Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Allocution de Son Excellence Monsieur le Président de la République à l'occasion du Sommet de l'Union Africaine sur l'autonomisation des femmes : "...Plusieurs programmes et projets contribuent à l'atteinte des objectifs fixés en matière de lutte con


discourMesdames, Messieurs ;
Avec un indice d'inégalité du genre parmi les plus élevés du monde le Niger est un pays où les défis de l'égalité de genre, de l'autonomisation et de l'implication des femmes processus du développement se posent avec beaucoup d'acuité.
Les études menées et les observations conduites sur le terrain ont révélé des situations inacceptables de violences basées sur le genre et d'absence d'implication des femmes dans l'économie, la politique et la prise de décision de manière générale.
Le type de violence le plus courant et qui a des conséquences dramatiques pour les femmes et pour la société est le mariage précoce des jeunes filles mineures. Le mariage précoce engendre des grossesses précoces, l'abandon de l'école et de la perte de perspective d'emploi durable, les problèmes graves de santé de la reproduction dont la fistule obstétricale handicapant la femme à vie, les décès en couche élevés, la mortalité infantile élevée, la malnutrition grave ou sévère ainsi que le retard de croissance des enfants, un indice synthétique de fertilité élevé des femmes et une croissance exponentielle de la population. Le mariage précoce est la source de la perpétration de la pauvreté extrême et de l'inégalité. Ce n'est pas étonnant qu'au Niger la pauvreté ait un visage rural et féminin. En effet 3 pauvres sur quatre vivent en milieu rurale et 3 pauvres sur quatre sont des femmes.
Le témoignage de cette fille mariée contre son gré à 13 ans et contraint de quitter l'école à l'instar des autres filles, résume toute la situation : « Mes amis et moi avons eu tous eu le même rêve (terminer l'école). Les garçons qui eux n'ont pas abandonnés l'école, sont devenus des enseignants, des policiers, des soldats...Mais nous les filles aucune n'a réussi, nous sommes toutes à la maison. ».
Pour faire face à cette situation le Niger aborde la question de violence basée sur le genre et d'autonomisation des femmes sous trois angles : l'angle institutionnel, l'angle législatif et règlementaire et l'angle des programmes de développement et d'accompagnement.
Sur le plan institutionnel le Niger a créé un Ministère spécifiquement chargé de la promotion des femmes et de la protection des enfants.
Sur le plan législatif et réglementaire plusieurs lois et décrets ont été pris dans le cadre de la lutte contre les violences basées sur le genre, la protection de la jeune fille et la promotion et l'autonomisation des femmes on peut citer:
-L'adhésion du Niger aux conventions Africaines et internationales de protection de la femme et de l'enfant et garantissant leur droit ;
-L'adoption de la loi 2003-25 du 13 mai 2OO3 réprimant les auteurs et les complices de la pratique des Mutilations Génitales Féminines (MGF) ;
-L'adoption de la loi instituant un quota minimum dans le nomination et les représentations parlementaires, régionales et municipales ;
-L'adoption de la loi d'orientation du système éducatif National(LOSEN) ;
-L'adoption du décret de protection de la jeune fille en cours de scolarité jusqu'à l'âge de 16 ans.
Sur le plan programmes de développement et d'accompagnement l'autonomisation des femmes est prise en compte dans la stratégie à intitulé la Stratégie de Développement Durable et Croissance Inclusive SDDCI fixant les orientations à long terme de développement du pays ainsi dans le programme de renaissance du Niger 2016-2021 et le Programme de développement économique et Social PDES 2017-2021.Il en est de même pour le documents de politiques tels que la Politique Nationale de Genre (PNG) adoptée depuis 2008 et révisée en Août 2017, La Stratégie Nationale de Prévention et de Réponse aux Violences Basées sur le Genre au Niger adoptée en 2017,La Stratégie Nationale d'Autonomisation Economique de la Femme (SNAEF) validée en 2017, la Stratégie Nationale d'éradication de la fistule génitale féminine.
De plus plusieurs programmes et projets contribuent à l'atteinte des objectifs fixés en matière de lutte contre les violences basées sur le genre et la promotion et l'autonomisation des femmes.
Ces programmes visent à faire du Niger: « un pays exempt de VBG où les hommes et les femmes, les filles et les
garçons vivent dans la paix, l'harmonie et sans discrimination.»
On peut citer :

