Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editorial : Exit les contre-valeurs !


DG onepUn Colloque sur la Renaissance culturelle ouvre ses travaux ce matin, au Palais des Congrès de Niamey, sous la présidence du Président de la République, SE. Issoufou Mahamadou. Ce sera l'occasion pour les participants de décortiquer de fonds en comble le concept de la Renaissance culturelle. En effet, second axe prioritaire du second mandat du Président de la République, la Renaissance culturelle a pour objet de nous permettre de renforcer notre identité, de nous forger un destin commun et de donner un sens à notre existence en tant que peuple, en tant que Nation.
Des valeurs comme cultiver le patriotisme et le dévouement à la collectivité ; avoir partout et toujours le sens de l'intérêt général et cultiver le civisme ; rompre avec l'obscurantisme ambiant et tous les autres comportements propres à annihiler chez les Nigériens toute idée d'ouverture, de progrès et d'innovation ; cultiver chez les nigériens la confiance en soi ; créer les conditions d'une rupture avec la mentalité d'assisté et la mendicité sous toutes ses formes ; combattre l'oisiveté, insuffler l'amour du travail; combattre la corruption, la concussion et le népotisme ; promouvoir la solidarité et la responsabilité ; promouvoir l'individu, le détribaliser en le libérant du régionalisme, de l'ethnocentrisme et du sectarisme, doivent être cultivées et acceptées par tous.
Déjà, lors de son discours inaugural du second mandat du CESOC, le Chef de l'Etat a abordé sans complaisance la Renaissance culturelle et la modernisation sociale qu'il entend promouvoir et instaurer dans notre pays. Cette modernisation sociale, a dit le Chef de l'Etat, passe par la culture des valeurs positives à transmettre aux générations futures et le combat contre des contre valeurs. Ainsi, comme l'a si bien dit le Président Issoufou, être père et mère sont des fonctions. « La famille est une institution, la première institution de base de notre organisation sociale. Elle doit servir de vecteur en vue de transmettre les valeurs culturelles et de combattre les contre-valeurs », a souligné le Chef de l'Etat.
Il est de la responsabilité des parents à être des modèles pour leurs enfants. La famille doit être le centre névralgique de l'éducation à la base. Car, la famille, c'est d'abord la première école où l'on doit éduquer l'enfant, le façonner pour en faire un adulte responsable. C'est au sein de la famille que l'enfant s'imprègne des bases du respect, d'obéissance, de tolérance, de pardon, de vivre ensemble, de partage, de solidarité, de fraternité, d'amour du prochain, d'altruisme, du courage, de détermination, d'engagement, de patriotisme, d'honnêteté, de sincérité, de gratitude, d'entraide, de respect de la parole donnée, de respect de la personne humaine, de respect des biens d'autrui, de justice, de crainte de l'illicite, etc.
Or, actuellement cette éducation familiale qui inculque à l'enfant la morale et les bonnes manières de vivre dans la dignité, le don de soi au travail, si indispensable dans une société tend à disparaitre malheureusement. Les enfants sont abandonnés à eux-mêmes et à l'implacable éducation de la rue.
Conscient que ce danger peut mettre en péril notre société, le Président de la République, en bon père de la Nation, exhorte tout un chacun à plus de responsabilité.
Pour lui, en effet, « les valeurs, sur lesquelles l'accent doit être mis, vont du respect de la loi (donc de l'autorité), à la culture d'entretien en passant par la justice, l'égalité y compris celle du genre, la paix, la sécurité, l'unité nationale, le sens du devoir, le patriotisme, la solidarité, la tolérance, le respect des droits humains, le cousinage à plaisanterie, la défense de l'intérêt général, le respect du bien public, le respect des engagements pris et de la parole donnée, la discipline, le courage, la patience, le sens de l'honneur, l'intégrité, la dignité, la persévérance, l'esprit d'initiative, l'esprit de curiosité et la soif du savoir, un niveau d'aspiration élevé, l'esprit de compétition, la recherche de la performance, l'esprit d'épargne, etc. ».
Aussi, le Chef de l'Etat a-t-il invité les conseillers, qui sont imbibés des valeurs de notre société dont ils reflètent toute la diversité, à méditer sur cette liste en vue de son enrichissement.
Le jeu en vaut la chandelle. Car, ne nous voilons pas la face, aujourd'hui, ces valeurs positives si chères à nos parents sont en train d'être érodées et à la place surgissent des contre valeurs comme « le tribalisme, le régionalisme, l'ethnocentrisme, la malhonnêteté, la cupidité, le gain facile, le népotisme, le favoritisme, le recul de l'ardeur au travail, la corruption, l'impunité, l'hypocrisie, etc. ».
Que faire devant cette dégradation de nos valeurs intrinsèques d'honnêteté et de rigueur morale ? Que faire devant ces contre-valeurs qui vont de la vénalité à l'ostentation et au gaspillage en passant par l'égoïsme, le népotisme, le clanisme, le tribalisme, le régionalisme, le communautarisme, le fatalisme, la superstition, les fausses rumeurs, la jalousie, la tromperie, la calomnie, la médisance, l'ingratitude, l'hypocrisie, le mensonge, l'arrogance, l'incivisme, l'oisiveté, la paresse, le parasitisme, la mendicité, la mentalité d'assisté, les mariages précoces ou forcés, la dépravation des mœurs la violence ?
Il y a urgence, car il faut lutter contre le clanisme, le tribalisme, le régionalisme et le communautarisme. Ces idéaux rétrogrades qui constituent un fonds de commerce pour certains compatriotes égarés doivent être combattus sans ménagement.
Au Niger, nous sommes tous des citoyens égaux en droits et en devoirs dans une République une et indivisible. « Les replis identitaires sont non seulement anticonstitutionnels mais aussi contre nature, comme le prouvent les méfaits de l'endogamie liés à la consanguinité et ses incidences sur les maladies génétiques et les malformations. La nature nous recommande, non pas le repli sur soi, mais l'ouverture».
Le débat autour des propos haineux et tendancieux, malheureusement relayés par une certaine presse, faisant ces derniers temps la chronique sur les réseaux sociaux, ne doivent plus être tolérés, ni banalisés. Ils doivent être sanctionnés avec toute la rigueur requise par la loi. Le Niger est notre bien commun et l'unité de notre peuple ne doit jamais être sacrifiée à l'autel des intérêts égoïstes et mesquins.

