Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Assemblée nationale : Les ministres Magagi Laouan et Massoudou Hassoumi, interpelés respectivement sur la situation des inondations à Agadez et le dédommagement des enfants de Tibiri (Maradi)


panLes travaux en séance plénière de la 2ème session ordinaire au titre de l'année 2018 dite session budgétaire de l'Assemblée nationale se poursuivent à l'hémicycle Place de la concertation. C'est ainsi que les députés ont consacré la plénière du samedi dernier à une séance des questions d'actualité avec l'interpellation du ministre de l'Action Humanitaire et de la Gestion des Catastrophes, M. Magagi Laouan et celui des Finances, M. Massoudou Hassoumi. Les travaux ont été présidés par SE. Ousseini Tinni, président de l'Assemblée nationale en présence du commissaire du gouvernement, le ministre chargé des Relations avec les Institutions, M. Barkaï Issouf.

D'après le rappel par le secrétaire parlementaire des dispositions du règlement intérieur qui encadre le mode de contrôle de l'action gouvernementale, il convient de noter que, les questions d'actualités sont organisées deux samedis sur quatre au cours desquelles, les députés nationaux interpellent des membres du gouvernement pour être éclairés de l'action gouvernementale. Elles sont précises et concises avec un caractère spontané et ne sont ni déposées au préalable ni publiées au journal officiel.
C'est ainsi que, la première question posée par le député Jalaoul Alkabouss, adressée au ministre Laouan Magagi porte sur les inondations dans la région d'Agadez au cours de la campagne hivernale de 2018 et les dégâts enregistrés. Le député voulait savoir les dispositions humanitaires urgentes prises ou qui seront prises pour atténuer les souffrances des populations sinistrées et si le gouvernement a pensé mettre en place un mécanisme adéquat pour apporter une réponse définitive à ce défi afin que les pluies abondantes ne soient plus synonymes de catastrophes naturelles.
Dans sa réponse à la question du parlementaire, le ministre de l'Action Humanitaire et de la Gestion des Catastrophes a reconnu que le Niger a connu cette année des inondations plus que les années précédentes. Cette année, le pays a enregistré 208 416 sinistrés et la région d'Agadez est en 2ème position avec 60.000 sinistrés après celle de Dosso qui a enregistré 63 000. Le ministre Laouan Magagi a rappelé qu'avant la campagne, le gouvernement avec l'appui des partenaires avait pris des dispositions à travers les plans de soutien pour prévoir des appuis à titre de réponses apportées aux populations. « Notre prévision était de 170 000 sinistrés et nous avons enregistré 208 416 », a-t-il déclaré. En ce qui concerne la région d'Agadez, la Banque Mondiale a investi cinq milliards à travers le Projet de Gestion des Risques de Catastrophes et de Développement Urbain (PGRC-DU) dans la région pour venir en appui à la communauté afin d'éviter les catastrophes.
MFLe cas d'Agadez est, selon le ministre, particulier en matière d'inondation. « Il suffit d'avoir 15mm d'eau sur les montagnes de l'Aïr pour qu'il y ait inondation en aval. Parce que c'est sur près de 150 à 200 km que les quantités d'eau sont collectées par des bassins versant et elles viennent surprendre des populations qui habitent dans les vallées. Ces surprises font que les dégâts soient énormes. Face à cette situation, le gouvernement a mis en place un autre projet financé par la Banque Mondiale qui concerne cinq (5) structures du Niger dont mon département ministériel assurant la coordination. Le projet est en train d'expérimenter la prévention et l'alerte. Nous avons également un plan de soutien par le biais duquel, nous avons réglé 50% des besoins en alimentation et en biens non alimentaires. Heureusement, nous n'avons pas eu des dégâts en matière de santé»,M a-t-il expliqué avant de souligner que la région d'Agadez est au centre des préoccupations du gouvernement compte tenu de sa particularité en matière d'inondation.
La deuxième question posée par le député Elhadj Sani Atia et adressée au ministre des Finances porte sur la situation du dédommagement des familles de quelques 270 enfants handicapés dont l'âge varie entre 1 et 15 ans sur 4918 identifiés de la commune de Tibiri Maradi, victimes de malformations osseuses du fait de la consommation d'eau forte en fluor entre 1985 à 2000. En effet rappelle le député, la justice a condamné l'Etat à payer pour chaque enfant, la somme de 2000 000 en raison de 500.000 F par trimestre pour chaque enfants. Mais les familles attendent toujours et c'est pourquoi le député Elhadj Sani Atia, veut savoir qu'est-ce qui bloque le dédommagement des familles de ces enfants.
En réponse à la question, le ministre des Finances, Massoudou Hassoumi, a indiqué que, cette situation a duré. « Je vais vérifier de quoi, il s'agit. Il n'ya pas de raison que la justice tranche une affaire et que le gouvernement ne l'applique pas. Nous n'avons pas de problèmes de ressources pour payer les enfants. Je pense que nous devons retourner et regarder la question afin de prendre des dispositions pour que les enfants rentrent dans leurs droits absolus. Il n'y a pas de raison qu'on ne paye pas. C'est la continuité de l'Etat. Nous allons payer ! », a assuré le ministre des Finances.
Auparavant, les parlementaires ont examiné et adopté le compte rendu sommaire de la séance plénière du lundi 15 octobre 2018 et les modifications à apporter à l'ordre du jour et au calendrier des travaux. Les travaux en séance plénière reprendront le vendredi 26 octobre 2018.

