Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

M. Abdoulbaki Abdoulrachid, directeur général des Sports : "La médaille d'Argent remportée par Alfaga devra inaugurer une nouvelle ère de développement du sport au Niger"


invitM. le directeur général, le Niger était aux Jeux Olympiques de Rio 2016. Quelle lecture faites-vous des résultats obtenus par nos athlètes à ces Jeux ?
Notre pays a effectivement participé du 5 au 21 Août 2016 aux Jeux Olympiques de Rio De Janeiro au Brésil, à travers les compétitions de Judo, de Natation, d'Athlétisme et de Taekwondo, avec six (6) athlètes. Le Niger a bénéficié de places d'universalités (invitations) en Natation et en Athlétisme octroyées par le Comité International Olympique (CIO) pour permettre aux Comités Nationaux Olympiques d'honorer l'esprit du Baron Pierre De Coubertin.
Nos représentants en Athlétisme, en Natation et en Judo n'ont certes pas réalisé des prouesses à Rio, mais cette participation leur a permis d'améliorer leurs propres performances et d'acquérir de l'expérience aux côtés de concurrents beaucoup plus aguerris.
En revanche, avec le Taekwondo, notre pays a clairement affiché son ambition de terminer sur le podium à Rio; notre représentant dans cette discipline étant détenteur du titre de champion d'Afrique de sa catégorie (+ 80 kg, lourd), détenteur de la médaille d'or des derniers jeux africains organisés à Brazzaville (Congo) en septembre 2015.

Il a également à son actif cinq (5) médailles d'or et une (1) médaille d'argent remportées à l'occasion de grands tournois internationaux au cours de l'année 2016 (OPEN de Belgique, d'Australie, de Grèce, de France, d'Egypte, d'Allemagne et d'Autriche).
Abdoul Razak Issoufou Alfaga occupait, peu avant les jeux de Rio, le 8ème rang au classement mondial. Cette ambition s'est effectivement concrétisée avec la médaille d'Argent acquise de haute lutte par notre compatriote qui s'est débarrassé successivement de ses adversaires français en 8ème de finale, brésilien en quart de finale et ouzbek, numéro un mondial en demi-finale, avant de s'incliner honorablement face à son adversaire azerbaidjanais. Ainsi, les Jeux Olympiques de Rio ont permis à notre pays de porter à 2 le nombre de ses médailles olympiques en 11 participations aux jeux, après celle d'Issaka Daboré en Boxe à Munich en Allemagne en 1972.
Avec le titre de vice-champion olympique, notre pays se classe à la 6ème place africaine en compagnie du Burundi, derrière le Kenya, l'Afrique du Sud, l'Ethiopie, la Côte d'Ivoire et l'Algérie.
Au plan mondial, le Niger occupe la 69ème place sur les 206 Comités Nationaux Olympiques.
Au-delà de ce classement qui honore le Niger tout entier, les Jeux Olympiques de Rio ont assuré à notre pays une visibilité qu'aucune diplomatie ne saurait lui garantir.

Quels sont les efforts que l'Etat a déployés pour parvenir à une médaille d'Argent, 44 ans après celle obtenue par Issaka Daboré?
De mon point de vue, il est important d'inscrire le résultat auquel nous sommes parvenus dans la durée. C'est en effet le fruit de plusieurs décennies de travail de l'ensemble du mouvement sportif, en particulier des dirigeants et encadreurs du Taekwondo depuis son implantation au Niger, par les Coréens. Permettez-moi de citer, sans être exhaustif, d'imminentes personnalités comme Alagouma, Mamoudou Maitchibi, SE le Premier ministre Ibrahim Mayaki, Idé Issaka, le ministre Soumana Sanda, et de grands maîtres d'art qui ont permis à cet art martial de se pratiquer partout au Niger et de connaître ce niveau de développement. Le Ministère de la Jeunesse et des Sport pour sa part, n'a lésiné sur aucun moyen pour accompagner cette fédération qui compte parmi les plus actives aux plans national et international.
L'athlète Alfaga était particulièrement suivi par le Ministère, et aussi par le COSNI qui a pu lui obtenir une bourse de la Solidarité Olympique pour continuer sa préparation dans un centre en Allemagne. A l'issue de la visite qu'avait effectuée le ministre Salissou Ada à son centre de Friedrichshafen sur instructions des plus hautes autorités de notre pays, le Ministère de la Jeunesse et des Sports a pris en charge l'intégralité des frais relatifs à sa préparation pré-olympique pour un montant d'environ 63 millions de francs CFA. Il faut aussi noter que l'intégralité du budget ayant servi à la préparation et à la participation de la délégation de notre pays aux Jeux olympiques de Rio a été mis à disposition par l'Etat du Niger.

