Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Poursuite de la visite de travail et d'amitié du Président de la République à Paris : Le Chef de l'Etat appelle les investisseurs privés à partager les fruits de la croissance nés du programme de Renaissance


Le-chef-de-lEtat-avec-la-prsidente-de-la-Rpublique-de-Maurice-lors-du-PanelLe Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou poursuit sa visite de travail et d'amitié à Paris où, il a pris part vendredi dernier à un panel dans le cadre de la première édition de la Conférence de Paris organisée par le Forum économique international des Amériques au centre de conférences de l'Organisation de Coopération et de Développement Economique (OCDE) sur le thème ''Repenser la mondialisation''. Selon les organisateurs, depuis 24 ans, ce forum réunit les figures les plus éminentes de la planète qui élèvent le savoir, la conscience et le débat qui entourent les enjeux économiques les plus pressants à travers le monde. Parmi elles, le Président de la République, Issoufou Mahamadou qui a donc cette année, participé au panel sur le financement de l'émergence économique dans l'espace francophone. Ce panel a été organisé par l'Organisation Internationale de la Francophonie dans le cadre de la Conférence de Paris et de sa stratégie économique pour la Francophonie.
Lors de son intervention à ce panel, le Président de la République a d'abord relevé la disparité qui caractérise le niveau de développement dans l'espace francophone avec des pays développés, des pays à revenus intermédiaires et des pays moins avancés. « Chacun de ces groupes de pays est confronté à des problèmes différents ». Pour le dernier groupe de pays, Issoufou Mahamadou a étalé les défis auxquels ils font face et qui se résument à un manque de ressources financières pour transformer leur actif démographique en dividende économique, un besoin de ressources pour investir dans le capital humain, les infrastructures, le développement agricole et dans l'industrie pour réaliser les ODD (Objectifs de Développement Durable) en 2030. Citant la CNUCED, le Chef de l'Etat a clairement affirmé que l'Afrique a besoin de 600 milliards de dollars par an.

Le Président de la République a également indiqué sans détours que le financement de l'émergence de l'économie dans l'espace francophone peut se faire par une combinaison de quatre sources à savoir : l'aide publique au développement, les investissements directs étrangers, les transferts financiers des diasporas et les ressources internes des Etats. Le Chef de l'Etat a également évoqué, un sujet qui fait aujourd'hui couler beaucoup d'encre et de salive : la migration. Les transferts de fonds opérés par les diasporas peuvent selon lui contribuer au financement de l'émergence économique des pays de l'espace francophone. C'est pourquoi, « les débats actuels sur la migration irrégulière ne doivent pas occulter les avantages de la migration légale », a-t-il affirmé.
Le chef de l'Etat s'est ensuite appesanti sur les mesures prises dans notre pays pour améliorer le climat des affaires. Dans ce domaine, le Niger a, en effet, beaucoup travaillé pour introduire de nouvelles réformes tendant à faciliter notamment la création d'entreprises dans notre pays et à attirer les investisseurs. Sur ce plan, il est très réconfortant d'apprendre selon le chef de l'Etat que la Banque mondiale considère le Niger comme le pays le plus réformateur en la matière. L'autre point important développé par le Président de la République est le Plan de Développement Economique et Social (PDES) 2017-2021. Devant des participants attentifs, le Président de la République a clairement exposé le PDES dont il a rappelé les priorités qui sont celles de la Renaissance du Niger qu'il a initiée. Un plan dont les axes stratégiques sont la Renaissance culturelle avec comme programmes la mobilisation pour un changement de comportement et la consolidation de la culture démocratique et républicaine ; le Développement social et la transition démographique, l'accélération de la croissance économique par le développement du secteur privé, la transformation du monde rural et l'amélioration de la gestion du développement, celle de la gouvernance, la paix et la sécurité avec la consolidation de l'efficacité et la transparence des institutions, le renforcement de la sécurité intérieure et frontalière du pays ainsi que la gestion durable de l'environnement par une gestion durable des terres, des eaux et de la diversité biologique, l'amélioration du cadre de vie des populations et la lutte contre les changements climatiques. L'autre particularité du PDES 2017-2021 soulignée par le Chef de l'Etat est le fait que le financement de ce plan sera assuré à hauteur de 60% par les ressources internes.
Une volonté importante relevée et appréciée par les panélistes qui ont pris la parole lors de ce panel. Ils ont reconnu et souligné aussi que de plus en plus, l'Afrique compte sur elle-même et fait beaucoup pour son émergence économique. « L'Afrique francophone est en pleine transformation, en pleine modernisation ». Ils ont enfin appelé les pays de l'espace francophone à se concerter, à s'organiser pour chercher les moyens de financer leur émergence économique. Cette volonté de d'abord compter sur soi a aussi été soulignée par la Présidente de la République de Maurice, Mme Ameenah Gurib-Fakim qui a également parlé des recettes de la réussite économique de son pays.
La Secrétaire générale de l'OIF, Mme Michaëlle Jean s'est, elle beaucoup appesantie sur l'émergence africaine, le rôle du secteur privé, la baisse du coût des matières premières etc.Le-chef-de-lEtat--lOCDE-peu-avant-louverture-du-panel En effet, pour son institution, les pays en développement de l'espace francophone, engagés dans l'atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD) très ambitieux d'ici à 2030, et dans l'adaptation et la lutte contre les changements climatiques, doivent mobiliser des financements considérables pour assurer la transformation structurelle de leurs économies et renforcer leur croissance. Aussi, se pose-t-on la question à l'OIF de savoir comment, dans un contexte de tension sur les finances publiques, assurer le financement des réformes et infrastructures nécessaires à leur émergence économique ? C'est donc pourquoi cette table ronde a été organisée pour également permettre de trouver les stratégies à mettre en place pour mobiliser les investisseurs privés, mais aussi pour donner les pistes de dynamiques partenariales qui peuvent accélérer le développement de ces pays qui, selon l'OIF présentent un formidable potentiel pour le développement de l'ensemble de l'espace francophone.
Au Niger, avec les potentialités économiques du pays et les reformes entreprises pour améliorer le climat des affaires, le Président Issoufou Mahamadou appelle les investisseurs privés à venir partager avec nous les fruits de la croissance économique dont le programme de Renaissance est porteur. (Lire l'intégralité du discours du Chef de l'Etat au panel sur le financement de l'émergence économique dans l'espace francophone).

