Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

L'air du temps


assane-soumanaPouvait-on rester là et assister, impassible, à la sinistre cascade des pertes en vies humaines, quand il suffisait d'une décision quelque peu audacieuse pour arrêter l'hécatombe ? C'est sans doute après avoir cogité sur cette lancinante question (dont la réponse va de soi), que les autorités de la ville de Niamey se sont décidées à prendre à bras le corps les maux liés à la fréquence des tragiques accidents de la voie publique qui n'ont fait que trop de morts au sein de notre capitale.
Aujourd'hui, soit un peu plus d'un mois après l'entrée en vigueur de la loi portant obligation du port de la ceinture de sécurité pour les automobilistes ainsi que du casque de protection pour les motocyclistes, le résultat est là, tout aussi tangible que reluisant ! Car, depuis l'entrée en vigueur de cette décision, que de vies sauvées.
Les chiffres donnés par la direction de l'Hôpital National de Niamey sont très parlants. En effet, selon un bilan dressé par les sévices de l'hôpital national de Niamey, au mois de septembre 2018, il a été enregistré 748 cas d'accidents de la voie publique (AVP), avec 67 patients souffrant de traumatismes crâniens dont 23 cas graves.
Pour le mois d'octobre passé, le bilan fait ressortir, non seulement une baisse remarquable des accidents de la voie publique, mais aussi et surtout une réduction notoire des cas de traumatismes crâniens. En effet, au cours de ce mois, il a été enregistré 356 accidents pour 24 cas de traumatismes crâniens dont 4 graves. N'est-ce pas là un signe palpable de progrès ?
Oui, les Nigériens ont prouvé qu'ils adhérent totalement au changement de comportement tant attendu d'eux. Ils se sont (très facilement !) accommodés au port de la ceinture et du casque. Il s'agit désormais de garder le cap et d'aller de l'avant dans cet élan de changement pour bannir progressivement de notre vie quotidienne certaines pratiques préjudiciables au bien-être de tous et de chacun.
Tenez !... Pendant que nous-y sommes, pourquoi pas une décision du genre qui obligerait les usagers des deux roues à circuler exclusivement sur les pistes cyclables qui ont été aménagées à cet effet tout au long de ces grands boulevards récemment mis en place dans le cadre du Programme Niamey Nyala ? Il se trouve en effet que ces pistes cyclables et les trottoirs réservés aux piétons restent quasiment inexploités à Niamey. Conséquence, tous les usagers se partagent la seule chaussée réservée aux automobiles. Ainsi, voitures, motos, vélos, charrettes, brouettes, piétons, et même les dromadaires et les ânes chargés de paille, se bousculent sur la même chaussée. Un scénario catastrophe qui englobe tous les ingrédients propices à la survenue des accidents de la circulation.
Assane Soumana(onep)
09/11/18

Publié dans L'air du temps
Écrit par
En savoir plus...

Etranger

Error: No articles to display

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

Demandez une Bourse d’études Australia Awards

australieFaites une différence
Demandez une Bourse d'études Australia Awards

Avez-vous le potentiel d'être un futur leader contribuant au développement durable du Niger ? Postulez dès maintenant pour obtenir une éducation de classe mondiale et devenez un chef de file de l'industrie ayant des liens étroits avec l'Australie.
L'appel à candidatures pour les bourses d'études Australia Awards - Africa pour étudier en Australie est ouvert du 1er septembre au 3 décembre 2018. Les candidatures peuvent être envoyées via http://www.australiaawardsafrica.org/.Australia Awards - Africa est un programme de bourses prestigieux qui contribue au leadership africain et au développement des capacités humaines depuis les années 1960.
Le programme offre des formations post-universitaires à court terme et des diplômes de Masters à des pro¬fessionnels nigériens de niveau intermédiaire ou supérieur, couvrant l'ensemble des frais.
Les anciens étudiants reviennent de leurs études avec les compétences, les connaissances et les réseaux nécessaires pour contribuer au développement durable de leur pays. En outre, ils rejoignent une commu¬nauté mondiale d'anciens étudiants ayant des liens permanents entre l'Afrique et l'Australie.Le processus de candidature est ouvert et concurrentiel, offrant des chances égales à toutes les personnes éligibles, quels que soient leur sexe, leur appartenance ethnique et leur handicap.
Les candidats doivent avoir un minimum de compétence en anglais équivalant à un score global IELTS de 5,0.
Plus d'information:
• Les professionnels éligibles occupant des postes de niveau intermédiaire ou supérieur peuvent postuler à l'adresse suivante : www.australiaawardsafrica.org
• Pour en savoir plus sur les études en Australie, visitez : https://www.studyinaustralia.gov.au

Des séances d'information gratuites auront lieu à Niamey, au centre de conférences du Grand Hôtel tous les vendredis en novembre.

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Installation de la saison. froide au Niger : …

Installation de la saison. froide au Niger : "Il fera moins froid cette année'', selon l'ingénieur météorologue Ousman Baoua

La saison des pluies a définitivement plié ses bagages pour donner place à l'harmattan qui...

vendredi 30 novembre 2018

De la nécessité de protéger les enfants contre les…

De la nécessité de protéger les enfants contre les maladies liées au froid

La période de froid est en train de s'installer progressivement au Niger et particulièreme...

vendredi 30 novembre 2018

La friperie, leader du marché pour le choix des vê…

La friperie, leader du marché pour le choix des vêtements contre le froid

En cette fin de mois de novembre, les populations de Niamey changent leurs habitudes vesti...

vendredi 30 novembre 2018

L'air du temps

Ces ''maladies des riches'' qui ne font plus de quartier

Ces ''maladies des riches'' qui ne font plus de quartier

Cancer, tension, diabète, ulcères....Voilà des pathologiesspécifiques qui, il y a quelques...

vendredi 7 décembre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.