Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

M. Zakari Oumarou, Coordonnateur Technique de l'Enquête Harmonisée sur les Conditions de Vie des Ménages (EHCVM) auprès des Etats membres de l'UEMOA: «Les données collectées au cours de ces opérations de collecte sont confidentielles et ne servent qu


INSMonsieur le Coordonnateur, l'Institut National de la Statistique (INS) réalise la première Enquête Harmonisée sur les Conditions de Vie des Ménages (EHCVM) auprès des Etats membres de l'UEMOA. Pouvez-vous nous expliquer ce qu'est d'abord une enquête harmonisée sur les conditions de vie des ménages ?
Avant de répondre à vos questions, permettez-moi d'abord de remercier très sincèrement votre journal, pour l'intérêt qu'il porte à nos différents types d'activités et plus spécialement celles liées aux questions de statistiques et de démographie qui, je dois le dire, sont d'un intérêt capital dans un pays comme le nôtre. Est-il encore besoin de rappeler que ce sont les données recueillies par les statistiques qui permettent de mesurer le degré d'avancée dans un pays ? Pour ce qui est de votre question, à savoir qu'est-ce qu'une enquête harmonisée sur les conditions de vie des ménages, j'aimerais rappeler que les micro-données nécessaires au suivi et l'évaluation des politiques publiques proviennent principalement de quatre (4) sources : les enquêtes auprès des ménages, les recensements de la population ; les statistiques de sources administratives et les données électroniques.
L'une des difficultés que nous rencontrons est la non fiabilité des données électroniques et/ ou administratives, tandis que les statistiques administratives ne portent que sur les individus en lien avec l'administration. Quant aux recensements généraux de la population, leurs coûts financiers sont tels qu'on ne peut les réaliser qu'une fois tous les 10 ans au minimum alors que les besoins sont pressants. De ce fait, les enquêtes constituent la principale source de données pour la production de l'information statistique dans nos pays en développement. Ce constat ayant été fait dans nombre de pays, la commission de l'UEMOA a réalisé une étude sur l'état de la pauvreté au sein de l'UEMOA, qui a relevé que « les variabilités des méthodes et des périodes des mesures de la pauvreté réduisent les comparabilités spatiales et temporelles entre pays ». Ceci a conduit la commission de l'UEMOA à envisager un projet d'harmonisation et de modernisation des enquêtes auprès des ménages dans les Etats membres. Voilà donc pour ce qui est de la définition de l'enquête Harmonisée...

En quoi cette démarche constitue-t-elle, en soi, une nouveauté ?
Les deux raisons qui plaident pour cette harmonisation sont d'une part la nécessité de disposer au niveau international, de normes en matière d'enquêtes pour le suivi de la pauvreté et des conditions de vie des ménages comme dans tous les autres domaines de la statistique, et d'autre part, l'adoption des Objectifs de Développement Durable (ODD) pour la période 2015-2030. Ce projet, permettez-moi d'insister, présente plusieurs avantages : l'harmonisation facilitera la comparaison des données statistiques des différents pays. Ensuite, elle rend plus facile le dialogue sur la pauvreté en ce sens qu'elle permet de calculer des indicateurs de manière plus transparente pour tous les acteurs (gouvernement, société civile, universitaires, organisation internationales,...). On sait que dans nombre de pays, les chiffres sur la pauvreté sont souvent contestés. Quand ils ne le sont pas par les autorités, ils le sont par la Société Civile.

Quelles sont les objectifs poursuivis par cette enquête ?
Le principal objectif est de renforcer la capacité des Instituts Nationaux de la Statistique (INS) des Etats membres de l'UEMOA, de façon à produire régulièrement des données pertinentes, fiables et comparables dans le temps et entre pays, dans le domaine des conditions de vie des ménages et de la pauvreté.

Quelles sont les principales cibles ?
Les principales cibles de cette enquête sont les populations et les communautés dans lesquelles elles vivent. Cette enquête concerne l'ensemble du territoire national.

