Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editorial : Trève de controverse !


DG onepDepuis la nomination par le Gouvernement du nouveau Directeur Général des Douanes, une guerre sans merci, par médias interposés, oppose le Syndicat National des Agents de Douanes (SNAD) au ministre des Finances, Massaoudou Hassoumi.
De communiqués de presse en interventions alambiquées, les douaniers s'arc-boutent sur l'existence d'un statut juridique autonome de leur corps pour contester une prérogative constitutionnelle du Président de la République.Toujours est-il que l'on ne doit pas perdre de vue que,dans l'esprit du législateur, les dispositions du Statut autonome invoquées par la SNAD,à propos précisément des critères de nomination du Directeur Général des Douanes, ne s'appliquent qu'aux cadres du corps de la Douane. Non, le Statut autonome de la douane ne saurait concerner les autres cadres de l'administration publique dont le Chef suprême de l'administration dispose bel et bien des prérogatives de nommer à la tête de la Direction générale !
Nul besoin d'être juriste ou constitutionnaliste pour savoir que la Constitution, en tant que législation suprême d'un pays, est au-dessus de toutes les lois. Or, notre Constitution, en plusieurs de ses articles, notamment les articles 46 et 70, accorde les pleins pouvoirs au Chef de l'Etat pour nommer aux emplois supérieurs de l'Etat. Mieux, dans le cas présent, sujet de la controverse, la personnalité nommée à la tête de l'administration douanière dispose d'atouts non négligeables pour aider la Douane à atteindre les objectifs à elle assignés.
Cette nomination n'est donc ni un désaveu de la compétence des Douaniers, ni un mépris pour leur corps. Il s'agit simplement d'une décision souveraine du Gouvernement qui souhaite insuffler une nouvelle dynamique à la Douane dans sa politique de mobilisation des ressources internes.

Dans un monde secoué de plus en plus par la crise internationale, les pays ne peuvent compter que sur eux-mêmes pour assurer toutes leurs dépenses de souveraineté. Notre pays, confronté à une crise sécuritaire sans précédent, une crise sociale sous-jacente multiforme, et une crise économique et financière engendrée par la chute du prix des matières premières, se doit de se donner nécessairement les moyens pour y faire face pour ne pas sombrer plus avant dans les dédales de la pauvreté et du sous-développement. Pour répondre efficacement aux revendications de l'école nigérienne et des autres secteurs sociaux.
Dans beaucoup de pays, comme l'a si bien rappelé le ministre Massaoudou Hassoumi, les gouvernants ont implémenté l'exemple de pays anglophones qui ont installé les ''Revenus Authority'' regroupant les Douanes et les Impôts, afin d'aboutir à une meilleure synergie des activités et une mutualisation des moyens. C'est l'exemple du Togo, lui-même calqué sur l'exemple du Rwanda.

Pour notre cas précis, le Président de la République a le pouvoir et la loi avec lui pour choisir quelqu'un de compétent en qui il a confiance tout en lui assignant des objectifs de performance dans la mobilisation des ressources.
Aujourd'hui, nous avons besoin de mobiliser nos ressources internes, toutes nos ressources internes ! C'est le combat de tout le monde.
La Douane, qui s'est sentie frustrée par les vérités amères du ministre des Finances, doit au contraire se ressaisir pour rattraper son retard par rapport à ses consœurs de la sous-région. Les palabres inutiles et autres invectives ne sont plus de mise. Le Niger a besoin de la mobilisation de toutes ses ressources pour assurer souverainement l'exécution du Programme de Renaissance acte II.
La nomination d'un cadre de l'Armée au poste de Directeur Général des Douanes n'est donc nullement un quelconque abus de pouvoir, a fortiori une entorse à notre loi fondamentale qui stipule d'ailleurs en son Article 66 : ''Les Forces Armées Nigériennes (FAN) assurent la défense de l'intégrité du territoire national contre toute agression extérieure et participent, aux côtés des autres forces, à la préservation de la paix et de la sécurité, conformément aux lois et règlements en vigueur. Elles participent à l'œuvre de développement économique et social de la Nation, et peuvent exercer des responsabilités correspondant à leurs compétences et qualifications''. Dura lex, sed lex!

Mahamadou Adamou( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )
www.lesahel.org

Etranger

Visite dans deux villes de la province de Shandong : Yantai et Jinan : A la découverte des repères historiques et cultur…

Visite dans deux villes de la province de Shandong : Yantai et Jinan : A la découverte des repères historiques et culturels du peuple chinois

Après les différentes communications des experts en journalisme et la visite de la Radio Chine Internationale (CRI), la délégation des professionnels de médias du Niger qui séjourne en Chine s'est rendue successivement dans la ville de Yantai où se trouve le musée du vin rouge et à Jinan, le chef-lieu de la province Shandong. Située à l'Est de Beijing au bord de la mer, Yantai est une ville à la fois industrielle, touristique et culture...

Visite du Président de la République, Chef de l'Etat, à Gao (Mali) : Le Chef de l'Etat félicite le bataillon nigérien de…

Visite du Président de la République, Chef de l'Etat, à Gao (Mali) : Le Chef de l'Etat félicite le bataillon nigérien de la MISMA

Le Président de la République, Chef Suprême des armées, SE Issoufou Mahamadou a effectué, samedi, une visite à Gao (Mali), d'où il a exprimé son ferme soutien et ses encouragements, ainsi que ceux de l'ensemble du peuple nigérien, aux officiers, sous-officiers, militaires de rang et gendarmes composant le bataillon nigérien de la MISMA. SE Mahamadou Issoufou les a vivement félicités pour les actions déterminantes qu'ils mènent dans le c...

