Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

2ème session ordinaire du Conseil national du dialogue politique (CNDP) : Des échanges fructueux autour du processus électoral


cndpLa 2ème session ordinaire du Conseil national du dialogue politique (CNDP), au titre de l'année 2018, s'est tenue le vendredi 21 septembre dernier à la Primature, sous la présidence du Premier ministre, Chef du gouvernement, SE. Brigi Rafini, président du CNDP. Cette rencontre, dont l'objectif est de faire le point sur l'état d'avancement du processus électoral, a enregistré la présence des partis politiques de la majorité et une partie des partis non affiliés. Cependant, comme pour les précédentes réunions du CNDP, les partis membres de l'opposition n'ont pas répondu présents. Des assurances, quant à la bonne marche du processus, ont été données par le président de la CENI, Me Issaka Sounna et par le Chef du gouvernement, SE. Brigi Rafini, président du CNDP.

La réunion s'est déroulée en présence du Ministre d'Etat, Ministre de l'Intérieur de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Bazoum Mohamed ; des grands témoins et des représentants des partis politiques de la majorité et de certains partis non-alignés, mais en l'absence des partis membres de l'opposition qui continuent de boycotter cette instance. Le président de la Commission Electorale
Nationale Indépendante (CENI), Me Issaka Sounna, a porté à la connaissance de l'assistance l'état d'avancement du processus électoral. Selon le président de la CENI, l'institution est en train de tout mettre en œuvre pour établir un fichier électoral biométrique et cela malgré les difficultés liées à la nouveauté du fichier biométrique et l'environnement politique et sécuritaire et sur le choix de l'opérateur qui se charge de la confection du fichier biométrique.
Après les explications du président de la CENI, les membres du Conseil National de Dialogue Politique présents à la réunion ont soulevé un certain nombre de préoccupations, notamment au
niveau du fichier biométrique. Les discussions ont également porté sur le délai de l'élaboration et le financement dudit fichier ainsi que sur l'organisation des scrutins locaux et des autres élections. Les membres des partis politiques présents à la réunion ont en effet exprimé leurs inquiétudes car ils estiment qu'il y a un retard dans le cadre du recensement et de l'élaboration de pièces d'état civil. Le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante a rassuré les membres des partis politiques présents à la rencontre de l'engagement de l'institution pour mener à bien sa mission.

« Nous n'avons pas de problèmes à organiser nos élections avec nos propres moyens », rassure Brigi Rafini

Tirant les conclusions de cette session, le président du CNDP s'est réjoui du climat qui a prévalu lors des débats. «Les échanges n'ont pas été complaisants, c'était certes parfois un peu houleux mais tout s'est passé dans la fraternité et dans la compréhension et c'est cela l'esprit du CNDP », a-t-il déclaré. M. Brigi Rafini a par ailleurs regretté l'absence de l'opposition et de certains partis non affiliés. « Cette réunion s'est malheureusement tenue sans la présence des partis politiques de l'opposition et de certains partis non affiliés. Nous le regrettons sincèrement parce qu'il n'y vraiment pas de quoi boycotter cette séance combien cruciale pour les partis politiques du Niger», a-t-il ajouté. Les motifs invoqués pour l'essentiel, selon le Premier ministre, tournent autour du code électoral. C'est notamment la révision et la relecture du code électoral. « Pour qui connait le mode de fonctionnement du CNDP, il n'y a aucun problème à cela, il suffisait d'être présent dans la salle et de demander l'inscription de ce point. Aucun obstacle, je suis sûr, n'allait s'opposer à cette
volonté de rediscuter de cette question du code électoral», a indiqué SE. Brigi Rafini.
En outre, le président du CNDP a réaffirmé la disponibilité de cette instance à convoquer une réunion extraordinaire, à la demande des partis politiques qui le souhaitent, pour mettre en place un mécanisme de réexamen de cette loi électorale. Il n'y a aucun complexe à le faire, a-t-il estimé. « Notre porte est grandement ouverte, en tout cas si c'est de cela qu'il s'agit nous considérons qu'il n'y a aucun obstacle et nous devons nous retrouver tous ensemble, dès la semaine prochaine, pour examiner les différents points qui font l'objet de contestation par certains partis politiques», a-t-il annoncé. Le Premier ministre a aussi évoqué la question du chronogramme des élections ainsi que de leur financement. «Nous venons donc de finir nos échanges, qui nous ont permis de déterminer essentiellement l'évolution du processus électoral conduit par la CENI» a souligné le président du CNDP.cndp-1
S'agissant du chronogramme, les choses sont claires selon le Premier ministre. « Les partis politiques ont souhaité être amplement informés des changements qui peuvent intervenir au niveau de ce chronogramme et à cet effet, l'assistant y compris la CENI ont convenu qu'il y ait un espace auprès de la CENI pour qu'avec les partis politiques, l'information passe, pour que le dialogue s'instaure en permanence. Ce qui permettra à la CENI d'être en harmonie totale avec les partis politiques», a dit SE. Brigi Rafini. «Nous avons aussi parlé de la campagne de sensibilisation et des audiences foraines. Là également des remarques ont été faites pour que le processus puisse s'accélérer et
s'intensifier de manière à toucher le maximum d'électeurs. Des recommandations en termes de meilleure communication, pour une bonne communication du public ont été faites», a noté le président du CNDP.
Evoquant la question du fichier biométrique, il a indiqué que les inquiétudes sur un éventuel retard sur le processus d'élaboration de ce fichier ont été dissipées après les explications données par le président de la CENI. «Je pense qu'il n'y pas lieu de s'inquiéter car dans le délai, nous aurons notre fichier biométrique», a-t-il ajouté. Par rapport au financement du processus électoral, le Premier ministre a déclaré « le gouvernement prendra toutes les dispositions pour que ce financement soit assuré par les ressources nationales. Toutes les dispositions sont prises pour qu'il en soit ainsi. Nous n'allons pas dépendre d'un quelconque partenaire pour bien organiser nos élections. S'il y a des bonnes volontés qui veulent nous appuyer, bien sûr nous les recevrons avec beaucoup de plaisir, nous souhaitons d'ailleurs qu'ils nous appuient mais sachons que nous n'avons pas de problèmes à organiser nos élections avec nos propres moyens. Soyons rassurés et sereins sur cette question de financement de nos élections» a ainsi conclu SE. Brigi Rafini.

