Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Éditorial : Triomphe de l'unité et de la fraternité


DG onepLe Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, a reçu, vendredi dernier, les vœux du nouvel An des représentants des différentes disciplines sportives au Niger. A cette occasion, le Chef de l'Etat s'est longuement entretenu avec les trois premiers lutteurs de la 39ème édition du Sabre national. Il s'agit du champion Tassiou Sani de la région de Zinder, du vice-champion, Yahaya Kaka de Tahoua et du troisième Issaka Issaka de Dosso.
Le Président Issoufou Mahamadou, comme à son habitude, a enfilé ses habits de ''Père de la Nation'', garant de l'unité nationale, de la paix et de la cohésion sociale, pour réaffirmer à la face du monde que le Niger reste et demeure Un et indivisible. Aussi, cette photo où on voit les trois challengers autour du Président Issoufou Mahamadou, tenant avec lui et tous ensemble ce sabre national tant convoité, est celle d'instants féériques chargés de symboles. Cette image est la preuve d'une volonté réelle et partagée d'aller de l'avant dans le raffermissement de la cohésion sociale au Niger, à travers ce sport roi qu'est la lutte traditionnelle.
Le jeu en vaut la chandelle. Car, il n'est un secret pour personne que, ces derniers temps, à l'issue de cette 39ème édition du Sabre National, on a observé sur les réseaux sociaux des dérives et autres envolées graves de la part de certains compatriotes agités. En effet, parce que obnubilés et aveuglés par la vive passion de la lutte traditionnelle, certains esprits déchaînés, se sont mis à bouillir allant jusqu'à oublier qu'en réalité, les liens qui unissent les enfants du Niger sont plus forts pour l'emporter sur tout ce qui pourrait les désunir. Il fallait donc un geste fort du Magistrat suprême pour mettre fin à cette nauséabonde péripétie et recoudre les fissures de la paix et de la cohésion entre les Nigériens, soumises à de rudes épreuves.
Contrairement à certains pays, au Niger, nous avons une conscience claire de notre communauté de destin. Un atout consolidé par un riche héritage commun, à savoir l'Islam et le cousinage à plaisanterie qui renforcent les liens de solidarité et de fraternité entre tous nos concitoyens, sans distinction d'ethnie ou de région. Ce sont là des valeurs qu'il nous incombe de conserver jalousement, en les perpétuant et en les ravivant dans les cœurs et les esprits de tous les Nigériens.
C'est d'ailleurs cela tout le sens qu'il convient de donner à cette rencontre entre les champions de lutte traditionnelle autour du Chef de l'Etat. Le message fort que ces trois lutteurs qui trônent au sommet de la lutte traditionnelle nigérienne, est que malgré l'adversité d'un sport si passionnant, ils restent et demeurent toujours frères et amis. En agissant ainsi, nos trois valeureux sportifs ont montré qu'ils sont des modèles à suivre pour notre jeunesse.
Aussi, nul ne doit perde de vue que la lutte traditionnelle a été conçue et voulue pour être un véritable vecteur de consolidation de l'unité nationale et de la cohésion sociale. «Mes meilleurs frères et amis demeurent et pour toujours Kantou de Maradi, Balla Dan Kado de Zinder, Salma Dan Rani de Dosso pour ne citer que ceux-là», disait le célèbre Kadadé de Tahoua. La lutte traditionnelle est notre identité. Aussi, est-elle très loin de ces clichés anachroniques de certains jeunes internautes qui font preuve d'insouciance par rapport aux valeurs sacro-saintes de l'unité nationale.
«L'avenir est dans la construction d'une Nation nigérienne unie, forte et prospère», disait le Président Issoufou Mahamadou, dans un mémorable discours en faveur de la paix qu'il prononçait depuis Bilma, en février 2015. Aussi, comme l'a encore dit le Président de la République, lors de son discours d'investiture, le avril 2011, «ne dispersons pas nos énergies; conjuguons nos efforts pour construire notre Nation ». N'est-ce pas là tout le sens de la renaissance culturelle prônée par le Chef de l'Etat?

