Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

«Il faut construire la paix dans l'esprit des hommes et des femmes», déclare SEM. Issoufou Mahamadou


prn-discourMesdames, messieurs,
Permettez-moi, d'entrée de jeu de féliciter la Global Hope Coalition pour la parfaite organisation de ce dîner de gala. C'est un honneur pour moi de recevoir ce prix du leadership, qui, au-delà de ma personne, honore le gouvernement et le peuple Nigériens. Je voudrais aussi profiter de cette occasion pour féliciter les leaders, héroïnes et héros récompensés ici ce soir pour le combat qu'ils mènent chacun dans leurs pays respectifs.
Permettez-moi aussi de saluer toutes les éminentes personnalités ici présentes et de me réjouir du choix de la lutte contre l'extrémisme et l'intolérance comme thème de la présente rencontre. Ce thème est d'actualité. En effet, il n'existe pas un jour où l'extrémisme et l'intolérance ne font de victime quelque part dans le monde. Ces deux phénomènes ont de multiples visages : le racisme et le terrorisme sont les plus connus.
Mesdames et Messieurs,
Dans le Sahel et dans la région du lac Tchad, l'extrémisme et l'intolérance se présentent sous la forme du terrorisme. Boko Haram, et les autres organisations terroristes y ont fait de la haine et de la violence les priorités de leurs programmes. Ils tuent, violent, oppriment au nom de l'Islam ; or l'Islam est une religion de juste milieu. L'Islam est une religion de tolérance. Les terroristes en donnent de fausses interprétations.
Conscient du fait que l'extrémisme et l'intolérance ont pour cause profonde le déficit démocratique, l'ignorance, les inégalités et la pauvreté, le Gouvernement Nigérien met en œuvre, depuis 2011, un programme dénommé Programme de Renaissance du Niger, qui établit une liaison étroite entre sécurité, démocratie et développement. Certes, le combat contre le terrorisme est, à court terme militaire, mais sur le moyen et le long terme, il faut s'attaquer à ses causes profondes : c'est par la démocratie et le développement économique et social que nous le vaincrons.
Il faut construire la paix dans l'esprit des hommes et des femmes. Construire la paix dans l'esprit des hommes et des femmes, c'est garantir le droit à l'alphabet, droit fondamental, seul capable de permettre au peuple de sortir des ténèbres de l'ignorance. Ici, la scolarisation de la jeune fille, au moins jusqu'à l'âge de 16 ans, occupe une place centrale. Éduquer la jeune fille, c'est éduquer la femme. Éduquer la femme, c'est éduquer la nation.
Construire la paix dans l'esprit des hommes et des femmes, c'est encadrer l'exercice des différents cultes et promouvoir le dialogue inter-religieux. La promotion des droits humains, de l'Etat de droit, constituent d'autres armes : en défendant les droits humains, en évitant l'arbitraire, nous prenons un ascendant moral sur l'ennemi.
Le développement, notamment celui des infrastructures et celui du secteur agricole, la lutte contre la pauvreté et les inégalités, ainsi que la création des opportunités d'emplois, notamment pour les jeunes constituent des armes décisives dans notre combat contre l'extrémisme violent. Ils constituent aussi une arme dans notre lutte contre la migration clandestine, ce drame qui transforme en immenses cimetières nos mers et nos déserts.
Ce drame nous choque. Il nous choque d'autant plus qu'il nous renvoie, par certains de ses aspects, à un passé que nous pensions à jamais révolu : l'esclavage. Voilà pourquoi le Niger a conçu et met en œuvre un plan de lutte contre la migration clandestine, plan qui a permis de réduire le flux de migrants en transit dans notre pays de 90%. Cette lutte contre la migration clandestine, nous la menons pour deux raisons : une raison morale car des jeunes meurent dans cette aventure, et sécuritaire car les passeurs qui vont en Libye avec des migrants reviennent au Niger avec des armes.
Mesdames et Messieurs,
Extrémisme, intolérance, changement climatique, déficit démocratique, inégalités, pauvreté, démographie galopante, sont autant de causes de la migration clandestine. Nous n'y mettrons fin que si nous nous attaquons résolument à ces causes profondes. Permettez-moi d'insister en particulier sur la pauvreté qui se manifeste chez nos jeunes par l'absence de formation et d'emplois.
La création de ces derniers passe nécessairement par l'industrialisation, notamment des pays africains. Dans cette perspective, l'Afrique doit cesser d'être un simple réservoir de matières premières, situation qui non seulement la prive d'emplois dont sa jeunesse a besoin, mais aussi qui y accentue la pauvreté. L'aide publique au Développement est loin de pouvoir compenser les pertes liées à l'échange inégal.
Extrémisme, intolérance, changement climatique, déficit démocratique inégalités, pauvreté, démographie galopante sont aussi à l'origine de l'afflux des réfugiés et des déplacés internes.
Au Niger par exemple, nous accueillons sur notre territoire des centaines de milliers de réfugiés. Dans la région du bassin du Lac Tchad, nous accueillons ceux qui fuient les massacres et les exactions perpétrées par la secte Boko Haram. À l'ouest du pays, nous accueillons les victimes des groupes terroristes qui sévissent au Nord Mali. Il y aussi ceux qui ont fui des conflits en cours dans des régions éloignées comme le Darfour. Le Niger a décidé, par devoir moral, d'accueillir tous ceux et toutes celles qui ont quitté leurs foyers et leur pays, peu importe leur origine, leur religion, ou leur couleur de peau.
Mesdames, Messieurs,
Je sais que tous ceux qui sont présents dans cette salle sont engagés pour les causes que nous défendons. La situation est difficile mais nous n'avons pas le droit de baisser les bras.
Je vous remercie de votre aimable attention. ».

