Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Ouverture de la session extraordinaire de l'Assemblée nationale au titre de l'année 2018 : Plusieurs projets de loi à l'ordre du jour dont le Document de Programmation Budgétaire et Economique Pluriannuelle (DPBEP 2019-2021)


panLe président de l'Assemblée nationale, SE Ousseini Tinni a présidé hier, l'ouverture des travaux de la session extraordinaire au titre de l'année 2018. Cette session sera consacrée à la délibération et l'adoption de plusieurs projets de loi dont celui du Document de Programmation Budgétaire et Economique Pluriannuelle (DPBEP 2019-2021) et le projet de loi portant règlementation des communications électroniques au Niger. La cérémonie d'ouverture s'est déroulée en présence du Premier ministre, SE. Brigi Rafini, des présidents des institutions de la République, des membres du Gouvernement et ceux du Corps diplomatique. Dans son discours d'ouverture, le Président de l'Assemblée nationale, a rappelé que l'un des points de l'ordre du jour n'est pas une surprise, car il participe à l'agenda législatif annuel depuis l'entrée en vigueur de la nouvelle loi régissant les lois de finances. Pour SE. Ousseini Tinni, le débat d'orientation budgétaire est une affaire de tous. Il a appelé ses collègues députés à participer à l'exercice pour aider le pays à mieux capitaliser les avantages du budget-programme. (Lire ci-dessous intégralité du discours du Président de l'Assemblée Nationale).

«Mon ardent désir est que nous travaillons encore beaucoup mieux que l'année dernière, quand l'exercice nous était entièrement nouveau», déclare SE. Ousseini Tinni
Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement,
Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement,
Honorables collègues Députés,
Mesdames et Messieurs,
Quelques jours à peine, après la longue session parlementaire que nous avions clôturée avec enthousiasme, voici que nous nous retrouvons à nouveau dans cet hémicycle pour répondre à l'appel du devoir, remettant à plus tard nos rendez-vous champêtres !
Mais, chers collègues, je sais que c'est avec le cœur guilleret que vous vous remettez à l'ouvrage en raison de l'importance de l'ordre du jour qui nous ramène à l'Assemblée nationale. Cependant, faut-il le rappeler, l'un des points de cet ordre du jour n'est pas une surprise car il participe de l'agenda législatif annuel depuis l'entrée en vigueur de la nouvelle loi régissant les lois de finance. Vous l'aurez devinez, il s'agit du débat d'orientation budgétaire.
Comme vous le savez, c'est l'une des étapes les plus importantes de notre cycle budgétaire. Il a pour objet principal d'impliquer le parlement en amont du montage du projet de budget, dès le stade des travaux préparatoire. Il se déroule autour des grandes lignes de ce projet même s'il ne s'agit encore que d'esquisses qui doivent être affinées, grâce notamment aux recommandations que vous ne manquerez pas de formuler.officiels
Chers collègues, le débat qui s'ouvrira bientôt sera notre deuxième expérience en la matière ; puisse-t-il nous permettre de mieux maîtriser les techniques de cet exercice afin que les recommandations de cette année fassent œuvre utile et permettent au Gouvernement d'ajuster ses prévisions au gré de l'intérêt national.
Mon ardent désir est que nous travaillions encore beaucoup mieux que l'année dernière quand l'exercice nous était entièrement nouveau. Chers collègues, je veux donc pouvoir compter sur chacun d'entre vous pour que l'importante documentation mise à notre disposition soit examinée, avec toute l'attention nécessaire. Je souhaite, avant tout, éviter que ce débat ne sombre dans une certaine routine. Ce serait fort dommageable à l'objectif de rationalité poursuivi par la nouvelle réforme des finances publiques. Ne pensons surtout pas que le débat d'orientation budgétaire est une affaire exclusive de la Commission des Finances et du Budget. Il nous concerne tous, participons-y avec entrain pour faire beaucoup mieux qu'en 2017 et aider ainsi notre pays à mieux capitaliser les avantages du budget-programme.
Chers collègues, distingués invités, l'autre point important de notre ordre du jour est assurément l'examen du projet de loi portant première rectification à la loi de finances 2018. L'élaboration de ce projet est pour le Gouvernement et pour tous nos concitoyens un sujet de grande fierté. C'est, en effet, un gage de bonne gestion car il est d'abord motivé par l'arrivée annoncée d'importants appuis budgétaires de la part de certains de nos partenaires extérieurs, appuis qui sont autant d'encouragements à la rigueur avec laquelle nos deniers publics sont gérés ; ensuite, il intervient pour prendre en compte des recettes additionnelles, résultat des efforts exceptionnels de mobilisation des ressources internes. Côté dépenses, il faut se féliciter de l'heureuse initiative du Gouvernement d'affecter les ressources nouvelles à l'apurement de la dette intérieure, initiative qui ne manquera pas d'impacter positivement sur la croissance.
C'est le lieu, au nom de la Représentation nationale, de féliciter le Gouvernement pour avoir maintenu le cap des réformes entamées au cours de l'exercice 2018. Il faut vivement espérer que d'autres signes d'encouragement s'en viennent nous conforter dans la décision courageuse que nous avions prise d'impulser les changements qu'il faut à notre système fiscal et dans l'amélioration de la qualité des dépenses publiques. A nos compatriotes je me permets de rappeler que la mise en œuvre d'une réforme est toujours douloureuse mais, que la différer, lorsqu'elle est incontournable, débouche toujours sur des catastrophes majeures ; de même, en arrêter le cours au premier obstacle relève d'une irresponsable démagogie ; les générations actuelles comme les prochaines ne le pardonneraient jamais !
Pour autant, il ne s'agit nullement de verser dans un certain dogmatisme dans l'exécution des réformes ; il faut toujours se réserver les marges de manœuvre nécessaires aux ajustements qu'appelle l'évolution des faits économiques et sociaux. C'est certainement ainsi qu'il faut comprendre les modifications de certaines des mesures fiscales contenues dans la loi de finances 2018 que le Gouvernement a jugées utiles de soumettre à l'examen de l'Assemblée nationale. C'est tout à son honneur !
Chers collègues, devant les conséquences positives de l'exécution de la loi de finances 2018, notamment l'amélioration des recettes internes, je vous exhorte à continuer à apporter au Gouvernement un soutien appuyé à sa politique économique et financière. Bien évidemment, je sais que je n'ai nul besoin de vous rappeler à votre devoir de vigilance s'agissant de la mission de contrôle de l'action gouvernementale qui vous incombe.
Dans cet ordre d'idées, malgré le caractère extraordinaire de la présente session, je vous encourage instamment à user de chacun des moyens de contrôle que nos textes fondamentaux mettent à votre disposition. Il en va de la solidité de notre édifice démocratique. Je sais également que nos partenaires du Gouvernement y souscriront de bonne grâce comme à leur habitude. A chacun donc des deux pôles de notre gouvernance de jouer efficacement le jeu de la séparation des pouvoirs consacrés par notre Constitution ! J'ai la certitude qu'il en sera toujours ainsi. Pour l'heure, je déclare ouverte la première session extraordinaire de l'Assemblée nationale au titre de l'année 2018.
Vive la République,
Vive le Niger,

