Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Assemblée nationale : Adoption de quatre (4) projets de texte dont celui portant abrogation de la loi autorisant la ratification de la Convention Cadre de crédit avec EXIM-BANK


assembleeLes parlementaires ont successivement, hier au cours des travaux en séance plénière de la 2ème session ordinaire au titre de l'année 2018 dite session budgétaire, procédé à l'examen et au vote de quatre (4) projets de texte dont celui portant abrogation de la loi n°2014-30 du 04 juin 2014 autorisant la ratification de la Convention Cadre de crédit n° EXIMNIG001, signée le 30 septembre 2013 à Beijing d'un montant d'un milliard de dollars américains (1 000 000 000 $ US). La séance plénière a été présidée par le 1er vice président de l'Assemblée nationale, M. Iro Sani, en
présence du commissaire du gouvernement, le ministre chargé des relations avec les institutions, M. Barkaï Issouf.
Le premier projet de loi, portant abrogation de la loi n°2014-30 du 04 juin 2014 autorisant la ratification de la Convention Cadre de crédit n° EXIMNIG001, signée le 30 septembre 2013 à Beijing (République Populaire de Chine), entre le Gouvernement de la République du Niger et la Banque Export-Import de Chine (EXIM-BANK) d'un montant d'un milliard de dollars américains (1 000 000 000 $ US), soit l'équivalent de quatre cent quatre-vingt milliards (480000000000) de Francs CFA, relative au financement de divers Projets au Niger, a été adopté par 105 voix pour, zéro (0) contre et vingt une (21) abstentions.
En effet, malgré l'adoption de la loi n°2014-30 du 04 juin 2014 autorisant la ratification de la Convention cadre de crédit n° EXIMNIG001 signée à Beijing entre le Gouvernement de la République du Niger et la Banque Export-Import de Chine (EXIM-BANK) d'un montant de quatre cent quatre-vingt milliards (480 000 000 000) de Francs CFA, ladite Convention n'a pu entrer en vigueur car certaines conditions n'ont pas été remplies. Il s'agit notamment de la signature d'un contrat de vente de brut au fournisseur chinois et le financement de certains projets prioritaires.
Il faut en outre souligner qu'à ce jour aucun décaissement n'a eu lieu. Cette situation a continué à peser sur la capacité d'endettement du Niger vis-à-vis des autres institutions financières. C'est au regard de tout ce qui précède que le Ministère du Plan a saisi EXIM-BANK de Chine par lettre n°00576/MP/DGDP du 9 décembre 2016, en vue d'annuler le crédit en question.
Le deuxième projet de loi est voté par 96 voix pour, zéro (0) contre et vingt une (21) abstentions. Il s'agit de la loi de ratification de l'Accord cadre n° NER-1019 d'un montant équivalant à trente millions de dollars (30 000 000 $ USD), soit environ dix-sept milliards trois cents treize millions trois cents mille (17 313 300 000) de Francs CFA, signé le 24 juin 2018 à Riyad (Arabie Saoudite), entre la République du Niger et la Banque Islamique de Développement (BID), pour le financement du Projet électrification rurale par voie solaire décentralisée en République du Niger.
L'objectif global de ce financement est de renforcer le système de production, de distribution et d'alimentation électrique rurale dans 14 villages de la région de Dosso et 13 autres de la région de Tahoua. Le site du projet se trouve dans les régions de Dosso (14 villages) et Tahoua (13 villages), qui sont environ à 130km et 500km respectivement de Niamey. Les villages ont été choisis en fonction de leur potentiel économique et le coût de l'électrification par ménage ainsi que leur potentiel solaire. Les études de faisabilité ont estimé le potentiel solaire à Tahoua et Dosso à 1764 KWh/kwc et 1727 Kwh/kwc par an.
Ce projet vise spécialement l'installation de trois (3) centrales solaires d'une capacité totale de 9,3MWc, d'un réseau de distribution comprenant environ 144 kilomètres de lignes MT et 122 kilomètres de lignes BT ; des transformateurs de distribution d'une capacité totale de huit (8) MVA et d'une connexion client à l'aide de compteurs prépayés.
Quant au troisième projet le projet de loi autorisant la ratification de l'Accord de prêt n°D13520P d'un montant équivalent à quinze millions de dollars américains (15 000 000 $ US), soit environ huit milliards six cent soixante-dix-huit millions huit cent cinquante mille (8 678 850 000) F CFA, signé le 12 octobre 2018 à Niamey, entre la République du Niger et le Fonds de l'OPEP pour le Développement International (OFID) pour le financement partiel du Projet de construction de la voie express reliant l'Aéroport International Diori Hamani au Centre-ville de Niamey ; il est adopté par 99 voix pour, zéro (0) contre et zéro (0) abstention. Avec ce prêt, l'objectif pour la réhabilitation de 9,6 km de route reliant l'Aéroport International Diori Hamani au centre-ville par deux voies de 7,5 m chacune, avec 1,6m en moyenne et 1,5m d'accotement de chaque côté, ainsi que la réhabilitation de 8 ronds-points et d'une voie de service de chaque côté de la chaussée principale sera atteint. Cet accord de prêt sera également mis en œuvre à travers cinq (5) composantes à savoir : travaux de Génie Civil ; services de consultants ; soutien à l'unité de gestion du projet ; audit et acquisition du terrain. Cette dernière composante couvre l'indemnisation des personnes affectées par les activités liées à la réalisation du projet.
Enfin, le quatrième projet de loi voté par 105 voix pour, zéro (0) contre et zéro (0) abstention est celui de ratification de l'Accord de financement composé d'une subvention n°D369-NE d'un montant équivalent à vingt-huit millions cinq cent mille Droits de Tirage Spéciaux (28 500 000 DTS), soit environ vingt-trois milliards neuf cent soixante-huit millions cinq cent mille (23 968 500 000) francs CFA, et d'un Crédit n°6308-NE d'un montant de trente et quatre millions quatre cent mille Euros (34 400 000 €), soit environ vingt-deux milliards six cent soixante-dix millions six cent trente- deux mille (22 670 632 000) francs CFA, signé le 28 février 2018 à Niamey, entre la République du Niger et l'Association Internationale de Développement (AID) pour le financement du Projet d'Appui aux réfugiés et aux Communautés d'Accueil au Niger.
L'objectif global du projet est d'améliorer l'accès aux services de base et des opportunités économiques pour les réfugiés et les communautés d'accueil dans certaines régions de la République du Niger. Il sera mis en œuvre à travers quatre (4) composantes, à savoir : infrastructure communautaire pour un meilleur accès aux services publics de base ; soutien aux opportunités économiques ; Coordination et Développement institutionnel et la gestion de Projet.
Les travaux en séance plénière reprendront ce vendredi 07 décembre avec un seul point inscrit à l'ordre du jour ; il s'agit de l'examen et du vote du projet de loi de finances pour l'année budgétaire 2019.

