Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editorial :Alkawali ya cika, promesse tenue !


DG onepLe Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou, a procédé, hier matin, à l'inauguration officielle du nouveau marché Dollé de Zinder. C'était devant une foule immense, enthousiaste et reconnaissante. Zinder était en fête, Zinder était fière d'accueillir ce Président de la République si profondément attaché à ses promesses, si proche de son peuple dont il connait parfaitement les aspirations profondes.
Oui, le Président Issoufou l'avait promis, le 16 juin 2015, lorsqu'il procédait à la pose de la première pierre du chantier dudit marché. ''J'ai pris l'engagement de veiller au bien-être et à l'épanouissement des populations nigériennes. C'est un devoir pour moi de lutter pour défendre vos intérêts, populations du Damagaram. Et l'histoire dira un jour que c'était au temps de la Renaissance (...) que le marché moderne Dollé de Zinder a été construit''.
Aussitôt l'engagement pris, le Chef de l'Etat s'est donné corps et âme pour concrétiser cette promesse. Il suivait personnellement l'évolution des travaux. Ni la morosité économique ambiante, ni le découragement et le scepticisme de certains compatriotes ''maîtres démolisseurs'' des œuvres des grands hommes ne l'ont dévié du chemin qu'il s'est tracé pour aboutir à la concrétisation de ce projet. Il voulait doter la région de Zinder d'un marché ultra moderne, il fallait qu'il le fasse, sans précipitation, mais avec tact, méthode et détermination.
Alkawali ya cika, promesse tenue ! Zinder possède aujourd'hui un marché ultra moderne Dollé, érigé sur 8,6 hectares, pour un coût total de plus de 13 milliards de FCFA et qui dispose de 2.152 boutiques d'une superficie courante de 12 mètres carrés ; des halles de ventes au sol ; un bloc administratif pour la gestion du marché ; 8 aires de prières ; 8 blocs sanitaires ; 8 portiques d'entrée ; 4 casiers à déchets ; des aménagements de VRD composés de voies bitumées ; ainsi que d'un dispositif d'accès à divers réseaux Internet pour faciliter la vie aux commerçants dudit marché.
Aujourd'hui encore, Son Excellence n'a pas dérogé à cette tradition. En effet, le Président de la République est parmi nous pour nous remettre les clés du nouveau marché Dollé, une infrastructure moderne construite à grands frais par l'Etat avec l'appui de ses partenaires.
Aujourd'hui, c'est en grandes pompes que Zinder, voire le pays tout entier, célèbre l'esprit créatif et inventif de ce grand homme, visionnaire et pragmatique. C'est avec joie et extase que Zinder découvre les bienfaits d'un marché ultra moderne et qui boostera à coup sûr l'économie d'une région qui en a tant besoin.
Zinder est joyeuse, Zinder fête la renaissance de Dollé, ce marché mythique, créé par les colons et que les autochtones étaient obligés de fréquenter à coups de fouet. Aujourd'hui, par la magie de la Renaissance, dolé kajé Dollé (obliger de passer par le marché Dollé) non pas à coup de fouet, mais du faits des attraits et des merveilles du marché pour le rayonnement de ton commerce. Dolé kajé Dollé lors de ton passage à Zinder pour faire des emplettes. Dolé kajé Dollé pour admirer les charmes du marché.
Très touché par cette admiration et cette adhésion massive aux idéaux de la Renaissance, le Président de la République a salué les populations de Zinder pour « l'accueil exceptionnel » qu'elles lui ont réservé, soulignant que « c'est toujours un plaisir pour lui d'être à Zinder. »
Pour le Chef de l'Etat, « Zinder était un carrefour commercial prospère, et j'espère que le Marché Dollé, que nous venons de moderniser, contribuera à restaurer cette prospérité. Il faut le clamer haut et fort pour s'en réjouir, notre pays dispose désormais, de trois marchés modernes (Niamey, Maradi et Zinder) et « je me félicite de ce que le Gouvernement de la Renaissance a construit deux de ces trois marchés modernes du Niger », a réaffirmé le Président Issoufou, tout en encouragent vivement le Gouvernement de la Renaissance à poursuivre la mise en œuvre du Programme de renaissance dans tous les domaines et dans toutes ses priorités en particulier la modernisation de la ville de Zinder « Programme Zinder Saboua» dans la perspective de la commémoration du 60ème anniversaire de la République. «J'encourage le Gouvernement à poursuivre la mise en œuvre des autres priorités du Programme de Renaissance et à se concentrer dans la mobilisation des ressources internes pour réaliser toutes ces priorités», a-t-il dit.
Comme quoi, l'ancien Gouverneur de la région a eu raison de dire, tel que l'a rappelé hier l'actuel Gouverneur, qu'à chaque qu'il vient en visite à Zinder, ''le Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence Elh. Issoufou Mahamadou est venu pour lancer des travaux d'infrastructures ou pour inaugurer une œuvre au profit de nos concitoyens''.

«Yabon goni, ya zama dolé».

Mahamadou Adamou( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )
28/11/17

Etranger

Error: No articles to display

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le mariage des enfants dans la région de Tahoua : …

Le mariage des enfants dans la région de Tahoua : Grande mobilisation pour éradiquer le phénomène

Avec plus de 58% de la population constituée de jeunes, autant dire que la jeunesse est l'...

jeudi 11 octobre 2018

Portrait du chef de Canton d' Illela : L'honorable…

Portrait du chef de Canton d' Illela : L'honorable Yacouba Habibou Oumani est en train de mettre fin au mariage des enfants dans son entité coutumière

Le partenariat entre la chefferie traditionnelle et l'UNICEF et l'UNFPA se porte bien. Il ...

jeudi 11 octobre 2018

Interview d'une enseignante engagée pour les fille…

Interview d'une enseignante engagée pour les filles, Mme Omar Hajia Hassia SCOFI Tahoua: « Quand on est décidé et mobilisé, on obtient les meilleurs résultats »

Mme, vous êtes agent de la Direction départementale des Enseignements Secondaires (DDES) T...

jeudi 11 octobre 2018

L'air du temps

Quand l'ostentation saborde le mariage

Quand l'ostentation saborde le mariage

Si les difficultés se trouvaient enfouies à mille pieds sous terre, to Incha Allahou, l'êt...

jeudi 18 octobre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.