Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editorial : Ras-le-bol contre l'ignominie


DG onep"La vente aux enchères de migrants comme esclaves en Libye m'indigne profondément.
L'esclavage est un crime contre l'humanité. J'en appelle aux autorités libyennes et aux organisations internationales, afin que tout soit mis en œuvre pour que cesse cette pratique d'un autre âge, que nous croyions à jamais révolue. Le Niger condamne cette pratique ignoble et s'engage à apporter sa contribution pour mettre fin à cette pratique». Ces mots traduisent à eux seuls, toute la colère et le ressenti du Président Issoufou
Mahamadou face à cette tragédie odieuse. Comment rester insensible devant cette barbarie, ce déni de droit à des gens qui ne souhaitent qu'une chose : l'amélioration de leurs conditions de vie et d'existence?
Comme il l'a toujours fait lorsqu'il s'agit de défendre une cause noble, le Président Issoufou a été le premier dirigeant à exprimer, dans l'immédiat, son indignation face à ce crime ignoble et abject perpétré en Libye. Mieux, il l'a dit, il y a urgence à agir pour arrêter cette pratique infamante de la vente aux enchères des migrants africains comme esclaves, et au plus vite ! Aussi, a-t-il lancé un appel pressant à la Cour Pénale Internationale (CPI) afin qu'elle se saisisse immédiatement du dossier. « Nous n'avons plus le droit de faire comme si rien ne s'est passé ou de détourner les regards. Nous avons le devoir de nous attaquer aux causes profondes de cette tragédie. Le Niger prend au sérieux cette question et nous allons continuer à nous battre par rapport à cette situation scandaleuse. C'est dans cette perspective que, nous avons demandé que ce point soit inscrit à l'ordre du jour du prochain sommet Union Africaine-Union Européenne».
En leader incontesté de la lutte contre la migration illégale et la traite des êtres humains, le Président Issoufou veut voir la communauté internationale attaquer véritablement à la racine ce lancinant dossier de l'immigration illégale.
La colère et la prise de position ferme et radicale du Président Issoufou ont eu des échos un peu partout dans le monde où elle a suscité une mobilisation générale. En Afrique, plusieurs Etats ont rappelé leur ambassadeur en Libye ou convoqué les ambassadeurs libyens pour protester énergiquement contre ces traitements dégradants.
Pour le compte de l'Union Africaine, le Président en exercice, le Guinéen Alpha Condé, a invité instamment « les autorités libyennes à ouvrir une enquête, situer les responsabilités et traduire devant la justice les personnes incriminées".
A l'ONU, le Secrétaire général Antonio Guterres s'est dit horrifié : « Je suis dégoûté par ces actes odieux et j'appelle toutes les autorités compétentes à enquêter sans délai sur ces activités, et à traduire les auteurs en justice. J'ai demandé aux acteurs pertinents des Nations Unies de suivre activement cette question», a-t-il affirmé, tout en dénonçant ''des violations flagrantes des droits de l'homme qui peuvent constituer des crimes contre l'humanité''.
En France, le Président Emmanuel Macron a qualifié de « crimes contre l'Humanité» la vente de migrants africains comme esclaves en Libye».
Au-delà de la colère et de l'émotion, il faut maintenant passer aux actes et aux actes concrets. Car, comme l'a dit et répété le Président Issoufou Mahamadou, lors de plusieurs foras organisés au plan international sur les questions de l'immigration, il faut agir vite pour arrêter l'hémorragie.
Trop, c'est trop, a dit le Chef de l'Etat, et il a été entendu. Aujourd'hui, aux quatre coins du monde, des voix s'élèvent pour dire qu'il faut arrêter ces pratiques indignes et moyenâgeuses.

Mahamadou Adamou( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )
24/11/17

L'invité de Sahel Dimanche

Commandant Souleymane Eddiguini, Directeur départemental de l'Environnement Doungass : "On n'a plus la grande faune…

Commandant Souleymane Eddiguini, Directeur départemental de l'Environnement Doungass : "On n'a plus la grande faune ; on n'a que des reptiles et des oiseaux"

Monsieur le Directeur comment se présente votre mission de gestion et de sauvegarde de l'Environnement dans le jeune département de Doungass ?La mission de la Direction Départementale de l'Environnement est la protection, la restauration de l'environnement. En gros, la gestion des ressources forestières et fauniques. Dans la gestion durable des forêts nous conduisons la gestion de l'exploitation des forêts qui est la ressource la plus i...