Comment se prépare cette importante enquête ?
Rappelons tout d'abord que cette enquête est financée par la Banque Mondiale qui a mis à la disposition de l'UEMOA, les moyens qu'il faut. Ensuite un accord subsidiaire a été signé entre l'UEMOA et les Instituts Nationaux de la Statistique des pays membres. A l'INS, après la signature de cet accord, il a été mis en place une équipe de coordination dirigée par le Directeur général. Cette équipe est chargée de l'élaboration de la méthodologie et des outils de collecte des données. Elle est également chargée de la formation des agents enquêteurs, la supervision de la collecte des données sur le terrain. Elle est également chargée de veiller à la qualité des données collectées sur le terrain.
Actuellement nous sommes à l'étape de déploiement des équipes de collecte de données sur le terrain de la vague 1 de la 1ère enquête. En effet, il convient de vous informer qu'il est prévu la réalisation de deux enquêtes, avec chacune deux vagues. Ainsi, il sera déployé sur le terrain, 15 équipes composées chacune d'un contrôleur et de trois agents enquêteurs. Ces équipes sillonneront l'ensemble du pays pendant trois mois. Enfin, pour se rendre compte de l'évolution de la collecte des données sur le terrain et surtout pour veiller à la qualité de ces données, des missions de supervision sont prévues et seront réalisées par des cadres de l'INS.

Quel est le montant du financement de cette enquête ?
Le budget de la première enquête avec deux vagues est estimé à 1milliard 121 millions 399 mille 400 F.CFA.

Quels sont les principaux partenaires techniques et financiers qui y contribuent ?
Les principaux partenaires techniques et financiers de l'EHCVM sont l'UEMOA et la Banque Mondiale.

Avez-vous un message particulier à l'endroit des populations?
Nous lançons un vibrant appel aux populations pourqu'elles apportent tout l'appui nécessaire aux enquêteurs et qu'elles répondent en toute franchise aux questions qui leur seront posées. Elles doivent savoir que les données collectées au cours de ces opérations de collecte sont confidentielles et ne servent qu'à l'établissement des tableaux statistiques.

Réalisée par Oumarou Moussa(onep)
19/10/18

Politique

Fin de la mission de travail du Président de la République à Tahoua : Le Chef de l'État visite le pont de Bagaroua et la…

Fin de la mission de travail du Président de la République à Tahoua : Le Chef de l'État visite le pont de Bagaroua et la nouvelle autogare de Badaguichiri

Le Président de la République, Chef de l'État, SEM Issoufou Mahamadou, a regagné Niamey hier soir à la fin d'un séjour de 72 heures dans la région de Tahoua, où il a procédé, le mercredi 20 mars, à l'inauguration de la nouvelle cimenterie de Malbaza. A sa descente d'avion, le Président de la République a été accueilli par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, SE Brigi Rafini, avant d'être salué par les Présidents des Institutions d...

Le Président de la République a inauguré, hier, la nouvelle cimenterie de Malbaza : Une solution à la forte demande en c…

Le Président de la République a inauguré, hier, la nouvelle cimenterie de Malbaza : Une solution à la forte demande en ciment

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM Issoufou Mahamadou a procédé, hier mercredi 20 mars 2019, à l'inauguration de la nouvelle cimenterie de Malbaza, dans la Région de Tahoua. Dénommée "Malbaza Cement Campany" (MCC S.A), cette nouvelle société est exclusivement détenue par des privés nigériens. Elle remplace l'ancienne Société nigérienne de cimenterie (SNC), créée en 1967, avec de grandes ambitions, notamment une productio...

Déclaration du Président de la République, peu après l'inauguration de la nouvelle cimenterie de Malbaza : «Notre object…

Déclaration du Président de la République, peu après l'inauguration de la nouvelle cimenterie de Malbaza : «Notre objectif, c'est de restructurer et moderniser notre économie, et je lance un appel aux opérateurs économiques nigériens pour s'inspirer

"On se rappelle que c'était précisément le 11 juin 2011 que j'avais procédé à la pose de la première pierre de l'usine que nous inaugurons aujourd'hui. Cette usine, d'une capacité nominale de 650 000 tonnes et qui a nécessité un investissement de d'environ 66 milliards FCFA permettra de valoriser les matières premières locales dont dispose notre pays. Elle permettra aussi de créer 400 emplois directs et des milliers emplois indirects. C...

Visite de travail du Président de la République, Chef de l'État, dans la région de Tahoua : SEM. Issoufou Mahamadou prés…

Visite de travail du Président de la République, Chef de l'État, dans la région de Tahoua : SEM. Issoufou Mahamadou préside, aujourd'hui, la cérémonie officielle d'inauguration de la nouvelle cimenterie de Malbaza

Le Président de la République, Chef de l'État, SEM. Issoufou Mahamadou, a quitté Niamey, hier mardi 19 mars 2019, à destination de Tahoua où il procède, aujourd'hui mercredi 20 mars 2019, à l'inauguration officielle de la nouvelle cimenterie de Malbaza dénommée ''Malbaza Ciment Campany'' (MCC S.A).D'un coût de 48 milliards de FCFA, ce nouveau complexe industriel est le fruit des investissements des privés nigériens. La Cimenterie de Mal...