Idé Fatouma Envoyée Spéciale(onep)
11/12/17

Politique

A la Présidence de la République :Le Chef de l'Etat reçoit la ministre française des Armées

A la Présidence de la République :Le Chef de l'Etat reçoit la ministre française des Armées

Le Président de la République, Chef de l'Etat, S.E Issoufou Mahamadou, s'est entretenu, hier dans l'après-midi, avec la ministre française des Armées en tournée dans la région du Sahel. A sa sortie d'audience, Florence Parly a déclaré avoir échangé avec le Chef de l'Etat sur la question sécuritaire au sahel, principalement dans les pays du G 5 Sahel. « Nous avons poursuivi nos échanges avec le Président Issoufou, échanges qui sont très ...

Fin du sommet des présidents des parlements des pays membres du G5 Sahel à Niamey: Création d'une structure interparleme…

Fin du sommet des présidents des parlements des pays membres du G5 Sahel à Niamey: Création d'une structure interparlementaire du G5 Sahel

Les travaux du sommet des présidents des parlements des pays membres du G5 Sahel avec la participation du président du parlement européen, M. Antonio Tadjani et d'une délégation de l'assemblée nationale française ont pris fin, mardi dernier au Palais des Congrès de Niamey sous la présidence de M. Ousseini Tinni, président de l'Assemblée nationale. La fin des travaux a été sanctionnée par un communiqué final. La cérémonie de clôture s'es...

«Nous parlementaires avons pensé qu'il est nécessaire et même indispensable d'accompagner démocratiquement cette initiat…

«Nous parlementaires avons pensé qu'il est nécessaire et même indispensable d'accompagner démocratiquement cette initiative» déclare SE. Ousseini Tinni

««Messieurs les Présidents des assemblées des pays du G5 Sahel, chers frères,Messieurs les chefs de délégation ;Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs et Consuls généraux ;Honorables collègues députés ;En votre nom à tous, je voudrais souhaiter la plus cordiale des bienvenues à notre illustre hôte qui par cette visite au Nigerhonore toutes les populations sahéliennes. Laissez-moi, au nom de ces populations, remercier à trave...

Communiqué final issu du Sommet interparlementaire sur le G5 Sahel et de la visite du président du Parlement européen : …

Communiqué final issu du Sommet interparlementaire sur le G5 Sahel et de la visite du président du Parlement européen : Création d'une structure interparlementaire du G5 Sahel,de concert avec des pays bailleurs de fonds de l'Alliance du Sahel

« Le mardi 17 juillet 2018, sur invitation de SEM OUSSEINI TINNI, Président de l'Assemblée nationale du Niger, s'est tenu, au Palais des congrès de Niamey, un sommet interparlementaire sur le G5 Sahel.1. Ce sommet a connu la participation effective du Président du Parlement européen, des Présidents des Assemblées nationales de la République du Mali, de la République Islamique de Mauritanie et de la République du Niger, ainsi que des dél...

