Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Poursuite de la visite de travail et d'amitié du Président de la République à Paris : Le Chef de l'Etat appelle les investisseurs privés à partager les fruits de la croissance nés du programme de Renaissance


Le-chef-de-lEtat-avec-la-prsidente-de-la-Rpublique-de-Maurice-lors-du-PanelLe Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou poursuit sa visite de travail et d'amitié à Paris où, il a pris part vendredi dernier à un panel dans le cadre de la première édition de la Conférence de Paris organisée par le Forum économique international des Amériques au centre de conférences de l'Organisation de Coopération et de Développement Economique (OCDE) sur le thème ''Repenser la mondialisation''. Selon les organisateurs, depuis 24 ans, ce forum réunit les figures les plus éminentes de la planète qui élèvent le savoir, la conscience et le débat qui entourent les enjeux économiques les plus pressants à travers le monde. Parmi elles, le Président de la République, Issoufou Mahamadou qui a donc cette année, participé au panel sur le financement de l'émergence économique dans l'espace francophone. Ce panel a été organisé par l'Organisation Internationale de la Francophonie dans le cadre de la Conférence de Paris et de sa stratégie économique pour la Francophonie.
Lors de son intervention à ce panel, le Président de la République a d'abord relevé la disparité qui caractérise le niveau de développement dans l'espace francophone avec des pays développés, des pays à revenus intermédiaires et des pays moins avancés. « Chacun de ces groupes de pays est confronté à des problèmes différents ». Pour le dernier groupe de pays, Issoufou Mahamadou a étalé les défis auxquels ils font face et qui se résument à un manque de ressources financières pour transformer leur actif démographique en dividende économique, un besoin de ressources pour investir dans le capital humain, les infrastructures, le développement agricole et dans l'industrie pour réaliser les ODD (Objectifs de Développement Durable) en 2030. Citant la CNUCED, le Chef de l'Etat a clairement affirmé que l'Afrique a besoin de 600 milliards de dollars par an.

Le Président de la République a également indiqué sans détours que le financement de l'émergence de l'économie dans l'espace francophone peut se faire par une combinaison de quatre sources à savoir : l'aide publique au développement, les investissements directs étrangers, les transferts financiers des diasporas et les ressources internes des Etats. Le Chef de l'Etat a également évoqué, un sujet qui fait aujourd'hui couler beaucoup d'encre et de salive : la migration. Les transferts de fonds opérés par les diasporas peuvent selon lui contribuer au financement de l'émergence économique des pays de l'espace francophone. C'est pourquoi, « les débats actuels sur la migration irrégulière ne doivent pas occulter les avantages de la migration légale », a-t-il affirmé.
Le chef de l'Etat s'est ensuite appesanti sur les mesures prises dans notre pays pour améliorer le climat des affaires. Dans ce domaine, le Niger a, en effet, beaucoup travaillé pour introduire de nouvelles réformes tendant à faciliter notamment la création d'entreprises dans notre pays et à attirer les investisseurs. Sur ce plan, il est très réconfortant d'apprendre selon le chef de l'Etat que la Banque mondiale considère le Niger comme le pays le plus réformateur en la matière. L'autre point important développé par le Président de la République est le Plan de Développement Economique et Social (PDES) 2017-2021. Devant des participants attentifs, le Président de la République a clairement exposé le PDES dont il a rappelé les priorités qui sont celles de la Renaissance du Niger qu'il a initiée. Un plan dont les axes stratégiques sont la Renaissance culturelle avec comme programmes la mobilisation pour un changement de comportement et la consolidation de la culture démocratique et républicaine ; le Développement social et la transition démographique, l'accélération de la croissance économique par le développement du secteur privé, la transformation du monde rural et l'amélioration de la gestion du développement, celle de la gouvernance, la paix et la sécurité avec la consolidation de l'efficacité et la transparence des institutions, le renforcement de la sécurité intérieure et frontalière du pays ainsi que la gestion durable de l'environnement par une gestion durable des terres, des eaux et de la diversité biologique, l'amélioration du cadre de vie des populations et la lutte contre les changements climatiques. L'autre particularité du PDES 2017-2021 soulignée par le Chef de l'Etat est le fait que le financement de ce plan sera assuré à hauteur de 60% par les ressources internes.
Une volonté importante relevée et appréciée par les panélistes qui ont pris la parole lors de ce panel. Ils ont reconnu et souligné aussi que de plus en plus, l'Afrique compte sur elle-même et fait beaucoup pour son émergence économique. « L'Afrique francophone est en pleine transformation, en pleine modernisation ». Ils ont enfin appelé les pays de l'espace francophone à se concerter, à s'organiser pour chercher les moyens de financer leur émergence économique. Cette volonté de d'abord compter sur soi a aussi été soulignée par la Présidente de la République de Maurice, Mme Ameenah Gurib-Fakim qui a également parlé des recettes de la réussite économique de son pays.
La Secrétaire générale de l'OIF, Mme Michaëlle Jean s'est, elle beaucoup appesantie sur l'émergence africaine, le rôle du secteur privé, la baisse du coût des matières premières etc.Le-chef-de-lEtat--lOCDE-peu-avant-louverture-du-panel En effet, pour son institution, les pays en développement de l'espace francophone, engagés dans l'atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD) très ambitieux d'ici à 2030, et dans l'adaptation et la lutte contre les changements climatiques, doivent mobiliser des financements considérables pour assurer la transformation structurelle de leurs économies et renforcer leur croissance. Aussi, se pose-t-on la question à l'OIF de savoir comment, dans un contexte de tension sur les finances publiques, assurer le financement des réformes et infrastructures nécessaires à leur émergence économique ? C'est donc pourquoi cette table ronde a été organisée pour également permettre de trouver les stratégies à mettre en place pour mobiliser les investisseurs privés, mais aussi pour donner les pistes de dynamiques partenariales qui peuvent accélérer le développement de ces pays qui, selon l'OIF présentent un formidable potentiel pour le développement de l'ensemble de l'espace francophone.
Au Niger, avec les potentialités économiques du pays et les reformes entreprises pour améliorer le climat des affaires, le Président Issoufou Mahamadou appelle les investisseurs privés à venir partager avec nous les fruits de la croissance économique dont le programme de Renaissance est porteur. (Lire l'intégralité du discours du Chef de l'Etat au panel sur le financement de l'émergence économique dans l'espace francophone).

