Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editorial : Exit les contre-valeurs !


DG onepUn Colloque sur la Renaissance culturelle ouvre ses travaux ce matin, au Palais des Congrès de Niamey, sous la présidence du Président de la République, SE. Issoufou Mahamadou. Ce sera l'occasion pour les participants de décortiquer de fonds en comble le concept de la Renaissance culturelle. En effet, second axe prioritaire du second mandat du Président de la République, la Renaissance culturelle a pour objet de nous permettre de renforcer notre identité, de nous forger un destin commun et de donner un sens à notre existence en tant que peuple, en tant que Nation.
Des valeurs comme cultiver le patriotisme et le dévouement à la collectivité ; avoir partout et toujours le sens de l'intérêt général et cultiver le civisme ; rompre avec l'obscurantisme ambiant et tous les autres comportements propres à annihiler chez les Nigériens toute idée d'ouverture, de progrès et d'innovation ; cultiver chez les nigériens la confiance en soi ; créer les conditions d'une rupture avec la mentalité d'assisté et la mendicité sous toutes ses formes ; combattre l'oisiveté, insuffler l'amour du travail; combattre la corruption, la concussion et le népotisme ; promouvoir la solidarité et la responsabilité ; promouvoir l'individu, le détribaliser en le libérant du régionalisme, de l'ethnocentrisme et du sectarisme, doivent être cultivées et acceptées par tous.
Déjà, lors de son discours inaugural du second mandat du CESOC, le Chef de l'Etat a abordé sans complaisance la Renaissance culturelle et la modernisation sociale qu'il entend promouvoir et instaurer dans notre pays. Cette modernisation sociale, a dit le Chef de l'Etat, passe par la culture des valeurs positives à transmettre aux générations futures et le combat contre des contre valeurs. Ainsi, comme l'a si bien dit le Président Issoufou, être père et mère sont des fonctions. « La famille est une institution, la première institution de base de notre organisation sociale. Elle doit servir de vecteur en vue de transmettre les valeurs culturelles et de combattre les contre-valeurs », a souligné le Chef de l'Etat.
Il est de la responsabilité des parents à être des modèles pour leurs enfants. La famille doit être le centre névralgique de l'éducation à la base. Car, la famille, c'est d'abord la première école où l'on doit éduquer l'enfant, le façonner pour en faire un adulte responsable. C'est au sein de la famille que l'enfant s'imprègne des bases du respect, d'obéissance, de tolérance, de pardon, de vivre ensemble, de partage, de solidarité, de fraternité, d'amour du prochain, d'altruisme, du courage, de détermination, d'engagement, de patriotisme, d'honnêteté, de sincérité, de gratitude, d'entraide, de respect de la parole donnée, de respect de la personne humaine, de respect des biens d'autrui, de justice, de crainte de l'illicite, etc.
Or, actuellement cette éducation familiale qui inculque à l'enfant la morale et les bonnes manières de vivre dans la dignité, le don de soi au travail, si indispensable dans une société tend à disparaitre malheureusement. Les enfants sont abandonnés à eux-mêmes et à l'implacable éducation de la rue.
Conscient que ce danger peut mettre en péril notre société, le Président de la République, en bon père de la Nation, exhorte tout un chacun à plus de responsabilité.
Pour lui, en effet, « les valeurs, sur lesquelles l'accent doit être mis, vont du respect de la loi (donc de l'autorité), à la culture d'entretien en passant par la justice, l'égalité y compris celle du genre, la paix, la sécurité, l'unité nationale, le sens du devoir, le patriotisme, la solidarité, la tolérance, le respect des droits humains, le cousinage à plaisanterie, la défense de l'intérêt général, le respect du bien public, le respect des engagements pris et de la parole donnée, la discipline, le courage, la patience, le sens de l'honneur, l'intégrité, la dignité, la persévérance, l'esprit d'initiative, l'esprit de curiosité et la soif du savoir, un niveau d'aspiration élevé, l'esprit de compétition, la recherche de la performance, l'esprit d'épargne, etc. ».
Aussi, le Chef de l'Etat a-t-il invité les conseillers, qui sont imbibés des valeurs de notre société dont ils reflètent toute la diversité, à méditer sur cette liste en vue de son enrichissement.
Le jeu en vaut la chandelle. Car, ne nous voilons pas la face, aujourd'hui, ces valeurs positives si chères à nos parents sont en train d'être érodées et à la place surgissent des contre valeurs comme « le tribalisme, le régionalisme, l'ethnocentrisme, la malhonnêteté, la cupidité, le gain facile, le népotisme, le favoritisme, le recul de l'ardeur au travail, la corruption, l'impunité, l'hypocrisie, etc. ».
Que faire devant cette dégradation de nos valeurs intrinsèques d'honnêteté et de rigueur morale ? Que faire devant ces contre-valeurs qui vont de la vénalité à l'ostentation et au gaspillage en passant par l'égoïsme, le népotisme, le clanisme, le tribalisme, le régionalisme, le communautarisme, le fatalisme, la superstition, les fausses rumeurs, la jalousie, la tromperie, la calomnie, la médisance, l'ingratitude, l'hypocrisie, le mensonge, l'arrogance, l'incivisme, l'oisiveté, la paresse, le parasitisme, la mendicité, la mentalité d'assisté, les mariages précoces ou forcés, la dépravation des mœurs la violence ?
Il y a urgence, car il faut lutter contre le clanisme, le tribalisme, le régionalisme et le communautarisme. Ces idéaux rétrogrades qui constituent un fonds de commerce pour certains compatriotes égarés doivent être combattus sans ménagement.
Au Niger, nous sommes tous des citoyens égaux en droits et en devoirs dans une République une et indivisible. « Les replis identitaires sont non seulement anticonstitutionnels mais aussi contre nature, comme le prouvent les méfaits de l'endogamie liés à la consanguinité et ses incidences sur les maladies génétiques et les malformations. La nature nous recommande, non pas le repli sur soi, mais l'ouverture».
Le débat autour des propos haineux et tendancieux, malheureusement relayés par une certaine presse, faisant ces derniers temps la chronique sur les réseaux sociaux, ne doivent plus être tolérés, ni banalisés. Ils doivent être sanctionnés avec toute la rigueur requise par la loi. Le Niger est notre bien commun et l'unité de notre peuple ne doit jamais être sacrifiée à l'autel des intérêts égoïstes et mesquins.