Seini Seydou Zakaria(onep)
07/12/18

Politique

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion du Conseil Supérieur de la Défense Nationale

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion du Conseil Supérieur de la Défense Nationale

Le Président de la République, Chef de l'Etat, Chef Suprême des Armées, SE Issoufou Mahamadou a présidé, le vendredi 19 Avril dernier au Palais de la Présidence, une réunion du Conseil Supérieur de la Défense Nationale.(23/04/2019)

Conférence-débat sur le bilan de 8 années de mise en œuvre du Programme de la Renaissance : «Les 8 années du Programme d…

Conférence-débat sur le bilan de 8 années de mise en œuvre du Programme de la Renaissance : «Les 8 années du Programme de Renaissance ont véritablement posé les fondations de la poursuite de la construction accélérée du Niger», déclare le Premier min

Après les Organisations Socioprofessionnelles, lundi dernier, le Premier ministre, Chef du gouvernement SE. Brigi Rafini, a présenté, mardi 17 avril dernier, le bilan de 8 années de mise en œuvre du Programme de Renaissance du Président de la République, aux membres du Corps diplomatique et aux Représentants des Organisations internationales accrédités au Niger. C'était lors d'une conférence-débat, au cours de laquelle, chiffres, et ima...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'État préside le Conseil National Sécurité

A la Présidence de la République : Le Chef de l'État préside le Conseil National Sécurité

Le Président de la République, Chef de l'État, SE. Issoufou Mahamadou a présidé, hier dans la matinée, la réunion du Conseil national de Sécurité. Cette instance regroupe autour du Chef de l'Etat, le Premier ministre, Chef du gouvernement ; les ministres en charge de l'Intérieur et de la Sécurité publique ; de la Défense nationale ; de la Justice ; des Affaires étrangères et de la Coopération ; des Finances ainsi que les hauts responsab...

Rencontre d'échange entre le Gouvernement et les organisations socioprofessionnelles sur le bilan des huit années de mis…

Rencontre d'échange entre le Gouvernement et les organisations socioprofessionnelles sur le bilan des huit années de mise en œuvre du Programme de Renaissance : «Dans tous les secteurs les indicateurs ont connu une progression substantielle», déclare

Le Premier ministre, Chef du gouvernement S.E Brigi Rafini a convié lundi dernier dans l'après-midi, à Niamey, l'ensemble des organisations socioprofessionnelles pour une rencontre d'échanges et de partage autour du bilan des huit années de mise en œuvre du Programme de Renaissance. L'exercice est certes fastidieux, mais il répond à deux impératifs majeurs dans un état de droit à savoir : la rédition des comptes au peuple et la permanen...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion du Conseil national de sécurité

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion du Conseil national de sécurité

Le Président de la République, Chef de l'Etat SE. Issoufou Mahamadou a présidé hier matin, au palais de la Présidence, la réunion du Conseil national de sécurité. Cette instance présidée par le Chef de l'Etat, regroupe le Premier ministre, Chef du gouvernement, les ministres en charge de la Sécurité publique ; de la Défense nationale ; de la Justice ; des Affaires étrangères et de la Coopération ; des Finances ainsi que les hauts respon...

