Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

A l'Assemblée nationale : Adoption du projet de loi portant prorogation de l'état d'urgence dans les régions de Diffa, de Tillabéri et de Tahoua pour 90 jours


assembleeLes travaux en séance plénière de la deuxième session ordinaire au titre de l'année 2018, dite session budgétaire de l'Assemble nationale se poursuivent à l'hémicycle. Au cours de la séance d'hier, les députés ont examiné et voté le projet de loi portant prorogation de l'état d'urgence dans la région de Diffa par 106 voix favorables, 0 contre, 0 abstention et celui portant prorogation de l'état d'urgence dans la région de Tillabéri et de Tahoua par 112 voix favorables, 0 contre et 0 abstention. Ces travaux ont été présidés par le premier Vice président de l'Assemblée nationale, M. Iro Sani.
A l'ouverture de la séance, la plénière a d'abord examiné et adopté le du projet de compte rendu sommaire de la séance plénière du mardi 10 décembre dernier. Les députés ont examiné et voté le projet de loi portant prorogation de l'état d'urgence dans la région de Diffa pour une période de trois mois allant de la période du 18 décembre 2018 au 17 mars 2019, conformément à la requête du Gouvernement. Peu après, ils ont fait le même exercice concernant le projet de loi portant prorogation de l'état d'urgence dans la région de Tillabéri (départements de Ouallam, Ayerou, Bankilaré, Abala, Banibangou, Say, Torodi et de Téra) et celle de Tahoua (département de Tassara et de Tillia). Tout comme le premier, pour une même période, allant du 18 décembre 2018 au 17 mars 2019 inclus.
L'objectif final de l'état d'urgence est la préservation de la sécurité publique dans la zone concernée. C'est pourquoi, en cas de nécessité, le Gouvernement procède régulièrement à sa prorogation tous les trois mois. Peu avant l'adoption de ces deux textes, les députés ont suivi la lecture de ces projets de loi, puis s'en est suivi le débat à l'issu duquel les présidents des groupes parlementaires ont tous appelé les membres de leurs groupes à voter en faveur de ces deux textes. En effet, ont-ils estimé, au vu de la récurrence et la persistance de l'insécurité et pour un souci du retour définitif de la paix, il est nécessaire d'accorder au gouvernement cette possibilité pour mieux gérer la situation. Par ailleurs, les députés ont salué et encouragé les efforts inlassables que déploie le gouvernement pour endiguer le phénomène, avant de l'inviter à agir davantage notamment au niveau des services sociaux de base, voire des soutiens spéciaux dans ces zones.
Après l'adoption de ces deux textes, le commissaire du Gouvernement, le ministre chargé des Relations avec les Institutions, M. Barkaï Issouf, a salué les parlementaires pour ce soutien apporté au Gouvernent à travers ce vote unanime. Pour ce qui est des inquiétudes soulevées par les députés, il a rassuré les élus que les Conseils régionaux de sécurité continueront à œuvrer pour faire face aux menaces. Par ailleurs, il a souligné que des progrès ont été enregistrés dans cette lutte car les ennemis n'attaquent plus frontalement nos Forces de Défense et de Sécurité. « Cela voudrait dire que leur capacité de nuisance est réduite. Ils opèrent à travers des actions isolées notamment les embuscades ou enlèvement des innocents » a-t-il dit.
Peu avant la levée de la séance, la Secrétaire parlementaire, Mme Amina Laouali Saminou a, au nom de ses homologues, lu deux déclarations relativement à l'interpellation du Premier ministre représenté par le ministre de la Défense nationale, M. Kalla Moutari sur la situation sécuritaire et celle du ministre des Domaines, de l'Urbanisme et du Logement, M. maman Wazir. Les travaux reprendront vendredi 14 décembre, toutefois, deux journées parlementaires sont prévues ce jeudi. (Lire ci-dessous la déclaration suite à l'interpellation du ministre de la Défense nationale).