Comment entendez-vous procéder, au niveau du ministère, pour consolider cet acquis et accroître nos chances de médailles dans toutes les joutes africaines et mondiales ?

La médaille d'Argent remportée par Alfaga devra inaugurer une nouvelle ère de développement du sport au Niger. C'est une opportunité que le Ministère de la Jeunesse et des Sports entend saisir pour impulser un nouvel élan à la pratique du sport dans notre pays. Il s'agira, pour la tutelle, de déterminer de nouvelles orientations à cette pratique sportive, d'en déterminer les différents plans stratégiques de mise en œuvre, et les sources de financement. Cela se fera concrètement à travers l'élaboration d'une nouvelle politique nationale de sport dont le processus est en cours. Mais dans l'immédiat, nous entendons, à travers l'exploit réalisé par Alfaga, susciter l'intérêt d'une bonne partie de notre jeunesse à la pratique du sport, toutes disciplines confondues.
Il s'agira pour le Ministère de la Jeunesse et des Sports, en s'appuyant sur les associations délégataires de pouvoirs, de créer les conditions d'une meilleure accessibilité aux structures d'encadrement sur l'ensemble du pays pour favoriser la pratique de masse, d'où émergeront les plus talentueux qui accèderont pour leur part aux centres de formation de haut niveau au Niger et à l'extérieur. L'intérêt manifesté par les plus hautes autorités de notre pays lors du retour victorieux d'Alfaga, et les récompenses accordées au vice-champion olympique, devront constituer le principal facteur de motivation extrinsèque qui, désormais, exhortera chacun de nos pratiquants à viser l'excellence dans un esprit de saine émulation.

Le Mena Cadet jouera, demain samedi, son match aller du dernier tour des éliminatoires de la CAN contre les Panthereaux du Gabon. Quel est l'accompagnement que vous prévoyez pour cette équipe en cas de qualification ?
Il faut dire que cette équipe regorge de talentueux joueurs qui constituent déjà à nos yeux la relève du Mena senior. Un meilleur suivi de ces jeunes permettra de réussir ce passage de témoin entre les deux générations. En cas de qualification, l'Etat, à travers le Ministère de la Jeunesse et des Sports, s'engagera sans nul doute à doter la FENIFOOT de moyens conséquents à la mesure de l'ambition qu'elle nourrit pour la phase finale prévue à Madagascar en 2017. L'engagement du ministère n'a d'ailleurs jamais fait défaut chaque fois que notre pays accède à ce niveau de compétition. Notre participation aux phases finales de la Coupe d'Afrique des Nations ''Gabon-Guinée Equatoriale 2012'' et ''Afrique du Sud 2013'' en sont de parfaites illustrations.

Après la période trouble qu'a conne le milieu du sport nigérien, avec notamment la suspension de la délégation de pouvoirs à 9 fédérations sportives, comment appréciez-vous le retour de la sérénité dans le monde sportif ?
Le retrait de la délégation de pouvoirs à ces fédérations sportives nationales est consécutif, il faut le rappeler, à une situation de profondes irrégularités que connaissaient les fédérations en question. Certaines d'entre elles étaient en dépassement de mandat depuis plusieurs années, tandis que d'autres manifestaient ouvertement un refus de se conformer aux Statuts Types des Fédérations Sportives Nationales pourtant adoptés en Conseil des ministres. Pour pallier cette situation de non-respect de ces dispositions, le ministre en charge des Sports a dû procéder au retrait de la délégation qui est prévu par les dispositions de la Loi 98-14 du 1er Juin 1998 portant Orientation, Organisation et Promotion des Activités Physiques et Sportives pour installer des Comités de Gestion dont la mission première à eux assignée était d'assainir le milieu de ces associations. Cette décision a hélas été à l'origine de toutes sortes de spéculations. Aujourd'hui, l'on peut se réjouir du retour de la sérénité dans le mouvement sportif, grâce notamment à une implication du Comité Olympique et Sportif dans le processus de normalisation de la situation. Ce climat apaisé a du reste permis au ministère en charge des Sports, et à l'ensemble du mouvement sportif, d'aborder les échéances qui ont suivi avec plus d'assurance.