Le Chef de l'Etat reçoit les présidents des parlements des pays du G5 Sahel et le président du parlement européen

Le Chef de l'Etat reçoit les présidents des parlements des pays du G5 Sahel et le président du parlement européen

Le Président de la République, Chef de l'Etat SE Issoufou Mahamadou a reçu en audience hier après midi les présidents des parlements des pays du G5 Sahel avec le vice-président de la commission des Affaires Etrangères de l'Assemblée Nationale Française, président du groupe d'Amitié France-Niger, M. Jaques Maire et le président du parlement européen M. Antonio Tadjani.A l'issue de la première audience le président de l'Assemblée National...

Sommet des présidents des Assemblées des pays membres du G5 Sahel : «Il est, en effet, indispensable que l'intégration d…

Sommet des présidents des Assemblées des pays membres du G5 Sahel : «Il est, en effet, indispensable que l'intégration de nos moyens sécuritaires et la coopération économique que nous entamons dans la sous-région sahélienne soient une affaire des peu

Les présidents des Assemblées nationales des pays membres du G5 Sahel étaient en conclave hier à Niamey. L'ouverture des travaux présidée par SE. Ousseini Tinni, président de l'Assemblée nationale, s'est déroulée au palais des congrès en présence des délégations parlementaires venues du Burkina Faso, du Mali, de la Mauritanie, du Tchad et la France, ainsi que plusieurs personnalités. Il s'est agi au cours de cette rencontre de réfléchir...

Le Chef de l'Etat reçoit les délégations de l'OACI et de l'AIEA

Le Chef de l'Etat reçoit les délégations de l'OACI et de l'AIEA

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, a reçu hier en audience une délégation de l'Organisation pour l'aviation civile internationale (OACI), et celle des membres de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).La délégation de l'OACI conduite par la Secrétaire générale de ladite organisation, Dr Fang Liu et composée du Directeur régional de l'OACI, du représentant du Niger à l'OACI, séjourne au ...

Sommet interparlementaire sur le G5 Sahel : Vers la mise en œuvre d'un mécanisme parlementaire d'accompagnement du G5 Sa…

Sommet interparlementaire sur le G5 Sahel : Vers la mise en œuvre d'un mécanisme parlementaire d'accompagnement du G5 Sahel

Niamey accueille depuis ce matin, un sommet interparlementaire sur le G5 Sahel couplé à une visite du président du Parlement européen, M. Antonio Tajani. Prennent part à ce sommet, les présidents des parlements des pays membres du G5 Sahel à savoir le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie et le Tchad, ainsi qu'une délégation de l'Assemblée nationale française. Il s'agit pour les hôtes du président de l'Assemblée nationale, SE. Ousseini T...

Allocution de SE. Marcel Escure, Ambassadeur de France au Niger, à l'occasion de la célébration de la fête du 14 juillet

Allocution de SE. Marcel Escure, Ambassadeur de France au Niger, à l'occasion de la célébration de la fête du 14 juillet

Mesdames et messieurs les membres du gouvernement, du parlement,Autorités civiles et militaires de la République,Monsieur le député,Monsieur le Doyen, Mesdames et Messieurs les chefs de mission diplomatiques et internationales,Chers invités, mes chers compatriotes,Bienvenue à la résidence de France à Niamey !Brigitte et moi-même vous remercions de votre présence ce soir, et de votre fidélité constante aux événements diplomatiques, milit...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion du comité d'orientation de la mise en œuvre de l…

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion du comité d'orientation de la mise en œuvre de l'Initiative 3N

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, a présidé hier matin dans la salle du Conseil des ministres, la 17ème réunion du comité interministériel de suivi et de la mise en œuvre du programme de l'Initiative 3N (CIO). La réunion s'est déroulée en présence du Premier ministre, Chef du gouvernement, SE. Brigi Rafini, de plusieurs membres du gouvernement et les responsables du Haut Commissariat à l'initiative 3...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le Hadj : Un voyage de tous les sacrifices

Le Hadj : Un voyage de tous les sacrifices

Dans quelques jours, les pèlerins nigériens convergeront Incha Allah vers les Lieux Saints...

vendredi 20 juillet 2018

HADJ 2018 : La question du transport des pèlerins …

HADJ 2018 : La question du transport des pèlerins est déjà réglée

« Nous n'avons aucun problème. Nous allons transporter l'ensemble des pèlerins par le vol ...

vendredi 20 juillet 2018

Le Commissariat à l'Organisation du Hadj et de la …

Le Commissariat à l'Organisation du Hadj et de la Oumrah (COHO) : Le premier vol des pèlerins, prévu le 30 juillet 2018

Le hadj est ce rite religieux pour lequel les autorités nigériennes s'investissent chaque ...

vendredi 20 juillet 2018

L'air du temps

Vagues d'inondations

Vagues d'inondations

Selon le bilan de la situation des inondations dressé par OCHA, à la date du 18 juillet 20...

vendredi 20 juillet 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.