Mamane Abdoulaye(onep)

Déclaration de l'Assemblée nationale suite à l'interpellation du ministre de la Défense Nationale
En sa séance plénière du samedi 8 décembre 2018, l'Assemblée nationale a entendu le Ministre de la Défense nationale répondant à une interpellation d'un groupe de députés sur la situation sécuritaire et humanitaire très préoccupante dans la région de Diffa. Cette interpellation est faite conformément aux dispositions de l'article 117, alinéa 1er du Règlement intérieur de l'Assemblée nationale.
Le Commissaire du Gouvernement, en sa double qualité de Ministre de la Défense nationale et représentant de son homologue de l'Action Humanitaire et de la Gestion des Catastrophes, empêché, a répondu aux questions articulées autour des points suivants :
• La persistance des attaques et des enlèvements en dépit des efforts consentis par l'État ;
• Les dispositions prises pour retrouver et ramener les 39 femmes et filles de N'Guéléwa ainsi que les 15 jeunes filles enlevées près de Toumour ;
• Les mesures à prendre pour atténuer certains effets négatifs dus à l'état d'urgence, notamment du point de vue économique et des violations des droits humains ;
• Les mesures que le Gouvernement compte prendre pour venir en aide aux populations victimes d'inondations ;
. Les dispositions envisagées par le Gouvernement pour trouver de solutions durables à la récurrence des inondations dues au débordement des eaux de la Komadougou.
Après les réponses apportées par le Ministre et le débat qui s'en est suivi, l'Assemblée nationale est convaincue que la sécurité dans la région de Diffa passe inéluctablement par des actions concertées entre le Gouvernement et les partenaires multilatéraux, d'une part, et la forte implication des populations locales qui ne peut être obtenue qu'à travers la mise en œuvre d'une vraie stratégie de communication en vue d'une franche collaboration avec les Forces de Défense et de Sécurité (FDS), d'autre part.
À l'issue du débat et des éclaircissements complémentaires fournis par le Ministre, il est apparu clairement que malgré :
• les énormes moyens déployés par l'État au titre de la sécurité, beaucoup d'efforts restent à fournir pour endiguer l'insécurité dans la région de Diffa ;
• la présence constante des Forces de Défense et de Sécurité et des forces amies dans la région, des attaques terroristes et des enlèvements des personnes contre rançon sont enregistrés ;
• les dispositions préventives prises, des inondations provoquées par les eaux de la Komadougou sont récurrentes, aggravant ainsi la situation humanitaire déjà précaire dans la région.
Aussi, préoccupée par la persistance des attaques et des enlèvements tous azimuts des femmes et enfants en dépit des efforts consentis par l'État, l'Assemblée nationale estime-t-elle qu'une nouvelle dynamique doit être impulsée afin que la sécurité règne partout au Niger, et particulièrement, dans la région de Diffa dont il est question ici.
Au regard de tout ce qui précède, l'Assemblée Nationale
Recommande au gouvernement de :
* Élaborer et mettre en œuvre une vraie stratégie de communication ayant pour objet d'amener les populations à améliorer leur collaboration avec les FDS pour mieux assurer leur défense et leur sécurité ;
* Prendre les dispositions adéquates pour mettre un terme aux attaques terroristes et aux enlèvements des paisibles citoyens ;
* Prendre des dispositions diligentes et idoines pour ramener toutes les personnes enlevées à N'Guéléwa et à Toumour ;
* Prendre des mesures appropriées en vue de mettre fin non seulement aux violations des droits humains dans les zones en proie à l'insécurité, mais aussi alléger les souffrances des populations sur le plan économique ;
. Prendre, en toute urgence, des dispositions utiles pour aider les populations victimes d'inondations partout dans la région ;
* Créer un cadre de concertation inclusif regroupant les élus nationaux et locaux, les administrateurs, la chefferie traditionnelle, les leaders d'opinion et religieux, les organisations de la société civile et les FDS;
* Reprendre les travaux de construction de la route Diffa – frontière Tchad (route du pétrole) en vue notamment d'accroître l'emploi des jeunes de la région ;
* Redynamiser les comités de paix à tous les niveaux ;
* Procéder à l'évaluation de l'état d'urgence sur le plan économique et social en vue d'atténuer les effets induits par son application ;
* Trouver des solutions durables pour prévenir des inondations causées de façon récurrente par le débordement des eaux de la Komadougou ;
* Superviser et coordonner les activités des humanitaires dans la région de Diffa.
Fait à Niamey
12 décembre 2018

Politique

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 15 FEVRIER 2019

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 15 FEVRIER 2019

      Le Conseil des Ministres s'est réuni ce jour, vendredi 15 février 2019, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République, Président du Conseil des Ministres. Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :I. AU TITRE DU MINISTERE DE L'INTERIEUR, DE LA SECURITE PUBLIQUE, DE LA ...