Le programme de prise en charge holistique des Violences Basées sur le Genre (VBG):
Cette prise en charge comprend tous les services dont la survivante a besoin à travers les aspects psychosocial, médical, juridique et judiciaire, socioéconomique dans le sens d'une autonomisation qui réduit la vulnérabilité de manière durable.
Initiative pour les Adolescentes du Niger « ILLIMIN » qui a pour objectif de réduire le mariage des adolescentes et retarder les grossesses précoces. Cette initiative cible les adolescentes âgées de 10 à 19 ans mariées ou non mariées, déscolarisées et non scolarisées.
Initiative Ecole des Maris qui vise l'implication des hommes et des garçons dans la Santé de la Reproduction (SR).
A travers cette initiative, les maris instaurent le dialogue au sein du couple, assurent une meilleure compréhension de l'importance de la santé des femmes et des enfants et accompagnent leurs épouses aux centres de santé.
Programme d'Autonomisation de la Femme et Développement Local (AFDEL), vise le renforcement des capacités des femmes à travers la formation, la dotation en équipement d'allégement des tâches, la réalisation d'Activités Génératrices de Revenus et l'intégration du genre dans la planification locale.
Programme Conjoint pour accélérer l'Autonomisation Economique des Femmes et des Filles en Milieu Rural.
Programme Mata Masu Dubara (MMD), il vise la satisfaction des besoins pratiques et stratégiques des femmes (Participation politique, accès sécurisé à la terre, VBG, scolarisation de la jeune fille, Santé sexuelle et reproductive, Nutrition, sécurité alimentaire, résilience).
Programme de Protection de l'Enfant à Base Communautaire
Rencontres au sein des villages et inter-villages organisées qui offrent l'opportunité aux femmes et filles de s'exprimer en public ; partager les connaissances acquises ; s'engager à travers des déclarations publiques sur l'abandon des Pratiques Traditionnelles Néfastes et pour la scolarisation de la jeune fille.
Programme d'intégration du genre dans les actions humanitaires qui vise la prise en charge holistique des femmes survivantes des attaques terroristes de '' Boko Haram '' à Diffa.
En plus de ces programmes le Gouvernement a pris des dispositions pour rendre l'école obligatoire jusqu'à l'âge de 16 ans en particulier pour les jeunes filles.
L'objectif de l'école gratuite et obligatoire jusqu'à l'âge de seize ans répond également à un impératif social : l'école doit être un ascenseur social pour tous les enfants. Elle doit favoriser l'égalité, notamment celle du genre. Celle-ci constitue une de nos préoccupations majeures, car maintenir la jeune fille à l'école, au moins jusqu'à l'âge de seize (16) ans, c'est contribuer à la création des conditions de la transition démographique dont le Niger a tant besoin. Par ce biais, en effet, on met fin aux mariages précoces et donc aux naissances précoces. Les actions que nous avons engagées au Niger consistent à changer la situation socioéconomique des filles et des femmes relativement à l'éducation, à la santé, à leur rôle dans l'économie et à la prise de décisions. Ces trois secteurs sont en effet ceux dans lesquels existent les défis les plus persistants pour réaliser l'objectif d'une participation adéquate des femmes au développement dans notre pays.
Onep

02/07/18

Politique

A la Présidence de la République : Trois nouveaux ambassadeurs présentent leurs lettres de créance au Chef de l'Etat

A la Présidence de la République : Trois nouveaux ambassadeurs présentent leurs lettres de créance au Chef de l'Etat

Trois nouveaux ambassadeurs accrédités au Niger, ont présenté hier matin, leurs lettres de créance au Président de la République, Chef de l'Etat, S.E.M. Issoufou Mahamadou. C'était au cours d'une cérémonie protocolaire consacrée à cet effet et qui s'est déroulée au Palais de la Présidence. A cette occasion, le Président Issoufou Mahamadou a d'abord reçu S.E Ousman Sougui Koko, accrédité en qualité d'Ambassadeur Extraordinaire et plénipo...

Visite officielle du Président du Conseil Italien au Niger : Identité de vues entre Rome et Niamey sur les principaux su…

Visite officielle du Président du Conseil Italien au Niger : Identité de vues entre Rome et Niamey sur les principaux sujets évoqués

      Le Président du Conseil italien italien SE. Giuseppe Conte a effectué hier, une visite officielle (la toute première) au Niger. A cette occasion, le chef du gouvernement italien a été reçu au Palais de la Présidence par SE. Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l'Etat. A la fin de leur entretien qui a duré près d'une heure d'horloge, le Chef de l'Etat et son hôte ont livré à la presse les points...

S.E Giuseppe Conte accueilli par le Premier ministre Brigi Rafini

S.E Giuseppe Conte accueilli par le Premier ministre Brigi Rafini

Le Président du Conseil Italien, S.E Giuseppe Conté, a effectué hier, une visite de travail et d'amitié au Niger. Accompagné par une forte délégation, M. Giuseppe Conté a été accueilli à sa décente d'avion, à l'aéroport international Diori Hamani de Niamey, par le Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E Brigi Rafini, puis salué par le ministre d'Etat en charge de l'Intérieur, M. Bazoum Mohamed, le ministres en charge des Affaires Et...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit le président de la BOAD

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit le président de la BOAD

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou a reçu, hier matin en audience, le président de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), M. Christian Adovelande. A sa sortie d'audience, M. Adovelande a d'abord indiqué avoir fait le point au Chef de l'Etat de la coopération entre son institution et le Niger, et parlé par la même occasion des activités de la BOAD. A cet effet, le président de la BOAD a dit a...

