Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit plusieurs personnalités

Audience-1Le Président de la République, Chef de l'Etat S.E Issoufou Mahamadou s'est entretenu hier dans la matinée, avec l'Ambassadeur du Royaume d'Arabie Saoudite au Niger S.E Turki Ben Abdoulkadir Al Ali. A sa sortie d'audience, le diplomate saoudien a déclaré avoir transmis au Chef de l'Etat les salutations du Serviteur des deux Saintes Mosquées, le Roi Salmane Ben Abdoul-Aziz et du Prince héritier Mohamed Ben Salmane. « Au cours de nos échanges, nous avons aussi évoqué un certain nombre de questions touchant les relations de coopération entre le Royaume d'Arabie Saoudite et la République du Niger, notamment celles liées à l'économie et à la politique. En effet, les relations entre nos deux pays sont excellentes. C'est pourquoi il nous est loisible de venir de temps en temps discuter avec le Chef de l'Etat sur des questions d'intérêt commun », a confié le diplomate saoudien.Audience-2
Dans l'après-midi, le Chef de l'Etat a reçu en audience l'Ambassadeur de la République Islamique d'Iran S.E Seyed Gholamreza Meigoni. A l'issue de cet entretien, le diplomate iranien a précisé qu'il est venu dire au revoir au Président la République après quatre (4) ans de mission diplomatique au Niger. « Nous avons profité de cette occasion pour d'une part faire un tour d'horizon des relations bilatérales et échanger sur la volonté politique commune de nos Chefs d'Etat de développer davantage les relations de coopération entre la République Islamique d'Iran et la République du Niger. Ces relations se portent très bien et nous allons continuer à les renforcer avec la volonté politique des deux Chefs d'Etat à savoir S.E Issoufou Mahamadou et S.E Hassan Rohani. Qu'il me soit permis de relever l'accueil chaleureux dont nous avons fait l'objet pendant les quatre (4) années au Niger », a souligné S.E Seyed Gholamreza Meigoni.Audience-3
Enfin le Président de la République s'est entretenu avec le Haut représentant de l'Union Africaine pour le Mali et le Sahel M. Pierre Buyoya, par ailleurs ancien Président de la République de Burundi. Au terme de son entretien avec le Chef de l'Etat, le Haut Représentant de l'Union Africaine pour le Mali et le Sahel a indique qu'il est en visite de travail dans au Niger. « Je suis venu consulter le Président de la République. J'ai échangé avec lui sur la question sécuritaire dans le Sahel qui continue à être difficile. C'est la raison pour laquelle, nous avons discuté sur ce que les uns et les autres devraient faire tant au niveau national ; sous-régional qu'au niveau de l'Union Africaine. Nos échanges ont aussi touché l'évolution de la situation politique au Niger notamment avec le dernier congrès du parti au pouvoir qui a pris un certain nombre de mesures de nature à stabiliser le pays. Dans la plupart des pays africains, la stabilisation vient des tentatives de changement de Constitution pour prolonger le mandat. Là, nous avons félicité le Président Issoufou pour ces mesures courageuses. Une autre félicitation que nous avons adressée au Président est relative à la résilience remarquable du Niger au milieu d'une grande insécurité à toutes ses frontières. Le Niger donne aujourd'hui un exemple aux autres pays du Sahel face à l'insécurité que traverse la Région. Nous pensons que face au terrorisme, il n'y pas d'autres voies pour les pays que de s'organiser chaque jour en améliorant les capacités des Forces de Défense et de Sécurité et en peaufinant des nouvelles stratégies à même de répondre à la menace terroriste. Dans cette optique, les populations de la région du Sahel doivent se mobiliser pour dire non aux ''forces du mal''. En définitive, nous pensons que la stabilité de la Région du Sahel passera incontestablement par une meilleure organisation des pays pour faire face à cette guerre asymétrique qui leur a été imposée », a conclu M. Pierre Buyoya, Haut Représentant de l'Union Africaine pour le Mali et le Sahel.
Hassane Daouda (ONEP)
(11/04/2019)

Etranger

France / Le Grand débat national : La panacée contre la crise née des Gilets jaunes ?

France / Le Grand débat national : La panacée contre la crise née des Gilets jaunes ?

      Depuis plus de onze semaines, la France est secouée par la crise des Gilets jaunes. Après plusieurs tentatives de négociations soldées par des échecs, le président français Emmanuel Macron, a lancé le 15 janvier dernier, devant 600 maires réunis à Bourgheteroulde dans l'Eure, ce qu'il a appelé ''le grand débat national''. Cette démarche prévue pour durer jusqu'au 15 mars prochain, arrivera-t-elle à mettre fin à l...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Consommation des arômes et sels artificiels : Des …

Consommation des arômes et sels artificiels : Des additifs alimentaires pas toujours bénéfiques pour notre santé

Communément appelés «arôme Maggi», les exhausteurs de goût ou additifs alimentaires envahi...

jeudi 23 mai 2019

Témoignages de certaines ménagères sur l'effet des…

Témoignages de certaines ménagères sur l'effet des arômes industriels ou « bouillon » sur la santé

Les arômes importés constituent un problème sanitaire important. En effet, il n'est pas ra...

jeudi 23 mai 2019

Le coût du hadj 2019 : Le pèlerinage aux lieux sai…

Le coût du hadj 2019 : Le pèlerinage aux lieux saints de l'Islam, de plus en plus un fardeau pour les fidèles

« L'Etat n'invente pas le prix du Hadj mais étudie toutes les dépenses par rubrique, fait ...

jeudi 16 mai 2019

L'air du temps

Et bientôt la frénésie des préparatifs de la fête

Et bientôt la frénésie des préparatifs de la fête

Jour ''J'' moins 28 ; - 27 ;... -11 ; -10 ; -9, etc. Le compte à rebours est en marche, no...

jeudi 23 mai 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.