Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Dr. Aoula Yahaya, Coordonnateur du Projet de Développement des Compétences pour la Croissance (PRODEC) : «Avec le financement additionnel, le PRODEC s'ouvrira à sept nouveaux établissements essentiellement portés vers le secteur agro-sylvo- pastoral


invitPour soustraire les jeunes aux aléas du chômage et de la précarité de l'emploi, les Autorités de la 7ème République ont décidé de marquer, dans leur programme de gouvernance politique, leur engagement à mettre en cohérence les différents segments du système éducatif nigérien et le cadrage macro-économique du Plan de Développement Economique et Social (PDES, 2017-2021), pour faire de l'éducation et de la formation, la priorité du gouvernement.
C'est ainsi que le Projet de Développement des Compétences pour la Croissance (PRODEC) a été initié – avec l'appui financier de la Banque mondiale - pour stimuler, entretenir et renforcer la capacité des jeunes, peu ou pas scolarisés ou encore en chômage, à travers la mise en œuvre des trois composantes.
La première composante porte sur «l'amélioration de l'efficacité de la formation formelle» par la satisfaction de la demande de compétences dans les secteurs de l'économie à fort potentiel de croissance. Elle comprend deux sous-composantes dont la première «Approche axée sur la demande de la formation professionnelle formelle» et la seconde sur «l'amélioration du passage de l'école au monde du travail».
La deuxième composante «Renforcement de programmes courts de développement des compétences et d'apprentissage» comprend trois sous-composantes qui mettent l'accent sur l'apprentissage des jeunes déscolarisés sur des programmes de formation à court terme, un système de formation à la demande et la formation en entrepreneuriat.
La troisième composante privilégie surtout «le renforcement des capacités institutionnelles et de suivi-évaluation» des activités de l'Unité de Coordination du Projet et des agences d'exécution ainsi que l'assistance technique apportée au Ministère des Enseignements Professionnels et Techniques.
Dans cet entretien sans fard, le Dr. Aoula YAHAYA affirme que le projet a atteint voire dépassé ses objectifs, à un an de la fin de son cycle de vie.... ......Pour lire la suite abonnez- vous

Etranger

Error: No articles to display

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le mariage des enfants dans la région de Tahoua : …

Le mariage des enfants dans la région de Tahoua : Grande mobilisation pour éradiquer le phénomène

Avec plus de 58% de la population constituée de jeunes, autant dire que la jeunesse est l'...

jeudi 11 octobre 2018

Portrait du chef de Canton d' Illela : L'honorable…

Portrait du chef de Canton d' Illela : L'honorable Yacouba Habibou Oumani est en train de mettre fin au mariage des enfants dans son entité coutumière

Le partenariat entre la chefferie traditionnelle et l'UNICEF et l'UNFPA se porte bien. Il ...

jeudi 11 octobre 2018

Interview d'une enseignante engagée pour les fille…

Interview d'une enseignante engagée pour les filles, Mme Omar Hajia Hassia SCOFI Tahoua: « Quand on est décidé et mobilisé, on obtient les meilleurs résultats »

Mme, vous êtes agent de la Direction départementale des Enseignements Secondaires (DDES) T...

jeudi 11 octobre 2018

L'air du temps

Quand l'ostentation saborde le mariage

Quand l'ostentation saborde le mariage

Si les difficultés se trouvaient enfouies à mille pieds sous terre, to Incha Allahou, l'êt...

jeudi 18 octobre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.