Idé Fatouma Envoyée Spéciale(onep)
11/12/17

Politique

Visite officielle du Président du Conseil Italien au Niger : Identité de vues entre Rome et Niamey sur les principaux su…

Visite officielle du Président du Conseil Italien au Niger : Identité de vues entre Rome et Niamey sur les principaux sujets évoqués

      Le Président du Conseil italien italien SE. Giuseppe Conte a effectué hier, une visite officielle (la toute première) au Niger. A cette occasion, le chef du gouvernement italien a été reçu au Palais de la Présidence par SE. Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l'Etat. A la fin de leur entretien qui a duré près d'une heure d'horloge, le Chef de l'Etat et son hôte ont livré à la presse les points...

S.E Giuseppe Conte accueilli par le Premier ministre Brigi Rafini

S.E Giuseppe Conte accueilli par le Premier ministre Brigi Rafini

Le Président du Conseil Italien, S.E Giuseppe Conté, a effectué hier, une visite de travail et d'amitié au Niger. Accompagné par une forte délégation, M. Giuseppe Conté a été accueilli à sa décente d'avion, à l'aéroport international Diori Hamani de Niamey, par le Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E Brigi Rafini, puis salué par le ministre d'Etat en charge de l'Intérieur, M. Bazoum Mohamed, le ministres en charge des Affaires Et...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit le président de la BOAD

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit le président de la BOAD

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou a reçu, hier matin en audience, le président de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), M. Christian Adovelande. A sa sortie d'audience, M. Adovelande a d'abord indiqué avoir fait le point au Chef de l'Etat de la coopération entre son institution et le Niger, et parlé par la même occasion des activités de la BOAD. A cet effet, le président de la BOAD a dit a...

Diplomatie : Trois nouveaux ambassadeurs présentent les copies figurées de leurs lettres de créance au ministre en charg…

Diplomatie : Trois nouveaux ambassadeurs présentent les copies figurées de leurs lettres de créance au ministre en charge des Affaires étrangères

      Le salon d'honneur du Ministère des Affaires Etrangères a servi de cadre, hier après-midi, à la cérémonie de présentation des copies figurées des lettres de créance de trois (3) nouveaux ambassadeurs accrédités au Niger, tous avec résidence à Niamey. Le premier diplomate à avoir présenté les copies figurées de ses lettres de créance, au ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africai...

