Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Assemblée nationale : Adoption de trois projets de textes dont celui portant création, organisation et fonctionnement de l'Autorité de Régulation des Communications Electroniques et de la Poste (ARCEP)


assembleeLes travaux en séance plénière de la première session extraordinaire au titre de l'année 2018 se poursuivent à l'hémicycle. Au cours de la séance d'hier, les parlementaires ont successivement procédé à l'examen et au vote de trois projets de textes. Il s'agit du projet de loi portant création, organisation et fonctionnement de l'Autorité de Régulation des Communications Electroniques et de la Poste (ARCEP) ; le projet de loi modifiant la loi n°2006-26 du 09 août 2006 portant modification de l'ordonnance n°93-16 du 02 mars 1993, portant loi minière et le projet de loi modifiant les articles 91 et 114 de la Constitution. La séance plénière a été présidée par le 1er vice président de l'Assemblée nationale, M. Iro Sani en présence du ministre des Mines, M. Hassane Barazé Moussa, du commissaire du gouvernement, le ministre chargé des relations avec les institutions, M. Barkaï Issouf.
Le premier projet, portant création, organisation et fonctionnement de l'Autorité de Régulation des Communications Electroniques et de la Poste (ARCEP) a été adopté par 141 voix pour, zéro (0) contre et zéro (0) abstention. Ce projet de loi est introduit par le gouvernement dans le cadre d'une harmonisation communautaire des législations nationales au sein de la CEDEAO et de l'UEMOA relativement aux technologies de l'information et de la communication (TIC). Il s'agit notamment de six directives de l'UEMOA adoptées le 23 mars 2006 et six actes additionnels de la CEDEAO pris le 19 janvier 2007. Pour rappel, cette question a été traitée au Niger à travers l'ordonnance 99-45 du 26 octobre 1999 portant réglementation des télécommunications et tout récemment par la loi 2012-70 du 31 décembre 2012 portant création, organisation et fonctionnement de l'Autorité de Régulation des Télécommunications et de la Poste (ART/P). C'est cette dernière loi qui doit être révisée pour son adaptation aux actes additionnels et aux directives communautaires de la CEDEAO et de l'UEMOA en vue de la création d'un marché commun des TIC.
Le projet de loi introduit des innovations portant sur le choix du concept «Communications électroniques» en lieu et place de «télécommunications ». Il y a également l'institution d'un code d'éthique ainsi que l'énumération de cas de fautes lourdes pouvant entraîner la révocation de certains membres de l'Autorité de Régulation ; la suppression des deux postes de directeurs sectoriels pour éviter des conflits de compétence avec le Directeur Général ; la prolongation de la durée du mandat des membres du Conseil National de Régulation de 2 à 3 ans etc.
Il faut noter que, l'ARCEP est une autorité administrative juridique distincte et fonctionnellement indépendante, de toute structure assurant la fourniture de réseau, d'équipements ou de services de communications électroniques et de la poste ainsi que de toute autre organisation intervenant dans les secteurs régulés.
Quant au second projet de loi modifiant la loi n°2006-26 du 09 août 2006 portant modification de l'ordonnance n°93-16 du 02 mars 1993, portant loi minière. C'est un texte de loi d'exonération sur les taxes des entreprises multinationales. Il a été adopté avec 111 voix pour, 22 contre et zéro (0) abstention. Ses textes modificatifs subséquents ont été adoptés pour exonérer de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) à l'importation, les produits des sociétés d'exploitation minière ou de carrières qui sont destinés à l'exportation.
La modification apportée à l'article 93 de la loi minière ne concerne que les titulaires de permis d'exploitation. Lors de l'examen du projet de texte, les parlementaires ont constaté que les sociétés et entreprises d'exploitation qui, malgré la disponibilité de certains produits équivalents fabriqués et vendus localement à des conditions compétitives de prix, de qualité, de garantie et de délai de livraison, sont exclues du bénéfice des exonérations de droits de douanes. Les députés ont salué la préférence accordée aux matières premières du Niger qui permet leur écoulement, de réduire la pauvreté et de booster l'économie nationale. Ils ont jugé pertinentes les nouvelles dispositions introduites qui permettront, entre autres de réduire les tensions de trésorerie ; d'alléger les dettes de l'Etat en ce qui concerne les arriérés d'impôts à rembourser ; de rendre plus compétitifs nos produits sur le marché international.
Selon le ministre des Mines le projet de loi adopté par les députés ne fait que formaliser une pratique déjà connue dans la fiscalité en ce qui concerne le recouvrement de la TVA sur les produits importés et entrant dans le système d'exploitation des sociétés pour la fabrication de biens destinés à l'exportation.
Le troisième projet de loi modifiant les articles 91 et 114 de la Constitution à lui été voté par 164 voix pour, Zéro (0) contre et Zéro Abstention. Pour rappel cet article 91 de la Constitution consacre la tenue chaque année, de deux sessions ordinaires dont la première pour une durée de quatre-vingt-dix (90) jours et la deuxième pour soixante (60) jours, a déjà fait l'objet d'une modification à son alinéa 2 suite à une proposition de loi initiée par la Commission des Finances et du Budget au cours de la première session ordinaire au titre de l'année 2018.
Cette proposition de loi visait à porter la durée de la 2ème session ordinaire à quatre-vingt-dix (90) jours afin de permettre à la représentation nationale de disposer suffisamment de temps pour le traitement de la loi de finances et de la loi de règlement. C'est ainsi que, l'article 91 (nouveau) 2ème alinéa est reformulé comme suit : « La seconde session, dite session budgétaire, s'ouvre la dernière semaine du mois de septembre et ne peut excéder quatre-vingt-dix (90) jours ». Quant à l'Article 114 (nouveau) les 1er et 3ème alinéas modifiés sont reformulés ainsi qu'il suit ; Alinéa 1er : « l'Assemblée Nationale est saisie du projet de loi de finances au plus tard le 1er octobre ; le projet de loi de finances doit prévoir les recettes nécessaires à la couverture intégrale des dépenses ». Le 3ème alinéa reformulé stipule que : « Si l'Assemblée Nationale ne s'est pas prononcée à la fin de la session budgétaire, les dispositions du projet de loi de finances peuvent être mises en vigueur par ordonnance ».

