Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Quand l'ostentation saborde le mariage


assane-soumanaSi les difficultés se trouvaient enfouies à mille pieds sous terre, to Incha Allahou, l'être humain irait les déterrer, quitte à en souffrir après ! C'est la conviction que nous avons eue après une relecture de la situation sur les dépenses liées aux réjouissances de mariages au Niger. En effet, que de fantaisies et de nouvelles pratiques entraînant des dépenses ruineuses et interminables à chaque fois.
Tant et si bien que de nos jours, l'institution mariage a presque tout perdu de son sens et de sa valeur d'antan. Jadis, le mariage n'était pas tant une question d'argent, l'essentiel étant de créer un foyer viable à toutes épreuves pour les jeunes mariés, mieux une alliance très forte entre des familles, voire entre les tribus. A cette époque-là, la formule consacrée du mariage ''pour le meilleur et pour le pire'' trouvait toute son essence.
Mais de nos jours, que constate-t-on ? Dès qu'on parle de mariage, on pense d'abord argent. Du fait des grosses dépenses qu'il implique, le mariage est devenu synonyme de stress pour les jeunes prétendants, ainsi que pour les deux familles. Dire que le pire dans tout cela, ce ne sont pas tant les dépenses essentielles, à savoir la dot et le traditionnel cadeau offert aux parents de la jeune qui grèvent les budgets ! Car en réalité, la bête noire des candidats au mariage, ce sont ces réjouissances ruineuses et inutiles et autres dépenses accessoires propres à déstabiliser le budget des jeunes mariés.
Aussi curieux que cela puisse paraitre, dans certains cas, ce sont ces mêmes futurs jeunes mariés qui se mettent la corde au cou en voulant tout bonnement jouer aux plus fortunés. Vous avez constaté que ces derniers temps, les grandes réjouissances se fêtent sous des tentes climatisées avec toute une panoplie d'objets de luxe pour le confort des convives. Folie des grandeurs, quand tu nous tiens !... Aussi, on a vu des cas où l'unité de compte de la dot symbolique s'élève au million. Qu'à cela ne tienne, c'est leur argent... Cependant, il faut craindre l'effet de mimétisme. Car, de là à ce qu'une de ces belles-mères, aux allures de ''waïgna'' gloutonne aux orteils incurvés vers le ciel, exige qu'il en soit ainsi pour la dot de sa fille, c'est très vite.
Et encore, si toutes ces dépenses exorbitantes pouvaient servir de caution pour assurer une certaine pérennité aux liens sacrés du mariage. Ce n'est malheureusement pas toujours le cas. Car, quoi de plus écoeurant que de voir quelqu'un engager toute sa richesse dans un mariage et de voir le couple se disloquer quelques jours ou semaines seulement après les cérémonials ? Une telle situation étant devenue de nos jours monnaie courante, on est bien en droit de se demander si les dépenses ostentatoires n'y sont pas pour quelque chose. Par exemple on pourrait bien comprendre l'intolérance d'un jeune marié ayant dilapidé toute sa fortune dans le mariage face à la moindre indélicatesse venant de la jeune mariée déjà perçue d'un certain œil comme un véritable ''gouffre à sous''.
Dans un tel cas de figure il est très facile de comprendre que la première brouille conjugale démolisse d'un coup l'édifice du mariage, le faisant s'écrouler comme un château de cartes. La question est la suivante : allons-nous rester indifférents à cet état de fait et laisser l'argent défaire l'institution sacrée du mariage, au risque de condamner nos sœurs et nos jeunes frères au célibat perpétuel ? A chacun d'en méditer...
Assane Soumana(onep)

19/10/18

Politique

Fin de la mission de travail du Président de la République à Tahoua : Le Chef de l'État visite le pont de Bagaroua et la…

Fin de la mission de travail du Président de la République à Tahoua : Le Chef de l'État visite le pont de Bagaroua et la nouvelle autogare de Badaguichiri

Le Président de la République, Chef de l'État, SEM Issoufou Mahamadou, a regagné Niamey hier soir à la fin d'un séjour de 72 heures dans la région de Tahoua, où il a procédé, le mercredi 20 mars, à l'inauguration de la nouvelle cimenterie de Malbaza. A sa descente d'avion, le Président de la République a été accueilli par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, SE Brigi Rafini, avant d'être salué par les Présidents des Institutions d...

Le Président de la République a inauguré, hier, la nouvelle cimenterie de Malbaza : Une solution à la forte demande en c…

Le Président de la République a inauguré, hier, la nouvelle cimenterie de Malbaza : Une solution à la forte demande en ciment

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM Issoufou Mahamadou a procédé, hier mercredi 20 mars 2019, à l'inauguration de la nouvelle cimenterie de Malbaza, dans la Région de Tahoua. Dénommée "Malbaza Cement Campany" (MCC S.A), cette nouvelle société est exclusivement détenue par des privés nigériens. Elle remplace l'ancienne Société nigérienne de cimenterie (SNC), créée en 1967, avec de grandes ambitions, notamment une productio...

Déclaration du Président de la République, peu après l'inauguration de la nouvelle cimenterie de Malbaza : «Notre object…

Déclaration du Président de la République, peu après l'inauguration de la nouvelle cimenterie de Malbaza : «Notre objectif, c'est de restructurer et moderniser notre économie, et je lance un appel aux opérateurs économiques nigériens pour s'inspirer

"On se rappelle que c'était précisément le 11 juin 2011 que j'avais procédé à la pose de la première pierre de l'usine que nous inaugurons aujourd'hui. Cette usine, d'une capacité nominale de 650 000 tonnes et qui a nécessité un investissement de d'environ 66 milliards FCFA permettra de valoriser les matières premières locales dont dispose notre pays. Elle permettra aussi de créer 400 emplois directs et des milliers emplois indirects. C...

