Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editorial : Des défis relevés et des orientations nouvelles


DG onepSacrifiant une tradition républicaine désormais bien ancrée, le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, a présenté ses vœux de Nouvel an à la Nation. Au cours d'une adresse solennelle, il a évoqué certains évènements saillants qui ont marqué l'année écoulée, avant d'aborder des questions qui font partie des priorités permanentes du Programme de Renaissance pour l'année 2017.
La bonne tenue des élections présidentielles et législatives, le contexte économique difficile auquel fait face notre pays, les menaces sécuritaires liées au terrorisme et les succès enregistrés dans la lutte contre Boko Haram dans le bassin du Lac Tchad ont été largement évoqués par le Chef de l'Etat.
La sécurité étant au cœur des priorités du Président Issoufou Mahamadou, dans un langage de fermeté et un engagement sans faille, le Commandement en chef des forces de défense et de sécurité nigérienne, a réaffirmé toute sa détermination à assurer la sécurité de notre pays et à doter nos forces de défense et de sécurité des moyens supplémentaires adéquats pour faire face à toutes les menaces.
Dans un tel contexte, le « Prix Mandela de la Sécurité », qui a été récemment décerné au Président Issoufou Mahamadou trouve tout son sens et sa pertinence. Cette distinction est assurément le prix du mérite. Elle vient récompenser les efforts inlassables déployés par le Président Issoufou en faveur de la sauvegarde de la sécurité aussi bien au Niger que dans les autres pays de la sous-région confrontés à de multiples menaces.
En effet, il n'est un secret pour personne , depuis la dislocation de la Libye, les terroristes et autres narco-trafiquants écument la bande sahélo-saharienne. Après avoir déstabilisé le Nord du Mali, les terroristes avaient tenté, à maintes reprises, des incursions au Niger. Ils ont été appuyés dans leur sale besogne par les extrémistes de Boko Haram.
Il fallait une riposte à la mesure de la menace, et le Président Issoufou Mahamadou était le premier dirigeant de la sous-région à avoir compris et soutenu que, face au péril sécuritaire, il fallait le langage de la fermeté. Voilà pourquoi, selon les propres mots du jury du Prix Nelson Mandela, ce prix a été décerné au Président Issoufou Mahamadou en reconnaissance à « sa politique ferme en matière de sécurité nationale et son leadership régional en matière de sécurité pour combattre le terrorisme-djihadiste et le trafic de drogue dans le Sahel et l'espace du Lac Tchad».
Parlant justement de ce prix, dans son message à la Nation, le Chef de l'Etat, qui s'est réjoui des succès enregistrés dans la lutte contre Boko Haram dans le bassin du Lac Tchad, l'a tout humblement dédié aux soldats de la Force Mixte Multinationale auxquels nous devons ce succès, ainsi qu'à l'ensemble des Forces de Défense et de Sécurité du Niger, en guise d'hommage.
C'est dire à quel point ce ''Prix Mandela'' constitue à la fois un honneur pour le Niger, son peuple et ses vaillantes Forces de Défense et de sécurité, mais aussi et surtout le témoignage d'une reconnaissance internationale pour le Président Issoufou dont l'expertise en matière de sécurité et de vision pour le développement a été plusieurs fois sollicitée lors des forums internationaux pour la stabilité régionale et mondiale.
En bon père de la Nation, il a, lors de son adresse du 31 décembre dernier, une fois de plus tendu sa main fraternelle « à tous ceux qui se sont laissés entraîner dans la voie de l'égarement par Boko Haram et par les autres organisations terroristes, à se ressaisir et à déposer les armes. Nous leur garantissons l'intégrité physique ainsi qu'une réinsertion digne dans la vie socio-économique ».
Le Président de la République a également évoqué les progrès importants enregistrés en matière de climat des affaires au Niger grâce aux réformes hardies, entre autres la réduction du délai et du coût des formalités de création d'entreprise, l'amélioration de l'accès au financement par l'adoption d'une loi portant règlementation des bureaux d'information sur le crédit, le renforcement de la protection des actionnaires minoritaires, la suppression de l'exigence d'inspection avant embarquement des produits importés, la création et l'opérationnalisation du tribunal de commerce de Niamey et l'adoption d'un nouveau code de procédure civile qui fixe de meilleurs délais d'exécution des contrats, etc. Le Chef de l'Etat s'est aussi appesanti sur les véritables problèmes de notre système éducatif, qui conditionnent son devenir.
« En effet les différentes évaluations internes et externes de notre système éducatif ont hélas révélé, une faiblesse que nous connaissons depuis longtemps : celle de la mauvaise qualité de notre enseignement. Aussi, les résultats appréciables obtenus au cours des cinq dernières années en matière d'accès à l'éducation, ne doivent-ils pas en occulter le problème crucial de la qualité. Par conséquent, l'année 2017 sera celle de la poursuite de la réforme curriculaire avec la production de supports pédagogiques dans nos langues nationales et en français, ainsi que la formation et la répartition judicieuse des enseignants sur la base d'un atlas sociolinguistique », a assuré le Président Issoufou.
Le Chef de l'Etat a également annoncé sa volonté d'instaurer « une politique hardie de revalorisation de la fonction enseignante et la formalisation d'un cadre de concertation avec les partenaires sociaux (...) de façon à mettre fin aux grèves et arrêts de travail qui nuisent énormément à la qualité de l'enseignement et à la réputation de l'école nigérienne ».
Cependant, l'innovation majeure qui caractérisera l'année 2017, sera incontestablement l'introduction des plans d'actions sectoriels par ministères. « Ces plans d'actions, de l'avis même du Président de la République, seront traduits en activités, actions, résultats et coûts. La mise en œuvre de ces plans d'actions sera la base de l'évaluation des performances de chaque Ministre. Cette évaluation sera conduite à la fin de chaque trimestre et guidera les décisions des responsables à tous les échelons de l'Administration ».
Il appartient dorénavant à chaque Ministre de la République, de s'adonner corps et âme dans la bonne exécution de la mission à lui confiée, de donner le meilleur de lui-même pour impulser une dynamique nouvelle à une administration devenue amorphe et sans initiative. Cette évaluation prônée par le Chef de l'Etat doit descendre à tous les niveaux de l'administration. Le monde étant de plus en plus compétitif, seuls les plus performants doivent être récompensés.
Bonne Année 2017 à tous nos lecteurs!