Au conseil des ministres : Adoption de projets d'ordonnances portant prorogation de l'état d'urgence dans la Région de D…

Au conseil des ministres : Adoption de projets d'ordonnances portant prorogation de l'état d'urgence dans la Région de Diffa ainsi que dans certaines zones des Régions de Tillabéry et de Tahoua

Le Conseil des Ministres s'est réuni, le vendredi 15 mars 2019, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République, Président du Conseil des Ministres. Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :I. AU TITRE DU MINISTERE DE L'INTERIEUR, DE LA SECURITE PUBLIQUE, DE LA DECENTRALISATION ET DES AFFAIRES...

Le Chef de l'Etat préside la réunion interministérielle sur le suivi de l'Indice de Développement Humain (IDH) : Amélior…

Le Chef de l'Etat préside la réunion interministérielle sur le suivi de l'Indice de Développement Humain (IDH) : Améliorer le classement du Niger à travers un suivi régulier des déterminants de l'IDH

La réunion interministérielle sur le suivi de l'Indice de Développement Humain qui s'est ouverte, le 13 mars 2019, sous la présidence du Président de la République, Chef de l'Etat, S.E Issoufou Mahamadou, a continué ses travaux hier matin, dans la salle habituelle des délibérations du Conseil des Ministres. Cette rencontre qui a réuni plusieurs membres du gouvernement et la coordonnatrice du système des Nations Unies au Niger fait suite...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion du Conseil National de Sécurité

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion du Conseil National de Sécurité

Le Conseil National de Sécurité s'est tenu hier matin dans la Salle de délibération du Conseil des ministres sous la présidence de SE. Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l'Etat. Cette instance regroupe autour du Chef de l'Etat, le Premier ministre, Chef du gouvernement ; les ministres en charge de l'Intérieur et de la Sécurité publique ; de la Défense nationale ; des Affaires étrangères et de la Coopération ; de la ...

Visite du Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, sur le chantier de la voie express : La réception de l'in…

Visite du Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, sur le chantier de la voie express : La réception de l'infrastructure est prévue en fin mai

Le chantier d'aménagement et de bitumage de la voie express, reliant l'Aéroport International Diori Hamani au Centre-ville de Niamey, a reçu, dans la matinée d'hier, la visite du Président de la République, SE. Issoufou Mahamadou. L'objectif de cette visite est de constater, par lui même, l'état d'avancement des travaux, lancés le 18 mai 2018. Le Chef de l'Etat a eu l'assurance, de la part des techniciens, que les travaux se déroulent n...

Au conseil des ministres : Adoption de plusieurs projets de textes et mesures nominatives

Au conseil des ministres : Adoption de plusieurs projets de textes et mesures nominatives

Le Conseil des Ministres s'est réuni le vendredi 8 mars 2019, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République, Président du Conseil des Ministres. Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris plusieurs décisions.I. AU TITRE DU CABINET DU PREMIER MINISTRE.Le Conseil des Ministres a examiné et adopté les projets de textes c...

Communiqué du Secrétariat général du gouvernement : Nomination des membres de la Cour Constitutionnelle

Communiqué du Secrétariat général du gouvernement : Nomination des membres de la Cour Constitutionnelle

Le Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence MonsieurIssoufou Mahamadou, a signé ce jour, vendredi 08 mars 2019, un décret portant nomination des membres de la Cour Constitutionnelle. Aux termes de ce décret, les personnes dont les noms suivent sont nommées membres de la Cour Constitutionnelle :- Monsieur Bouba MAHAMANE, désigné par le Président de la République ;- Monsieur Mahamane Bassirou AMADOU, représentant des mag...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Commerce du criquet au Niger : Plongée dans la fil…

Commerce du criquet au Niger : Plongée dans la filière de ces insectes commestibles

Le criquet fait partie, désormais, des produis commerciaux au Niger. Devenu de plus en plu...

jeudi 21 mars 2019

Vente de criquets frits : Une activité qui se conj…

Vente de criquets frits : Une activité qui se conjugue au féminin

Le business autour de la « filière criquet» fait le bonheur de plusieurs femmes au Niger. ...

jeudi 21 mars 2019

Capture, préparation, exportation du criquet : Mar…

Capture, préparation, exportation du criquet : Maradi, la plaque tournante

S'il y a un commerce qui a le vent en poupe à Maradi, c'est bien celui des criquets. Cette...

jeudi 21 mars 2019

L'air du temps

Les puristes n'en peuvent plus !

Les puristes n'en peuvent plus !

Après la célébration de la journée internationale de la francophonie, le mardi 20 mars der...

jeudi 21 mars 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.