Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

L'air du temps



assane-soumanaMoins d'une semaine après l'entrée en vigueur, à partir du 1er octobre 2018, de la décision décret imposant l'obligation du port de la ceinture pour les automobilistes et du casque pour les conducteurs des engins à deux roues, les constats sont hélas mitigés.
Il est vrai que, dès le premier jour de l'entrée en vigueur de cette nouvelle loi, comme par un coup de baguette magique, tout le monde a fait l'effort de s'y conformer. C'est surtout le cas chez les automobilistes qui se sont très vite accommodés de la ceinture de sécurité. Dans un article constat que nous avions publié à cette occasion, nous étions très enthousiaste de voir cet élan de départ se maintenir dans la durée. Aussi, avions-nous pensé qu'il y avait là matière à pavoiser et à crier victoire, tout en saluant au passage la bonne disposition des uns et des autres à s'ouvrir au changement de comportement tant attendu d'eux. Un espoir qui, hélas, se dissipa tel un feu de paille !
En effet, force est de constater que, après seulement quelques jours, cette ferveur de départ s'estompe à petit feu. C'est surtout le cas pour le port du casque où les conducteurs des deux roues semblent faire de la résistance. Fidèles à leur habitude, ces derniers ne cachent pas leur ambition de braver la loi en continuant à flâner dans les rues de la capitale à tête découverte, sous le nez et la barbe des policiers.
Ainsi, on les voit toujours se faufilant au niveau des carrefours entre les files de véhicules, souvent en leur brulant carrément priorité au risque de se faire renverser, l'objectif étant d'échapper à la vigilance des agents en faction non loin de là. Et dans certains cas, le spectacle du jeu du chat et de la souris auquel l'on assiste entre les conducteurs des deux roues et les agents de la circulation routière n'a rien de très plaisant à voir. Comme si le casque est si lourd à porter, comme s'il ne s'agit pas de leur propre sécurité, les motocyclistes se plaisent dans ce jeu qui consiste à emprunter des chemins tortueux, ou simplement à narguer les agents en refusant d'obtempérer à leurs coups de sifflet.
C'est le cas de leur rappeler que le motif réel de l'initiative de cette mesure, c'est justement de les protéger eux-mêmes contre les risques des traumatismes crâniens, surtout que les motos sont impliquées, de façon quasi-quotidienne, dans des accidents graves à Niamey.
Toujours est-il qu'il revient aux agents de se faire respecter en sévissant avec fermeté et sans faiblesse dans l'application des dispositions édictées par la loi. En un mot, il faudra que force reste à la loi.
Assane Soumana(onep)

Publié dans L'air du temps
Écrit par
En savoir plus...

Politique

Fin du 11ème sommet extraordinaire des Chefs d'Etat et gouvernement de l'UA à Addis-Abeba (Ethiopie) : Le Chef de l'Etat…

Fin du 11ème sommet extraordinaire des Chefs d'Etat et gouvernement de l'UA à Addis-Abeba (Ethiopie) : Le Chef de l'Etat a regagné Niamey, hier dans l'après-midi

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou a regagné Niamey, hier après midi, en provenance d'Addis-Abeba en Ethiopie où il a pris part, le samedi 17 novembre dernier, aux travaux du 11ème sommet extraordinaire des Chefs d'Etat et de Gouvernement de l'Union Africaine. Peu avant de quitter la capitale éthiopienne, le Chef de l'Etat a procédé hier matin, en présence de son homologue de la République Fédérale et ...

11ème sommet extraordinaire des Chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union Africaine à Addis-Abeba (Ethiopie) : Le Niger…

11ème sommet extraordinaire des Chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union Africaine à Addis-Abeba (Ethiopie) : Le Niger approuve les propositions des réformes de la Commission de l'UA

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou a pris part, le samedi 17 novembre dernier, au 11ème sommet extraordinaire des Chefs d'Etat et de gouvernements des pays membres de l'Union Africaine. Ce sommet extraordinaire a porté sur la réforme institutionnelle visant à donner plus d'efficacité à l'action de l'organisation. Le Niger a approuvé les propositions faites par la Commission, notamment la structure et l...

Allocution du Président de la République, au 11ème sommet extraordinaire de l'UA

Allocution du Président de la République, au 11ème sommet extraordinaire de l'UA

«Toutes ces réformes doivent concourir à faire de notre organisation et de sa Commission, des structures dynamiques, performantes et orientées vers les résultats» déclare SE. Issoufou MahamadouAprès l'ouverture du 11ème sommet extraordinaire des Chefs d'Etat et de gouvernements, les travaux se sont poursuivis à huit-clos. Au cours, de cette réunion à huis clos, le Président de la République, SE. Issoufou Mahamadou a prononcé une importa...

Conférence de presse du Président de la CENI : Me Souna Issaka, rassure les parties prenantes de la détermination de la …

Conférence de presse du Président de la CENI : Me Souna Issaka, rassure les parties prenantes de la détermination de la CENI à conduire un processus électoral transparent, crédible et honnête

Le président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Me Souna Issaka a animé, le vendredi 16 novembre dernier, une conférence de presse à Niamey. Lors de ces échanges avec les journalistes aussi bien de la presse nationale, qu'internationale, le président de la CENI est revenu sur le démarrage et la mise en œuvre du processus électoral, l'élaboration du fichier électoral biométrique, et sur le recrutement de l'opérate...

