Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

«Il est normal que l'UNESCO s'intéresse au lac Tchad et notre espoir est le voir un jour classé comme patrimoine mondial », déclare SEM. Issoufou Mahamadou, Président en Exercice de la CBLT


Allocution-PRN« Excellence Monsieur Muhammadu Buhari, Président de la République Fédérale du Nigéria,
Excellences Messieurs les chefs d'Etats et de Gouvernements,
Mesdames et Messieurs les Ministres,
Mesdames et Messieurs les partenaires et amis du lac Tchad,
Mesdames et Messieurs,
Permettez-moi d'adresser mes sincères remerciements à mon frère et ami, Muhammadu Buhari, Président de la République Fédérale du
Nigéria et à son gouvernement, pour l'excellente hospitalité dont nous sommes gratifiés, depuis notre arrivée dans cette belle ville d'Abuja. Je voudrais également saluer et remercier les chefs d'Etats et les personnalités qui ont répondu favorablement à notre invitation. J'adresse également mes remerciements à l'Organisation des Nations Unies pour la Science et la Culture « UNESCO », coorganisateur de cette conférence.
Mesdames, Messieurs,
Nous sommes réunis aujourd'hui, à Abuja, au chevet du lac Tchad pour sa sauvegarde et sa protection. Le bassin versant du lac Tchad a une superficie d'environ 2,4 millions de km2. Le principal apport en eau provient du Chari et du Logone. Le lac avait disparu à plusieurs reprises dans le passé. Pour citer des exemples, au milieu du 15eme siècle il était complétement à sec pendant une vingtaine d'année ; en 1908 le lac n'était plus qu'un marécage avec deux petits bassins l'un au nord et l'autre au sud ; cette séparation en deux bassins s'est reproduite en 1972 ; aujourd'hui la superficie du lac n'est que de 2500 km2 contre 25 000 km2 dans les années 1960. Les simulations, notamment celles opérées par la NASA, montrent que le lac Tchad disparaitra, d'ici la fin du siècle si aucune mesure n'est prise.
Les raisons de cet assèchement sont multiples : insuffisance des pluies, évaporation intense, ensablement lié à la désertification, pression démographique, utilisation de l'eau pour l'irrigation. Ainsi, entre 1980 et 1994, la population du bassin du lac Tchad a doublé et l'irrigation a quadruplé.
Mesdames, Messieurs,
Les conséquences de l'asséchement du lac sont évidentes : réduction de la production agricole, réduction des pâturages et donc de la production animale, chute de la pêche, disparition de la biodiversité ; le tout se traduisant par une paupérisation de la population. Cette pauvreté a jeté de milliers de jeunes dans les bras de Boko haram qui depuis 2009 sème la désolation au sein du bassin. Ainsi le lien entre assèchement du lac et terrorisme est bien établi. La combinaison des deux phénomènes provoque une crise humanitaire sans précédent dans le bassin du lac Tchad. Plus de deux millions de personnes, en majorité des enfants, ont été contraintes de fuir leur domicile. Le bassin du lac Tchad connait donc une quadruple crise : sécuritaire, humanitaire, économique et écologique.
Face à la crise sécuritaire la réponse des gouvernements des Etats riverains du lac Tchad, notamment ceux du Cameroun, du Niger, du Nigeria et du Tchad, a été la mise en place d'une Force Mixte Multinationale qui a beaucoup affaibli boko haram. Néanmoins, cette organisation dispose d'une forte capacité de nuisance comme l'atteste l'enlèvement, le lundi 19 Février dernier, de plus de 100 jeunes filles du Lycée des sciences et Techniques de Daptchi dans l'Etat de Yobé. La Force Multinationale Mixte doit donc redoubler d'effort pour neutraliser définitivement boko haram et assurer la sécurité des personnes et des biens sur toute l'étendue du bassin.
S'agissant de la crise humanitaire, les différents pays ont conçu et mettent en œuvre des plans de soutien aux populations, en rapport avec les partenaires. Ces plans visent l'aide alimentaire, la satisfaction des besoins de base notamment l'accès à l'éducation, aux soins de santé, à l'eau et à l'assainissement.
S'agissant de la situation économique, la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT) a conçu un plan quinquennal de développement, mais faute de financement son exécution est différée. Pourtant une conférence sur le financement de ce plan s'est tenue à Bologne en Italie. Malheureusement cette conférence n'a pas enregistré le succès escompté.