Mahamadou Diallo

25/09/18

Politique

Au Conseil des ministres : Examen et adoption de plusieurs projets de textes

Au Conseil des ministres : Examen et adoption de plusieurs projets de textes

Le Conseil des ministres s'est réuni, hier jeudi 15 novembre 2018, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République, Président du Conseil des ministres.Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :I AU TITRE DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE.Le Conseil des ministres a examiné et adopté le projet de...

Ouverture de la 2ème session ordinaire du Parlement de la CEDEAO : S.E Ousseini Tinni met en exergue les défis qui se po…

Ouverture de la 2ème session ordinaire du Parlement de la CEDEAO : S.E Ousseini Tinni met en exergue les défis qui se posent à l'institution

Le président de l'Assemblée nationale, S.E Ousseini Tinni, a participé, hier au siège du Parlement de la CEDEAO, à Abuja, à l'ouverture de la 2ème session ordinaire dite session budgétaire de cette institution parlementaire sous régionale. Dans l'allocution qu'il a prononcée à cette occasion, le Président de l'Assemblée nationale a mis en exergue les multiples initiatives enclenchées par le Parlement de la CEDEAO, ainsi les excellentes ...

Fin de la mission du Président de la République en France et en Italie : Le Chef de l'Etat a regagné Niamey, hier, en fi…

Fin de la mission du Président de la République en France et en Italie : Le Chef de l'Etat a regagné Niamey, hier, en fin d'après-midi

Le Président de la République, Chef de l'Etat SE. Issoufou Mahamadou a regagné Niamey, hier en début de soirée, en provenance d'Italie où il a pris part à la Conférence internationale sur la Libye qui s'est tenue le mardi 13 novembre dernier à Palerme. Avant l'Italie, le Chef de l'Etat était à Paris en France où, il a, aux côtés d'une soixantaine de Chefs d'Etat et de Gouvernement, assisté aux cérémonies commémoratives du centainaire de...

Conférence Internationale sur la Libye, à Palerme (Italie) : Le Président Issoufou Mahamadou propose la tenue d'une conf…

Conférence Internationale sur la Libye, à Palerme (Italie) : Le Président Issoufou Mahamadou propose la tenue d'une conférence nationale de réconciliation en Libye

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a pris part hier mardi 13 novembre 2018, à Palerme en Italie, à la Conférence Internationale sur la Libye. Au cours de cette rencontre, le Chef de l'Etat a notamment proposé la tenue d'une "conférence nationale de réconciliation sur un ordre du jour minutieusement préparé." Dans un discours devant les participants à cette rencontre, le Président Issoufou Mahamadou a ...

Discours du Président de la République à la Conférence internationale de Palerme (Italie) sur la Libye : «Les peuples du…

Discours du Président de la République à la Conférence internationale de Palerme (Italie) sur la Libye : «Les peuples du Sahel, en particulier ceux des pays du G5 Sahel, veulent la fin du chaos libyen», déclare SEM. Issoufou Mahamadou

« Mesdames et Messieurs,Je voudrais saisir cette occasion pour remercier, au nom de la délégation qui m'accompagne et au mien propre, Son Excellence le Premier Ministre Giuseppe Conte, le Gouvernement et le peuple Italiens pour l'accueil chaleureux qui nous a été réservé et pour toutes les dispositions prises pour rendre notre séjour agréable dans cette ville de Palerme. Permettez-moi également de le féliciter pour avoir pris l'initiati...

