union européenne : L'UE décaisse 30millions d'euro en faveur du Niger (soit 19,678 milliards de Francs CFA)

Conformément aux calendriers prévus, l'Union européenne vient d'approuver le décaissement de deux programmes d'appuis budgétaire au profit du Budget de l'Etat nigérien 2018.Un montant total de 30 000 000 EUR (soit 19,678 milliards de Francs CFA) sera de ce fait versé au Trésor public nigérien d'ici quelques jours. Ce financement provient du Fonds européen de Développement (FED) et s'inscrit dans la mise en œuvre de deux programmes d'app...

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE va fournir plus de 191 millions d'euros d'aide humanitaire aux pays du…

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE va fournir plus de 191 millions d'euros d'aide humanitaire aux pays du sahel dont 32,2 millions d'Euros pour le Niger

Alors que la région du Sahel est confrontée à la plus grave crise alimentaire et nutritionnelle de ces cinq dernières années ainsi qu'à une insécurité persistante, la Commission a annoncé un ensemble de mesures d'aide humanitaire d'un montant de 191,3 millions d'euros.«Vu les nombreuses personnes touchées par la crise alimentaire qui s'aggrave au Sahel, il n'y a pas de temps à perdre. L'aide de l'UE consistera en une assistance vitale p...

Signature d'accords de financement Niger-Banque Mondiale : 66 milliards de FCFA au profit des secteurs de l'emploi des j…

Signature d'accords de financement Niger-Banque Mondiale : 66 milliards de FCFA au profit des secteurs de l'emploi des jeunes, des enseignements techniques et professionnels et de la santé

La Banque mondiale signe trois accords de financement avec le Niger pour un montant global de 66 milliards de FCFA destinés à la mise en œuvre de deux nouveaux projets et au financement additionnel d'un autre existant. Il s'agit du projet Régional Disease Surveillance Systems Enhancement phase 3 (REDISSE 3), du Projet Emploi des Jeunes et Inclusions Productives (PEJIP) et Projet de Développement des Compétences pour la Croissance (PRODE...

Clôture de la revue conjointe sur la performance du portefeuille des projets financés par la Banque Mondiale : Pour l'ef…

Clôture de la revue conjointe sur la performance du portefeuille des projets financés par la Banque Mondiale : Pour l'efficacité des projets et programmes de développement financés par l'institution financière internationale

Après une journée de réflexions, les participants à la revue conjointe sur la performance du portefeuille des projets financés par la Banque mondiale au titre de l'année 2018 ont clôturé leurs travaux. Cette revue vise un triple objectif à savoir : l'examen de l'état de mise en œuvre des recommandations de la précédente, échanger sur l'état du portefeuille et proposer toutes les mesures idoines pour une mise en œuvre efficace et efficie...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Ingall : Entre cauchemars de la route et ambiances…

Ingall : Entre cauchemars de la route et ambiances de la Cure salée

Dans le langage des routiers nigériens, l'expression ''éviter les nids de poule'' est bien...

vendredi 26 octobre 2018

Yashi à Ingall : Une pratique ancestrale qui perdu…

Yashi à Ingall : Une pratique ancestrale qui perdure encore !

7 heures le matin au quartier Aghafey de Ingall. Les visiteurs sont curieux d'assister à u...

vendredi 26 octobre 2018

La Cure salée : Un véritable espace marchand aussi

La Cure salée : Un véritable espace marchand aussi

La Cure Salée ne se limite pas seulement à la jouissance culturelle des communautés nomade...

vendredi 26 octobre 2018

L'air du temps

Grosse arnaque à Niamey

Grosse arnaque à Niamey

Des centaines de millions envolées dans la nature dans le ciel gris de Niamey, plusieurs c...

vendredi 16 novembre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.