M. Adamou Imirane Maïga, Commissaire à l'Organisation des Grands Evènements (COGE), : « Zinder Saboua restera à jamais g…

M. Adamou Imirane Maïga, Commissaire à l'Organisation des Grands Evènements (COGE), : « Zinder Saboua restera à jamais gravée dans la mémoire des Damagarawas en particulier et des Nigériens en général »

Le Commissaire à l'Organisation des Grands Evènements (COGE), Monsieur Adamou Imirane Maïga, a été l'un des acteurs déterminants de l'organisation et du succès des festivités entrant dans le cadre de la célébration du 60ème anniversaire de la proclamation de la République, connue sous le nom de Zinder Saboua. Il était sur plusieurs registres événementiels : cérémonies d'ouverture, méga spectacle son et lumière, régie son et lumière, gra...

M. Mahaman Laouan Gaya, Secrétaire Général de l'Organisation des Producteurs de Pétrole Africains (APPO) : "Nous av…

M. Mahaman Laouan Gaya, Secrétaire Général de l'Organisation des Producteurs de Pétrole Africains (APPO) : "Nous avons besoin d'un nouveau départ"

Monsieur le Secrétaire Général, Présentez à nos lecteurs l'organisation dont vous êtes le premier responsable.Il faut d'abord préciser que l'ancienne Association des Producteurs de Pétrole Africains (APPA), aujourd'hui APPO est une organisation intergouvernementale africaine créée le 27 Janvier 1987 à Lagos au Nigeria, pour servir de plateforme de coopération et d'harmonisation des efforts, de collaboration, de partage des connaissances...

M. Moussa Sayabou, préfet du Département de Kantché : "Les communes les plus touchées par le phénomène de migration…

M. Moussa Sayabou, préfet du Département de Kantché : "Les communes les plus touchées par le phénomène de migration sont celles qui maquent suffisamment de terres irrigables"

M. Le préfet, le département que vous dirigez ?Merci de l'opportunité que vous nous offrez afin de nous exprimer à travers les colonnes de votre journal. Le département de Kantché est situé dans la partie sud de la région de Zinder. Il couvre une superficie de 2.381 km2 et compte neuf communes à savoir les communes de Matameye, Kantché, Daouché, Doungou, Dan Barto, Ichirnawa, Kourni, Tsaouni et Yaouri. Concernant la chefferie traditionn...

Interview de M. Issa Moussa, Gouverneur de la Région de Zinder : « Je suis totalement satisfait des travaux exécutés ; n…

Interview de M. Issa Moussa, Gouverneur de la Région de Zinder : « Je suis totalement satisfait des travaux exécutés ; nous tiendrons le délai tel qu'il a été prévu, et la fête sera très belle »

Monsieur le Gouverneur, Zinder accueille cette année la fête tournante du 18 décembre avec en toile de fond l'exécution du programme « Zinder Saboua ». Quel sentiment vous anime à la veille de la tenue de ce grand événement national et comment le préparez-vous?Je vous remercie de m'avoir donné la parole pour me prononcer sur ce que nous sommes en train de faire dans le cadre de l'organisation de la fête tournante que nous avons appelée ...

La cinéaste Aïcha Macky : Nos sociétés sont porteuses de vices qu'il faut combattre avec la caméra"

La cinéaste Aïcha Macky : Nos sociétés sont porteuses de vices qu'il faut combattre avec la caméra"

Depuis plusieurs années, à force de travail et d'abnégation, elle fait rayonner le cinéma nigérien à l'international. On retrouve toujours ses productions avec autant de perfectionnisme et de bonheur sur les écrans. Elle, c'est Aïcha Macky ; née en 1982 à Zinder, cette jeune femme peut sembler aujourd'hui avoir beaucoup gagné. Plusieurs distinctions et récompenses et sans doute, sûrement encore plusieurs années de succès au compteur de ...