Seini Seydou Zakaria(onep)

06/07/18

Politique

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit l'Ambassadeur de France au Niger

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit l'Ambassadeur de France au Niger

Le Président de la République, chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou a reçu hier en audience l'Ambassadeur de France au Niger, SE Marcel Escure. A sa sortie d'audience, le diplomate français a confié avoir discuté avec le Chef de l'Etat, de la sécurité régionale, de l'action du G5 Sahel et notamment de la Force conjointe que les Etats du G5 Sahel ont constituée, un bel exemple d'appropriation de la sécurité, avec le soutien d'Etats amis...

Déclaration de l'UDSN Talaka le Bâtisseur à l'occasion de son17ème anniversaire : Le parti apprécie la situation sociopo…

Déclaration de l'UDSN Talaka le Bâtisseur à l'occasion de son17ème anniversaire : Le parti apprécie la situation sociopolitique et économique du pays

A l'occasion de son 17ième anniversaire, l'Union des Socialistes du Niger, UDSN- Talaka le Bâtisseur a rendu public, le samedi 20 octobre 2018, une déclaration, dans la salle de conférence du Centre Culturel Oumarou Ganda (CCOG) de Niamey. Dans cette déclaration, l'UDSN Talaka le Bâtisseur, par la voix du président de son Comité Exécutif, El Hadj Isoufou Assoumane, s'est prononcé sur la situation sociopolitique et économique du pays.A l...

Assemblée nationale : Les ministres Magagi Laouan et Massoudou Hassoumi, interpelés respectivement sur la situation des …

Assemblée nationale : Les ministres Magagi Laouan et Massoudou Hassoumi, interpelés respectivement sur la situation des inondations à Agadez et le dédommagement des enfants de Tibiri (Maradi)

Les travaux en séance plénière de la 2ème session ordinaire au titre de l'année 2018 dite session budgétaire de l'Assemblée nationale se poursuivent à l'hémicycle Place de la concertation. C'est ainsi que les députés ont consacré la plénière du samedi dernier à une séance des questions d'actualité avec l'interpellation du ministre de l'Action Humanitaire et de la Gestion des Catastrophes, M. Magagi Laouan et celui des Finances, M. Masso...

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 19 OCTOBRE 2018

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 19 OCTOBRE 2018

Le Conseil des Ministres s'est réuni ce jour,vendredi 19 octobre 2018, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République, Président du Conseil des Ministres.Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :I. AU TITRE DU MINISTERE DES TRANSPORTS.Le Conseil des Ministres a examiné et adopté le projet de ...

