Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Assemblée nationale : Adoption de trois projets de textes dont celui portant création, organisation et fonctionnement de l'Autorité de Régulation des Communications Electroniques et de la Poste (ARCEP)


assembleeLes travaux en séance plénière de la première session extraordinaire au titre de l'année 2018 se poursuivent à l'hémicycle. Au cours de la séance d'hier, les parlementaires ont successivement procédé à l'examen et au vote de trois projets de textes. Il s'agit du projet de loi portant création, organisation et fonctionnement de l'Autorité de Régulation des Communications Electroniques et de la Poste (ARCEP) ; le projet de loi modifiant la loi n°2006-26 du 09 août 2006 portant modification de l'ordonnance n°93-16 du 02 mars 1993, portant loi minière et le projet de loi modifiant les articles 91 et 114 de la Constitution. La séance plénière a été présidée par le 1er vice président de l'Assemblée nationale, M. Iro Sani en présence du ministre des Mines, M. Hassane Barazé Moussa, du commissaire du gouvernement, le ministre chargé des relations avec les institutions, M. Barkaï Issouf.
Le premier projet, portant création, organisation et fonctionnement de l'Autorité de Régulation des Communications Electroniques et de la Poste (ARCEP) a été adopté par 141 voix pour, zéro (0) contre et zéro (0) abstention. Ce projet de loi est introduit par le gouvernement dans le cadre d'une harmonisation communautaire des législations nationales au sein de la CEDEAO et de l'UEMOA relativement aux technologies de l'information et de la communication (TIC). Il s'agit notamment de six directives de l'UEMOA adoptées le 23 mars 2006 et six actes additionnels de la CEDEAO pris le 19 janvier 2007. Pour rappel, cette question a été traitée au Niger à travers l'ordonnance 99-45 du 26 octobre 1999 portant réglementation des télécommunications et tout récemment par la loi 2012-70 du 31 décembre 2012 portant création, organisation et fonctionnement de l'Autorité de Régulation des Télécommunications et de la Poste (ART/P). C'est cette dernière loi qui doit être révisée pour son adaptation aux actes additionnels et aux directives communautaires de la CEDEAO et de l'UEMOA en vue de la création d'un marché commun des TIC.
Le projet de loi introduit des innovations portant sur le choix du concept «Communications électroniques» en lieu et place de «télécommunications ». Il y a également l'institution d'un code d'éthique ainsi que l'énumération de cas de fautes lourdes pouvant entraîner la révocation de certains membres de l'Autorité de Régulation ; la suppression des deux postes de directeurs sectoriels pour éviter des conflits de compétence avec le Directeur Général ; la prolongation de la durée du mandat des membres du Conseil National de Régulation de 2 à 3 ans etc.
Il faut noter que, l'ARCEP est une autorité administrative juridique distincte et fonctionnellement indépendante, de toute structure assurant la fourniture de réseau, d'équipements ou de services de communications électroniques et de la poste ainsi que de toute autre organisation intervenant dans les secteurs régulés.
Quant au second projet de loi modifiant la loi n°2006-26 du 09 août 2006 portant modification de l'ordonnance n°93-16 du 02 mars 1993, portant loi minière. C'est un texte de loi d'exonération sur les taxes des entreprises multinationales. Il a été adopté avec 111 voix pour, 22 contre et zéro (0) abstention. Ses textes modificatifs subséquents ont été adoptés pour exonérer de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) à l'importation, les produits des sociétés d'exploitation minière ou de carrières qui sont destinés à l'exportation.
La modification apportée à l'article 93 de la loi minière ne concerne que les titulaires de permis d'exploitation. Lors de l'examen du projet de texte, les parlementaires ont constaté que les sociétés et entreprises d'exploitation qui, malgré la disponibilité de certains produits équivalents fabriqués et vendus localement à des conditions compétitives de prix, de qualité, de garantie et de délai de livraison, sont exclues du bénéfice des exonérations de droits de douanes. Les députés ont salué la préférence accordée aux matières premières du Niger qui permet leur écoulement, de réduire la pauvreté et de booster l'économie nationale. Ils ont jugé pertinentes les nouvelles dispositions introduites qui permettront, entre autres de réduire les tensions de trésorerie ; d'alléger les dettes de l'Etat en ce qui concerne les arriérés d'impôts à rembourser ; de rendre plus compétitifs nos produits sur le marché international.
Selon le ministre des Mines le projet de loi adopté par les députés ne fait que formaliser une pratique déjà connue dans la fiscalité en ce qui concerne le recouvrement de la TVA sur les produits importés et entrant dans le système d'exploitation des sociétés pour la fabrication de biens destinés à l'exportation.
Le troisième projet de loi modifiant les articles 91 et 114 de la Constitution à lui été voté par 164 voix pour, Zéro (0) contre et Zéro Abstention. Pour rappel cet article 91 de la Constitution consacre la tenue chaque année, de deux sessions ordinaires dont la première pour une durée de quatre-vingt-dix (90) jours et la deuxième pour soixante (60) jours, a déjà fait l'objet d'une modification à son alinéa 2 suite à une proposition de loi initiée par la Commission des Finances et du Budget au cours de la première session ordinaire au titre de l'année 2018.
Cette proposition de loi visait à porter la durée de la 2ème session ordinaire à quatre-vingt-dix (90) jours afin de permettre à la représentation nationale de disposer suffisamment de temps pour le traitement de la loi de finances et de la loi de règlement. C'est ainsi que, l'article 91 (nouveau) 2ème alinéa est reformulé comme suit : « La seconde session, dite session budgétaire, s'ouvre la dernière semaine du mois de septembre et ne peut excéder quatre-vingt-dix (90) jours ». Quant à l'Article 114 (nouveau) les 1er et 3ème alinéas modifiés sont reformulés ainsi qu'il suit ; Alinéa 1er : « l'Assemblée Nationale est saisie du projet de loi de finances au plus tard le 1er octobre ; le projet de loi de finances doit prévoir les recettes nécessaires à la couverture intégrale des dépenses ». Le 3ème alinéa reformulé stipule que : « Si l'Assemblée Nationale ne s'est pas prononcée à la fin de la session budgétaire, les dispositions du projet de loi de finances peuvent être mises en vigueur par ordonnance ».

