Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Poursuite de la visite de travail et d'amitié du Président de la République à Paris : Le Chef de l'Etat appelle les investisseurs privés à partager les fruits de la croissance nés du programme de Renaissance


Le-chef-de-lEtat-avec-la-prsidente-de-la-Rpublique-de-Maurice-lors-du-PanelLe Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou poursuit sa visite de travail et d'amitié à Paris où, il a pris part vendredi dernier à un panel dans le cadre de la première édition de la Conférence de Paris organisée par le Forum économique international des Amériques au centre de conférences de l'Organisation de Coopération et de Développement Economique (OCDE) sur le thème ''Repenser la mondialisation''. Selon les organisateurs, depuis 24 ans, ce forum réunit les figures les plus éminentes de la planète qui élèvent le savoir, la conscience et le débat qui entourent les enjeux économiques les plus pressants à travers le monde. Parmi elles, le Président de la République, Issoufou Mahamadou qui a donc cette année, participé au panel sur le financement de l'émergence économique dans l'espace francophone. Ce panel a été organisé par l'Organisation Internationale de la Francophonie dans le cadre de la Conférence de Paris et de sa stratégie économique pour la Francophonie.
Lors de son intervention à ce panel, le Président de la République a d'abord relevé la disparité qui caractérise le niveau de développement dans l'espace francophone avec des pays développés, des pays à revenus intermédiaires et des pays moins avancés. « Chacun de ces groupes de pays est confronté à des problèmes différents ». Pour le dernier groupe de pays, Issoufou Mahamadou a étalé les défis auxquels ils font face et qui se résument à un manque de ressources financières pour transformer leur actif démographique en dividende économique, un besoin de ressources pour investir dans le capital humain, les infrastructures, le développement agricole et dans l'industrie pour réaliser les ODD (Objectifs de Développement Durable) en 2030. Citant la CNUCED, le Chef de l'Etat a clairement affirmé que l'Afrique a besoin de 600 milliards de dollars par an.

Le Président de la République a également indiqué sans détours que le financement de l'émergence de l'économie dans l'espace francophone peut se faire par une combinaison de quatre sources à savoir : l'aide publique au développement, les investissements directs étrangers, les transferts financiers des diasporas et les ressources internes des Etats. Le Chef de l'Etat a également évoqué, un sujet qui fait aujourd'hui couler beaucoup d'encre et de salive : la migration. Les transferts de fonds opérés par les diasporas peuvent selon lui contribuer au financement de l'émergence économique des pays de l'espace francophone. C'est pourquoi, « les débats actuels sur la migration irrégulière ne doivent pas occulter les avantages de la migration légale », a-t-il affirmé.
Le chef de l'Etat s'est ensuite appesanti sur les mesures prises dans notre pays pour améliorer le climat des affaires. Dans ce domaine, le Niger a, en effet, beaucoup travaillé pour introduire de nouvelles réformes tendant à faciliter notamment la création d'entreprises dans notre pays et à attirer les investisseurs. Sur ce plan, il est très réconfortant d'apprendre selon le chef de l'Etat que la Banque mondiale considère le Niger comme le pays le plus réformateur en la matière. L'autre point important développé par le Président de la République est le Plan de Développement Economique et Social (PDES) 2017-2021. Devant des participants attentifs, le Président de la République a clairement exposé le PDES dont il a rappelé les priorités qui sont celles de la Renaissance du Niger qu'il a initiée. Un plan dont les axes stratégiques sont la Renaissance culturelle avec comme programmes la mobilisation pour un changement de comportement et la consolidation de la culture démocratique et républicaine ; le Développement social et la transition démographique, l'accélération de la croissance économique par le développement du secteur privé, la transformation du monde rural et l'amélioration de la gestion du développement, celle de la gouvernance, la paix et la sécurité avec la consolidation de l'efficacité et la transparence des institutions, le renforcement de la sécurité intérieure et frontalière du pays ainsi que la gestion durable de l'environnement par une gestion durable des terres, des eaux et de la diversité biologique, l'amélioration du cadre de vie des populations et la lutte contre les changements climatiques. L'autre particularité du PDES 2017-2021 soulignée par le Chef de l'Etat est le fait que le financement de ce plan sera assuré à hauteur de 60% par les ressources internes.
Une volonté importante relevée et appréciée par les panélistes qui ont pris la parole lors de ce panel. Ils ont reconnu et souligné aussi que de plus en plus, l'Afrique compte sur elle-même et fait beaucoup pour son émergence économique. « L'Afrique francophone est en pleine transformation, en pleine modernisation ». Ils ont enfin appelé les pays de l'espace francophone à se concerter, à s'organiser pour chercher les moyens de financer leur émergence économique. Cette volonté de d'abord compter sur soi a aussi été soulignée par la Présidente de la République de Maurice, Mme Ameenah Gurib-Fakim qui a également parlé des recettes de la réussite économique de son pays.
La Secrétaire générale de l'OIF, Mme Michaëlle Jean s'est, elle beaucoup appesantie sur l'émergence africaine, le rôle du secteur privé, la baisse du coût des matières premières etc.Le-chef-de-lEtat--lOCDE-peu-avant-louverture-du-panel En effet, pour son institution, les pays en développement de l'espace francophone, engagés dans l'atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD) très ambitieux d'ici à 2030, et dans l'adaptation et la lutte contre les changements climatiques, doivent mobiliser des financements considérables pour assurer la transformation structurelle de leurs économies et renforcer leur croissance. Aussi, se pose-t-on la question à l'OIF de savoir comment, dans un contexte de tension sur les finances publiques, assurer le financement des réformes et infrastructures nécessaires à leur émergence économique ? C'est donc pourquoi cette table ronde a été organisée pour également permettre de trouver les stratégies à mettre en place pour mobiliser les investisseurs privés, mais aussi pour donner les pistes de dynamiques partenariales qui peuvent accélérer le développement de ces pays qui, selon l'OIF présentent un formidable potentiel pour le développement de l'ensemble de l'espace francophone.
Au Niger, avec les potentialités économiques du pays et les reformes entreprises pour améliorer le climat des affaires, le Président Issoufou Mahamadou appelle les investisseurs privés à venir partager avec nous les fruits de la croissance économique dont le programme de Renaissance est porteur. (Lire l'intégralité du discours du Chef de l'Etat au panel sur le financement de l'émergence économique dans l'espace francophone).