Mahamadou Adamou( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )
www.lesahel.org

L'invité de Sahel Dimanche

M. Saidou Halidou, Directeur Général de la Décentralisation et des Collectivités Territoriales : «Les élus doivent créer…

M. Saidou Halidou, Directeur Général de la Décentralisation et des Collectivités Territoriales : «Les élus doivent créer les conditions d'une meilleure gouvernance locale, plus transparente et plus inclusive qui place l'intérêt des citoyens au cœur d

Le 6 septembre dernier, s'est tenue à Niamey, la cérémonie de notification des actes de transfert de compétences et de ressources de l'Etat aux collectivités territoriales. Quelle est la signification d'une telle cérémonie pour les acteurs de la décentralisation ?La cérémonie intervenue le 6 septembre 2017 sous le Haut patronage de Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, est l'aboutissement d'un long processus...

Monsieur Issa DJIBO, Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique : "Le Compte Unique s'inscrit dans …

Monsieur Issa DJIBO, Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique : "Le Compte Unique s'inscrit dans le cadre d'un ensemble de réformes mises en place pour améliorer les services rendus par l'Etat"

Monsieur le Directeur Général, après quelque 8 mois passés à la tête de la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique, pouvez-vous nous dire succinctement comment se porte cette importante institution ?Merci de me poser cette question qui permet de mieux apprécier la situation actuelle de la DGT/CP. Il importe, en effet, de rappeler qu'à notre prise de fonction, la situation de la DGT/CP se caractérisait par une lenteur...