Mahamadou Adamou( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )

15/02/18

Politique

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 24 MAI 2019

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 24 MAI 2019

Le Conseil des Ministres s'est réuni ce jour, vendredi 24 mai 2019, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République, Président du Conseil des Ministres.Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :AU TITRE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES, DE LA COOPERATION, DE L'INTEGRATION AFRICAINE ET DES N...

Dosso/politique : La commission des affaires culturelles et sociales de l'Assemblée Nationale en mission dans la région …

Dosso/politique : La commission des affaires culturelles et sociales de l'Assemblée Nationale en mission dans la région de Dosso

Une mission de la Commission des affaires culturelles et sociales de l'Assemblée nationale séjourne depuis lundi dernier à Dosso deuxième étape de son périple à l'intérieur du pays. L'objectif de ce déplacement s'inscrit dans le cadre de la sensibilisation des populations sur la paix, la sécurité, la coexistence pacifique et la collaboration avec les Forces de Défense et de Sécurité. C'est aussi une opportunité pour les députés nationau...

Coopération Niger-Algérie : Le Premier ministre effectue une visite officielle à Alger

Coopération Niger-Algérie : Le Premier ministre effectue une visite officielle à Alger

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement SE. Brigi Rafini se trouve depuis hier dans la capitale algérienne où il effectue une visite officielle. A son départ de Niamey, M. Brigi Rafini a été salué par les membres du gouvernement et ceux de son cabinet avant d'être accompagné au pied de la passerelle par le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage M. Albadé Abouba. Le Chef du gouvernement est accompagné, dans ce dépla...

Assemblée nationale/Question d'actualité sur un lotissement effectué par la Commune de Matankari : « Le rapport de l'IGA…

Assemblée nationale/Question d'actualité sur un lotissement effectué par la Commune de Matankari : « Le rapport de l'IGAT ne met nullement en cause, ni la responsabilité du Maire, ni celle du Conseil Municipal » déclare la ministre déléguée chargée d

Les travaux en séance plénière de la première session ordinaire de l'Assemblée nationale au titre de l'année 2019, dite session des lois se poursuivent à l'hémicycle, Place de la Concertation à Niamey. La plénière du samedi 18 mai 2019 a été réservée au contrôle de l'action gouvernementale à travers les questions d'actualité, avec l'interpellation de la ministre Déléguée auprès du ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité...