Réalisée par Oumarou Moussa(onep)
www.lesahel.org

L'invité de Sahel Dimanche

M. Saidou Halidou, Directeur Général de la Décentralisation et des Collectivités Territoriales : «Les élus doivent créer…

M. Saidou Halidou, Directeur Général de la Décentralisation et des Collectivités Territoriales : «Les élus doivent créer les conditions d'une meilleure gouvernance locale, plus transparente et plus inclusive qui place l'intérêt des citoyens au cœur d

Le 6 septembre dernier, s'est tenue à Niamey, la cérémonie de notification des actes de transfert de compétences et de ressources de l'Etat aux collectivités territoriales. Quelle est la signification d'une telle cérémonie pour les acteurs de la décentralisation ?La cérémonie intervenue le 6 septembre 2017 sous le Haut patronage de Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, est l'aboutissement d'un long processus...

Monsieur Issa DJIBO, Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique : "Le Compte Unique s'inscrit dans …

Monsieur Issa DJIBO, Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique : "Le Compte Unique s'inscrit dans le cadre d'un ensemble de réformes mises en place pour améliorer les services rendus par l'Etat"

Monsieur le Directeur Général, après quelque 8 mois passés à la tête de la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique, pouvez-vous nous dire succinctement comment se porte cette importante institution ?Merci de me poser cette question qui permet de mieux apprécier la situation actuelle de la DGT/CP. Il importe, en effet, de rappeler qu'à notre prise de fonction, la situation de la DGT/CP se caractérisait par une lenteur...

Mme Habibatou Moussa Hassane présidente de la Fédération Nigérienne de Handball : «La nouvelle équipe dirigeante se prop…

Mme Habibatou Moussa Hassane présidente de la Fédération Nigérienne de Handball : «La nouvelle équipe dirigeante se propose à travers cet ambitieux programme de donner une nouvelle vision au handball nigérien à tous les niveaux»

Mme la présidente, vous êtes la seule femme qui dirige une fédération sportive au Niger. Pouvez-vous nous faire la rétrospective de votre élection à la tête de cette fédération ?Je vous remercie très sincèrement pour cette opportunité que vous m'offrez pour m'exprimer à travers les colonnes de votre journal SahelDimanche que je lis d'ailleurs régulièrement.C'est vrai qu'une femme à la tête d'une fédération sportive au Niger n'est pas ch...

Mme Bety Aichatou Habibou Oumani, présidente de l'association Matan Tahoua Sakola : «Qui veut accueillir un étranger doi…

Mme Bety Aichatou Habibou Oumani, présidente de l'association Matan Tahoua Sakola : «Qui veut accueillir un étranger doit avoir un environnement propre et les femmes se mobilisent pour cela»

Mme la présidente, dans le cadre de l'organisation de la fête tournante du 18 décembre, la Région de Tahoua a été choisie pour abriter la fête de Tahoua Sakola. Vous avez été désignée à la tête de l'organisation dénommée Matan Tahoua Sakola. Quel est le but de cette organisation et pourquoi cette cérémonie de plantation d'arbres aujourd'hui au sein de la grande mosquée de Tahoua ?Je vous remercie de cette opportunité que vous nous donne...

Monsieur Guimba-Saidou, Directeur Général de l'Agence Nationale pour la Société de l'Information (ANSI):«L'ANSI a pour m…

Monsieur Guimba-Saidou, Directeur Général de l'Agence Nationale pour la Société de l'Information (ANSI):«L'ANSI a pour mission de conduire la transformation de la société nigérienne en une société digitale/numérique, afin d'accélérer notre marche ver

Monsieur le Directeur Général, lors du Conseil des ministres du 10 juillet dernier, le Haut-commissariat aux NTICs a été érigé en Agence Nationale pour la Société de l'Information (ANSI). Pouvez-vous nous donner les raisons de cette réorientation dans le domaine des NTICs au Niger?Les Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) jouent un rôle de plus en plus important dans la vie socio-économique, et particulièrement dans...

Ancienne gloire : M. Abdou Djibo, champion de cyclisme : «Pour réaliser de grands succès dans le sport, il faut d'abord …

Ancienne gloire : M. Abdou Djibo, champion de cyclisme : «Pour réaliser de grands succès dans le sport, il faut d'abord avoir l'amour de son pays, il faut être jaloux de l'image de son pays et tâcher de l'honorer, avec la rage de vaincre au cœur»

Qui est Abdou Djibo ?Je suis un ancien cycliste Nigérien, et je suis né vers 1957 à Talladjé Ko-bontafa. Mais je suis du quartier Saga. Nos parents possèdent des champs dans toute cette zone et chaque année, ils quittent Saga pour aller cultiver leurs champs. Au fil du temps, ils ont fini par s'installerlà-bas.Comment êtes-vous arrivés au cyclisme, je vais parler de vos premiers pas dans la ''petite reine'' ?Je me souviens bien qu'à l'é...