Seini Seydou Zakaria(onep)
22/10/18

Politique

Fin de la mission du Président de la République en France et en Italie : Le Chef de l'Etat a regagné Niamey, hier, en fi…

Fin de la mission du Président de la République en France et en Italie : Le Chef de l'Etat a regagné Niamey, hier, en fin d'après-midi

Le Président de la République, Chef de l'Etat SE. Issoufou Mahamadou a regagné Niamey, hier en début de soirée, en provenance d'Italie où il a pris part à la Conférence internationale sur la Libye qui s'est tenue le mardi 13 novembre dernier à Palerme. Avant l'Italie, le Chef de l'Etat était à Paris en France où, il a, aux côtés d'une soixantaine de Chefs d'Etat et de Gouvernement, assisté aux cérémonies commémoratives du centainaire de...

Conférence Internationale sur la Libye, à Palerme (Italie) : Le Président Issoufou Mahamadou propose la tenue d'une conf…

Conférence Internationale sur la Libye, à Palerme (Italie) : Le Président Issoufou Mahamadou propose la tenue d'une conférence nationale de réconciliation en Libye

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a pris part hier mardi 13 novembre 2018, à Palerme en Italie, à la Conférence Internationale sur la Libye. Au cours de cette rencontre, le Chef de l'Etat a notamment proposé la tenue d'une "conférence nationale de réconciliation sur un ordre du jour minutieusement préparé." Dans un discours devant les participants à cette rencontre, le Président Issoufou Mahamadou a ...

Discours du Président de la République à la Conférence internationale de Palerme (Italie) sur la Libye : «Les peuples du…

Discours du Président de la République à la Conférence internationale de Palerme (Italie) sur la Libye : «Les peuples du Sahel, en particulier ceux des pays du G5 Sahel, veulent la fin du chaos libyen», déclare SEM. Issoufou Mahamadou

« Mesdames et Messieurs,Je voudrais saisir cette occasion pour remercier, au nom de la délégation qui m'accompagne et au mien propre, Son Excellence le Premier Ministre Giuseppe Conte, le Gouvernement et le peuple Italiens pour l'accueil chaleureux qui nous a été réservé et pour toutes les dispositions prises pour rendre notre séjour agréable dans cette ville de Palerme. Permettez-moi également de le féliciter pour avoir pris l'initiati...

Le Chef de l'Etat au 1er Forum de Paris pour la Paix : Le Président Issoufou plaide pour plus de solidarité internationa…

Le Chef de l'Etat au 1er Forum de Paris pour la Paix : Le Président Issoufou plaide pour plus de solidarité internationale dans le financement de la force conjointe du G5 Sahel

Quelque 70 Chefs d'Etat et de Gouvernement, dont le Président Issoufou Mahamadou ainsi que les dirigeants des Organisations Internationales ont participé le dimanche 11 novembre 2018, au premier Forum de la Paix à la Grande Halle de La Villette (XIXe arrondissement de Paris). Ce forum, organisé à l'initiative de la France, à l'occasion de la commémoration du centenaire de l'Armistice de la Première Guerre Mondiale, a été axé sur la paix...

Discours prononcé par le Président de la République, au 1er Forum sur la paix à Paris (France) : «Le présent forum est l…

Discours prononcé par le Président de la République, au 1er Forum sur la paix à Paris (France) : «Le présent forum est la tribune idéale pour rappeler à la communauté internationale ses devoirs de solidarité vis-à-vis du Sahel», déclare SE. Issoufou

Mesdames et Messieurs,Permettez-moi de remercier le Président Emmanuel Macron pour avoir bien voulu honorer le Niger, en nous associant à la célébration du centenaire de l'armistice du 11 Novembre qui avait mis fin à la première guerre mondiale.Permettez- moi également de saluer l'opportunité et la pertinence de l'organisation d'un forum sur la paix et la sécurité en marge de cet important évènement. En effet, on ne peut trouver meilleu...