Seini Seydou Zakaria(onep)

06/07/18

Politique

Visite de travail et d'amitié du Chef de l'Etat en Allemagne : Le Président Issoufou Mahamadou depuis hier à Berlin

Visite de travail et d'amitié du Chef de l'Etat en Allemagne : Le Président Issoufou Mahamadou depuis hier à Berlin

Le Président de la République, Chef de l'État, SE Issoufou Mahamadou, est arrivé, hier après midi, à Berlin, en Allemagne, où il effectue une visite de travail et d'amitié. À l'agenda présidentiel, il est prévu, entre autres activités, un entretien aujourd'hui même avec la Chancelière Allemande, Mme Angela Merkel. Le Chef de l'Etat s'entretiendra avec la Chancelière Allemande à Schloss Meseberg, localité située à environ 70 km de Berlin...

Au Conseil des ministres Adoption de plusieurs projets de textes et mesures nominatives

Au Conseil des ministres Adoption de plusieurs projets de textes et mesures nominatives

Le Conseil des Ministres s'est réuni hier lundi 13 août 2018, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République, Président du Conseil des Ministres. Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :I. AU TITRE DU MINISTERE DE L'INTERIEUR, DE LA SECURITE PUBLIQUE, DE LA DECENTRALISATION ET DES AFFAIRES C...

Atelier de concertation stratégique CILSS- G5-Sahel : Vers un partenariat dynamique entre les deux institutions

Atelier de concertation stratégique CILSS- G5-Sahel : Vers un partenariat dynamique entre les deux institutions

Le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M. Albadé Abouba a présidé le 10 Août dernier, au Centre Régional d'Agrhymet, la cérémonie d'ouverture de l'atelier de concertation sur la convergence entre les orientations définies dans le Plan Stratégique 2020 du CILSS et les objectifs de la stratégie pour le développement et la sécurité du G5-Sahel. L'objectif assigné à cette rencontre est d'aboutir à une feuille de rout...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit le vice-ministre indonésien des Affaires Etrangères...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit le vice-ministre indonésien des Affaires Etrangères...

Le Président de la République, SEM Issoufou Mahamadou a reçu, hier, le vice-ministre indonésien des Affaires Etrangères qui a dit avoir effectué le déplacement de Niamey sur instruction du président de l'Indonésie suite à la visite du Président de la République du Niger, SE Issoufou Mahamadou, dans ce pays. Il a noté que l'accord qui a été signé est le résultat de la visite que le Chef de l'Etat a effectuée en Indonésie. En effet, Dr A....

Déclaration ANDP Zaman Lahiya : Les présidents régionaux réitèrent leur soutien au président intérimaire du parti et réa…

Déclaration ANDP Zaman Lahiya : Les présidents régionaux réitèrent leur soutien au président intérimaire du parti et réaffirment leur appartenance à la MRN

Les présidents des sections régionales de l'ANDP Zaman Lahiya à l'exception de celui de la section de Tahoua ont rendu publique, une déclaration hier matin au siège de leur parti à Niamey. Cette déclaration vise à apporter un démenti formel à celle faite le lundi 6 aout 2018 par ''un certain groupe d'individus'' prétendant être des présidents des huit (8) régions.Dans la déclaration lue par le président régional d'Agadez M. Abambacho Ba...

