Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Poursuite des travaux en séance plénière à l'Assemblée nationale : Les députés adoptent cinq (5) textes de projets de loi de ratification dont celui de l'ouverture de l'hôpital de l'amitié Niger-Turquie


assembleeLes travaux en séance plénière de la deuxième session ordinaire, dite session budgétaire de l'Assemblée nationale au titre de l'année 2018, se poursuivent activement à l'hémicycle de la place de la concertation. Hier, les parlementaires ont procédé à l'examen et à l'adoption de cinq (5) textes de projets de loi de ratification dont celui de l'ouverture, exploitation conjointe et le transfert de l'hôpital de l'amitié Niger-Turquie. La séance plénière a été présidée par le président de l'Assemblée nationale, SE. Ousseini Tinni, en présence du ministre de la Santé Publique, Dr Idi Illiassou Maïnassara et du commissaire du gouvernement, le ministre chargé des relations avec les Institutions, M. Barkaï Issouf.

Après un débat houleux, les parlementaires ont procédé au vote du projet de loi portant ratification de l'ordonnance n° 2018-04 du 06 juillet 2018, autorisant la ratification de l'Accord de financement composé d'un Don, d'un montant équivalant à quatre millions cinq cent mille Droits de Tirage Spéciaux (4 500 000 DTS) et d'un Crédit d'un montant de quinze millions neuf cent mille Euros (15900000), signé le 4 mai 2018, à Niamey, entre la République du Niger et l'Association Internationale de Développement (AID), pour le financement du projet d'appui régional à l'initiative pour l'irrigation au sahel à 104 voix pour, zéro (0) contre et zéro (0) abstention. Ce projet a été examiné par la Commission des Affaires Etrangères et de la Coopération.
Le projet comprend trois (3) composantes, à savoir la modernisation du cadre institutionnel, le financement des solutions d'investissements dans l'irrigation et la gestion des connaissances et coordination. Son objectif est d'améliorer la capacité des parties prenantes à développer et gérer l'irrigation et accroître les superficies irriguées dans les pays du sahel conformément à la déclaration adoptée le 31 octobre 2013 dans le cadre du CILSS. Cette déclaration vise à augmenter les superficies irriguées de quatre cent mille (400.000) hectares à un million (1 000 000) d'hectares d'ici 2020, tout en mettant en œuvre les mesures d'accompagnement nécessaires à ce que l'agriculture irriguée, quelle qu'en soit la forme, contribue durablement à la sécurité alimentaire et aux revenus agricoles dans le sahel.
Le deuxième projet de loi, voté par 103 voix pour, zéro (0) contre et zéro (0) abstention est celui de la loi portant ratification de l'ordonnance n°2018-05 du 06 juillet 2018, autorisant la ratification de l'Accord de prêt n° 2016047/PRGN 2018 10 00 d'un montant de quinze milliards (15 000 000 000) de francs CFA, signé le 08 mai 2018, à Niamey, entre la République du Niger et la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), pour le financement partiel du Projet de réhabilitation de la route Bella Il-Gaya-Frontière du Bénin (Phase consolidation) et d'aménagement des tronçons Bella II-Sabon Gari et Gaya-Kamba-Frontière du Nigeria. Le projet de loi a pour
objectif global le renforcement et le désenclavement de la région de Dosso à travers le département de Gaya afin de faciliter les échanges économiques et sociaux au niveau national et sous régional. Il vise également le renforcement de la structure et des ouvrages d'art d'assainissement de la route Bella Il-Gaya-Frontière du Bénin sur une longueur d'environ soixante-treize kilomètres (73 km) et l'aménagement des tronçons Bella Il-Sabon Gàri et Gaya-Kamba-Frontière du Nigeria, sur des longueurs respectives de dix kilomètres (10 km) et seize virgule cinq kilomètres (16,5 km).