Le Président de la République, SE Issoufou Mahamadou, procède à la pose de la première pierre du nouvel immeuble du Mini…

Le Président de la République, SE Issoufou Mahamadou, procède à la pose de la première pierre du nouvel immeuble du Ministère des Finances : Un joyau pour l'institution et la modernisation de la Capitale

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou, a procédé hier matin à Niamey, à la pose de la première pierre du nouvel immeuble du Ministère des Finances. Ce building de grand standing au cœur de Niamey, d'un coût global de 25 Milliards de FCFA et de 22 700m² de superficie sera construit sur fonds propres de l'Etat avec l'expertise de la Société turque SUMMA. L'ouvrage entre dans le cadre de la modernisation de n...

Fin de la visite du président de l'Assemblée Nationale à Genève (Suisse) et à Rabat (Maroc) : SEM. Ousseini Tinni a rega…

Fin de la visite du président de l'Assemblée Nationale à Genève (Suisse) et à Rabat (Maroc) : SEM. Ousseini Tinni a regagné Niamey, hier, en début de matinée

Le président de l'Assemblée Nationale, SEM Ousseini Tinni, a regagné Niamey en début de matinée du mercredi 13 février 2019, de retour de Genève, en Suisse, où il a pris part activement aux travaux de la première réunion préparatoire de la 5ème conférence des présidents des parlements de l'Union Interparlementaire (UIP) et pour une visite de travail au parlement Marocain à Rabat du 03 au 12 février 2019.A sa descente d'avion à l'aéropor...

Assemblée nationale/Commission des Affaires Etrangères et de la Coopération : Séance de travail avec l'ambassadeur de la…

Assemblée nationale/Commission des Affaires Etrangères et de la Coopération : Séance de travail avec l'ambassadeur de la République de Turquie au Niger

Les députés membres de la Commission des Affaires Etrangères et de la Coopération de l'Assemblée nationale ont tenu, vendredi dernier dans la salle de réunion de ladite commission, une séance de travail avec l'ambassadeur de la République de Turquie au Niger, SE. Mustafa Turker Ari. L'objectif de cette rencontre dirigée par M. Bachir Abdoul Aziz Sidi, président de la Commission, est de discuter sur la coopération, le renforcement de rel...

Fin du 32ème Sommet des Chefs d'Etat et de Gouvernement de l'Union africaine (UA), à Addis-Abeba (Ethiopie) : Le Préside…

Fin du 32ème Sommet des Chefs d'Etat et de Gouvernement de l'Union africaine (UA), à Addis-Abeba (Ethiopie) : Le Président Issoufou Mahamadou, vice-président de l'UA pour la zone Afrique de l'Ouest

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, a regagné Niamey, hier dans l'après-midi, de retour d'Addis-Abeba, en Ethiopie, où il a pris une part active aux travaux du 32ème Sommet des Chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union Africaine. Si ce 32ème Sommet de l'Union Africaine a été marqué par la désignation du Président égyptien, SE. Abdel Fattah Al-Sissi, pour assurer la présidence en exercice de l'Union, ...

Lancement du Programme de promotion d'une alternance démocratique pacifique : Pour une alternance démocratique paisible …

Lancement du Programme de promotion d'une alternance démocratique pacifique : Pour une alternance démocratique paisible et crédible

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), en collaboration avec USAID (Agence Américaine pour le Développement International), NDI (Institut National Démocratique) et IFES (Fondation Internationale pour les Systèmes Electoraux), a procédé, hier à Niamey, au lancement du Programme « Promouvoir une alternance démocratique pacifique à travers des élections libres, transparentes et inclusives ». La cérémonie s'est déroulée en ...

