Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Mme Habibatou Moussa Hassane présidente de la Fédération Nigérienne de Handball : «La nouvelle équipe dirigeante se propose à travers cet ambitieux programme de donner une nouvelle vision au handball nigérien à tous les niveaux»


invitMme la présidente, vous êtes la seule femme qui dirige une fédération sportive au Niger. Pouvez-vous nous faire la rétrospective de votre élection à la tête de cette fédération ?
Je vous remercie très sincèrement pour cette opportunité que vous m'offrez pour m'exprimer à travers les colonnes de votre journal Sahel
Dimanche que je lis d'ailleurs régulièrement.
C'est vrai qu'une femme à la tête d'une fédération sportive au Niger n'est pas chose fréquente ; pour preuve, je suis la seule actuellement bien que j'ai succédé à ma sœur Oumou Traoré.
Les élections se sont déroulées comme prévu conformément à notre programme quadriennal que nous avons présenté aux électeurs. Les résultats du vote m'ont créditée à plus de 80% des voix face à notre challenger confirmant ainsi la pertinence de notre programme d'action.

Mme la présidente présentez-nous la Fédération Nigérienne de Handball, son mode de fonctionnement et comment y adhère-t-on ?
La Fédération Nigérienne de Handball (FENIHAND) est une association créée le 15 octobre 1981. Elle est affiliée au Comité Olympique et Sportif Nigérien (COSNI), à la Confédération Africaine de Handball (CAHB) et à la Fédération Internationale de Handball (IHF). La Fédération Nigérienne de Handball (FENIHAND) est structurée comme suit : au niveau des régions par des ligues régionales ; au niveau des départements par des comités départementaux et au niveau des arrondissements (communes) par des districts communaux et des clubs.
Elle a pour mission, entre autres, de promouvoir, d'organiser, de développer et de contrôler la pratique du handball; de créer, de faire développer les liens de solidarité et de fraternité entre tous ses démembrements sur l'ensemble du territoire national, l'animation des structures chargées de son encadrement (clubs, districts, ligues) ; d'entretenir des relations amicales avec les autres fédérations sœurs et de passer les conventions avec les associations internationales dont les activités sont en rapport avec ses objectifs (COSNI, CAHB, IHF) ; de prendre toutes les dispositions nécessaires et recommandations afin de prévenir des infractions aux statuts et règlements de la FENIHAND, aux lois et règles du jeu de l'IHF et enfin, d'interdire toute discrimination raciale, ethnique, religieuse et celle liée au genre
Notre intervention s'inscrit dans la mise en œuvre des activités prioritaires du plan d'action 2017-2020 que nous avons élaboré dans la droite ligne du programme du ministère de la Jeunesse des Sports.
Ainsi, la nouvelle équipe dirigeante se propose à travers cet ambitieux programme de donner une nouvelle vision au handball nigérien, tant sur le plan national, sous régional, régional, continental qu'international.
Les membres de la FENIHAND sont classés en trois groupes, notamment les membres d'honneur, les membres bienfaiteurs (sponsors) et les membres actifs. La qualité de membre d'honneur est décernée à toute personne ayant rendu d'éminents services à la FENIHAND.Toute personne physique ou morale acceptant de sponsoriser la FENIHAND peut accéder à la qualité de membre bienfaiteur. Pour adhérer à la FENIHAND en tant que membre actif, la personne doit s'acquitter de son droit d'entrée et de la cotisation annuelle.

