Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

«Il faut construire la paix dans l'esprit des hommes et des femmes», déclare SEM. Issoufou Mahamadou


prn-discourMesdames, messieurs,
Permettez-moi, d'entrée de jeu de féliciter la Global Hope Coalition pour la parfaite organisation de ce dîner de gala. C'est un honneur pour moi de recevoir ce prix du leadership, qui, au-delà de ma personne, honore le gouvernement et le peuple Nigériens. Je voudrais aussi profiter de cette occasion pour féliciter les leaders, héroïnes et héros récompensés ici ce soir pour le combat qu'ils mènent chacun dans leurs pays respectifs.
Permettez-moi aussi de saluer toutes les éminentes personnalités ici présentes et de me réjouir du choix de la lutte contre l'extrémisme et l'intolérance comme thème de la présente rencontre. Ce thème est d'actualité. En effet, il n'existe pas un jour où l'extrémisme et l'intolérance ne font de victime quelque part dans le monde. Ces deux phénomènes ont de multiples visages : le racisme et le terrorisme sont les plus connus.
Mesdames et Messieurs,
Dans le Sahel et dans la région du lac Tchad, l'extrémisme et l'intolérance se présentent sous la forme du terrorisme. Boko Haram, et les autres organisations terroristes y ont fait de la haine et de la violence les priorités de leurs programmes. Ils tuent, violent, oppriment au nom de l'Islam ; or l'Islam est une religion de juste milieu. L'Islam est une religion de tolérance. Les terroristes en donnent de fausses interprétations.
Conscient du fait que l'extrémisme et l'intolérance ont pour cause profonde le déficit démocratique, l'ignorance, les inégalités et la pauvreté, le Gouvernement Nigérien met en œuvre, depuis 2011, un programme dénommé Programme de Renaissance du Niger, qui établit une liaison étroite entre sécurité, démocratie et développement. Certes, le combat contre le terrorisme est, à court terme militaire, mais sur le moyen et le long terme, il faut s'attaquer à ses causes profondes : c'est par la démocratie et le développement économique et social que nous le vaincrons.
Il faut construire la paix dans l'esprit des hommes et des femmes. Construire la paix dans l'esprit des hommes et des femmes, c'est garantir le droit à l'alphabet, droit fondamental, seul capable de permettre au peuple de sortir des ténèbres de l'ignorance. Ici, la scolarisation de la jeune fille, au moins jusqu'à l'âge de 16 ans, occupe une place centrale. Éduquer la jeune fille, c'est éduquer la femme. Éduquer la femme, c'est éduquer la nation.
Construire la paix dans l'esprit des hommes et des femmes, c'est encadrer l'exercice des différents cultes et promouvoir le dialogue inter-religieux. La promotion des droits humains, de l'Etat de droit, constituent d'autres armes : en défendant les droits humains, en évitant l'arbitraire, nous prenons un ascendant moral sur l'ennemi.
Le développement, notamment celui des infrastructures et celui du secteur agricole, la lutte contre la pauvreté et les inégalités, ainsi que la création des opportunités d'emplois, notamment pour les jeunes constituent des armes décisives dans notre combat contre l'extrémisme violent. Ils constituent aussi une arme dans notre lutte contre la migration clandestine, ce drame qui transforme en immenses cimetières nos mers et nos déserts.
Ce drame nous choque. Il nous choque d'autant plus qu'il nous renvoie, par certains de ses aspects, à un passé que nous pensions à jamais révolu : l'esclavage. Voilà pourquoi le Niger a conçu et met en œuvre un plan de lutte contre la migration clandestine, plan qui a permis de réduire le flux de migrants en transit dans notre pays de 90%. Cette lutte contre la migration clandestine, nous la menons pour deux raisons : une raison morale car des jeunes meurent dans cette aventure, et sécuritaire car les passeurs qui vont en Libye avec des migrants reviennent au Niger avec des armes.
Mesdames et Messieurs,
Extrémisme, intolérance, changement climatique, déficit démocratique, inégalités, pauvreté, démographie galopante, sont autant de causes de la migration clandestine. Nous n'y mettrons fin que si nous nous attaquons résolument à ces causes profondes. Permettez-moi d'insister en particulier sur la pauvreté qui se manifeste chez nos jeunes par l'absence de formation et d'emplois.
La création de ces derniers passe nécessairement par l'industrialisation, notamment des pays africains. Dans cette perspective, l'Afrique doit cesser d'être un simple réservoir de matières premières, situation qui non seulement la prive d'emplois dont sa jeunesse a besoin, mais aussi qui y accentue la pauvreté. L'aide publique au Développement est loin de pouvoir compenser les pertes liées à l'échange inégal.
Extrémisme, intolérance, changement climatique, déficit démocratique inégalités, pauvreté, démographie galopante sont aussi à l'origine de l'afflux des réfugiés et des déplacés internes.
Au Niger par exemple, nous accueillons sur notre territoire des centaines de milliers de réfugiés. Dans la région du bassin du Lac Tchad, nous accueillons ceux qui fuient les massacres et les exactions perpétrées par la secte Boko Haram. À l'ouest du pays, nous accueillons les victimes des groupes terroristes qui sévissent au Nord Mali. Il y aussi ceux qui ont fui des conflits en cours dans des régions éloignées comme le Darfour. Le Niger a décidé, par devoir moral, d'accueillir tous ceux et toutes celles qui ont quitté leurs foyers et leur pays, peu importe leur origine, leur religion, ou leur couleur de peau.
Mesdames, Messieurs,
Je sais que tous ceux qui sont présents dans cette salle sont engagés pour les causes que nous défendons. La situation est difficile mais nous n'avons pas le droit de baisser les bras.
Je vous remercie de votre aimable attention. ».