Au Conseil des ministres : Examen et adoption de plusieurs projets de textes

Au Conseil des ministres : Examen et adoption de plusieurs projets de textes

Le Conseil des ministres s'est réuni, hier jeudi 15 novembre 2018, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République, Président du Conseil des ministres.Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :I AU TITRE DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE.Le Conseil des ministres a examiné et adopté le projet de...

Ouverture de la 2ème session ordinaire du Parlement de la CEDEAO : S.E Ousseini Tinni met en exergue les défis qui se po…

Ouverture de la 2ème session ordinaire du Parlement de la CEDEAO : S.E Ousseini Tinni met en exergue les défis qui se posent à l'institution

Le président de l'Assemblée nationale, S.E Ousseini Tinni, a participé, hier au siège du Parlement de la CEDEAO, à Abuja, à l'ouverture de la 2ème session ordinaire dite session budgétaire de cette institution parlementaire sous régionale. Dans l'allocution qu'il a prononcée à cette occasion, le Président de l'Assemblée nationale a mis en exergue les multiples initiatives enclenchées par le Parlement de la CEDEAO, ainsi les excellentes ...

Fin de la mission du Président de la République en France et en Italie : Le Chef de l'Etat a regagné Niamey, hier, en fi…

Fin de la mission du Président de la République en France et en Italie : Le Chef de l'Etat a regagné Niamey, hier, en fin d'après-midi

Le Président de la République, Chef de l'Etat SE. Issoufou Mahamadou a regagné Niamey, hier en début de soirée, en provenance d'Italie où il a pris part à la Conférence internationale sur la Libye qui s'est tenue le mardi 13 novembre dernier à Palerme. Avant l'Italie, le Chef de l'Etat était à Paris en France où, il a, aux côtés d'une soixantaine de Chefs d'Etat et de Gouvernement, assisté aux cérémonies commémoratives du centainaire de...

Conférence Internationale sur la Libye, à Palerme (Italie) : Le Président Issoufou Mahamadou propose la tenue d'une conf…

Conférence Internationale sur la Libye, à Palerme (Italie) : Le Président Issoufou Mahamadou propose la tenue d'une conférence nationale de réconciliation en Libye

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a pris part hier mardi 13 novembre 2018, à Palerme en Italie, à la Conférence Internationale sur la Libye. Au cours de cette rencontre, le Chef de l'Etat a notamment proposé la tenue d'une "conférence nationale de réconciliation sur un ordre du jour minutieusement préparé." Dans un discours devant les participants à cette rencontre, le Président Issoufou Mahamadou a ...

Discours du Président de la République à la Conférence internationale de Palerme (Italie) sur la Libye : «Les peuples du…

Discours du Président de la République à la Conférence internationale de Palerme (Italie) sur la Libye : «Les peuples du Sahel, en particulier ceux des pays du G5 Sahel, veulent la fin du chaos libyen», déclare SEM. Issoufou Mahamadou

« Mesdames et Messieurs,Je voudrais saisir cette occasion pour remercier, au nom de la délégation qui m'accompagne et au mien propre, Son Excellence le Premier Ministre Giuseppe Conte, le Gouvernement et le peuple Italiens pour l'accueil chaleureux qui nous a été réservé et pour toutes les dispositions prises pour rendre notre séjour agréable dans cette ville de Palerme. Permettez-moi également de le féliciter pour avoir pris l'initiati...

Le Chef de l'Etat au 1er Forum de Paris pour la Paix : Le Président Issoufou plaide pour plus de solidarité internationa…

Le Chef de l'Etat au 1er Forum de Paris pour la Paix : Le Président Issoufou plaide pour plus de solidarité internationale dans le financement de la force conjointe du G5 Sahel

Quelque 70 Chefs d'Etat et de Gouvernement, dont le Président Issoufou Mahamadou ainsi que les dirigeants des Organisations Internationales ont participé le dimanche 11 novembre 2018, au premier Forum de la Paix à la Grande Halle de La Villette (XIXe arrondissement de Paris). Ce forum, organisé à l'initiative de la France, à l'occasion de la commémoration du centenaire de l'Armistice de la Première Guerre Mondiale, a été axé sur la paix...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Ingall : Entre cauchemars de la route et ambiances…

Ingall : Entre cauchemars de la route et ambiances de la Cure salée

Dans le langage des routiers nigériens, l'expression ''éviter les nids de poule'' est bien...

vendredi 26 octobre 2018

Yashi à Ingall : Une pratique ancestrale qui perdu…

Yashi à Ingall : Une pratique ancestrale qui perdure encore !

7 heures le matin au quartier Aghafey de Ingall. Les visiteurs sont curieux d'assister à u...

vendredi 26 octobre 2018

La Cure salée : Un véritable espace marchand aussi

La Cure salée : Un véritable espace marchand aussi

La Cure Salée ne se limite pas seulement à la jouissance culturelle des communautés nomade...

vendredi 26 octobre 2018

L'air du temps

Grosse arnaque à Niamey

Grosse arnaque à Niamey

Des centaines de millions envolées dans la nature dans le ciel gris de Niamey, plusieurs c...

vendredi 16 novembre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.