Quelles sont les formes d'appui dont vous disposez pour mener à bien vos activités ?
Il faut rappeler que la FENIHAND ne dispose pas de moyens pour faire la politique de sa discipline. L'Etat par l'intermédiaire du ministère de la jeunesse et des sports alloue des subventions qui ne sont pas du tout régulières. Actuellement, le ministère nous doit près de 40 millions dont nous attendons toujours le remboursement depuis 2015 pour une compétition internationale que nous avons préfinancée.
En termes d'appui, vous le savez autant que moi, le sport n'est pas financé à sa juste valeur au Niger. La principale forme d'appui que nous recevons est le soutien ponctuel de certaines bonnes volontés que je remercie au passage et les cotisations des membres actifs.
Les équipes nationales et les clubs manquent toujours de soutiens financiers et/ou matériels, de sponsors officiels ou de partenaires. Ils souffrent aussi d'un manque crucial de participation aux compétions sous régionales, régionales, continentales et internationales.
Cette situation ne favorise guère le développement qualitatif et quantitatif de la pratique de cette discipline.

Expliquez-nous également comment se déroule votre mandat en tant que femme à la tête d'une fédération au Niger : y a-t-il des contraintes, voire des obstacles ? Que direz-vous à d'autres femmes qui veulent se lancer dans une aventure similaire ?
Mon mandat à la tête de la FENIHAND se déroule normalement mais non sans contraintes particulières liées à un manque de financement et non un manque de gestion des membres.
C'est vrai que, avant mon élection, je me posais mille et une questions sur la façon dont la collaboration allait se passer entre la femme que je suis et les hommes qui vont m'accompagner durant mon mandat. Donc, c'est en cela que je m'inquiétais. Mais, après, j'ai trouvé la réponse à mes interrogations car déjà en tant que vice-présidente de la précédente équipe de la FENIHAND et étant mère de famille, cheffe d'entreprise employant une vingtaine de personnes dont la majorité est masculine, je me suis dit que je peux valablement diriger la Fédération.
Néanmoins, je suis convaincue qu'il y a toujours des hommes qui ne sont pas encore prêts de voir une femme en compétition avec eux et je pense qu'il est grand temps que cette mentalité change dans notre pays.
Pour mon cas, je dirai que les femmes et les hommes qui m'ont élue le 3 décembre 2016 ont tout simplement compris qu'une femme peut bel et bien diriger dans ce pays et les exemples sont légion.

Mercredi dernier se sont tenues les compétitions nationales de handball : un mot à ce sujet ?
Nous avons procédé le 23 août dernier à l'ouverture de la 13ème édition du championnat national de handball qui a regroupé les 7 régions sur 8 du Niger, ce qui constitue à nos yeux un succès, vu le nombre de clubs participants. Le tournoi est placé cette année sous un signe de fairplay et de détection de jeunes talents qui nous permettra de constituer nos équipes nationales en vue des compétions sous régionales, régionales, continentales.

Réalisée par Samira Sabou(onep)
01/09/17

L'invité de Sahel Dimanche

M. Ari Toubo Ibrahim, Gouverneur du District 9102 Afrique de l'Ouest du Rotary International : « La 5ème Assemblée et la…

M. Ari Toubo Ibrahim, Gouverneur du District 9102 Afrique de l'Ouest du Rotary International : « La 5ème Assemblée et la Conférence de District nous ont permis de consolider définitivement notre District en termes d'effectif, de développement de l'ac

Monsieur le Gouverneur, du 13 au 17 mars 2018 et, plus récemment, du 26 au 29 mars dernier, vous avez organisé des rencontres internationales. Quelle est la nature de ces évènements ?C'est avec enthousiasme que la famille rotarienne du Niger a abrité la 5ème Assemblée de formation du District 9102 Afrique de l'Ouest du Rotary International couvrant le Bénin, le Ghana, le Niger et le Togo, à Niamey. Un événement de très grande importance...

M. Sédiko Douka, Commissaire de la Cedeao chargé de l'Energie et des Mines : «L'une de nos priorités, aujourd'hui, est d…

M. Sédiko Douka, Commissaire de la Cedeao chargé de l'Energie et des Mines : «L'une de nos priorités, aujourd'hui, est de créer un marché régional de l'électricité»

Quels sont les principales missions du Département chargé de l'Energie et des Mines dont vous avez la charge ?Avant tout, permettez-moi de remercier les Hautes Autorités de la République du Niger pour avoir soutenu ma candidature au poste de Commissaire chargé de l'Energie et des Mines de la CEDEAO. Je ne ménagerais aucun effort pour rehausser l'image du Niger et apporter ma modeste contribution au processus d'intégration régionale. Aus...