Diplomatie : Trois nouveaux ambassadeurs présentent les copies figurées de leurs lettres de créance au ministre en charg…

Diplomatie : Trois nouveaux ambassadeurs présentent les copies figurées de leurs lettres de créance au ministre en charge des Affaires étrangères

      Le salon d'honneur du Ministère des Affaires Etrangères a servi de cadre, hier après-midi, à la cérémonie de présentation des copies figurées des lettres de créance de trois (3) nouveaux ambassadeurs accrédités au Niger, tous avec résidence à Niamey. Le premier diplomate à avoir présenté les copies figurées de ses lettres de créance, au ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africai...

Conférence-débat animée par M. Massoudou Hassoumi, Secrétaire Général du PNDS-Tarayya : Des échanges sur le thème « Jeun…

Conférence-débat animée par M. Massoudou Hassoumi, Secrétaire Général du PNDS-Tarayya : Des échanges sur le thème « Jeunesse du PNDS-Tarayya et l'avenir de la République »

      En marge de la célébration du 28ème anniversaire de la création du Parti Nigérien pour la Démocratie et le Socialisme (PNDS-Tarayya), l'Organisation de la Jeunesse Tarayya (OJT), a organisé le samedi 12 janvier dernier, au siège du parti, une conférence-débat sur le thème : « Jeunesse du PNDS-Tarayya et l'avenir de la République ». Cette rencontre d'échanges, animée par le Secrétaire Général du parti rose, M. Mas...

Le Chef de l'Etat préside la cérémonie de lancement des travaux de réhabilitation du tronçon routier Zinder –Tanout : Pl…

Le Chef de l'Etat préside la cérémonie de lancement des travaux de réhabilitation du tronçon routier Zinder –Tanout : Plus de 30 milliards de FCFA pour l'exécution des travaux

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, était hier à Zinder où il a présidé la cérémonie solennelle de lancement des travaux de réhabilitation du tronçon routier Zinder-Tanout sur une distante de 138 km. A son arrivée dans la capitale du Damagaram, dans la matinée, le Chef de l'Etat a été accueilli à sa descente d'avion par le Gouverneur de la Région de Zinder, M. Issa Moussa avant d'être salué par plusie...

Célébration du 28ème anniversaire du PNDS-Tarayya : 28 ans d'histoire, de lutte et de communion

Célébration du 28ème anniversaire du PNDS-Tarayya : 28 ans d'histoire, de lutte et de communion

C'était suite à une Assemblée Générale constitutive tenue à Niamey du 23 au 24 décembre 1990, qu'un Comité Exécutif National Provisoire (CEN/P) a été mis en place. Cette instance valide, du coup la création d'un parti dénommé « Parti Nigérien pour la Démocratie et le Socialisme (PNDS-Tarayya) », "Tarayya" signifiant "Rassemblement" en langue Haoussa. Cette nouvelle formation politique regroupe : ingénieurs, enseignants, médecins, jeunes...

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 11 JANVIER 2019

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 11 JANVIER 2019

      Le Conseil des Ministres s'est réuni ce jour, vendredi 11 janvier 2019, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République, Président du Conseil des Ministres. Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :I. AU TITRE DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE.Le Conseil des Ministres a...

A la Primature : Le Chef du Gouvernement reçoit la Directrice Générale de l'Institut Africain de l'Informatique (IAI)

A la Primature : Le Chef du Gouvernement reçoit la Directrice Générale de l'Institut Africain de l'Informatique (IAI)

      Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement SE Brig iRafini a reçu, hier dans l'après-midi, en audience, Mme Binta Fatouma Kalmé. Directrice Générale de l'Institut africain de l'Informatique (IAI). L'entretien s'est déroulé dans le Cabinet du Premier Ministre en Présence de la Directrice de Cabinet Adjointe en Second.A sa sortie de l'audience, Mme Binta Fatouma Kalmé a expliqué l'objet de sa visite au Niger et a fa...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Tillabéri, la capitale du fleuve : Terre propice a…

Tillabéri, la capitale du fleuve : Terre propice aux cultures de contre saison et au pâturage

La région de Tillabéri compte 31 aménagements hydro agricoles dont 30 pour la production d...

vendredi 11 janvier 2019

Au bord du Djoliba : Les riverains menacés par la …

Au bord du Djoliba : Les riverains menacés par la crue

De l'autre côté de la rive, qui sert comme une sorte de gare fluviale reliant les localité...

vendredi 11 janvier 2019

La gomme arabique du Niger : Vers la relance de la…

La gomme arabique du Niger : Vers la relance de la filière

La filière de la gomme arabique a connu dans les années 60 et ce jusqu'en 1980, un essor s...

jeudi 10 janvier 2019

L'air du temps

Notre identité, nos valeurs ancestrales

Notre identité, nos valeurs ancestrales

«Un peuple sans culture est un peuple sans âme », disait l'écrivain nigérian Anthony Biako...

vendredi 11 janvier 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.