Le Chef de l'Etat au 1er Forum de Paris pour la Paix : Le Président Issoufou plaide pour plus de solidarité internationa…

Le Chef de l'Etat au 1er Forum de Paris pour la Paix : Le Président Issoufou plaide pour plus de solidarité internationale dans le financement de la force conjointe du G5 Sahel

Quelque 70 Chefs d'Etat et de Gouvernement, dont le Président Issoufou Mahamadou ainsi que les dirigeants des Organisations Internationales ont participé le dimanche 11 novembre 2018, au premier Forum de la Paix à la Grande Halle de La Villette (XIXe arrondissement de Paris). Ce forum, organisé à l'initiative de la France, à l'occasion de la commémoration du centenaire de l'Armistice de la Première Guerre Mondiale, a été axé sur la paix...

Discours prononcé par le Président de la République, au 1er Forum sur la paix à Paris (France) : «Le présent forum est l…

Discours prononcé par le Président de la République, au 1er Forum sur la paix à Paris (France) : «Le présent forum est la tribune idéale pour rappeler à la communauté internationale ses devoirs de solidarité vis-à-vis du Sahel», déclare SE. Issoufou

Mesdames et Messieurs,Permettez-moi de remercier le Président Emmanuel Macron pour avoir bien voulu honorer le Niger, en nous associant à la célébration du centenaire de l'armistice du 11 Novembre qui avait mis fin à la première guerre mondiale.Permettez- moi également de saluer l'opportunité et la pertinence de l'organisation d'un forum sur la paix et la sécurité en marge de cet important évènement. En effet, on ne peut trouver meilleu...

Le Président Issoufou Mahamadou a pris part, hier à Paris, à la commémoration du centenaire de l'Armistice du 11 novembr…

Le Président Issoufou Mahamadou a pris part, hier à Paris, à la commémoration du centenaire de l'Armistice du 11 novembre: Retrouvailles en l'honneur du combat pour la paix et de l'amitié entre les peuples

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou accompagné de la Première Dame Dr. Lalla Malika Issoufou, a pris part dimanche matin, 11 novembre 2018, à la commémoration du centenaire de l'Armistice de la Première Guerre Mondiale.À l'invitation du Président de la République française SEM Emmanuel Macron, 98 délégations étrangères dont soixante-dix Chefs d'Etat et de Gouvernement ont assisté, dans la capitale franç...

73ème session du Comité exécutif de l'Union Parlementaire Africaine (UPA), à Abuja (Nigeria) : Plaidoyer de SE Ousseini …

73ème session du Comité exécutif de l'Union Parlementaire Africaine (UPA), à Abuja (Nigeria) : Plaidoyer de SE Ousseini Tinni en faveur du G5 Sahel

Le président de l'Assemblée nationale, S.E Ousseini Tinni, poursuit son séjour de travail en terre nigériane où il assiste à la 41ème Conférence et à la 73ème Session de l'Union parlementaire africaine (UPA).La journée du vendredi 9 novembre a été consacrée à l'adoption de plusieurs résolutions et recommandations ayant trait à l'économie, à la promotion de la scolarisation de la jeune fille, et à la lutte contre le terrorisme et le crim...

Niamey/Conseil fédéral extraordinaire de la coordination régionale PNDS-Tarayya: Mme Diarra Fatimata Ly ; Souleymane Rad…

Niamey/Conseil fédéral extraordinaire de la coordination régionale PNDS-Tarayya: Mme Diarra Fatimata Ly ; Souleymane Radja et Mme Fati Djibo élus respectivement présidents de l'OFT, de l'OJT et des ''Roses''

La coordination régionale du Parti Nigérien pour la Démocratie et le Socialisme (PNDS-Tarayya) de Niamey a organisé, le samedi 10 novembre dernier à Niamey, un conseil fédéral extraordinaire mixte de lancement et de renouvellement des organisations de base et structures du parti. Ce conseil fédéral dont l'ouverture a été présidée par le coordonnateur régional PNDS Niamey, M. Karidio Mahamadou, a débouché sur la mise en place de nouveaux...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Ingall : Entre cauchemars de la route et ambiances…

Ingall : Entre cauchemars de la route et ambiances de la Cure salée

Dans le langage des routiers nigériens, l'expression ''éviter les nids de poule'' est bien...

vendredi 26 octobre 2018

Yashi à Ingall : Une pratique ancestrale qui perdu…

Yashi à Ingall : Une pratique ancestrale qui perdure encore !

7 heures le matin au quartier Aghafey de Ingall. Les visiteurs sont curieux d'assister à u...

vendredi 26 octobre 2018

La Cure salée : Un véritable espace marchand aussi

La Cure salée : Un véritable espace marchand aussi

La Cure Salée ne se limite pas seulement à la jouissance culturelle des communautés nomade...

vendredi 26 octobre 2018

L'air du temps

Grosse arnaque à Niamey

Grosse arnaque à Niamey

Des centaines de millions envolées dans la nature dans le ciel gris de Niamey, plusieurs c...

vendredi 16 novembre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.