Mahamadou Adamou( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )

15/02/18

Politique

Fin de la mission de travail du Président de la République à Tahoua : Le Chef de l'État visite le pont de Bagaroua et la…

Fin de la mission de travail du Président de la République à Tahoua : Le Chef de l'État visite le pont de Bagaroua et la nouvelle autogare de Badaguichiri

Le Président de la République, Chef de l'État, SEM Issoufou Mahamadou, a regagné Niamey hier soir à la fin d'un séjour de 72 heures dans la région de Tahoua, où il a procédé, le mercredi 20 mars, à l'inauguration de la nouvelle cimenterie de Malbaza. A sa descente d'avion, le Président de la République a été accueilli par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, SE Brigi Rafini, avant d'être salué par les Présidents des Institutions d...

Le Président de la République a inauguré, hier, la nouvelle cimenterie de Malbaza : Une solution à la forte demande en c…

Le Président de la République a inauguré, hier, la nouvelle cimenterie de Malbaza : Une solution à la forte demande en ciment

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM Issoufou Mahamadou a procédé, hier mercredi 20 mars 2019, à l'inauguration de la nouvelle cimenterie de Malbaza, dans la Région de Tahoua. Dénommée "Malbaza Cement Campany" (MCC S.A), cette nouvelle société est exclusivement détenue par des privés nigériens. Elle remplace l'ancienne Société nigérienne de cimenterie (SNC), créée en 1967, avec de grandes ambitions, notamment une productio...

Déclaration du Président de la République, peu après l'inauguration de la nouvelle cimenterie de Malbaza : «Notre object…

Déclaration du Président de la République, peu après l'inauguration de la nouvelle cimenterie de Malbaza : «Notre objectif, c'est de restructurer et moderniser notre économie, et je lance un appel aux opérateurs économiques nigériens pour s'inspirer

"On se rappelle que c'était précisément le 11 juin 2011 que j'avais procédé à la pose de la première pierre de l'usine que nous inaugurons aujourd'hui. Cette usine, d'une capacité nominale de 650 000 tonnes et qui a nécessité un investissement de d'environ 66 milliards FCFA permettra de valoriser les matières premières locales dont dispose notre pays. Elle permettra aussi de créer 400 emplois directs et des milliers emplois indirects. C...

Visite de travail du Président de la République, Chef de l'État, dans la région de Tahoua : SEM. Issoufou Mahamadou prés…

Visite de travail du Président de la République, Chef de l'État, dans la région de Tahoua : SEM. Issoufou Mahamadou préside, aujourd'hui, la cérémonie officielle d'inauguration de la nouvelle cimenterie de Malbaza

Le Président de la République, Chef de l'État, SEM. Issoufou Mahamadou, a quitté Niamey, hier mardi 19 mars 2019, à destination de Tahoua où il procède, aujourd'hui mercredi 20 mars 2019, à l'inauguration officielle de la nouvelle cimenterie de Malbaza dénommée ''Malbaza Ciment Campany'' (MCC S.A).D'un coût de 48 milliards de FCFA, ce nouveau complexe industriel est le fruit des investissements des privés nigériens. La Cimenterie de Mal...