ONEP
01/10/18

Politique

Fin de la mission de travail du Président de la République à Tahoua : Le Chef de l'État visite le pont de Bagaroua et la…

Fin de la mission de travail du Président de la République à Tahoua : Le Chef de l'État visite le pont de Bagaroua et la nouvelle autogare de Badaguichiri

Le Président de la République, Chef de l'État, SEM Issoufou Mahamadou, a regagné Niamey hier soir à la fin d'un séjour de 72 heures dans la région de Tahoua, où il a procédé, le mercredi 20 mars, à l'inauguration de la nouvelle cimenterie de Malbaza. A sa descente d'avion, le Président de la République a été accueilli par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, SE Brigi Rafini, avant d'être salué par les Présidents des Institutions d...

Le Président de la République a inauguré, hier, la nouvelle cimenterie de Malbaza : Une solution à la forte demande en c…

Le Président de la République a inauguré, hier, la nouvelle cimenterie de Malbaza : Une solution à la forte demande en ciment

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM Issoufou Mahamadou a procédé, hier mercredi 20 mars 2019, à l'inauguration de la nouvelle cimenterie de Malbaza, dans la Région de Tahoua. Dénommée "Malbaza Cement Campany" (MCC S.A), cette nouvelle société est exclusivement détenue par des privés nigériens. Elle remplace l'ancienne Société nigérienne de cimenterie (SNC), créée en 1967, avec de grandes ambitions, notamment une productio...

Déclaration du Président de la République, peu après l'inauguration de la nouvelle cimenterie de Malbaza : «Notre object…

Déclaration du Président de la République, peu après l'inauguration de la nouvelle cimenterie de Malbaza : «Notre objectif, c'est de restructurer et moderniser notre économie, et je lance un appel aux opérateurs économiques nigériens pour s'inspirer

"On se rappelle que c'était précisément le 11 juin 2011 que j'avais procédé à la pose de la première pierre de l'usine que nous inaugurons aujourd'hui. Cette usine, d'une capacité nominale de 650 000 tonnes et qui a nécessité un investissement de d'environ 66 milliards FCFA permettra de valoriser les matières premières locales dont dispose notre pays. Elle permettra aussi de créer 400 emplois directs et des milliers emplois indirects. C...

Visite de travail du Président de la République, Chef de l'État, dans la région de Tahoua : SEM. Issoufou Mahamadou prés…

Visite de travail du Président de la République, Chef de l'État, dans la région de Tahoua : SEM. Issoufou Mahamadou préside, aujourd'hui, la cérémonie officielle d'inauguration de la nouvelle cimenterie de Malbaza

Le Président de la République, Chef de l'État, SEM. Issoufou Mahamadou, a quitté Niamey, hier mardi 19 mars 2019, à destination de Tahoua où il procède, aujourd'hui mercredi 20 mars 2019, à l'inauguration officielle de la nouvelle cimenterie de Malbaza dénommée ''Malbaza Ciment Campany'' (MCC S.A).D'un coût de 48 milliards de FCFA, ce nouveau complexe industriel est le fruit des investissements des privés nigériens. La Cimenterie de Mal...