Le texte de loi portant ratification de l'ordonnance n° 2018-06 du 06 juillet 2018, autorisant la ratification de l'Accord de prêt 2016090/PR NG 2018 11 00 d'un montant de douze milliards (12 000 000 000) de francs CFA, signé le 08 mai 2018, à Niamey, entre la République du Niger et la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), pour le financement partiel du projet d'électrification rurale par micro centrales hybrides de quarante-sept (47) localités des Régions d'Agadez, de Diffa, de Dosso, de Maradi, de Tahoua, de Tillabéri et de Zinder constituant le troisième projet de loi est voté par 101 voix pour, zéro (0) contre et zéro (0) abstention. Il a pour objectif de contribuer à accroître le taux d'accès national à l'électricité de 0,67% en 2016 à 2,27% à l'horizon 2018, en améliorant l'accès à l'électricité à quatre-vingt-deux mille (82000) habitants à travers la promotion des énergies renouvelables.
Le projet vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre pour un volume compris entre 1,4 et 3,4 tonnes. Il vise également l'électrification des nouveaux villages, situés dans les régions administratives d'Agadez, Diffa, Dosso, Maradi, Tahoua, Tillabéri et Zinder ; il se fera par l'installation de quarante-sept (47) mini-réseaux alimentés par les centrales solaires photovoltaïques hybrides composés des champs solaires, des groupes électrogènes thermiques diesel, des dispositifs de stockage d'énergie (batteries) et des intelligences embarquées permettant le fonctionnement de tous ces éléments de manière coordonnée.
Les parlementaires ont ensuite procédé au vote, par 106 voix pour, zéro (0) contre et zéro (0) abstention, du projet de loi portant ratification de l'ordonnance n° 2018-07 du 06 juillet 2018, autorisant la ratification de l'Accord de prêt 2017008/PR NG 2018 12 00 d'un montant de dix milliards (10 000 000 000) de francs CFA, signé le 08 mai 2018, à Niamey, entre la République du Niger et la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), pour le financement partiel du Projet de renforcement de Résilience de l'agriculture face au changement climatique à travers des techniques modernes d'irrigation. L'objectif général du projet est de contribuer à assurer durablement la sécurité alimentaire par le renforcement des capacités de résilience de l'agriculture face aux changements climatiques au Niger à travers des techniques modernes d'irrigation. Il permet de réduire entre les pertes d'eau d'au moins 80%, et la charge d'exploitation liée à la facture énergétique d'au moins 40% dans les périmètres irriguées bénéficiaires, contribuer à l'amélioration des revenus des exploitations d'au moins 50% en année de croisière sur les sites aménagés, notamment les groupes les plus vulnérables composés de femmes et de jeunes, etc.
Le cinquième projet de loi voté est celui portant ratification de l'ordonnance n° 2018-08 du 1er août 2018, autorisant la ratification du
Protocole relatif à l'Ouverture, l'Exploitation Conjointe et le Transfert de l'Hôpital de l'Amitié Niger-Turquie, signé le 20 avril 2018, à Istanbul (Turquie), entre la République du Niger et la République de Turquie. C'est un hôpital construit à Niamey par la Turquie d'une capacité de 44 lits qui sera géré conjointement par les deux parties pour une durée de trois (3) ans. La gestion sera ensuite transférée à la partie nigérienne si toutes les clauses sont respectées.
L'hôpital disposera d'une autonomie financière complète. Son compte comprend des fonds renouvelables et d'autres revenus. Les députés de la Commission des Affaires Etrangères et de la Coopération ont constaté que la Turquie aura le droit de planifier et d'organiser la fourniture de services de santé efficaces, de qualités durables et accessibles. A cet effet, elle nommera le personnel conformément aux objectifs de gestion et d'activité de l'hôpital. Le coût de gestion annuel de l'hôpital qui est de cinq millions soixante onze mille huit cents (5.071.800) de dollars des Etats-Unis soit environ deux milliards neuf cent six millions cent quarante un mille quatre cents (2.906.141.400) de Francs CFA sera supporté à part égale entre la Turquie et le Niger.
Seini Seydou Zakaria(onep)