Au conseil des ministres : Adoption de projets d'ordonnances portant prorogation de l'état d'urgence dans la Région de D…

Au conseil des ministres : Adoption de projets d'ordonnances portant prorogation de l'état d'urgence dans la Région de Diffa ainsi que dans certaines zones des Régions de Tillabéry et de Tahoua

Le Conseil des Ministres s'est réuni, le vendredi 15 mars 2019, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République, Président du Conseil des Ministres. Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :I. AU TITRE DU MINISTERE DE L'INTERIEUR, DE LA SECURITE PUBLIQUE, DE LA DECENTRALISATION ET DES AFFAIRES...

Le Chef de l'Etat préside la réunion interministérielle sur le suivi de l'Indice de Développement Humain (IDH) : Amélior…

Le Chef de l'Etat préside la réunion interministérielle sur le suivi de l'Indice de Développement Humain (IDH) : Améliorer le classement du Niger à travers un suivi régulier des déterminants de l'IDH

La réunion interministérielle sur le suivi de l'Indice de Développement Humain qui s'est ouverte, le 13 mars 2019, sous la présidence du Président de la République, Chef de l'Etat, S.E Issoufou Mahamadou, a continué ses travaux hier matin, dans la salle habituelle des délibérations du Conseil des Ministres. Cette rencontre qui a réuni plusieurs membres du gouvernement et la coordonnatrice du système des Nations Unies au Niger fait suite...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion du Conseil National de Sécurité

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion du Conseil National de Sécurité

Le Conseil National de Sécurité s'est tenu hier matin dans la Salle de délibération du Conseil des ministres sous la présidence de SE. Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l'Etat. Cette instance regroupe autour du Chef de l'Etat, le Premier ministre, Chef du gouvernement ; les ministres en charge de l'Intérieur et de la Sécurité publique ; de la Défense nationale ; des Affaires étrangères et de la Coopération ; de la ...

Visite du Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, sur le chantier de la voie express : La réception de l'in…

Visite du Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, sur le chantier de la voie express : La réception de l'infrastructure est prévue en fin mai

Le chantier d'aménagement et de bitumage de la voie express, reliant l'Aéroport International Diori Hamani au Centre-ville de Niamey, a reçu, dans la matinée d'hier, la visite du Président de la République, SE. Issoufou Mahamadou. L'objectif de cette visite est de constater, par lui même, l'état d'avancement des travaux, lancés le 18 mai 2018. Le Chef de l'Etat a eu l'assurance, de la part des techniciens, que les travaux se déroulent n...

Au conseil des ministres : Adoption de plusieurs projets de textes et mesures nominatives

Au conseil des ministres : Adoption de plusieurs projets de textes et mesures nominatives

Le Conseil des Ministres s'est réuni le vendredi 8 mars 2019, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République, Président du Conseil des Ministres. Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris plusieurs décisions.I. AU TITRE DU CABINET DU PREMIER MINISTRE.Le Conseil des Ministres a examiné et adopté les projets de textes c...

Communiqué du Secrétariat général du gouvernement : Nomination des membres de la Cour Constitutionnelle

Communiqué du Secrétariat général du gouvernement : Nomination des membres de la Cour Constitutionnelle

Le Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence MonsieurIssoufou Mahamadou, a signé ce jour, vendredi 08 mars 2019, un décret portant nomination des membres de la Cour Constitutionnelle. Aux termes de ce décret, les personnes dont les noms suivent sont nommées membres de la Cour Constitutionnelle :- Monsieur Bouba MAHAMANE, désigné par le Président de la République ;- Monsieur Mahamane Bassirou AMADOU, représentant des mag...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Commerce du criquet au Niger : Plongée dans la fil…

Commerce du criquet au Niger : Plongée dans la filière de ces insectes commestibles

Le criquet fait partie, désormais, des produis commerciaux au Niger. Devenu de plus en plu...

jeudi 21 mars 2019

Vente de criquets frits : Une activité qui se conj…

Vente de criquets frits : Une activité qui se conjugue au féminin

Le business autour de la « filière criquet» fait le bonheur de plusieurs femmes au Niger. ...

jeudi 21 mars 2019

Capture, préparation, exportation du criquet : Mar…

Capture, préparation, exportation du criquet : Maradi, la plaque tournante

S'il y a un commerce qui a le vent en poupe à Maradi, c'est bien celui des criquets. Cette...

jeudi 21 mars 2019

L'air du temps

Les puristes n'en peuvent plus !

Les puristes n'en peuvent plus !

Après la célébration de la journée internationale de la francophonie, le mardi 20 mars der...

jeudi 21 mars 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.