Mesdames, Messieurs,
La crise écologique actuelle est peut-être la plus grave qu'ait connue le lac Tchad. Bien qu'il ait connu des périodes d'assèchement par le passé, il est à craindre que la dégradation en cours soit irréversible. C'est certainement conscient de cela que des initiatives ont été lancées, depuis des décennies pour sauver le lac Tchad. Il en est ainsi du projet « Atlantropa », conçu dans les années 1930, entre les deux guerres et du projet « Transaqua - une idée pour le Sahel», qui prévoient, tous, le transfert vers le lac Tchad, des eaux du bassin du Congo à travers l'Oubangui et le Chari.
C'est le lieu de saluer le Président Denis Sassou Nguesso, qui a donné son accord, pour la réalisation de ce projet, depuis 2005. Nous exhortons les autres Gouvernements des pays du bassin du Congo à s'associer à ce projet qui est d'une importance économique et écologique indéniable. C'est le lieu aussi de lancer un appel à tous les participants à la présente conférence pour qu'ils s'impliquent dans la réalisation de ce projet, certes ambitieux, mais indispensable à la survie de la planète.
Par ailleurs permettez-moi de rappeler que le lac Tchad a été reconnu au titre de site RAMSAR en 2001, dans ses parties nigérienne et tchadienne et en 2008, dans ses parties nigériane et camerounaise. Par cette convention relative aux zones humides, le lac Tchad est reconnu d'importance internationale, particulièrement comme habitat d'oiseaux d'eau ainsi que comme site ayant une fonction écologique indéniable, une valeur économique, culturelle, scientifique et récréative. Il est normal que l'UNESCO s'intéresse au lac Tchad et notre espoir est le voir un jour classé comme patrimoine mondial.
Mesdames, Messieurs,
La régénération du bassin du lac Tchad comporte de nombreux défis. L'ampleur de ces défis ne doit pas nous décourager. Au contraire ; nous devons faire preuve de détermination et garder à l'esprit la contribution inestimable de ce bassin au développement économique et social de nos pays et à l'équilibre écologique mondial.
La présente conférence devra contribuer à la réalisation de cet objectif ambitieux. La déclaration d'Abuja qui en sera issue doit incarner une feuille de route conséquente que tous nos partenaires se doivent de soutenir pour que nous réussissions notre ambition légitime de réhabilitation du bassin du lac Tchad.
Au vu du niveau de participation et de la qualité des participants , je n'ai aucun doute que les travaux de cette conférence internationale sur le lac Tchad déboucheront sur l'adoption de solutions rationnelles et audacieuses, relatives à la question de la préservation de cette ressource en eau et au développement durable de son bassin, de façon à relever le quadruple défi sécuritaire, humanitaire économique et écologique.

Je vous remercie ».

Onep

Politique

A l'Assemblée nationale : SE Ousseini Tinni reçoit une délégation d'investisseurs allemands

A l'Assemblée nationale : SE Ousseini Tinni reçoit une délégation d'investisseurs allemands

Le Président de l'Assemblée nationale, SE Ousseini Tinni a reçu hier matin en audience, une délégation d'investisseurs allemands. A l'issue de l'audience, le représentant de cette délégation allemande, M. Henrik Shliekera a expliqué le but de cette entrevue. « Nous sommes un groupe d'investisseurs allemands qui intervient dans le domaine de la santé, de l'éducation, des infrastructures et de l'humanitaire. Nous sommes venus au Niger sur...

Diplomatie : Le Ministre des Affaires Etrangères reçoit les copies figurées de deux ambassadeurs

Diplomatie : Le Ministre des Affaires Etrangères reçoit les copies figurées de deux ambassadeurs

Le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, M. Kalla Ankaraou a reçu hier les copies figurées de SEHussein GaafarMohamed Adam, Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République du Soudan au Niger.Juste après, ce fût au tour de SE Denisa Elena Jonete, Ambassadeur, Cheffe de la Délégation de l'Union Européenne auprès de la République du Niger de présenter...

Au Conseil des ministres : Adoption de plusieurs projets de textes dont le projet de loi portant loi de finances pour l'…

Au Conseil des ministres : Adoption de plusieurs projets de textes dont le projet de loi portant loi de finances pour l'année budgétaire 2019, équilibré en recettes et en dépenses à 2.050,76 milliards de francs CFA

Le Conseil des Ministres s'est réuni, hier lundi 17 septembre 2018, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République, Président du Conseil des ministres.Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :I. AU TITRE DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE.Le Conseil des Ministres a examiné et adopté les projet...

A la Présidence de la République : Le Président de la République reçoit une délégation de la CAF

A la Présidence de la République : Le Président de la République reçoit une délégation de la CAF

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou s'est entretenu vendredi dernier avec une délégation de la Confédération Africaine de Football (CAF) conduite par le président de ladite institution, M. Ahmad Ahmad. A l'issue cette audience, le nouveau président de la CAF, a dit que la visite officielle auprès des Chefs d'Etats des pays africains est toujours une grande retrouvaille entre la CAF et ces Chefs d'Etats. ...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit plusieurs personnalités

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit plusieurs personnalités

Le Président de la République, Chef de l'Etat, Issoufou Mahamadou, a accordé des audiences, hier à la présidence de la République. Pour la première audience, le Chef de l'Etat a reçu une délégation de la cour des comptes du Sénégal conduite par son Premier président, M. Mamadou Faye. La délégation sénégalaise est allée au palais pour présenter ses condoléances au Président de la République ainsi qu'aux membres de la cour des comptes du ...