Politique

Fin de la mission de travail du Président de la République à Tahoua : Le Chef de l'État visite le pont de Bagaroua et la…

Fin de la mission de travail du Président de la République à Tahoua : Le Chef de l'État visite le pont de Bagaroua et la nouvelle autogare de Badaguichiri

Le Président de la République, Chef de l'État, SEM Issoufou Mahamadou, a regagné Niamey hier soir à la fin d'un séjour de 72 heures dans la région de Tahoua, où il a procédé, le mercredi 20 mars, à l'inauguration de la nouvelle cimenterie de Malbaza. A sa descente d'avion, le Président de la République a été accueilli par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, SE Brigi Rafini, avant d'être salué par les Présidents des Institutions d...

Le Président de la République a inauguré, hier, la nouvelle cimenterie de Malbaza : Une solution à la forte demande en c…

Le Président de la République a inauguré, hier, la nouvelle cimenterie de Malbaza : Une solution à la forte demande en ciment

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM Issoufou Mahamadou a procédé, hier mercredi 20 mars 2019, à l'inauguration de la nouvelle cimenterie de Malbaza, dans la Région de Tahoua. Dénommée "Malbaza Cement Campany" (MCC S.A), cette nouvelle société est exclusivement détenue par des privés nigériens. Elle remplace l'ancienne Société nigérienne de cimenterie (SNC), créée en 1967, avec de grandes ambitions, notamment une productio...

Déclaration du Président de la République, peu après l'inauguration de la nouvelle cimenterie de Malbaza : «Notre object…

Déclaration du Président de la République, peu après l'inauguration de la nouvelle cimenterie de Malbaza : «Notre objectif, c'est de restructurer et moderniser notre économie, et je lance un appel aux opérateurs économiques nigériens pour s'inspirer

"On se rappelle que c'était précisément le 11 juin 2011 que j'avais procédé à la pose de la première pierre de l'usine que nous inaugurons aujourd'hui. Cette usine, d'une capacité nominale de 650 000 tonnes et qui a nécessité un investissement de d'environ 66 milliards FCFA permettra de valoriser les matières premières locales dont dispose notre pays. Elle permettra aussi de créer 400 emplois directs et des milliers emplois indirects. C...

Visite de travail du Président de la République, Chef de l'État, dans la région de Tahoua : SEM. Issoufou Mahamadou prés…

Visite de travail du Président de la République, Chef de l'État, dans la région de Tahoua : SEM. Issoufou Mahamadou préside, aujourd'hui, la cérémonie officielle d'inauguration de la nouvelle cimenterie de Malbaza

Le Président de la République, Chef de l'État, SEM. Issoufou Mahamadou, a quitté Niamey, hier mardi 19 mars 2019, à destination de Tahoua où il procède, aujourd'hui mercredi 20 mars 2019, à l'inauguration officielle de la nouvelle cimenterie de Malbaza dénommée ''Malbaza Ciment Campany'' (MCC S.A).D'un coût de 48 milliards de FCFA, ce nouveau complexe industriel est le fruit des investissements des privés nigériens. La Cimenterie de Mal...

Au conseil des ministres : Adoption de projets d'ordonnances portant prorogation de l'état d'urgence dans la Région de D…

Au conseil des ministres : Adoption de projets d'ordonnances portant prorogation de l'état d'urgence dans la Région de Diffa ainsi que dans certaines zones des Régions de Tillabéry et de Tahoua

Le Conseil des Ministres s'est réuni, le vendredi 15 mars 2019, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République, Président du Conseil des Ministres. Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :I. AU TITRE DU MINISTERE DE L'INTERIEUR, DE LA SECURITE PUBLIQUE, DE LA DECENTRALISATION ET DES AFFAIRES...