Idé Fatouma Envoyée Spéciale(onep)
11/12/17

Politique

Audience à la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit le Représentant spécial du Secrétaire général des N…

Audience à la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou a reçu, hier en audience, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel, M Mohamed Ibn Chambas.En tournée sous régionale, M. Chambas a indiqué avoir eu des rencontres avec beaucoup de personnalités nigériennes avant de rencontrer le Président Issoufou Mahamadou avec qui il a eu un entretien sur des questions d'int...

Déclaration de l'Assemblée nationale

Déclaration de l'Assemblée nationale

Le parlement recommande au gouvernement de prendre les dispositions pour la reprise des travaux de la Route Maradi -Madarounfa - frontière du Nigeria, la voirie de Maradi Kolliya et tous les autres travaux suspendusLes travaux de la première session ordinaire de l'Assemblée nationale au titre de l'année 2018 dite session des lois se poursuivent à l'hémicycle Place de la Concertation. Au cours de la séance plénière d'hier, présidée par S...

Au Conseil des ministres : Adoption du décret accordant à Celtel Niger S.A, une Licence Mobile 4G

Au Conseil des ministres : Adoption du décret accordant à Celtel Niger S.A, une Licence Mobile 4G

Le Conseil des ministres s'est réuni, lundi 23 avril 2018, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République, Président du Conseil des ministres. Après examen du point inscrit à son ordre du jour, le Conseil a pris la décision suivante :AU TITRE DU MINISTÈRE DES POSTES, DES TÉLÉCOMMUNICATIONS ET DE L'ÉCONOMIE NUMÉRIQUE.Le Conseil des ministres a exam...

Au Conseil des ministres : Adoption de plusieurs projets de textes et des mesures nominatives

Au Conseil des ministres : Adoption de plusieurs projets de textes et des mesures nominatives

Le Conseil des ministres s'est réuni, le vendredi 20 avril 2018, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République, Président du Conseil des ministres.Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :I. AU TITRE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES, DE LA COOPERATION, DE L'INTEGRATION AFRICAINE ET DES N...

Assemblée nationale : La loi déterminant les principes fondamentaux de la protection sociale au Niger, votée par les dép…

Assemblée nationale : La loi déterminant les principes fondamentaux de la protection sociale au Niger, votée par les députés nationaux

Les travaux en séance plénière de la première session ordinaire de l'Assemblée nationale au titre de l'année 2018, dite session des lois se poursuivent à l'hémicycle Place de la concertation. Au cours de la plénière du samedi dernier, les députés ont procédé à l'examen et au vote du projet de loi déterminant les principes fondamentaux de la protection sociale au Niger. C'est le président de l'Institution, SE. Ousseini Tinni qui a présid...