Poursuite de la mission du parlement de la CEDEAO au Niger : Conjuguer les efforts au plan régional pour endiguer la mig…

Poursuite de la mission du parlement de la CEDEAO au Niger : Conjuguer les efforts au plan régional pour endiguer la migration clandestine

Le 2e vice-président de l'Assemblée Nationale, M. Liman Ali Mahamadou, a présidé hier matin dans la salle de la Commission des Affaires Economiques et du Plan de l'Assemblée Nationale une séance de travail entre le Réseau parlementaire de lutte contre la Migration Clandestine, la Traite des personnes, l'Apatridie et la Création d'autres Alternatives, et la mission d'information et de sensibilisation sur la migration clandestine du parle...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit l'Ambassadeur d'Italie au Niger et le Président du Parlement…

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit l'Ambassadeur d'Italie au Niger et le Président du Parlement de la CEDEAO

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou, a accordé, hier deux audiences. La première, qui a eu lieu dans la matinée, en présence du ministre Directeur de cabinet du Président de la République, M. Ouhoumoudou Mahamadou, a été accordée à l'ambassadeur d'Italie au Niger, S.E Marco Prencipe. Ensuite, le Chef de l'Etat a reçu le président du Parlement de la CEDEAO, SE Moustapha Cissé Lo, en présence du Président ...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit la délégation de la Fédération pour la Paix Universelle et d…

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit la délégation de la Fédération pour la Paix Universelle et de la Maison Royale de Mandela

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou a reçu hier en audience, la délégation de la Fédération pour la Paix Universelle et de la Maison Royale de Mandela conduite par Mme Katherine Rigny, présidente de ladite fédération. A leur sortie d'audience, le Secrétaire général régional, Dr Paterne Zinsou a déclaré qu'ils sont venus présenter au Président de la République le programme de la Fédération et de la Maison...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit une délégation de la Cour des Comptes du Burkina Faso

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit une délégation de la Cour des Comptes du Burkina Faso

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou a reçu hier matin une délégation de la Cour des Comptes du Burkina Faso conduite par son Premier président, M. Jean Emile Somda. A leur sortie d'audience, M. Jean Emile Somda a déclaré qu'ils sont venus présenter leurs condoléances au Chef de l'Etat suite au décès de M. Saidou Sidibé, de son vivant Premier président de la Cour de Comptes du Niger.Le Premier président d...

Adoption de cinq projets de loi dont celui autorisant la ratification de la convention sur la répression des actes illic…

Adoption de cinq projets de loi dont celui autorisant la ratification de la convention sur la répression des actes illicites dirigés contre l'aviation civile internationale

Les travaux en séance plénière de la deuxième session ordinaire de l'Assemblée nationale, dite session budgétaire au titre de l'année 2018 se poursuivent à l'hémicycle place de la Concertation. Hier, les parlementaires ont examiné et voté cinq projets de loi de ratification dont celui relatif à la convention sur la répression des actes illicites dirigés contre l'aviation civile internationale adoptée à Beijing sous les auspices de l'Org...

Fin de la mission du Président de la République en Arménie et en Guinée Equatoriale : Le Chef de l'Etat a regagné Niamey…

Fin de la mission du Président de la République en Arménie et en Guinée Equatoriale : Le Chef de l'Etat a regagné Niamey le samedi dernier

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, a regagné Niamey le samedi 13 octobre dernier, en début d'après midi, de retour d'Erevan en Arménie et de Malabo en Guinée Equatoriale. Il faut rappeler que le Chef de l'Etat avait pris part au sommet des Chefs d'Etat et de gouvernement de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) qui s'est tenu le 11 octobre dernier à Erevan, puis aux festivités du 50èm...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le mariage des enfants dans la région de Tahoua : …

Le mariage des enfants dans la région de Tahoua : Grande mobilisation pour éradiquer le phénomène

Avec plus de 58% de la population constituée de jeunes, autant dire que la jeunesse est l'...

jeudi 11 octobre 2018

Portrait du chef de Canton d' Illela : L'honorable…

Portrait du chef de Canton d' Illela : L'honorable Yacouba Habibou Oumani est en train de mettre fin au mariage des enfants dans son entité coutumière

Le partenariat entre la chefferie traditionnelle et l'UNICEF et l'UNFPA se porte bien. Il ...

jeudi 11 octobre 2018

Interview d'une enseignante engagée pour les fille…

Interview d'une enseignante engagée pour les filles, Mme Omar Hajia Hassia SCOFI Tahoua: « Quand on est décidé et mobilisé, on obtient les meilleurs résultats »

Mme, vous êtes agent de la Direction départementale des Enseignements Secondaires (DDES) T...

jeudi 11 octobre 2018

L'air du temps

Quand l'ostentation saborde le mariage

Quand l'ostentation saborde le mariage

Si les difficultés se trouvaient enfouies à mille pieds sous terre, to Incha Allahou, l'êt...

jeudi 18 octobre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.