Le Chef de l'Etat préside la réunion interministérielle sur le suivi de l'Indice de Développement Humain (IDH) : Amélior…

Le Chef de l'Etat préside la réunion interministérielle sur le suivi de l'Indice de Développement Humain (IDH) : Améliorer le classement du Niger à travers un suivi régulier des déterminants de l'IDH

La réunion interministérielle sur le suivi de l'Indice de Développement Humain qui s'est ouverte, le 13 mars 2019, sous la présidence du Président de la République, Chef de l'Etat, S.E Issoufou Mahamadou, a continué ses travaux hier matin, dans la salle habituelle des délibérations du Conseil des Ministres. Cette rencontre qui a réuni plusieurs membres du gouvernement et la coordonnatrice du système des Nations Unies au Niger fait suite...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion du Conseil National de Sécurité

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion du Conseil National de Sécurité

Le Conseil National de Sécurité s'est tenu hier matin dans la Salle de délibération du Conseil des ministres sous la présidence de SE. Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l'Etat. Cette instance regroupe autour du Chef de l'Etat, le Premier ministre, Chef du gouvernement ; les ministres en charge de l'Intérieur et de la Sécurité publique ; de la Défense nationale ; des Affaires étrangères et de la Coopération ; de la ...

Visite du Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, sur le chantier de la voie express : La réception de l'in…

Visite du Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, sur le chantier de la voie express : La réception de l'infrastructure est prévue en fin mai

Le chantier d'aménagement et de bitumage de la voie express, reliant l'Aéroport International Diori Hamani au Centre-ville de Niamey, a reçu, dans la matinée d'hier, la visite du Président de la République, SE. Issoufou Mahamadou. L'objectif de cette visite est de constater, par lui même, l'état d'avancement des travaux, lancés le 18 mai 2018. Le Chef de l'Etat a eu l'assurance, de la part des techniciens, que les travaux se déroulent n...

Au conseil des ministres : Adoption de plusieurs projets de textes et mesures nominatives

Au conseil des ministres : Adoption de plusieurs projets de textes et mesures nominatives

Le Conseil des Ministres s'est réuni le vendredi 8 mars 2019, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République, Président du Conseil des Ministres. Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris plusieurs décisions.I. AU TITRE DU CABINET DU PREMIER MINISTRE.Le Conseil des Ministres a examiné et adopté les projets de textes c...

Communiqué du Secrétariat général du gouvernement : Nomination des membres de la Cour Constitutionnelle

Communiqué du Secrétariat général du gouvernement : Nomination des membres de la Cour Constitutionnelle

Le Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence MonsieurIssoufou Mahamadou, a signé ce jour, vendredi 08 mars 2019, un décret portant nomination des membres de la Cour Constitutionnelle. Aux termes de ce décret, les personnes dont les noms suivent sont nommées membres de la Cour Constitutionnelle :- Monsieur Bouba MAHAMANE, désigné par le Président de la République ;- Monsieur Mahamane Bassirou AMADOU, représentant des mag...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Commerce du criquet au Niger : Plongée dans la fil…

Commerce du criquet au Niger : Plongée dans la filière de ces insectes commestibles

Le criquet fait partie, désormais, des produis commerciaux au Niger. Devenu de plus en plu...

jeudi 21 mars 2019

Vente de criquets frits : Une activité qui se conj…

Vente de criquets frits : Une activité qui se conjugue au féminin

Le business autour de la « filière criquet» fait le bonheur de plusieurs femmes au Niger. ...

jeudi 21 mars 2019

Capture, préparation, exportation du criquet : Mar…

Capture, préparation, exportation du criquet : Maradi, la plaque tournante

S'il y a un commerce qui a le vent en poupe à Maradi, c'est bien celui des criquets. Cette...

jeudi 21 mars 2019

L'air du temps

Les puristes n'en peuvent plus !

Les puristes n'en peuvent plus !

Après la célébration de la journée internationale de la francophonie, le mardi 20 mars der...

jeudi 21 mars 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.