Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

1ère session de la Grande commission mixte de coopération Algérie-Niger : Une session fructueuse avec une dizaine de protocoles et mémorandums d'entente signée


rencontre-1En visite de travail à Niamey, le Premier ministre de la République Algérienne Démocratique et Populaire, SE Abdelmalek Sellal, a co-présidé, hier, avec son homologue de la République du Niger, SE Brigi Rafini, la première session de la haute commission mixte nigéro-algérienne. C'est pour dynamiser la coopération bilatérale très riche entre l'Algérie et le Niger que les gouvernements des deux pays ont décidé de transformer, en novembre 2016, la Commission Mixte de Coopération en Haute Commission Mixte nigéro-algérienne. Cette instance, qui tient sa première session à Niamey, est co-présidée par les Premiers ministres des deux pays.
Dans les discours qu'ils ont prononcés à l'ouverture de cette session qui réunit les délégations des deux pays, SE Brigi Rafini et SE Abdelmalek Sellal ont salué le dynamisme de la coopération nigéro-algérienne, qui concerne tous les domaines. Les activités concernées par cette coopération vont faire l'objet d'une évaluation au cours de cette première session de la haute commission mixte. Les deux Premiers ministres ont aussi annoncé l'ouverture de nouvelles perspectives de coopération entre les deux pays qui fondent leurs relations sur des ''liens historiques de fraternité, de solidarité agissante et de bon voisinage''.
La journée de travaux de la première session de la Haute Commission Mixte nigéro-algérienne a été fructueuse. Plusieurs protocoles et mémorandums d'entente ont été signés par les représentants des deux parties, et les Premiers ministres des deux pays ont signé le procès verbal sanctionnant les travaux de cette première session.
Ainsi, le ministre d'Etat, ministre en charge de l'Intérieur, M. Bazoum Mohamed, et son homologue algérien ont signé une convention de jumelage et un mémorandum d'entente relativement aux Ecoles de Police des deux pays, et les renseignements. Le ministre en charge des Postes et Télécommunication du Niger, M. Sani Maïgochi et son homologue de l'Algérie ont signé, de leur côté, un protocole relatif au NTIC.
Le ministre en charge des Affaires Etrangères, M. Ibrahim Yacoubou, et son homologue de l'Algérie, ont procédé à la signature des protocoles et mémorandums d'entente portant sur le travail, la sécurité sociale, la promotion de la femme, la protection de l'enfant, et la communication.
Le ministre nigérien en charge de Travaux Publics, M. Kadi Abdoulaye, et son homologue algérien ont signé quant à eux des protocoles relatifs aux domaines d'activités de leurs départements ministériels.

Le président de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Niger, M. Moussa Sidi Mohamed, et son homologue algérien ont signé un protocole relatif aux échanges et activités commerciales.
Les Premiers ministres algérien et nigérien, qui président la Haute Commission Mixte de Coopération, et qui ont assisté également à la signature des différents documents, ont exprimé leur satisfaction quant aux résultats obtenus à la fin de cette session.
Pour le Premier ministre algérien, SE Abdelmalek Sellal, ''les résultats sont éloquents, et le démarrage des activités de la Haute Commission Mixte augure un avenir prometteur avec les nouvelles perspectives qui ont été tracées''. Il s'est réjoui des résultats auxquels ont abouti les hommes d'affaires algériens et nigériens lors de la séance de travail qu'ils ont eue en marge de la session de la Haute Commission Mixte. Aussi, SE. Abdelmalek Sellal se dit optimiste quant à la mise en œuvre des décisions prises, et des protocoles et mémorandums signés par les deux parties.
''Nous la considérons comme un grand succès au regard des résultats atteints'', a apprécié de son côté le Premier ministre nigérien, SE Brigi Rafini, au sujet de cette première session de la Haute Commission Mixte, dans son mot de clôture.rencontre-2
''C'est toute notre satisfaction que j'exprime ici. À présent, les regards sont tournés vers cette commission qui a vu le jour sous un nouveau statut. C'est une grande responsabilité qui nous incombe de traduire dans les faits ce qui a été décidé'', a-t-il ajouté. Pour SE Brigi Rafini, la longue frontière entre le Niger et l'Algérie ne doit pas être ''une barrière, mais un grand boulevard, une opportunité entre les peuples des deux pays''. Aussi, il s'est réjoui quant aux propos ''rassurants'' du Premier ministre algérien.
''Les visions qui se dégagent sont parfaitement cohérentes, stratégiques, et nos deux pays doivent lutter ensemble pour relever les défis communs'', a lancé le Premier ministre nigérien.

Souley Moutari(onep)
www.lesahel.org

Hommes politique

Error: No articles to display

AG/ONU

Editorial

Audiences

Dossier

Centre de Néphrologie-Hémodialyse de l'Hôpital Nat…

Centre de Néphrologie-Hémodialyse de l'Hôpital National de Lamordé : Une unité adéquate de diagnostic et de prise en charge des maladies rénales

Le bâtiment du Service de Néphrologie-Hémodialyse existe depuis les années 1974. Mais, il ...

vendredi 24 mars 2017

Association des Dialysés et Insuffisants Rénaux : …

Association des Dialysés et Insuffisants Rénaux : Un cadre de solidarité et d'entraide pour atténuer les souffrances des malades

Au Niger, à l'instar des autres pays, la question de dialyse est une préoccupation pour le...

vendredi 24 mars 2017

Les différents types d'insuffisance rénale

Les différents types d'insuffisance rénale

Il existe deux types d'insuffisance rénale : l'insuffisance rénale aiguë et l'insuffisance...

vendredi 24 mars 2017

L'air du temps

Le drift, ce nouveau sport automobile qui fait fureur à Niamey

Le drift, ce nouveau sport automobile qui fait fureur à Niamey

Le drift? Vous connaissez? C'est ce sport de glisse spectaculaire qui élève le dérapage de...

vendredi 24 mars 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.