Mahamadou Adamou( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )

L'invité de Sahel Dimanche

M. Hassane Atamo, Chef de Division Planification Familiale (PF) au Ministère de la Santé Publique : «La mobilisation des…

M. Hassane Atamo, Chef de Division Planification Familiale (PF) au Ministère de la Santé Publique : «La mobilisation des ressources alternatives pour le financement des produits contraceptifs est une question de souveraineté

Monsieur le Chef de la Division PF, le Niger a pris part récemment en Guinée à la 6ème réunion annuelle du Partenariat de Ouagadougou qui a porté cette année sur la planification familiale et l'autonomisation de la femme. Cette rencontre a-t-elle répondu aux attentes de notre pays ?C'est une rencontre importante pour l'ensemble des pays du PO et particulièrement pour le Niger qui fait des efforts pour atteindre ses objectifs de prévalen...

M. Ahmet Botto, ministre du Tourisme et de l'Artisanat : «Le Festival de l'Aïr est un grand rendez-vous touristique et c…

M. Ahmet Botto, ministre du Tourisme et de l'Artisanat : «Le Festival de l'Aïr est un grand rendez-vous touristique et culturel de portée nationale, sous-régionale, régionale et internationale»

Monsieur le ministre, le festival de l'Aïr est un événement de plus en plus célèbre ; pouvez-vous nous faire la genèse de ce grand rendez-vous touristique et culturel ?Je vous remercie beaucoup de me donner l'occasion de parler du Festival de l'Aïr. Effectivement, comme vous l'avez dit, le Festival de l'Aïr est un grand rendez-vous touristique et culturel de portée nationale, sous-régionale, régionale et internationale. L'historique du ...

M. Jérôme Trapsida Oumarou, Directeur Général de l'Agence Nationale de Propriété Intellectuelle (AN2PI) : « Ceux qui fon…

M. Jérôme Trapsida Oumarou, Directeur Général de l'Agence Nationale de Propriété Intellectuelle (AN2PI) : « Ceux qui font de la recherche pourront trouver au centre de documentation de I'AN2PI des informations techniques »

Monsieur le Directeur Général, notre pays s'est doté d'un instrument très important, l'Agence Nationale de la Propriété Industrielle et de la Promotion de l'Innovation (AN2PI) que vous dirigez, pouvez-vous présenter brièvement à nos lecteurs cette Agence ?L'Agence Nationale de la Propriété Industrielle et de la Promotion de l'Innovation (AN2PI) est un Etablissement Public à caractère Professionnel, créé par la loi N° 2012-25 du 02 mai 2...

Entretien avec Pr Antoinette Tidjani Alou, coordinatrice de la Filière "Arts et Culture", Département des Lett…

Entretien avec Pr Antoinette Tidjani Alou, coordinatrice de la Filière "Arts et Culture", Département des Lettres, Arts et Communication (FLSH) de l'Université Abdou Moumouni : « Par ce 3e colloque international, l'Université Abdou Moumouni réitère s

L'Université Abdou Moumouni organise au nouvel espace « Arts et Culture » des ateliers pré colloque du 3 au 6 février 2018, une « Journée Labo » le 6 février 2018 et, du 7 au 8 février 2018, un colloque international sur le thème : « Les Arts et la Culture : quels impacts politiques, économiques et sociaux ? » et des soirées spectacle et scène ouverte et des projections de films des étudiants le 7 et 8 février respectivement, à partir d...

M. Abouzeidi Almou, Maire de la commune urbaine d'Illéla : « La première richesse des populations, c'est l'agriculture p…

M. Abouzeidi Almou, Maire de la commune urbaine d'Illéla : « La première richesse des populations, c'est l'agriculture pluviale et les cultures de contre saison »

Monsieur le maire, pouvez-vous nous présenter l'entité administrative dont vous avez la charge pendant cette mandature ?Merci à l'équipe de l'Office National d'Edition et de Presse (ONEP) pour nous avoir donné l'opportunité d'échanger par rapport à la commune urbaine d'Illéla. Cette commune couvre une superficie de 2.700 Km2. Elle est limitée à l'Est par la commune rurale de Badaguichiri, à l'Ouest par la commune de Bagaroua, au Sud par...

Le président de la HALCIA : «Pour l'année 2018, nous allons beaucoup plus mener nos actions sur la prévention. Et face à…

Le président de la HALCIA : «Pour l'année 2018, nous allons beaucoup plus mener nos actions sur la prévention. Et face à ceux qui continueront à faire la sourde oreille, nous serons implacables», déclare M. Gousmane Abdourahamane

Monsieur le président, un certain nombre de dossiers initiés par la Haute Autorité de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HALCIA), défrayent actuellement la chronique. Il s'agit précisément du dossier sur les reversements de la douane et celui relatif à un marché attribué par la CAIMA. Pouvez-vous nous éclairer sur le contenu de ces dossiers ?Je voudrai de prime à bords saluer votre initiative, que je recommande d'...

