Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Tinni Abdou


prn-1Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM Issoufou Mahamadou, Président en exercice du G5 Sahel a effectué, hier lundi 5 mars 2018, une visite de travail et d'amitié de quelques heures à Ouagadougou, au Burkina Faso. Cette visite intervient après les attentats terroristes survenus le 2 mars 2018 contre l'Etat-major des armées du Burkina Faso et l'Ambassade de Franceprn-2. ......Pour lire la suite abonnez- vous


marcheLes partis membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) et de l'Alliance pour la République (APR) ont organisé hier à Niamey et à l'intérieur du pays, une gigantesque marche qui a débuté de la place Toumo pour finir à la place de la concertation où un meeting géant a eu lieu. Cette manifestation est une réponse à la société civile et à l'opposition politique qui persistent à organisermarche-2 des manifestations de rue contre la loi des finances 2018. La majorité présidentielle veut à partir de cette mobilisation monter aux Nigériens et à la communauté internationale que le peuple nigérien ne voit aucun péché si grave de cette loi des Finances. ......Pour lire la suite abonnez- vous


prn-1Le Président de la République, Chef de l'Etat SE. Issoufou Mahamadou, a regagné Niamey hier après midi, de retour d'Abuja au Nigeria où il a pris part à la Conférence internationale sur le Lac Tchad. A son arrivée à Niamey, le président Issoufou a été accueilli au pied de la passerelle par le Premier ministre, Chef du gouvernement SE. Brigi Rafini. Après les honneurs militaires, le Chef de l'Etat a été salué par les présidents des Institutions de la République, les membres du gouvernement et ceux du corps diplomatique ainsi que plusieurs personnalités civiles et militaires.
A Abuja, le Président de la République SE. Issoufou Mahamadou a reçu une visite de courtoisie de son homologue SE. Muhammadu Buhari, Président de la République Fédérale du Nigeria.
Onep


Ministre-Katamb-livrant-la-substance-de-la-Dcl-dAbujaSC 3963Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, président en exercice de la Conférence des Chef d'Etat et de gouvernement des pays membres de la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT), a présidé, mercredi dernier à Abuja (République fédérale du Nigeria), une Conférence de haut niveau sur le Lac Tchad. Organisée par le Nigeria (à travers le ministère fédéral des ressources en eau) en collaboration avec la CBLT, l'Unesco, cette réunion de haut niveau a enregistré la présence des présidents Muhammadu Buhari, hôte de la conférence, Idriss Déby Itno du Tchad, Ali Bongo Ondingba du Gabon, Faustin Toardera de Centrafrique, Filhomé Nyang Premier ministre du Cameroun représentant le président Paul Biya. A l'issue des travaux, les Chefs d'Etats ont rendu public, la Déclaration d'Abuja, qui a été lue par le ministre nigérien de l'Hydraulique et de l'Assainissement, Pr Issoufou Katambé. (Lire çi-dessous l'intégralité de la Déclaration d'Abuja)