Me Ali Sirfi Maïga, Médiateur de la République : «Le Médiateur de la République entend ainsi occuper toute la place qui …

Me Ali Sirfi Maïga, Médiateur de la République : «Le Médiateur de la République entend ainsi occuper toute la place qui lui est dévolue afin d'assurer pleinement la médiation institutionnelle pour réparer les torts commis aux citoyens et les réconcil

Monsieur le Médiateur, votre institution créée, il y a quelques années seulement au Niger, travaille aujourd'hui avec plusieurs secteurs de la vie socio-économique de notre pays. Pouvez-vous nous expliquez le rôle exact et les attributions du Médiateur de la République au Niger ?Merci une fois de plus pour l'opportunité que nous offre votre Hebdomadaire pour informer d'avantage l'opinion sur la mission combien exaltante du Médiateur de ...

M. Mahaman Mansour Hadj Daddo, ministre Conseiller Spécial à la Présidence de la République, Président du Comité Zinder …

M. Mahaman Mansour Hadj Daddo, ministre Conseiller Spécial à la Présidence de la République, Président du Comité Zinder Saboua : « J'appelle toutes les couches socioprofessionnelles à s'approprier cet événement, à jouer chacune sa partition »

Monsieur le président, ce sera au tour de la ville de Zinder d'accueillir cette année la fête tournante du 18 décembre. Le programme de Zinder Saboua a été officiellement lancé par le Premier ministre. Que prévoit exactement ce programme en termes de réalisations pour la capitale du Damagaram?Je vous remercie de l'occasion que vous m'offrez pour parler de la mise en œuvre du Programme Zinder Saboua. Je voudrais aussi remercier Son Excel...

M. Almoustapha Garba, ministre de l'Environnement et du Développement durable, à l'occasion de la journée mondiale de la…

M. Almoustapha Garba, ministre de l'Environnement et du Développement durable, à l'occasion de la journée mondiale de la vie sauvage : «Les menaces qui pèsent sur le potentiel faunique et floristique du Niger sont d'ordre climatique et anthropique »

Le 3 mars dernier, la communauté internationale a célébré la journée de la vie sauvage pour s'indigner et donner l'alerte sur les menaces de toutes formes sur la faune et la flore sauvages. Quelle signification cette journée a dans le contexte nigérien?La Journée Mondiale de la Vie Sauvage est une journée instituée par l'ONU en 2014 et, chaque année, le 3 mars est consacrée à la sensibilisation du grand public sur la faune, la flore et ...

Le président de la délégation spéciale de la ville de Niamey, M. Moctar Mamoudou: « La conjugaison des efforts va nous p…

Le président de la délégation spéciale de la ville de Niamey, M. Moctar Mamoudou: « La conjugaison des efforts va nous permettre d'aboutir à l'atteinte des objectifs de Niamey Nyala, conformément à l'ambition et à la vision du Président de la Républi

Monsieur le Président, vous êtes depuis près de 6 mois à la tête de la Communauté urbaine de Niamey, une entité qui se caractérise par ses multiples défis à relever. Quelles sont vos ambitions pour Niamey et quelles en sont aujourd'hui vos grandes priorités ?Merci de nous avoir donné cette opportunité pour nous exprimer dans les colonnes de votre journal. Oui, lorsque nous avons pris fonction, nos ambitions ont été énumérées. C'est de d...