Le ministre d'Etat Mohamed Bazoum sur TV5 Afrique: «Nous ne sommes pas prêts à ce qu'on nous donne des leçons (...), il …

Le ministre d'Etat Mohamed Bazoum sur TV5 Afrique: «Nous ne sommes pas prêts à ce qu'on nous donne des leçons (...), il est plus aisé de faire des critiques que de penser aux problèmes auxquels nous sommes confrontés», estime Mohamed Bazoum

En marge de sa participation à la réunion des ministres de l'Intérieur des pays du G7, sur la lutte contre le terrorisme et la migration, le ministre d'Etat, en charge de l'Intérieur, M. Mohamed Bazoum, candidat investi du PNDS-Tarayya, pour les présidentielles de 2021, a accordé, le 4 avril dernier, un entretien à la chaîne française TV5 monde. Dans le franc-parler, qu'on lui reconnaît, le candidat Mohamed Bazoum a répondu aux nombreus...

Interview exclusive de SEM. Issoufou Mahamadou, Président de la République, à l'occasion de ses huit années à la magistr…

Interview exclusive de SEM. Issoufou Mahamadou, Président de la République, à l'occasion de ses huit années à la magistrature suprême du Niger : «Durant ces huit dernières années, nous avons mobilisé et dépensé 10.000 milliards de francs CFA dans le

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, a accordé, le samedi 6 avril dernier, un entretien exclusif à la Télévision nationale à l'occasion du huitième anniversaire de son accession à la tête de l'Etat du Niger. Au cours de cet entretien, le Chef de l'Etat a fait le bilan de la mise en œuvre de son programme de gouvernance dénommé ''Programme de Renaissance du Niger'' qu'il met en œuvre depuis le 7 avril 20...

Session extraordinaire du Conseil national du dialogue politique (CNDP) : Le Chef du gouvernement se réjouit de l'état d…

Session extraordinaire du Conseil national du dialogue politique (CNDP) : Le Chef du gouvernement se réjouit de l'état d'avancement de l'élaboration du fichier biométrique électoral

Le Premier ministre, Chef du gouvernement SE. Brigi Rafini, président du Conseil National du Dialogue Politique (CNDP), a présidé, vendredi 5 avril dernier, une session extraordinaire dudit Conseil. Cette session a été convoquée à la demande du groupe des partis non affiliés, qui fait suite à celle écrite et motivée, d'un des trois (3) groupes des partis politiques reconnus. L'ordre du jour comprenait notamment l'adoption du compte rend...

Investiture de SE. Macky Sall, Président réélu de la République du Sénégal : Le Chef de l'Etat, SEM Issoufou Mahamadou, …

Investiture de SE. Macky Sall, Président réélu de la République du Sénégal : Le Chef de l'Etat, SEM Issoufou Mahamadou, y a pris part

Le Président de la République, Chef de l'État SEM Issoufou Mahamadou a regagné Niamey, hier soir, de retour de Dakar au Sénégal où il a participé, le mardi 2 Avril, à l'investiture du Président Macky Sall réélu pour un second mandat. Le Président Issoufou Mahamadou a pris part à cette cérémonie aux côtés de plusieurs de ses pairs africains. En marge de ce déplacement, le Chef de l'État a eu des entretiens avec plusieurs personnalités.C'...

Cérémonie d'investiture du président élu du Sénégal, SEM Macky Sall : Le Chef de l'Etat a quitté Niamey, hier, pour la c…

Cérémonie d'investiture du président élu du Sénégal, SEM Macky Sall : Le Chef de l'Etat a quitté Niamey, hier, pour la capitale sénégalaise

Le Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou, a quitté Niamey, hier après-midi, à destination de Dakar au Sénégal où il participe le 2 avril à la cérémonie d'investiture du président élu, Son Excellence Monsieur Macky Sall.A son départ à l'Aéroport international Diori Hamani de Niamey, le Chef de l'Etat a été salué par les présidents des Institutions de la République, les membres du gouvernem...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Tresses traditionnelles nigériennes : Derrière la …

Tresses traditionnelles nigériennes : Derrière la beauté, se cache toute une symbolique

Au-delà de la beauté artistique et visuelle, la tresse symbolise une forme d'expression po...

jeudi 18 avril 2019

Tresse traditionnelle

Tresse traditionnelle

La tresse traditionnelle a longtemps été un des métiers les plus reconnus à la femme nigér...

jeudi 18 avril 2019

Santé et sécurité au travail : Peu d'importance ac…

Santé et sécurité au travail : Peu d'importance accordée à la question

La problématique traite de la protection des travailleurs contre les maladies, les acciden...

jeudi 4 avril 2019

L'air du temps

Endiguer le banditisme urbain

Endiguer le banditisme urbain

Il y a environ une semaine, la Police Nationale a une fois de plus mis hors d'état de nuir...

jeudi 18 avril 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.