Tremblement de terre dans l'île de Lombok, en Indonésie : Le Chef de l'Etat présente ses condoléances et sa compassion a…

Tremblement de terre dans l'île de Lombok, en Indonésie : Le Chef de l'Etat présente ses condoléances et sa compassion au Président Joko Widodo

Suite au tremblement de terre survenu, dimanche dernier, dans l'île indonésienne Lombok, faisant plusieurs morts et d'importants dégâts matériels, le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, a adressé, hier, un message de condoléances et de compassion au Président de la République de l'Indonésie, SEM. Joko Widodo. Le message du Président Issoufou Mahamadou est libellé ainsi qu'il suit :« Monsieur le Président,...

Communiqué du Secrétariat général du Gouvernement

Communiqué du Secrétariat général du Gouvernement

Le Président de la République, Chef de l'Etat SE. Issoufou Mahamadou a signé, hier 7 août 2018, un décret portant inscription au tableau d'avancement et promotion au grade au sein des Forces Armées Nigériennes. Aux termes de ce décret, est inscrit au tableau d'avancement complémentaire et promu au grade supérieur au titre de l'avancement exceptionnel, l'Officier des Forces Armées Nigériennes dont le nom suit, pour compter du 1er janvier...

Communiqué de presse du Bureau politique de l'ANDP Zaman Lahiya

Communiqué de presse du Bureau politique de l'ANDP Zaman Lahiya

Réuni en séance Ordinaire sous la présidence de Mr SANI OUSMANE Dan Dizé, Président par Intérim, le Dimanche 05 Août 2018 à partir de 16h30 au Siège National du Parti, le Bureau Politique National de l'ANDP Zaman Lahiya, rend publique le communiqué de presse dont la teneur suit :1) Le Bureau Politique National a solennellement reçu du président de la Commission Permanente des Candidatures et de Vérification des Mandats, le rapport final...

Retraite aux flambeaux Des militaires rendent honneur au Chef Suprême des Armées et à plusieurs hautes personnalités

Retraite aux flambeaux Des militaires rendent honneur au Chef Suprême des Armées et à plusieurs hautes personnalités

Le Niger a célébré le vendredi 3 août dernier la fête de l'indépendance ou fête de l'arbre. Comme de tradition, les activités célébrant cette fête ont démarré, dans la nuit du jeudi 2 août dernier, avec la retraite aux flambeaux. Celle-ci consiste, à l'aide des lampions et au son de la musique militaire, à faire le tour des résidences de certaines hautes personnalités du pays pour leur rendre hommage ainsi qu'à leur famille et leur souh...

43ème édition de la Fête de l'arbre, Maradi 2018 : Tirer la quintescence du « Débat de Maradi sur la Désertification », …

43ème édition de la Fête de l'arbre, Maradi 2018 : Tirer la quintescence du « Débat de Maradi sur la Désertification », 34 ans après pour un environnement durable et une population plus résiliente

Maradi, la capitale économique de notre pays a abrité cette année la 43ème édition de la « fête de « l'arbre » commémorant l'anniversaire de l'indépendance célébré le 3 août de chaque année depuis son institution en 1975. Après Dosso l'année dernière, la célébration de la fête de l'arbre, devenue désormais tournante à l'instar de celle de la République, matérialise la volonté du Président de la République de donner un cachet particulier...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le Hadj : Un voyage de tous les sacrifices

Le Hadj : Un voyage de tous les sacrifices

Dans quelques jours, les pèlerins nigériens convergeront Incha Allah vers les Lieux Saints...

vendredi 20 juillet 2018

HADJ 2018 : La question du transport des pèlerins …

HADJ 2018 : La question du transport des pèlerins est déjà réglée

« Nous n'avons aucun problème. Nous allons transporter l'ensemble des pèlerins par le vol ...

vendredi 20 juillet 2018

Le Commissariat à l'Organisation du Hadj et de la …

Le Commissariat à l'Organisation du Hadj et de la Oumrah (COHO) : Le premier vol des pèlerins, prévu le 30 juillet 2018

Le hadj est ce rite religieux pour lequel les autorités nigériennes s'investissent chaque ...

vendredi 20 juillet 2018

L'air du temps

A quand la fin du calvaire ?

A quand la fin du calvaire ?

Alors que les habitants des quartiers inondés de la capitale ne sont pas encore sortis des...

vendredi 10 août 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.