Grâce à vous l'espoir renaît sur l'ensemble du territoire malien : «Officiers, Sous-officiers, Militaires du Rang, Genda…

Grâce à vous l'espoir renaît sur l'ensemble du territoire malien : «Officiers, Sous-officiers, Militaires du Rang, Gendarmes du Bataillon nigérien de la MISMA

Souvenez-vous que lors de notre dernière rencontre à Ouallam, je vous apportais les salutations et les félicitations du Chef Suprême des Armées ainsi que celles du peuple nigérien.Souvenez-vous aussi que je vous disais toute l'admiration que le Niger et son peuple vous portent face aux actions déterminantes et permanentes menées par nos forces de défense et de sécurité pour la sauvegarde de la paix et de la sécurité. Souvenez-vous enfin...

Situation politique et militaire en République Centrafricaine : La CEN-SAD engage les nouvelles autorités à veiller au r…

Le Secrétariat général de la Communauté des Etats sahélo-sahariens CEN-SAD suit avec une très profonde préoccupation l'évolution de la situation politique et militaire en République Centrafricaine, marquée, le 24 mars 2013, par la remise en cause de l'ordre constitutionnel par des groupes armés se réclamant de la coalition de la SELEKA, indique un communiqué de presse rendu public, hier, par le Secrétariat général de ladite organisation...

Libye : Deux ans après la révolution

Une mission de l'Unité de Fusion et de Liaison (UFL) qui regroupe huit pays, s'est rendue en février dernier en Libye, afin d'évaluer le dispositif sécuritaire de lutte contre l'insécurité et le terrorisme de ce pays, deux ans après le déclenchement de la Révolution. La mission était composée de journalistes d'Algérie, du Burkina Faso, de la Mauritanie, du Mali, du Niger et de la Libye.Pendant son séjour en Libye, la mission de l'UFL a ...

Dans Gao, les cousins nigériens montent la garde

Dans Gao, les cousins nigériens montent la garde

Premier contingent de la force africaine, la MISMA, déployé dans le nord Mali, un bataillon de Nigériens appuie les Français et les Maliens face à la menace djihadiste. Sécuriser Gao et ses environs. L'objectif initial était clair et la mission à portée des moyens déployés. Pourtant, les miliciens du Mujao ont rebattu les cartes. En quatre jours, deux attentats-suicides et les infiltrations de dimanche après-midi ont mis fin à deux sema...

Reportage à Gao : le tombeau des Askia sauvé de justesse

Reportage à Gao : le tombeau des Askia sauvé de justesse

La ville de Gao est connue aussi sous le nom de la «Cité des Askia», donné en référence aux célèbres rois de la dynastie des Askia qui ont régné pendant des siècles dans le Songhoy. Ces illustres rois du Royaume ont construit une mosquée, un lieu de culte qui abritait aussi les tombeaux des différents rois qui se sont succédé.La mosquée est un lieu de culte séculaire, puisque construite il y a plus de six (600) ans. Construite en terre ...

COOPERATION SINO-AFRICAINE : LA CHINE DOUBLE SES CREDITS A L'AFRIQUE POUR UN TOTAL DE 20 MILLIARDS DE DOLLARS

Ouverte, jeudi dernier dans la 2ème salle du banquet du Grand Palais du Peuple à Beijing, en République Populaire de Chine, la 5ème conférence ministérielle du Forum sur la Coopération sino-africaine (FOCSA ou FOCAC), a tenu ses promesses. L'exemplarité de la relation sino-africaine s'est traduite par l'annonce faite par le président chinois SEM. Hu Jintao, qui préconise cinq domaines prioritaires pour promouvoir les relations entre nos...

5EME CONFERENCE MINISTERIELLE DU FORUM SUR LA COOPERATION SINO-AFRICAINE (FCSA) A BEIJING (REPUBLIQUE POPULAIRE DE CHINE…

Les 19 et 20 juillet, la 5ème Conférence ministérielle du Forum sur la Coopération sino-africaine (FCSA) se tiendra à Beijing. Ce sera un nouvel événement majeur dans les relations d'amitié et de coopération entre la Chine et l'Afrique. Depuis sa création en 2000, le FCSA est devenu un mécanisme important de dialogue collectif et de coopération pragmatique entre la Chine et l'Afrique dans la nouvelle période, et a contribué énergiquemen...

ELECTIONS LEGISLATIVES EN LIBYE : LES LIBERAUX EN TETE

Les libyens ont été appelés aux urnes samedi dernier, afin d'élire leurs députés. Après quatre décennies de régime autocratique de Mouammar Kadhafi, ce sont 1,6 million d'électeurs sur 2,8 millions inscrits qui ont voté ce samedi aux premières élections libres de l'histoire de ce pays autrefois appelé la Grande Jamahiriya du Colonel Kadhafi.

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Préparatifs de la fête de l'Aïd-el-fitr à Niamey :…

Préparatifs de la fête de l'Aïd-el-fitr à Niamey : Affluence générale vers les marchés de la capitale

Dans quelques heures, à l'instar du reste de la communauté musulmane, les fidèles de notre...

vendredi 23 juin 2017

Repas de fête : Disponibilité et stabilité des pri…

Repas de fête : Disponibilité et stabilité des prix de la volaille et du poisson importé

Les fêtes sont des grands moments de consommation de viande surtout de la volaille. Les pi...

vendredi 23 juin 2017

Les Salons de beauté plus que jamais sollicités

Les Salons de beauté plus que jamais sollicités

Le jour de la fête est un grand jour pour les femmes et les jeunes filles. C'est en effet ...

vendredi 23 juin 2017

L'air du temps

Epilogue ramadanesque

Epilogue ramadanesque

Jour J moins 28 ; - 27 ; -4 ; -3 ;-2, etc. Pour certains jeûneurs, le compte à rebours déc...

vendredi 23 juin 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.