Décès de Kofi Annan, ancien Secrétaire Général des Nations Unies : Le Premier ministre prend part aux obsèques à Accra

Décès de Kofi Annan, ancien Secrétaire Général des Nations Unies : Le Premier ministre prend part aux obsèques à Accra

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, Son Excellence Monsieur Brigi Rafini, a quitté Niamey hier après-midi, à destination d'Accra au Ghana. Dans la Capitale ghanéenne, SE. Brigi Rafini représente le Président de la République Issoufou Mahamadou aux obsèques de l'ancien Secrétaire Général des Nations Unies Kofi Annan.Le Premier ministre Brigi Rafini est accompagné dans ce déplacement, notamment de M. Mohamed Ibn Chambas, Représenta...

Conférence Régionale sur « l'impunité, l'accès à la Justice et les Droits de l'Homme dans le contexte de nouvelles menac…

Conférence Régionale sur « l'impunité, l'accès à la Justice et les Droits de l'Homme dans le contexte de nouvelles menaces à la paix et à la sécurité en Afrique de l'Ouest et au Sahel : Pour une Afrique prospère pacifique et dynamique sur la scène in

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, a présidé, le lundi 10 septembre dernier, au Palais des Congrès de Niamey, l'ouverture des travaux de la Conférence régionale sur« l'impunité, l'accès à la Justice et les Droits de l'Homme dans le contexte de nouvelles menaces à la paix et à la sécurité en Afrique de l'Ouest et au Sahel ». Ces assises organisées par le Ministère de la Justice en partenariat avec les...

Conférence régionale sur l'impunité, l'accès à la justice et les droits humains dans le contexte de nouvelles menaces a …

Conférence régionale sur l'impunité, l'accès à la justice et les droits humains dans le contexte de nouvelles menaces a la paix et à la sécurité en Afrique de l'Ouest et au Sahel: "Aucun criminel, aucun terroriste ne doit se sentir à l'abri dans notr

Monsieur le Premier Ministre,Monsieur le Vice-Président de l'Assemblée Nationale,Mesdames et Messieurs les Présidents des Institutions des pays représentés à la présente rencontre,Mesdames et Messieurs les Ministres,Mesdames et Messieurs les Députés Nationaux,Monsieur le Représentant Spécial du secrétaire Général des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel, Chef de UNOWAS,Madame la Représentante du Président de la Commission...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit la ministre des Affaires étrangères du Rwanda et les Command…

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit la ministre des Affaires étrangères du Rwanda et les Commandants entrant et sortant de la Force Conjointe G 5 Sahel

Le Président de la République, Chef de l'Etat SE. Issoufou Mahamadou a reçu en audience, samedi dernier, la ministre des Affaires étrangères du Rwanda, Mme Louise Mushikiwabo. La cheffe de la diplomatie rwandaise, qui est candidate au poste du Secrétaire générale de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), a entrepris une tournée internationale dans le cadre justement de cette candidature avant la tenue du XVIIème sommet ...

Cérémonie de décoration du Commandant sortant de la Force Conjointe G 5 Sahel: Le Général de Division Dacko Didier élevé…

Cérémonie de décoration du Commandant sortant de la Force Conjointe G 5 Sahel: Le Général de Division Dacko Didier élevé au grade de Commandeur dans l'ordre du mérite du Niger

C'est sous une fine pluie que le ministre de la Défense Nationale M. Kalla Moutari a présidé vendredi dernier, au Poste de Commandement du fuseau centre (qui concerne le Niger ; Burkina Faso et le Mali) de la Force Conjointe G5 Sahel, la cérémonie de décoration du Général de Division Dacko Didier, Commandant sortant de ladite Force. Après la revue des troupes, le ministre de la Défense qui est accompagné par le Chef d'Etat Major Général...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Cinquantenaire de la Société Nigérienne d'Electric…

Cinquantenaire de la Société Nigérienne d'Electricité (NIGELEC) : Boukari Kané, une figure marquante de la NIGELEC

Il est incontestablement celui qui a posé les jalons de la Société Nigérienne de l'Electri...

lundi 10 septembre 2018

Les grands projets de la NIGELEC : Environs 552 mi…

Les grands projets de la NIGELEC : Environs 552 milliards FCFA injectés pour améliorer et étendre la fourniture d'électricité

Créée en septembre 1968, la Société Nigérienne d'Électricité (NIGELEC) succède à la Saféle...

lundi 10 septembre 2018

Diner de gala de la Nigelec : La société honore se…

Diner de gala de la Nigelec : La société honore ses anciens dirigeants, ses meilleurs agents et clients

A l'occasion de son cinquantième anniversaire, la Société Nigérienne d'Electricité (Nigele...

lundi 10 septembre 2018

L'air du temps

Tous à la ceinture et au casque !

Tous à la ceinture et au casque !

C'est désormais officiel et c'est d'une grande rigueur : à partir du 1er octobre prochain,...

vendredi 14 septembre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.