Le président de la Commission des Finances et du Budget de l'Assemblée Nationale : «C'est la preuve, s'il en faut, de la…

Le président de la Commission des Finances et du Budget de l'Assemblée Nationale : «C'est la preuve, s'il en faut, de la transparence qui caractérise la gouvernance financière dans notre pays», déclare le député Adamou Namata

Monsieur le président, les 21 et 22 novembre derniers se sont tenus à Niamey les travaux de la 8ème Assemblée Générale de l'Association des Institutions Supérieures de Contrôle ayant en Commun l'Usage du Français (AISCCUF). Quelle importance revêt à vos yeux une telle rencontre pour nos Etats qui s'échinent à instaurer en leur sein les mécanismes de la bonne gouvernance en matière de gestion des finances publiques ?Dans tous les pays me...

Madame Amina Moumouni, Ministre de l'Energie : «Avec l'intégration de la centrale solaire de Malbaza au réseau de la NIG…

Madame Amina Moumouni, Ministre de l'Energie : «Avec l'intégration de la centrale solaire de Malbaza au réseau de la NIGELEC, le Niger inaugure l'introduction dans son mix énergétique de la production solaire»

Madame la Ministre, votre département ministériel s'apprête à accueillir l'inauguration de la première centrale solaire photovoltaïque de 7 MW à Malbaza, le dimanche 24 novembre prochain. Quelle est selon vous l'importance de cet événement pour notre pays ?Je vous remercie de me donner l'occasion de parler de la centrale solaire photovoltaïque de 7 MW de Malbaza. Comme vous le faites remarquer cette centrale est d'abord la première inst...

Le Directeur Général de l'ANVD : «Le Prix international Awards in Excellence and Quality dans la catégorie OR que l'ANVD…

Le Directeur Général de l'ANVD : «Le Prix international Awards in Excellence and Quality dans la catégorie OR que l'ANVD a obtenu est la reconnaissance des efforts que déploie notre Agence», affirme M. Hassane Hamidine

Monsieur le Directeur Général, l'ANVD a été distinguée, en septembre dernier, du prestigieux prix Awards en Excellence et Qualité, lors du 32ème congrès International de la Qualité tenu à Francfort, en Allemagne. Qu'est-ce qui justifie une telle distinction de portée internationale ?Merci beaucoup pour l'opportunité que vous me donnez de parler de notre Agence et de ses activités. Effectivement, l'Agence Nigérienne de Volontariat pour l...

Monsieur Abdoulaye Coulibaly, président du Comité technique national Télévision Numérique Terrestre (TNT) : «La TNT va r…

Monsieur Abdoulaye Coulibaly, président du Comité technique national Télévision Numérique Terrestre (TNT) : «La TNT va renforcer la visibilité du Niger à l'international et cadre parfaitement avec le PDES 2017-2021»

Monsieur le président du Comité Technique National TNT, le Conseil des Ministres tenu vendredi dernier a entendu une Communication conjointe de Monsieur le Ministre de la Communication, M. Habi Mahamadou Salissou et de son homologue en charge de l'Economie Numérique, M. Sani Maigochi, sur le processus de basculement vers la TNT. Où en est-on aujourd'hui?Merci. Disons que le processus a bien avancé, particulièrement ces derniers mois, et...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

Audiences

Dossier

Tillabéri, la capitale du fleuve : Terre propice a…

Tillabéri, la capitale du fleuve : Terre propice aux cultures de contre saison et au pâturage

La région de Tillabéri compte 31 aménagements hydro agricoles dont 30 pour la production d...

vendredi 11 janvier 2019

Au bord du Djoliba : Les riverains menacés par la …

Au bord du Djoliba : Les riverains menacés par la crue

De l'autre côté de la rive, qui sert comme une sorte de gare fluviale reliant les localité...

vendredi 11 janvier 2019

La gomme arabique du Niger : Vers la relance de la…

La gomme arabique du Niger : Vers la relance de la filière

La filière de la gomme arabique a connu dans les années 60 et ce jusqu'en 1980, un essor s...

jeudi 10 janvier 2019

L'air du temps

Notre identité, nos valeurs ancestrales

Notre identité, nos valeurs ancestrales

«Un peuple sans culture est un peuple sans âme », disait l'écrivain nigérian Anthony Biako...

vendredi 11 janvier 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.