ONEP
01/10/18

Politique

Visite officielle du Président du Conseil Italien au Niger : Identité de vues entre Rome et Niamey sur les principaux su…

Visite officielle du Président du Conseil Italien au Niger : Identité de vues entre Rome et Niamey sur les principaux sujets évoqués

      Le Président du Conseil italien italien SE. Giuseppe Conte a effectué hier, une visite officielle (la toute première) au Niger. A cette occasion, le chef du gouvernement italien a été reçu au Palais de la Présidence par SE. Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l'Etat. A la fin de leur entretien qui a duré près d'une heure d'horloge, le Chef de l'Etat et son hôte ont livré à la presse les points...

S.E Giuseppe Conte accueilli par le Premier ministre Brigi Rafini

S.E Giuseppe Conte accueilli par le Premier ministre Brigi Rafini

Le Président du Conseil Italien, S.E Giuseppe Conté, a effectué hier, une visite de travail et d'amitié au Niger. Accompagné par une forte délégation, M. Giuseppe Conté a été accueilli à sa décente d'avion, à l'aéroport international Diori Hamani de Niamey, par le Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E Brigi Rafini, puis salué par le ministre d'Etat en charge de l'Intérieur, M. Bazoum Mohamed, le ministres en charge des Affaires Et...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit le président de la BOAD

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit le président de la BOAD

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou a reçu, hier matin en audience, le président de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), M. Christian Adovelande. A sa sortie d'audience, M. Adovelande a d'abord indiqué avoir fait le point au Chef de l'Etat de la coopération entre son institution et le Niger, et parlé par la même occasion des activités de la BOAD. A cet effet, le président de la BOAD a dit a...

Diplomatie : Trois nouveaux ambassadeurs présentent les copies figurées de leurs lettres de créance au ministre en charg…

Diplomatie : Trois nouveaux ambassadeurs présentent les copies figurées de leurs lettres de créance au ministre en charge des Affaires étrangères

      Le salon d'honneur du Ministère des Affaires Etrangères a servi de cadre, hier après-midi, à la cérémonie de présentation des copies figurées des lettres de créance de trois (3) nouveaux ambassadeurs accrédités au Niger, tous avec résidence à Niamey. Le premier diplomate à avoir présenté les copies figurées de ses lettres de créance, au ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africai...

Conférence-débat animée par M. Massoudou Hassoumi, Secrétaire Général du PNDS-Tarayya : Des échanges sur le thème « Jeun…

Conférence-débat animée par M. Massoudou Hassoumi, Secrétaire Général du PNDS-Tarayya : Des échanges sur le thème « Jeunesse du PNDS-Tarayya et l'avenir de la République »

      En marge de la célébration du 28ème anniversaire de la création du Parti Nigérien pour la Démocratie et le Socialisme (PNDS-Tarayya), l'Organisation de la Jeunesse Tarayya (OJT), a organisé le samedi 12 janvier dernier, au siège du parti, une conférence-débat sur le thème : « Jeunesse du PNDS-Tarayya et l'avenir de la République ». Cette rencontre d'échanges, animée par le Secrétaire Général du parti rose, M. Mas...

