Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editorial : Un modèle typiquement nigérien


DG onepLe Président de la République, SE. Issoufou Mahamadou, a donné, hier matin, le coup d'envoi du colloque sur la Renaissance culturelle. Cette importante réunion qui regroupe des experts, à savoir des sociologues, des économistes, des juristes, des psychologues, des historiens, des démographes, des philosophes, des anthropologues, etc, vise entre autres à mieux repenser la voie de développement par le biais de la Renaissance culturelle.
Il s'agit donc de tracer la voie nigérienne de progrès. Une voie autour de laquelle, un consensus national sera dégagé. Une voie qui prend en compte les trois modernisations à savoir sociale, politique et économique. S'appuyant sur les modèles des autres Nations, le Chef de l'Etat s'est longuement penché sur ce qu'il y a de meilleur au niveau des autres peuples, les valeurs positives et les contre valeurs des autres civilisations.

Ainsi, à travers une série de questionnements, le Président Issoufou Mahamadou a posé les jalons de notre renaissance culturelle, cette voie que nous voulons pour notre pays : «D'abord que voulons-nous ? Nous voulons le progrès pour notre pays, la promotion des Nigériens et des Nigériennes, leur épanouissement sur le plan tant spirituel que moral et matériel. Nous voulons le renforcement des capacités d'action collective de notre peuple.».
Combattre la corruption qui gangrène notre société, lutter efficacement contre l'incivisme fiscal, combattre le terrorisme,
le népotisme, le clientélisme, l'injustice, les passes droits, bannir le repli identitaire, proscrire la mauvaise compréhension du rôle des partis politiques et de la société civile, promouvoir l'entreprenariat des jeunes, lutter contre la désinvolture au travail et la recherche du gain facile, etc. Telles sont, entre autres, les actions à envisager pour aller de l'avant dans la renaissance culturelle.
Aussi, le Président de la République exhorte-t-il les participants au Colloque à des réflexions approfondies sur toutes ces questions, l'essentiel étant de fournir à notre pays, un modèle typiquement nigérien, qui survivra aux contingences politiques du moment.
En tout état de cause, comme l'a souligné le Président de la République, il est question ici de savoir sur quelles valeurs pourrons-nous nous appuyer et quelles contre-valeurs nous faudra-t-il combattre, pour réaliser cette ambition de mobilisation de l'action collective au niveau le plus élevé, mobilisation à laquelle le Gouvernement a décidé de s'attaquer.

Voilà pourquoi il a invité les experts à visiter les réalités profondes de notre société en vue d'y identifier les valeurs et les contre-valeurs sur lesquelles il faudra agir. Car, selon la vision du Président Issoufou, il s'agit en définitive, à travers la renaissance culturelle, de ''façonner'' le Nigérien pour en faire un citoyen responsable dont les comportements sont favorables au développement durable.

Mahamadou Adamou( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )

16/02/18

Etranger

Error: No articles to display

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Installation de la saison. froide au Niger : …

Installation de la saison. froide au Niger : "Il fera moins froid cette année'', selon l'ingénieur météorologue Ousman Baoua

La saison des pluies a définitivement plié ses bagages pour donner place à l'harmattan qui...

vendredi 30 novembre 2018

De la nécessité de protéger les enfants contre les…

De la nécessité de protéger les enfants contre les maladies liées au froid

La période de froid est en train de s'installer progressivement au Niger et particulièreme...

vendredi 30 novembre 2018

La friperie, leader du marché pour le choix des vê…

La friperie, leader du marché pour le choix des vêtements contre le froid

En cette fin de mois de novembre, les populations de Niamey changent leurs habitudes vesti...

vendredi 30 novembre 2018

L'air du temps

Ces ''maladies des riches'' qui ne font plus de quartier

Ces ''maladies des riches'' qui ne font plus de quartier

Cancer, tension, diabète, ulcères....Voilà des pathologiesspécifiques qui, il y a quelques...

vendredi 7 décembre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.