Assemblée nationale : Adoption de la loi portant Statut Autonome des Enseignants permanents de l'Ecole Nationale d'Admin…

Assemblée nationale : Adoption de la loi portant Statut Autonome des Enseignants permanents de l'Ecole Nationale d'Administration

Au cours de la plénière du jeudi 16 mai dernier les parlementaires ont, à l'unanimité, adopté le projet de loi portant Statut Autonome des Enseignants permanents de l'Ecole Nationale d'Administration. C'est le 2ème vice-président de l'Assemblée nationale, M. Liman Ali Mahamadou, qui a présidé le déroulement des travaux en présence du commissaire du gouvernement, le ministre chargé des Relations avec les Institutions, M. Barkaï Issouf.C'...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit le Président de la Commission de l'UEMOA

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit le Président de la Commission de l'UEMOA

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou a reçu vendredi 17 mai en audience, le président de la Commission de l'UEMOA, notre compatriote, M. Abdallah Boureima séjournant à Niamey dans le cadre de deux importantes réunions de ladite organisation.A l'issue de cette audience, le président de la Commission de l'UEMOA, a expliqué qu'il séjourne à Niamey pour prendre part à des réunions sur la sécurité alimentaire ...

Fin de la première Assemblée générale du Comité Interparlementaire G5 Sahel : Le Président de l'Assemblée Nationale a re…

Fin de la première Assemblée générale du Comité Interparlementaire G5 Sahel : Le Président de l'Assemblée Nationale a regagné Niamey mercredi dernier

Le président de l'Assemblée Nationale SE Monsieur Ousseini Tinni a regagné Niamey, le mercredi 15 mai 2019, de retour de Ouagadougou au Burkina Faso, où il a pris part aux travaux de la première Assemblée générale du Comité Interparlementaire G5 Sahel du 10 au 15 mai 2019.A sa descente d'avion à l'aéroport International Diori Hamani de Niamey, le président du parlement a été accueilli au pied de la passerelle par le 2ème Vice-président ...

Assemblée nationale : Adoption de la loi portant création, organisation et fonctionnement de l'Autorité de Régulation du…

Assemblée nationale : Adoption de la loi portant création, organisation et fonctionnement de l'Autorité de Régulation du Secteur des Transports

Les travaux de la première session ordinaire de l'Assemblée nationale au titre de l'année 2019, dite session des lois, se poursuivent à l'hémicycle, Place de la Concertation à Niamey. Hier, au cours des travaux en séance plénière, les parlementaires ont examiné et adopté à l'unanimité, la loi portant création, organisation et fonctionnement de l'Autorité de Régulation du Secteur des Transports (ARST). Les travaux de la plénière ont été ...

Assemblée nationale : Les députés adoptent la loi sur la création de l'Autorité de Régulation du Secteur de l'Eau au Nig…

Assemblée nationale : Les députés adoptent la loi sur la création de l'Autorité de Régulation du Secteur de l'Eau au Niger (ARSEau)

Les travaux en séance plénière de la première session ordinaire de l'Assemblée Nationale au titre de l'année 2019, dite session des lois se poursuivent à l'hémicycle Place de la Concertation à Niamey. Au cours de la plénière d'hier, les parlementaires ont, à l'unanimité, adopté le projet de loi portant création, organisation et fonctionnement de l'Autorité de Régulation du Secteur de l'Eau au Niger (ARSEau). C'est le 1er Vice-président ...

Le Chef de l'État reçoit plusieurs personnalités

Le Chef de l'État reçoit plusieurs personnalités

Le Président de la République, Chef de l'État, SEM Issoufou Mahamadou, a accordé, hier lundi 13 mai 2019, plusieurs audiences. Le Chef de l'État a d'abord reçu dans la matinée, pour un long tête à tête, l'ambassadeur de France au Niger, SE Alexandre Garcia. À l'issue de l'entretien, l'ambassadeur de France au Niger a indiqué, qu'il a été reçu par le Chef de l'État pour échanger sur la coopération bilatérale entre le Niger et la France.L...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Consommation des arômes et sels artificiels : Des …

Consommation des arômes et sels artificiels : Des additifs alimentaires pas toujours bénéfiques pour notre santé

Communément appelés «arôme Maggi», les exhausteurs de goût ou additifs alimentaires envahi...

jeudi 23 mai 2019

Témoignages de certaines ménagères sur l'effet des…

Témoignages de certaines ménagères sur l'effet des arômes industriels ou « bouillon » sur la santé

Les arômes importés constituent un problème sanitaire important. En effet, il n'est pas ra...

jeudi 23 mai 2019

Le coût du hadj 2019 : Le pèlerinage aux lieux sai…

Le coût du hadj 2019 : Le pèlerinage aux lieux saints de l'Islam, de plus en plus un fardeau pour les fidèles

« L'Etat n'invente pas le prix du Hadj mais étudie toutes les dépenses par rubrique, fait ...

jeudi 16 mai 2019

L'air du temps

Et bientôt la frénésie des préparatifs de la fête

Et bientôt la frénésie des préparatifs de la fête

Jour ''J'' moins 28 ; - 27 ;... -11 ; -10 ; -9, etc. Le compte à rebours est en marche, no...

jeudi 23 mai 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.