Conférence-débat animée par M. Massoudou Hassoumi, Secrétaire Général du PNDS-Tarayya : Des échanges sur le thème « Jeun…

Conférence-débat animée par M. Massoudou Hassoumi, Secrétaire Général du PNDS-Tarayya : Des échanges sur le thème « Jeunesse du PNDS-Tarayya et l'avenir de la République »

      En marge de la célébration du 28ème anniversaire de la création du Parti Nigérien pour la Démocratie et le Socialisme (PNDS-Tarayya), l'Organisation de la Jeunesse Tarayya (OJT), a organisé le samedi 12 janvier dernier, au siège du parti, une conférence-débat sur le thème : « Jeunesse du PNDS-Tarayya et l'avenir de la République ». Cette rencontre d'échanges, animée par le Secrétaire Général du parti rose, M. Mas...

Le Chef de l'Etat préside la cérémonie de lancement des travaux de réhabilitation du tronçon routier Zinder –Tanout : Pl…

Le Chef de l'Etat préside la cérémonie de lancement des travaux de réhabilitation du tronçon routier Zinder –Tanout : Plus de 30 milliards de FCFA pour l'exécution des travaux

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, était hier à Zinder où il a présidé la cérémonie solennelle de lancement des travaux de réhabilitation du tronçon routier Zinder-Tanout sur une distante de 138 km. A son arrivée dans la capitale du Damagaram, dans la matinée, le Chef de l'Etat a été accueilli à sa descente d'avion par le Gouverneur de la Région de Zinder, M. Issa Moussa avant d'être salué par plusie...

Célébration du 28ème anniversaire du PNDS-Tarayya : 28 ans d'histoire, de lutte et de communion

Célébration du 28ème anniversaire du PNDS-Tarayya : 28 ans d'histoire, de lutte et de communion

C'était suite à une Assemblée Générale constitutive tenue à Niamey du 23 au 24 décembre 1990, qu'un Comité Exécutif National Provisoire (CEN/P) a été mis en place. Cette instance valide, du coup la création d'un parti dénommé « Parti Nigérien pour la Démocratie et le Socialisme (PNDS-Tarayya) », "Tarayya" signifiant "Rassemblement" en langue Haoussa. Cette nouvelle formation politique regroupe : ingénieurs, enseignants, médecins, jeunes...

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 11 JANVIER 2019

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 11 JANVIER 2019

      Le Conseil des Ministres s'est réuni ce jour, vendredi 11 janvier 2019, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République, Président du Conseil des Ministres. Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :I. AU TITRE DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE.Le Conseil des Ministres a...

A la Primature : Le Chef du Gouvernement reçoit la Directrice Générale de l'Institut Africain de l'Informatique (IAI)

A la Primature : Le Chef du Gouvernement reçoit la Directrice Générale de l'Institut Africain de l'Informatique (IAI)

      Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement SE Brig iRafini a reçu, hier dans l'après-midi, en audience, Mme Binta Fatouma Kalmé. Directrice Générale de l'Institut africain de l'Informatique (IAI). L'entretien s'est déroulé dans le Cabinet du Premier Ministre en Présence de la Directrice de Cabinet Adjointe en Second.A sa sortie de l'audience, Mme Binta Fatouma Kalmé a expliqué l'objet de sa visite au Niger et a fa...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit les vœux du nouvel An des représentants des artistes, des sp…

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit les vœux du nouvel An des représentants des artistes, des sportifs, des écrivains, des universités, de la presse et des personnes handicapées

Le Président de la République, Chef de l'Etat SE. Issoufou Mahamadou a reçu, hier dans la matinée, les vœux du nouvel An des artistes, des sportifs, des écrivains, des universitaires et des acteurs de médias. La cérémonie s'est déroulée en présence du Premier ministre, SE. Brigi Rafini, du ministre de la Communication M. Sala Mahamn Habi, du ministre de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation de l'Etat, M. Assoumana M...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Tillabéri, la capitale du fleuve : Terre propice a…

Tillabéri, la capitale du fleuve : Terre propice aux cultures de contre saison et au pâturage

La région de Tillabéri compte 31 aménagements hydro agricoles dont 30 pour la production d...

vendredi 11 janvier 2019

Au bord du Djoliba : Les riverains menacés par la …

Au bord du Djoliba : Les riverains menacés par la crue

De l'autre côté de la rive, qui sert comme une sorte de gare fluviale reliant les localité...

vendredi 11 janvier 2019

La gomme arabique du Niger : Vers la relance de la…

La gomme arabique du Niger : Vers la relance de la filière

La filière de la gomme arabique a connu dans les années 60 et ce jusqu'en 1980, un essor s...

jeudi 10 janvier 2019

L'air du temps

Notre identité, nos valeurs ancestrales

Notre identité, nos valeurs ancestrales

«Un peuple sans culture est un peuple sans âme », disait l'écrivain nigérian Anthony Biako...

vendredi 11 janvier 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.