32ème session du Sommet des Chefs d'État et de Gouvernement de l'Union Africaine, à Addis Abeba (Ethiopie) : Examen des …

32ème session du Sommet des Chefs d'État et de Gouvernement de l'Union Africaine, à Addis Abeba (Ethiopie) : Examen des réformes de l'UA et de plusieurs dossiers stratégiques

      Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, prend part aux travaux de la 32ème session du sommet des Chefs d'État et de Gouvernement de l'Union Africaine, ouverts hier dimanche 10 février 2019, à Addis Abeba Ethiopie. Cette rencontre s'est penchée sur les réformes de l'institution continentale, ainsi que sur l'examen et l'adoption de plusieurs rapports thématiques sur des dossiers stra...

Présentation du Rapport sur l'état des négociations de la ZLECAf soumis à la 32ème : Session ordinaire des Chefs d'Etat …

Présentation du Rapport sur l'état des négociations de la ZLECAf soumis à la 32ème : Session ordinaire des Chefs d'Etat et de Gouvernement de la Conférence de l'Union Africaine

      « Nous avons maintenant atteint un point décisif dans le processus de réalisation de notre vision d'un marché commun africain. Nous sommes en passe d'entrer dans la phase opérationnelle de ce processus » déclare SE. Issoufou Mahamadou, Champion de l'UA pour la ZLECAf.Excellence Monsieur Paul Kagame, Président en exercice de l'union Africaine,Excellences Mesdames et Messieurs les chefs d'Etats et de Gouvernements,...

Allocution du Président de la République, Chef de l'Etat, à la Réunion des dirigeants africains : investir dans la santé…

Allocution du Président de la République, Chef de l'Etat, à la Réunion des dirigeants africains : investir dans la santé : «Investir dans la santé c'est assurer le bien-être des populations, c'est lutter contre la pauvreté et réduire les inégalités»,

      « Excellence Paul Kagamé, Président en exercice de l'Union AfricaineExcellence Mesdames et Messieurs les Chefs d'Etat et de Gouvernement,Monsieur le Secrétaire Général des Nations UniesMonsieur le Président de la Commission de l'Union AfricaineMesdames et Messieurs,Permettez-moi de remercier la Présidente de la République d'Ethiopie et le Gouvernement Ethiopien pour l'Excellente hospitalité qui nous offerte.C'est...

Le Président de la République procède au lancement des travaux d'aménagement de la Corniche Yantala et des berges du Fle…

Le Président de la République procède au lancement des travaux d'aménagement de la Corniche Yantala et des berges du Fleuve : Faire de Niamey une ville coquette et moderne

Le Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, a procédé, dans la matinée d'hier, au lancement officiel des travaux d'aménagement de la Corniche Yantala. Ce projet constitue un des projets phares du Programme de la Renaissance et propose une vision d'avenir durable étroitement tournée vers la jeunesse de notre pays. Aussi, il permettra aux générations futures nigériennes de disposer d'infrastructures et d'équipements modernes a...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Département de Magaria : La préservation de l'envi…

Département de Magaria : La préservation de l'environnement gage de développement durable

Avec une superficie de 7 903 km2, Magaria est l'un des départements les plus riches en mat...

vendredi 15 février 2019

"La sécurité est aujourd'hui garantie dans le…

"La sécurité est aujourd'hui garantie dans le département", affirme le préfet : M. le préfet, pouvez-vous nous faire succinctement la présentation de votre entité administrative ?

Nous vous remercions de l'intérêt que vous accordez à notre département à savoir le départ...

vendredi 15 février 2019

Le numérique au Niger : Promouvoir le numérique et…

Le numérique au Niger : Promouvoir le numérique et accélérer le progrès social

Certes le fossé qui existe entre les pays dits développés et ceux du tiers monde est grand...

mardi 12 février 2019

L'air du temps

Saint Valentin : au cœur de l'espièglerie juvénile

Saint Valentin : au cœur de l'espièglerie juvénile

Hier, jeudi 14 février 2019, les jeunes ont célébré la fête de la Saint-Valentin dédiée au...

vendredi 15 février 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.