Au conseil des ministres : Adoption de projets d'ordonnances portant prorogation de l'état d'urgence dans la Région de D…

Au conseil des ministres : Adoption de projets d'ordonnances portant prorogation de l'état d'urgence dans la Région de Diffa ainsi que dans certaines zones des Régions de Tillabéry et de Tahoua

Le Conseil des Ministres s'est réuni, le vendredi 15 mars 2019, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République, Président du Conseil des Ministres. Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :I. AU TITRE DU MINISTERE DE L'INTERIEUR, DE LA SECURITE PUBLIQUE, DE LA DECENTRALISATION ET DES AFFAIRES...

Le Chef de l'Etat préside la réunion interministérielle sur le suivi de l'Indice de Développement Humain (IDH) : Amélior…

Le Chef de l'Etat préside la réunion interministérielle sur le suivi de l'Indice de Développement Humain (IDH) : Améliorer le classement du Niger à travers un suivi régulier des déterminants de l'IDH

La réunion interministérielle sur le suivi de l'Indice de Développement Humain qui s'est ouverte, le 13 mars 2019, sous la présidence du Président de la République, Chef de l'Etat, S.E Issoufou Mahamadou, a continué ses travaux hier matin, dans la salle habituelle des délibérations du Conseil des Ministres. Cette rencontre qui a réuni plusieurs membres du gouvernement et la coordonnatrice du système des Nations Unies au Niger fait suite...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion du Conseil National de Sécurité

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion du Conseil National de Sécurité

Le Conseil National de Sécurité s'est tenu hier matin dans la Salle de délibération du Conseil des ministres sous la présidence de SE. Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l'Etat. Cette instance regroupe autour du Chef de l'Etat, le Premier ministre, Chef du gouvernement ; les ministres en charge de l'Intérieur et de la Sécurité publique ; de la Défense nationale ; des Affaires étrangères et de la Coopération ; de la ...

Visite du Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, sur le chantier de la voie express : La réception de l'in…

Visite du Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, sur le chantier de la voie express : La réception de l'infrastructure est prévue en fin mai

Le chantier d'aménagement et de bitumage de la voie express, reliant l'Aéroport International Diori Hamani au Centre-ville de Niamey, a reçu, dans la matinée d'hier, la visite du Président de la République, SE. Issoufou Mahamadou. L'objectif de cette visite est de constater, par lui même, l'état d'avancement des travaux, lancés le 18 mai 2018. Le Chef de l'Etat a eu l'assurance, de la part des techniciens, que les travaux se déroulent n...

Au conseil des ministres : Adoption de plusieurs projets de textes et mesures nominatives

Au conseil des ministres : Adoption de plusieurs projets de textes et mesures nominatives

Le Conseil des Ministres s'est réuni le vendredi 8 mars 2019, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République, Président du Conseil des Ministres. Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris plusieurs décisions.I. AU TITRE DU CABINET DU PREMIER MINISTRE.Le Conseil des Ministres a examiné et adopté les projets de textes c...

Communiqué du Secrétariat général du gouvernement : Nomination des membres de la Cour Constitutionnelle

Communiqué du Secrétariat général du gouvernement : Nomination des membres de la Cour Constitutionnelle

Le Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence MonsieurIssoufou Mahamadou, a signé ce jour, vendredi 08 mars 2019, un décret portant nomination des membres de la Cour Constitutionnelle. Aux termes de ce décret, les personnes dont les noms suivent sont nommées membres de la Cour Constitutionnelle :- Monsieur Bouba MAHAMANE, désigné par le Président de la République ;- Monsieur Mahamane Bassirou AMADOU, représentant des mag...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Commerce du criquet au Niger : Plongée dans la fil…

Commerce du criquet au Niger : Plongée dans la filière de ces insectes commestibles

Le criquet fait partie, désormais, des produis commerciaux au Niger. Devenu de plus en plu...

jeudi 21 mars 2019

Vente de criquets frits : Une activité qui se conj…

Vente de criquets frits : Une activité qui se conjugue au féminin

Le business autour de la « filière criquet» fait le bonheur de plusieurs femmes au Niger. ...

jeudi 21 mars 2019

Capture, préparation, exportation du criquet : Mar…

Capture, préparation, exportation du criquet : Maradi, la plaque tournante

S'il y a un commerce qui a le vent en poupe à Maradi, c'est bien celui des criquets. Cette...

jeudi 21 mars 2019

L'air du temps

Les puristes n'en peuvent plus !

Les puristes n'en peuvent plus !

Après la célébration de la journée internationale de la francophonie, le mardi 20 mars der...

jeudi 21 mars 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.