Dr. Aoula Yahaya, Coordonnateur du Projet de Développement des Compétences pour la Croissance (PRODEC) : «Avec le financ…

Dr. Aoula Yahaya, Coordonnateur du Projet de Développement des Compétences pour la Croissance (PRODEC) : «Avec le financement additionnel, le PRODEC s'ouvrira à sept nouveaux établissements essentiellement portés vers le secteur agro-sylvo- pastoral

Pour soustraire les jeunes aux aléas du chômage et de la précarité de l'emploi, les Autorités de la 7ème République ont décidé de marquer, dans leur programme de gouvernance politique, leur engagement à mettre en cohérence les différents segments du système éducatif nigérien et le cadrage macro-économique du Plan de Développement Economique et Social (PDES, 2017-2021), pour faire de l'éducation et de la formation, la priorité du gouvern...

Le Secrétaire permanent du Comité d'organisation de Tahoua Sakola : «On a réussi, non pas parce qu'on nous a inscrit un …

Le Secrétaire permanent du Comité d'organisation de Tahoua Sakola : «On a réussi, non pas parce qu'on nous a inscrit un montant important, mais parce que nous sommes restés dans les prévisions budgétaires qui nous ont été faites», déclare Yahaya Maha

Monsieur le Secrétaire permanent, quels sentiments vous animent après la célébration du 59ème anniversaire de la proclamation de la République à Tahoua dénommé Programme ''Tahoua Sakola'' ?Merci de cette opportunité que vous nous offrez de parler des activités de l'anniversaire de la proclamation de la République qui se sont déroulées à Tahoua sous le nom de Tahoua Sakola. Pour répondre à votre question, je dirai sans hésitation que c'e...

Interview du Directeur Général du CIPMEN, M. Almoktar Allahoury : Le Centre Incubateur des Petites et Moyennes Entrepris…

Interview du Directeur Général du CIPMEN, M. Almoktar Allahoury : Le Centre Incubateur des Petites et Moyennes Entreprises, un catalyseur de l'écosystème entrepreneurial au Niger

Monsieur le Directeur Général, pouvez-vous nous parler du Centre Incubateur des Petites et Moyennes Entreprises dont vous avez la charge ?Le Centre Incubateur des PME au Niger (CIPMEN) est une association à but non lucratif né d'un partenariat public –privé dont l'ambition est de contribuer au lancement de start-ups championnes dans des secteurs d'activités comme le numérique, les énergies renouvelables ou l'agrobusiness. En moins de qu...

M. Abdou Bako, coordonnateur Education en Situation d'Urgence Save the Children : «Pour assurer un environnement d'appre…

M. Abdou Bako, coordonnateur Education en Situation d'Urgence Save the Children : «Pour assurer un environnement d'apprentissage protecteur pour tous les enfants, les écoles à risques font l'objet d'un suivi particulier»

Monsieur le coordonnateur, quatre (4) Organisations Internationales à savoir : Plan International, Save the Children, CONCERN et COOPI ont mis en place un groupe de travail « écoles sûres » dans le cadre de leurs interventions. Pouvez-vous nous donner les raisons de la mise en place de ce groupe de travail ?Merci de l'opportunité que vous nous offrez de parler du groupe de travail « écoles sûres ». Avant d'évoquer les raisons qui ont co...

AG/ONU

Editorial

Audiences

Dossier

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abon…

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abondance des produits à des prix abordables

Lancée il y a seulement quelques mois, la campagne des cultures de contre saison a commenc...

vendredi 26 janvier 2018

Le maraîchage, une activité florissante dans le vi…

Le maraîchage, une activité florissante dans le village de Karey Gorou

Ces derniers temps, on constate une forte présence des légumes saisonniers dans la capital...

vendredi 26 janvier 2018

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Nige…

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Niger s'engage à contourner le problème d'écoulement des produits

La Fédération des Coopératives Maraîchères (FCMN-Niya) est une organisation paysanne faîti...

vendredi 26 janvier 2018

L'air du temps

Bravo nos ancêtres, ces grands visionnaires !

Bravo nos ancêtres, ces grands visionnaires !

Devant les dérives oratoires graves, parce que préjudiciables à la quiétude sociale, dans ...

vendredi 23 février 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.