Je vous remercie.

Onep

26/06/18

Politique

Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF) : Les fonctionnaires des Assemblées nationales du Benin, du Niger et du…

Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF) : Les fonctionnaires des Assemblées nationales du Benin, du Niger et du Mali à l'école de l'administration et organisation du travail parlementaire

Le 2ème vice-président de l'Assemblée nationale, M. Mahamane Elhadj Ali Liman, a présidé hier l'ouverture d'une session de formation organisée par l'Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF) et l'Université Senghor sur l'administration et l'organisation du travail parlementaire. Durant six (6) jours, la quarantaine de fonctionnaires des Assemblées nationales, venus du Niger, du Benin et du Mali poursuivront un cycle de 33 heures ...

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 15 FEVRIER 2019

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 15 FEVRIER 2019

      Le Conseil des Ministres s'est réuni ce jour, vendredi 15 février 2019, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République, Président du Conseil des Ministres. Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :I. AU TITRE DU MINISTERE DE L'INTERIEUR, DE LA SECURITE PUBLIQUE, DE LA ...

Le Président de la République, SE Issoufou Mahamadou, procède à la pose de la première pierre du nouvel immeuble du Mini…

Le Président de la République, SE Issoufou Mahamadou, procède à la pose de la première pierre du nouvel immeuble du Ministère des Finances : Un joyau pour l'institution et la modernisation de la Capitale

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou, a procédé hier matin à Niamey, à la pose de la première pierre du nouvel immeuble du Ministère des Finances. Ce building de grand standing au cœur de Niamey, d'un coût global de 25 Milliards de FCFA et de 22 700m² de superficie sera construit sur fonds propres de l'Etat avec l'expertise de la Société turque SUMMA. L'ouvrage entre dans le cadre de la modernisation de n...

Fin de la visite du président de l'Assemblée Nationale à Genève (Suisse) et à Rabat (Maroc) : SEM. Ousseini Tinni a rega…

Fin de la visite du président de l'Assemblée Nationale à Genève (Suisse) et à Rabat (Maroc) : SEM. Ousseini Tinni a regagné Niamey, hier, en début de matinée

Le président de l'Assemblée Nationale, SEM Ousseini Tinni, a regagné Niamey en début de matinée du mercredi 13 février 2019, de retour de Genève, en Suisse, où il a pris part activement aux travaux de la première réunion préparatoire de la 5ème conférence des présidents des parlements de l'Union Interparlementaire (UIP) et pour une visite de travail au parlement Marocain à Rabat du 03 au 12 février 2019.A sa descente d'avion à l'aéropor...

Assemblée nationale/Commission des Affaires Etrangères et de la Coopération : Séance de travail avec l'ambassadeur de la…

Assemblée nationale/Commission des Affaires Etrangères et de la Coopération : Séance de travail avec l'ambassadeur de la République de Turquie au Niger

Les députés membres de la Commission des Affaires Etrangères et de la Coopération de l'Assemblée nationale ont tenu, vendredi dernier dans la salle de réunion de ladite commission, une séance de travail avec l'ambassadeur de la République de Turquie au Niger, SE. Mustafa Turker Ari. L'objectif de cette rencontre dirigée par M. Bachir Abdoul Aziz Sidi, président de la Commission, est de discuter sur la coopération, le renforcement de rel...