Visite de travail du Président de la République, Chef de l'État, dans la région de Tahoua : SEM. Issoufou Mahamadou prés…

Visite de travail du Président de la République, Chef de l'État, dans la région de Tahoua : SEM. Issoufou Mahamadou préside, aujourd'hui, la cérémonie officielle d'inauguration de la nouvelle cimenterie de Malbaza

Le Président de la République, Chef de l'État, SEM. Issoufou Mahamadou, a quitté Niamey, hier mardi 19 mars 2019, à destination de Tahoua où il procède, aujourd'hui mercredi 20 mars 2019, à l'inauguration officielle de la nouvelle cimenterie de Malbaza dénommée ''Malbaza Ciment Campany'' (MCC S.A).D'un coût de 48 milliards de FCFA, ce nouveau complexe industriel est le fruit des investissements des privés nigériens. La Cimenterie de Mal...

Au conseil des ministres : Adoption de projets d'ordonnances portant prorogation de l'état d'urgence dans la Région de D…

Au conseil des ministres : Adoption de projets d'ordonnances portant prorogation de l'état d'urgence dans la Région de Diffa ainsi que dans certaines zones des Régions de Tillabéry et de Tahoua

Le Conseil des Ministres s'est réuni, le vendredi 15 mars 2019, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République, Président du Conseil des Ministres. Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :I. AU TITRE DU MINISTERE DE L'INTERIEUR, DE LA SECURITE PUBLIQUE, DE LA DECENTRALISATION ET DES AFFAIRES...

Le Chef de l'Etat préside la réunion interministérielle sur le suivi de l'Indice de Développement Humain (IDH) : Amélior…

Le Chef de l'Etat préside la réunion interministérielle sur le suivi de l'Indice de Développement Humain (IDH) : Améliorer le classement du Niger à travers un suivi régulier des déterminants de l'IDH

La réunion interministérielle sur le suivi de l'Indice de Développement Humain qui s'est ouverte, le 13 mars 2019, sous la présidence du Président de la République, Chef de l'Etat, S.E Issoufou Mahamadou, a continué ses travaux hier matin, dans la salle habituelle des délibérations du Conseil des Ministres. Cette rencontre qui a réuni plusieurs membres du gouvernement et la coordonnatrice du système des Nations Unies au Niger fait suite...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion du Conseil National de Sécurité

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion du Conseil National de Sécurité

Le Conseil National de Sécurité s'est tenu hier matin dans la Salle de délibération du Conseil des ministres sous la présidence de SE. Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l'Etat. Cette instance regroupe autour du Chef de l'Etat, le Premier ministre, Chef du gouvernement ; les ministres en charge de l'Intérieur et de la Sécurité publique ; de la Défense nationale ; des Affaires étrangères et de la Coopération ; de la ...

Visite du Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, sur le chantier de la voie express : La réception de l'in…

Visite du Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, sur le chantier de la voie express : La réception de l'infrastructure est prévue en fin mai

Le chantier d'aménagement et de bitumage de la voie express, reliant l'Aéroport International Diori Hamani au Centre-ville de Niamey, a reçu, dans la matinée d'hier, la visite du Président de la République, SE. Issoufou Mahamadou. L'objectif de cette visite est de constater, par lui même, l'état d'avancement des travaux, lancés le 18 mai 2018. Le Chef de l'Etat a eu l'assurance, de la part des techniciens, que les travaux se déroulent n...

Au conseil des ministres : Adoption de plusieurs projets de textes et mesures nominatives

Au conseil des ministres : Adoption de plusieurs projets de textes et mesures nominatives

Le Conseil des Ministres s'est réuni le vendredi 8 mars 2019, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République, Président du Conseil des Ministres. Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris plusieurs décisions.I. AU TITRE DU CABINET DU PREMIER MINISTRE.Le Conseil des Ministres a examiné et adopté les projets de textes c...

Communiqué du Secrétariat général du gouvernement : Nomination des membres de la Cour Constitutionnelle

Communiqué du Secrétariat général du gouvernement : Nomination des membres de la Cour Constitutionnelle

Le Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence MonsieurIssoufou Mahamadou, a signé ce jour, vendredi 08 mars 2019, un décret portant nomination des membres de la Cour Constitutionnelle. Aux termes de ce décret, les personnes dont les noms suivent sont nommées membres de la Cour Constitutionnelle :- Monsieur Bouba MAHAMANE, désigné par le Président de la République ;- Monsieur Mahamane Bassirou AMADOU, représentant des mag...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Commerce du criquet au Niger : Plongée dans la fil…

Commerce du criquet au Niger : Plongée dans la filière de ces insectes commestibles

Le criquet fait partie, désormais, des produis commerciaux au Niger. Devenu de plus en plu...

jeudi 21 mars 2019

Vente de criquets frits : Une activité qui se conj…

Vente de criquets frits : Une activité qui se conjugue au féminin

Le business autour de la « filière criquet» fait le bonheur de plusieurs femmes au Niger. ...

jeudi 21 mars 2019

Capture, préparation, exportation du criquet : Mar…

Capture, préparation, exportation du criquet : Maradi, la plaque tournante

S'il y a un commerce qui a le vent en poupe à Maradi, c'est bien celui des criquets. Cette...

jeudi 21 mars 2019

L'air du temps

Les puristes n'en peuvent plus !

Les puristes n'en peuvent plus !

Après la célébration de la journée internationale de la francophonie, le mardi 20 mars der...

jeudi 21 mars 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.