Le Chef de l'Etat préside la cérémonie de lancement des travaux de réhabilitation du tronçon routier Zinder –Tanout : Pl…

Le Chef de l'Etat préside la cérémonie de lancement des travaux de réhabilitation du tronçon routier Zinder –Tanout : Plus de 30 milliards de FCFA pour l'exécution des travaux

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, était hier à Zinder où il a présidé la cérémonie solennelle de lancement des travaux de réhabilitation du tronçon routier Zinder-Tanout sur une distante de 138 km. A son arrivée dans la capitale du Damagaram, dans la matinée, le Chef de l'Etat a été accueilli à sa descente d'avion par le Gouverneur de la Région de Zinder, M. Issa Moussa avant d'être salué par plusie...

Célébration du 28ème anniversaire du PNDS-Tarayya : 28 ans d'histoire, de lutte et de communion

Célébration du 28ème anniversaire du PNDS-Tarayya : 28 ans d'histoire, de lutte et de communion

C'était suite à une Assemblée Générale constitutive tenue à Niamey du 23 au 24 décembre 1990, qu'un Comité Exécutif National Provisoire (CEN/P) a été mis en place. Cette instance valide, du coup la création d'un parti dénommé « Parti Nigérien pour la Démocratie et le Socialisme (PNDS-Tarayya) », "Tarayya" signifiant "Rassemblement" en langue Haoussa. Cette nouvelle formation politique regroupe : ingénieurs, enseignants, médecins, jeunes...

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 11 JANVIER 2019

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 11 JANVIER 2019

      Le Conseil des Ministres s'est réuni ce jour, vendredi 11 janvier 2019, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République, Président du Conseil des Ministres. Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :I. AU TITRE DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE.Le Conseil des Ministres a...

A la Primature : Le Chef du Gouvernement reçoit la Directrice Générale de l'Institut Africain de l'Informatique (IAI)

A la Primature : Le Chef du Gouvernement reçoit la Directrice Générale de l'Institut Africain de l'Informatique (IAI)

      Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement SE Brig iRafini a reçu, hier dans l'après-midi, en audience, Mme Binta Fatouma Kalmé. Directrice Générale de l'Institut africain de l'Informatique (IAI). L'entretien s'est déroulé dans le Cabinet du Premier Ministre en Présence de la Directrice de Cabinet Adjointe en Second.A sa sortie de l'audience, Mme Binta Fatouma Kalmé a expliqué l'objet de sa visite au Niger et a fa...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit les vœux du nouvel An des représentants des artistes, des sp…

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit les vœux du nouvel An des représentants des artistes, des sportifs, des écrivains, des universités, de la presse et des personnes handicapées

Le Président de la République, Chef de l'Etat SE. Issoufou Mahamadou a reçu, hier dans la matinée, les vœux du nouvel An des artistes, des sportifs, des écrivains, des universitaires et des acteurs de médias. La cérémonie s'est déroulée en présence du Premier ministre, SE. Brigi Rafini, du ministre de la Communication M. Sala Mahamn Habi, du ministre de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation de l'Etat, M. Assoumana M...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Tillabéri, la capitale du fleuve : Terre propice a…

Tillabéri, la capitale du fleuve : Terre propice aux cultures de contre saison et au pâturage

La région de Tillabéri compte 31 aménagements hydro agricoles dont 30 pour la production d...

vendredi 11 janvier 2019

Au bord du Djoliba : Les riverains menacés par la …

Au bord du Djoliba : Les riverains menacés par la crue

De l'autre côté de la rive, qui sert comme une sorte de gare fluviale reliant les localité...

vendredi 11 janvier 2019

La gomme arabique du Niger : Vers la relance de la…

La gomme arabique du Niger : Vers la relance de la filière

La filière de la gomme arabique a connu dans les années 60 et ce jusqu'en 1980, un essor s...

jeudi 10 janvier 2019

L'air du temps

Notre identité, nos valeurs ancestrales

Notre identité, nos valeurs ancestrales

«Un peuple sans culture est un peuple sans âme », disait l'écrivain nigérian Anthony Biako...

vendredi 11 janvier 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.