M. Hassane Atamo, Chef de Division Planification Familiale (PF) au Ministère de la Santé Publique : «La mobilisation des…

M. Hassane Atamo, Chef de Division Planification Familiale (PF) au Ministère de la Santé Publique : «La mobilisation des ressources alternatives pour le financement des produits contraceptifs est une question de souveraineté

Monsieur le Chef de la Division PF, le Niger a pris part récemment en Guinée à la 6ème réunion annuelle du Partenariat de Ouagadougou qui a porté cette année sur la planification familiale et l'autonomisation de la femme. Cette rencontre a-t-elle répondu aux attentes de notre pays ?C'est une rencontre importante pour l'ensemble des pays du PO et particulièrement pour le Niger qui fait des efforts pour atteindre ses objectifs de prévalen...

M. Ahmet Botto, ministre du Tourisme et de l'Artisanat : «Le Festival de l'Aïr est un grand rendez-vous touristique et c…

M. Ahmet Botto, ministre du Tourisme et de l'Artisanat : «Le Festival de l'Aïr est un grand rendez-vous touristique et culturel de portée nationale, sous-régionale, régionale et internationale»

Monsieur le ministre, le festival de l'Aïr est un événement de plus en plus célèbre ; pouvez-vous nous faire la genèse de ce grand rendez-vous touristique et culturel ?Je vous remercie beaucoup de me donner l'occasion de parler du Festival de l'Aïr. Effectivement, comme vous l'avez dit, le Festival de l'Aïr est un grand rendez-vous touristique et culturel de portée nationale, sous-régionale, régionale et internationale. L'historique du ...

M. Jérôme Trapsida Oumarou, Directeur Général de l'Agence Nationale de Propriété Intellectuelle (AN2PI) : « Ceux qui fon…

M. Jérôme Trapsida Oumarou, Directeur Général de l'Agence Nationale de Propriété Intellectuelle (AN2PI) : « Ceux qui font de la recherche pourront trouver au centre de documentation de I'AN2PI des informations techniques »

Monsieur le Directeur Général, notre pays s'est doté d'un instrument très important, l'Agence Nationale de la Propriété Industrielle et de la Promotion de l'Innovation (AN2PI) que vous dirigez, pouvez-vous présenter brièvement à nos lecteurs cette Agence ?L'Agence Nationale de la Propriété Industrielle et de la Promotion de l'Innovation (AN2PI) est un Etablissement Public à caractère Professionnel, créé par la loi N° 2012-25 du 02 mai 2...

Entretien avec Pr Antoinette Tidjani Alou, coordinatrice de la Filière "Arts et Culture", Département des Lett…

Entretien avec Pr Antoinette Tidjani Alou, coordinatrice de la Filière "Arts et Culture", Département des Lettres, Arts et Communication (FLSH) de l'Université Abdou Moumouni : « Par ce 3e colloque international, l'Université Abdou Moumouni réitère s

L'Université Abdou Moumouni organise au nouvel espace « Arts et Culture » des ateliers pré colloque du 3 au 6 février 2018, une « Journée Labo » le 6 février 2018 et, du 7 au 8 février 2018, un colloque international sur le thème : « Les Arts et la Culture : quels impacts politiques, économiques et sociaux ? » et des soirées spectacle et scène ouverte et des projections de films des étudiants le 7 et 8 février respectivement, à partir d...

AG/ONU

Editorial

Audiences

Dossier

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abon…

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abondance des produits à des prix abordables

Lancée il y a seulement quelques mois, la campagne des cultures de contre saison a commenc...

vendredi 26 janvier 2018

Le maraîchage, une activité florissante dans le vi…

Le maraîchage, une activité florissante dans le village de Karey Gorou

Ces derniers temps, on constate une forte présence des légumes saisonniers dans la capital...

vendredi 26 janvier 2018

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Nige…

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Niger s'engage à contourner le problème d'écoulement des produits

La Fédération des Coopératives Maraîchères (FCMN-Niya) est une organisation paysanne faîti...

vendredi 26 janvier 2018

L'air du temps

Ces trouble-fête de l'échangeur

Ces trouble-fête de l'échangeur

Après son inauguration officielle, le 03 avril dernier, l'échangeur Diori Hamani de Niamey...

vendredi 13 avril 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.