Fin du 32ème Sommet des Chefs d'Etat et de Gouvernement de l'Union africaine (UA), à Addis-Abeba (Ethiopie) : Le Préside…

Fin du 32ème Sommet des Chefs d'Etat et de Gouvernement de l'Union africaine (UA), à Addis-Abeba (Ethiopie) : Le Président Issoufou Mahamadou, vice-président de l'UA pour la zone Afrique de l'Ouest

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, a regagné Niamey, hier dans l'après-midi, de retour d'Addis-Abeba, en Ethiopie, où il a pris une part active aux travaux du 32ème Sommet des Chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union Africaine. Si ce 32ème Sommet de l'Union Africaine a été marqué par la désignation du Président égyptien, SE. Abdel Fattah Al-Sissi, pour assurer la présidence en exercice de l'Union, ...

Lancement du Programme de promotion d'une alternance démocratique pacifique : Pour une alternance démocratique paisible …

Lancement du Programme de promotion d'une alternance démocratique pacifique : Pour une alternance démocratique paisible et crédible

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), en collaboration avec USAID (Agence Américaine pour le Développement International), NDI (Institut National Démocratique) et IFES (Fondation Internationale pour les Systèmes Electoraux), a procédé, hier à Niamey, au lancement du Programme « Promouvoir une alternance démocratique pacifique à travers des élections libres, transparentes et inclusives ». La cérémonie s'est déroulée en ...

32ème session du Sommet des Chefs d'État et de Gouvernement de l'Union Africaine, à Addis Abeba (Ethiopie) : Examen des …

32ème session du Sommet des Chefs d'État et de Gouvernement de l'Union Africaine, à Addis Abeba (Ethiopie) : Examen des réformes de l'UA et de plusieurs dossiers stratégiques

      Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, prend part aux travaux de la 32ème session du sommet des Chefs d'État et de Gouvernement de l'Union Africaine, ouverts hier dimanche 10 février 2019, à Addis Abeba Ethiopie. Cette rencontre s'est penchée sur les réformes de l'institution continentale, ainsi que sur l'examen et l'adoption de plusieurs rapports thématiques sur des dossiers stra...

Présentation du Rapport sur l'état des négociations de la ZLECAf soumis à la 32ème : Session ordinaire des Chefs d'Etat …

Présentation du Rapport sur l'état des négociations de la ZLECAf soumis à la 32ème : Session ordinaire des Chefs d'Etat et de Gouvernement de la Conférence de l'Union Africaine

      « Nous avons maintenant atteint un point décisif dans le processus de réalisation de notre vision d'un marché commun africain. Nous sommes en passe d'entrer dans la phase opérationnelle de ce processus » déclare SE. Issoufou Mahamadou, Champion de l'UA pour la ZLECAf.Excellence Monsieur Paul Kagame, Président en exercice de l'union Africaine,Excellences Mesdames et Messieurs les chefs d'Etats et de Gouvernements,...

Allocution du Président de la République, Chef de l'Etat, à la Réunion des dirigeants africains : investir dans la santé…

Allocution du Président de la République, Chef de l'Etat, à la Réunion des dirigeants africains : investir dans la santé : «Investir dans la santé c'est assurer le bien-être des populations, c'est lutter contre la pauvreté et réduire les inégalités»,

      « Excellence Paul Kagamé, Président en exercice de l'Union AfricaineExcellence Mesdames et Messieurs les Chefs d'Etat et de Gouvernement,Monsieur le Secrétaire Général des Nations UniesMonsieur le Président de la Commission de l'Union AfricaineMesdames et Messieurs,Permettez-moi de remercier la Présidente de la République d'Ethiopie et le Gouvernement Ethiopien pour l'Excellente hospitalité qui nous offerte.C'est...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Département de Magaria : La préservation de l'envi…

Département de Magaria : La préservation de l'environnement gage de développement durable

Avec une superficie de 7 903 km2, Magaria est l'un des départements les plus riches en mat...

vendredi 15 février 2019

"La sécurité est aujourd'hui garantie dans le…

"La sécurité est aujourd'hui garantie dans le département", affirme le préfet : M. le préfet, pouvez-vous nous faire succinctement la présentation de votre entité administrative ?

Nous vous remercions de l'intérêt que vous accordez à notre département à savoir le départ...

vendredi 15 février 2019

Le numérique au Niger : Promouvoir le numérique et…

Le numérique au Niger : Promouvoir le numérique et accélérer le progrès social

Certes le fossé qui existe entre les pays dits développés et ceux du tiers monde est grand...

mardi 12 février 2019

L'air du temps

Saint Valentin : au cœur de l'espièglerie juvénile

Saint Valentin : au cœur de l'espièglerie juvénile

Hier, jeudi 14 février 2019, les jeunes ont célébré la fête de la Saint-Valentin dédiée au...

vendredi 15 février 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.