Mme Habibatou Moussa Hassane présidente de la Fédération Nigérienne de Handball : «La nouvelle équipe dirigeante se prop…

Mme Habibatou Moussa Hassane présidente de la Fédération Nigérienne de Handball : «La nouvelle équipe dirigeante se propose à travers cet ambitieux programme de donner une nouvelle vision au handball nigérien à tous les niveaux»

Mme la présidente, vous êtes la seule femme qui dirige une fédération sportive au Niger. Pouvez-vous nous faire la rétrospective de votre élection à la tête de cette fédération ?Je vous remercie très sincèrement pour cette opportunité que vous m'offrez pour m'exprimer à travers les colonnes de votre journal SahelDimanche que je lis d'ailleurs régulièrement.C'est vrai qu'une femme à la tête d'une fédération sportive au Niger n'est pas ch...

Mme Bety Aichatou Habibou Oumani, présidente de l'association Matan Tahoua Sakola : «Qui veut accueillir un étranger doi…

Mme Bety Aichatou Habibou Oumani, présidente de l'association Matan Tahoua Sakola : «Qui veut accueillir un étranger doit avoir un environnement propre et les femmes se mobilisent pour cela»

Mme la présidente, dans le cadre de l'organisation de la fête tournante du 18 décembre, la Région de Tahoua a été choisie pour abriter la fête de Tahoua Sakola. Vous avez été désignée à la tête de l'organisation dénommée Matan Tahoua Sakola. Quel est le but de cette organisation et pourquoi cette cérémonie de plantation d'arbres aujourd'hui au sein de la grande mosquée de Tahoua ?Je vous remercie de cette opportunité que vous nous donne...

Monsieur Guimba-Saidou, Directeur Général de l'Agence Nationale pour la Société de l'Information (ANSI):«L'ANSI a pour m…

Monsieur Guimba-Saidou, Directeur Général de l'Agence Nationale pour la Société de l'Information (ANSI):«L'ANSI a pour mission de conduire la transformation de la société nigérienne en une société digitale/numérique, afin d'accélérer notre marche ver

Monsieur le Directeur Général, lors du Conseil des ministres du 10 juillet dernier, le Haut-commissariat aux NTICs a été érigé en Agence Nationale pour la Société de l'Information (ANSI). Pouvez-vous nous donner les raisons de cette réorientation dans le domaine des NTICs au Niger?Les Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) jouent un rôle de plus en plus important dans la vie socio-économique, et particulièrement dans...

Ancienne gloire : M. Abdou Djibo, champion de cyclisme : «Pour réaliser de grands succès dans le sport, il faut d'abord …

Ancienne gloire : M. Abdou Djibo, champion de cyclisme : «Pour réaliser de grands succès dans le sport, il faut d'abord avoir l'amour de son pays, il faut être jaloux de l'image de son pays et tâcher de l'honorer, avec la rage de vaincre au cœur»

Qui est Abdou Djibo ?Je suis un ancien cycliste Nigérien, et je suis né vers 1957 à Talladjé Ko-bontafa. Mais je suis du quartier Saga. Nos parents possèdent des champs dans toute cette zone et chaque année, ils quittent Saga pour aller cultiver leurs champs. Au fil du temps, ils ont fini par s'installerlà-bas.Comment êtes-vous arrivés au cyclisme, je vais parler de vos premiers pas dans la ''petite reine'' ?Je me souviens bien qu'à l'é...

Interview de M. Almoustapha Garba, ministre de l'Environnement et du Développement Durable : «Dans plusieurs localités d…

Interview de M. Almoustapha Garba, ministre de l'Environnement et du Développement Durable : «Dans plusieurs localités de notre pays les producteurs ont adopté des nouvelles stratégies de conservation de la fertilité des sols en intégrant l'arbre dan

Monsieur le Ministre, notre pays, célèbre le 03 Août 2017, le 57ème anniversaire de son accession à l'indépendance, une commémoration essentiellement marquée par les festivités de la Fête Nationale de l'Arbre (FNA). Quelles sont les activités inscrites au programme de cette édition 2017 ?Je vous remercie de cette opportunité que vous m'offrez de m'adresser à nos compatriotes à l'occasion de la 42ème édition de la Fête Nationale de l'Arb...