Le Président Issoufou Mahamadou a pris part, hier à Paris, à la commémoration du centenaire de l'Armistice du 11 novembr…

Le Président Issoufou Mahamadou a pris part, hier à Paris, à la commémoration du centenaire de l'Armistice du 11 novembre: Retrouvailles en l'honneur du combat pour la paix et de l'amitié entre les peuples

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou accompagné de la Première Dame Dr. Lalla Malika Issoufou, a pris part dimanche matin, 11 novembre 2018, à la commémoration du centenaire de l'Armistice de la Première Guerre Mondiale.À l'invitation du Président de la République française SEM Emmanuel Macron, 98 délégations étrangères dont soixante-dix Chefs d'Etat et de Gouvernement ont assisté, dans la capitale franç...

73ème session du Comité exécutif de l'Union Parlementaire Africaine (UPA), à Abuja (Nigeria) : Plaidoyer de SE Ousseini …

73ème session du Comité exécutif de l'Union Parlementaire Africaine (UPA), à Abuja (Nigeria) : Plaidoyer de SE Ousseini Tinni en faveur du G5 Sahel

Le président de l'Assemblée nationale, S.E Ousseini Tinni, poursuit son séjour de travail en terre nigériane où il assiste à la 41ème Conférence et à la 73ème Session de l'Union parlementaire africaine (UPA).La journée du vendredi 9 novembre a été consacrée à l'adoption de plusieurs résolutions et recommandations ayant trait à l'économie, à la promotion de la scolarisation de la jeune fille, et à la lutte contre le terrorisme et le crim...

Niamey/Conseil fédéral extraordinaire de la coordination régionale PNDS-Tarayya: Mme Diarra Fatimata Ly ; Souleymane Rad…

Niamey/Conseil fédéral extraordinaire de la coordination régionale PNDS-Tarayya: Mme Diarra Fatimata Ly ; Souleymane Radja et Mme Fati Djibo élus respectivement présidents de l'OFT, de l'OJT et des ''Roses''

La coordination régionale du Parti Nigérien pour la Démocratie et le Socialisme (PNDS-Tarayya) de Niamey a organisé, le samedi 10 novembre dernier à Niamey, un conseil fédéral extraordinaire mixte de lancement et de renouvellement des organisations de base et structures du parti. Ce conseil fédéral dont l'ouverture a été présidée par le coordonnateur régional PNDS Niamey, M. Karidio Mahamadou, a débouché sur la mise en place de nouveaux...

41ème conférence de l'UPA : Les questions économiques et sécuritaires au menu

41ème conférence de l'UPA : Les questions économiques et sécuritaires au menu

Le Président de la République fédérale du Nigeria, SEM. Muhamadu Buhari, a procédé hier 8 novembre à l'ouverture de la 41ème conférence de l'Union parlementaire africaine, dans la salle de conférence du parlement de la CEDEAO à Abuja au Nigeria. Les parlementaires vont réfléchir pendant deux jours afin de faire des recommandations sur la question de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme, ainsi que sur les aspects liés à la dyn...

Le Président de la République a quitté, hier, pour Paris (France) : SE Issoufou Mahamadou prendra part à la commémoratio…

Le Président de la République a quitté, hier, pour Paris (France) : SE Issoufou Mahamadou prendra part à la commémoration du centenaire de l'Armistice et au Forum de Paris sur la paix

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM Issoufou Mahamadou, est arrivé hier après-midi, à Paris, en France, où il participera à la commémoration du Centenaire de l'Armistice Première Guerre Mondiale et au Forum de Paris sur la Paix.Le Chef de l'Etat est accompagné, dans ce déplacement, de M. Ouhoumoudou Mahamadou, ministre Directeur de Cabinet du Président de la République, M. Kalla Ankouraou, ministre des Affaires Etrangères...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Ingall : Entre cauchemars de la route et ambiances…

Ingall : Entre cauchemars de la route et ambiances de la Cure salée

Dans le langage des routiers nigériens, l'expression ''éviter les nids de poule'' est bien...

vendredi 26 octobre 2018

Yashi à Ingall : Une pratique ancestrale qui perdu…

Yashi à Ingall : Une pratique ancestrale qui perdure encore !

7 heures le matin au quartier Aghafey de Ingall. Les visiteurs sont curieux d'assister à u...

vendredi 26 octobre 2018

La Cure salée : Un véritable espace marchand aussi

La Cure salée : Un véritable espace marchand aussi

La Cure Salée ne se limite pas seulement à la jouissance culturelle des communautés nomade...

vendredi 26 octobre 2018

L'air du temps

Tenir le cap et aller de l'avant...

Tenir le cap et aller de l'avant...

Pouvait-on rester là et assister, impassible, à la sinistre cascade des pertes en vies hum...

vendredi 9 novembre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.