Election partielle des membres de la Haute Cour de Justice à l'Assemblée nationale : Mme Ali Elhadj Ibrahim et M. Moutar…

Election partielle des membres de la Haute Cour de Justice à l'Assemblée nationale : Mme Ali Elhadj Ibrahim et M. Moutari Souley élus députés-juges

Les parlementaires nigériens, en l'absence de ceux de l'opposition, ont procédé hier à l'élection partielle des députés-juges devant siéger à la Haute Cour de Justice (HCJ). Ce scrutin intervient suite à la démission de l'ancien président, M. Karidjo Mahamadou, et au décès de feu Issaka Ali. A l'issue d'un scrutin à bulletin secret, le résultat est de 134 voix pour, Zéro (0) contre et zéro (0) abstention. C'est ainsi que, Mme Ali Elhadj...

A l'Assemblée nationale : Les députés votent deux importantes lois dont celle portant statut des mandataires judiciaires…

A l'Assemblée nationale : Les députés votent deux importantes lois dont celle portant statut des mandataires judiciaires en République du Niger et celle fixant les principes fondamentaux de la construction et de l'habitation

Le président de l'Assemblée nationale a présidé hier à l'hémicycle de l'Assemblée nationale les poursuites des travaux de la séance plénière de la première session ordinaire au titre de l'année 2018 dite session des lois. La journée d'hier a été consacrée à l'examen et à l'adoption du projet de loi portant statut des mandataires judiciaires en République du Niger et celui fixant les principes fondamentaux de la construction et de l'habi...

Lancement hier, par le Président de la République des travaux de renforcement du Système d'alimentation en eau potable d…

Lancement hier, par le Président de la République des travaux de renforcement du Système d'alimentation en eau potable de la Ville de Niamey : Un investissement de 51 milliards 790 millions de FCFA pour améliorer la desserte en eau potable de la popu

Le Président de la République, Chef de l'Etat SE, Issoufou Mahamadou a procédé, hier matin au quartier Goudel de Niamey, au lancement du projet de renforcement du système d'alimentation en eau potable de la Ville de Niamey. Doté d'une enveloppe de 51 milliards 790 millions de FCFA, ce projet est le fruit de l'excellente coopération entre notre pays le Niger, le Royaume du Pays-Bas à travers ORIO, la Banque Européenne d'Investissement (B...

A l'Assemblée nationale : Le projet de loi sur la communication audiovisuelle et celui modifiant l'organisation et le fo…

A l'Assemblée nationale : Le projet de loi sur la communication audiovisuelle et celui modifiant l'organisation et le fonctionnement du CSC, votés

Les travaux en séance plénière de la première session ordinaire de l'Assemblée nationale au titre de l'année 2018 dite session des lois se poursuivent activement à l'hémicycle. Hier les parlementaires ont examiné et voté successivement le projet de loi sur la communication audiovisuelle et le projet de loi organique modifiant et complétant la loi n°2012-34 du 7 juin 2012, portant composition, attribution, organisation et fonctionnement ...

Fin de la mission du Président de la République en Arabie Saoudite : Le Chef de l'Etat a regagné Niamey hier dans l'aprè…

Fin de la mission du Président de la République en Arabie Saoudite : Le Chef de l'Etat a regagné Niamey hier dans l'après-midi

Le Président de la République, Chef de l'Etat, S.E Issoufou Mahamadou a regagné Niamey hier dans l'après-midi, en provenance de Damman en Arabie Saoudite où il a assisté lundi 16 avril 2018, à la clôture de l'exercice militaire « Bouclier du Golfe ». A sa descente d'avion à l'aéroport international Diori Hamani de Niamey, le Chef de l'Etat a été accueilli par le Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E Brigi Rafini, puis salué par le...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abon…

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abondance des produits à des prix abordables

Lancée il y a seulement quelques mois, la campagne des cultures de contre saison a commenc...

vendredi 26 janvier 2018

Le maraîchage, une activité florissante dans le vi…

Le maraîchage, une activité florissante dans le village de Karey Gorou

Ces derniers temps, on constate une forte présence des légumes saisonniers dans la capital...

vendredi 26 janvier 2018

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Nige…

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Niger s'engage à contourner le problème d'écoulement des produits

La Fédération des Coopératives Maraîchères (FCMN-Niya) est une organisation paysanne faîti...

vendredi 26 janvier 2018

L'air du temps

Baignade interdite !

Baignade interdite !

La décision du Gouverneur de la région de Niamey est tombée en début de semaine, comme un ...

vendredi 20 avril 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.