Interview de M. Almoustapha Garba, ministre de l'Environnement et du Développement Durable : «Dans plusieurs localités d…

Interview de M. Almoustapha Garba, ministre de l'Environnement et du Développement Durable : «Dans plusieurs localités de notre pays les producteurs ont adopté des nouvelles stratégies de conservation de la fertilité des sols en intégrant l'arbre dan

Monsieur le Ministre, notre pays, célèbre le 03 Août 2017, le 57ème anniversaire de son accession à l'indépendance, une commémoration essentiellement marquée par les festivités de la Fête Nationale de l'Arbre (FNA). Quelles sont les activités inscrites au programme de cette édition 2017 ?Je vous remercie de cette opportunité que vous m'offrez de m'adresser à nos compatriotes à l'occasion de la 42ème édition de la Fête Nationale de l'Arb...

M. Babio El-kir Moudachirou, Conseiller Technique au Tourisme et à l'Hôtellerie du ministre béninois du Tourisme et de l…

M. Babio El-kir Moudachirou, Conseiller Technique au Tourisme et à l'Hôtellerie du ministre béninois du Tourisme et de la Culture : « Il faut tirer grand profit du secteur et générer des devises et des richesses pour nos communautés et nos budgets na

Monsieur le Conseiller Technique, vous êtes au Niger dans le cadre d'un séminaire de formation des acteurs du tourisme et de l'environnement, une initiative de l'Organisation Mondiale du Tourisme (OMT). Quelle appréciation faites-vous de cette initiative ?Merci bien pour l'opportunité que vous nous donnez de réagir sur ce projet. Au moment où on concluait ce projet entre les deux pays et l'OMT en Avril dernier à Addis-Abeba, nous n'étio...

M. Assadeck Mohamed, Assistant Technique National du Programme de Développement de l'Agriculture Familiale (ProDAF) : …

M. Assadeck Mohamed, Assistant Technique National du Programme de Développement de l'Agriculture Familiale (ProDAF) : "Notre vision au ProDAF, est de faire émerger des Pôles de Développement Economiques (PDE) »

Le ProDAF a été mis en vigueur en septembre 2015, pouvez-vous d'abord nous rappeler la vision de votre programme ?Merci de l'opportunité que vous m'offrez pour présenter le ProDAF. En effet, la vision du ProDAF est de faire émerger des Pôles de Développement Economiques (PDE) à travers lesquels les producteurs ruraux soutenus par leurs organisations et les collectivités locales s'organisent, aménagent et exploitent de manière rationnell...

M. Abdou Harouna, Directeur général de NIGER TELECOMS : « Nous avons pour ambition de démystifier les produits et servic…

M. Abdou Harouna, Directeur général de NIGER TELECOMS : « Nous avons pour ambition de démystifier les produits et services de télécommunication au Niger tout en garantissant la disponibilité, la qualité et les meilleurs tarifs à tous »

M. Abdou Harouna, 49 ans, marié et père de cinq enfants, tout nouveau directeur général de NIGER TELECOMS, a la lourde responsabilité de gérer cette entité. Avec plus de 19 ans d'expérience dans divers postes à responsabilités techniques et managériales aux USA, au Moyen-Orient et en Afrique, le nouveau patron de Niger Télécoms dispose de nombreux atouts, ainsi que d'une large connaissance en Lean Enterprise et en concepts de Six-Sigma,...

AG/ONU

Editorial

Audiences

Dossier

A la découverte du village de Tapoa : Un village t…

A la découverte du village de Tapoa : Un village touristique riche de sa biodiversité

Jadis un petit village habité par les gourmantchés, Tapoa est aujourd'hui un camp forestie...

vendredi 11 août 2017

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune…

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune Rurale de Tamou : Un carrefour de brassage entre plusieurs ethnies et peuples de différents pays

Situé à environ 15 km du chef-lieu de la Commune rurale de Tamou, département de Say, le v...

vendredi 11 août 2017

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les f…

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les femmes développent l'industrie du ''tigadigué''

Pâte d'arachide, le tigadégué est beaucoup utilisé dans la cuisine au Niger, particulièrem...

vendredi 28 juillet 2017

L'air du temps

Exit la ''Pilule'' et le chicha, vive le wifi-club !

Exit la ''Pilule'' et le chicha, vive le wifi-club !

Exit les escapades démentielles à la ''Pilule'' et les virées dans les lieux vaporeux des ...

vendredi 15 septembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.