M. Babio El-kir Moudachirou, Conseiller Technique au Tourisme et à l'Hôtellerie du ministre béninois du Tourisme et de l…

M. Babio El-kir Moudachirou, Conseiller Technique au Tourisme et à l'Hôtellerie du ministre béninois du Tourisme et de la Culture : « Il faut tirer grand profit du secteur et générer des devises et des richesses pour nos communautés et nos budgets na

Monsieur le Conseiller Technique, vous êtes au Niger dans le cadre d'un séminaire de formation des acteurs du tourisme et de l'environnement, une initiative de l'Organisation Mondiale du Tourisme (OMT). Quelle appréciation faites-vous de cette initiative ?Merci bien pour l'opportunité que vous nous donnez de réagir sur ce projet. Au moment où on concluait ce projet entre les deux pays et l'OMT en Avril dernier à Addis-Abeba, nous n'étio...

M. Assadeck Mohamed, Assistant Technique National du Programme de Développement de l'Agriculture Familiale (ProDAF) : …

M. Assadeck Mohamed, Assistant Technique National du Programme de Développement de l'Agriculture Familiale (ProDAF) : "Notre vision au ProDAF, est de faire émerger des Pôles de Développement Economiques (PDE) »

Le ProDAF a été mis en vigueur en septembre 2015, pouvez-vous d'abord nous rappeler la vision de votre programme ?Merci de l'opportunité que vous m'offrez pour présenter le ProDAF. En effet, la vision du ProDAF est de faire émerger des Pôles de Développement Economiques (PDE) à travers lesquels les producteurs ruraux soutenus par leurs organisations et les collectivités locales s'organisent, aménagent et exploitent de manière rationnell...

M. Abdou Harouna, Directeur général de NIGER TELECOMS : « Nous avons pour ambition de démystifier les produits et servic…

M. Abdou Harouna, Directeur général de NIGER TELECOMS : « Nous avons pour ambition de démystifier les produits et services de télécommunication au Niger tout en garantissant la disponibilité, la qualité et les meilleurs tarifs à tous »

M. Abdou Harouna, 49 ans, marié et père de cinq enfants, tout nouveau directeur général de NIGER TELECOMS, a la lourde responsabilité de gérer cette entité. Avec plus de 19 ans d'expérience dans divers postes à responsabilités techniques et managériales aux USA, au Moyen-Orient et en Afrique, le nouveau patron de Niger Télécoms dispose de nombreux atouts, ainsi que d'une large connaissance en Lean Enterprise et en concepts de Six-Sigma,...

AG/ONU

Editorial

Audiences

Dossier

A la découverte du village de Tapoa : Un village t…

A la découverte du village de Tapoa : Un village touristique riche de sa biodiversité

Jadis un petit village habité par les gourmantchés, Tapoa est aujourd'hui un camp forestie...

vendredi 11 août 2017

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune…

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune Rurale de Tamou : Un carrefour de brassage entre plusieurs ethnies et peuples de différents pays

Situé à environ 15 km du chef-lieu de la Commune rurale de Tamou, département de Say, le v...

vendredi 11 août 2017

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les f…

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les femmes développent l'industrie du ''tigadigué''

Pâte d'arachide, le tigadégué est beaucoup utilisé dans la cuisine au Niger, particulièrem...

vendredi 28 juillet 2017

L'air du temps

Exit la ''Pilule'' et le chicha, vive le wifi-club !

Exit la ''Pilule'' et le chicha, vive le wifi-club !

Exit les escapades démentielles à la ''Pilule'' et les virées dans les lieux vaporeux des ...

vendredi 15 septembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.