« CONSIDERANT QUE le Sahel est confronté à la variabilité climatique au cours des cinquante dernières années de l'histoire du continent africain;
CONSIDERANT QUE la variabilité climatique au Sahel constitue un .phénomène associé à la variabilité et au changement climatique ;
CONSIDERANT QUE Sa variabilité climatique engendre progressivement l'assèchement du Lac Tchad et la détérioration de son écosystème ;
CONSIDERANT QUE les effets néfastes du changement climatique et les modifications écologiques engendrées par la sécheresse, la désertification, la dégradation des terres et l'insécurité alimentaire impactent négativement sur la stabilité du Sahel, de l'Afrique de l'Ouest et de la région du Lac Tchad ;
CONSTATANT QUE la migration vers le sud sur le continent africain est causée essentiellement par Sa perte des moyens d'existence, l'insécurité et la pauvreté au Sahel, en Afrique de l'Ouest et dans la région du Lac Tchad, pouvant ainsi impacter négativement sur la stabilité de la région de l'Afrique centrale à long terme ;
CONSTATANT QUE la décision n° 3 du 8ème Sommet Ordinaire des Chefs d'Etat et de Gouvernement des pays membres de la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT) tenu les 21-23 mars 1994, a consacré le lancement de la campagne internationale sur la sauvegarde du Lac Tchad ;
CONSTATANT AVEC SATISFACTION la préoccupation et la solidarité exprimées par l'UNESCO, les Chefs d'Etat et de Gouvernement des pays membres de la CBLT et de la Commission Internationale du Bassin du Congo-Oubangui-Sangha (CICOS), l'Union Africaine, la Communauté de l'Afrique de l'Est (CAE), la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique Centrale (CEEAC), à travers leur participation à la Conférence Internationale sur le Lac Tchad sous le thème : « Sauver le Lac Tchad afin de régénérer l'Ecosystème de son Bassin pour un Développement, une Sécurité et des Moyens d'Existence Durables » ;
ENTERINENT les Conclusions de la Conférence Internationale sur le Lac Tchad.
DECLARE PAR CONSEQUENT CE QUI SUIT:
1. Les Chefs d'Etat et de Gouvernement, réunis le 28 février 2018 à Abuja en République Fédérale du Nigeria dans le cadre de la Conférence Internationale sur le Lac Tchad, réaffirment leur engagement à collaborer afin de sauver le Lac Tchad et de régénérer l'écosystème de son bassin pour un développement, une sécurité et des moyens d'existence durables ;
2. Les Chefs d'Etat et de Gouvernement des Etats membres du bassin du Congo approuvent le Projet de Transfert des Eaux Interbassins (PTEIB) comme étant un projet du genre partenariat gagnant-gagnant aussi bien pour le bassin du Congo que pour celui du Lac Tchad;
3. Les Chefs d'Etat et de Gouvernement des pays membres de la CBLT et de la CICOS approuvent et s'engagent à réaliser le projet de transfert des eaux interbassins (PTEIB) tout en produisant de l'énergie hydro-électrique, mettant en place des infrastructures routières et fluviales, promouvant l'irrigation pour le développement durable de la région, l'intégration économique, la paix et la sécurité en Afrique centrale et de l'Ouest mais aussi au Sahel en particulier et sur le continent de manière générale.
4. Les Chefs d'Etat et de Gouvernement des pays membres de la CBLT et de la CICOS s'engagent à participer aux missions conjointes de plaidoyer et aux conférences de mobilisation des donateurs en vue de la mise en œuvre effective des projets prévus dans le cadre du PTEIB;
5. Les Chefs d'Etat et de Gouvernement des pays membres de la CBLT et de la CICOS s'engagent à faciliter les études et la mise en œuvre du projet;
6. L'Union Africaine accepte de considérer la question du Lac Tchad comme étant une préoccupation non seulement régionale mais aussi africaine, et de l'insérer dans son agenda ;
7. L'Union Africaine approuve le Projet de Transfert Des Eaux Interbassins (PTEIB) comme étant un projet panafricain visant à restaurer le Lac Tchad pour un développement, une sécurité et une paix durables dans la région ;
8. Les Partenaires Techniques et Financiers ainsi que les donateurs internationaux conviennent d'accompagner l'initiative du Bassin du Lac Tchad à travers le financement des projets et programmes de développement de la CBLT ;
9. La Banque Africaine de Développement (BAD) est appelée à mettre sur pied un "Fonds pour le Lac Tchad" de 50 milliards $ US qui sera abondé par les participations des pays africains et les donations des partenaires au développement de l'Afrique devant servir à financer les projets d'infrastructure du Lac Tchad et autres projets panafricains d'infrastructure et d'ingénierie.

Onep


De-g--d-Prsidents-Ali-Issoufou-Buhari-Dby-Toadera-et-PM-CamerounLe Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, président en exercice de la Conférence des Chef d'Etat et de gouvernement des pays membres de la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT), a présidé hier matin à Abuja (République fédérale du Nigeria), l'ouverture d'une session de haut niveau sur le Lac Tchad. Organisé par le Nigeria (à travers le ministère fédéral des ressources en eau) en collaboration avec la CBLT, l'Unesco, cette réunion de haut niveau a enregistré la présence des présidents Muhammadu Buhari, hôte de la conférence, Idriss Déby Itno du Tchad, Ali Bongo Ondingba du Gabon, Faustin Toardera de Centrafrique, Filhomé Nyang Premier ministre du Cameroun représentant le président Biya. Outre les délégations des pays de la zone, l'on notait également la présence des délégations de haut niveau venues des pays africains comme l'Angola, le Soudan, l'Algérie, l'Egypte, le Maroc, la Libye ainsi que celles de pays des autres continents notamment les Etats Unis, la Grande Bretagne, la Chine, le Canada, la Hollande et celles des organisations internationales notamment l'ONU, l'UNESCO, l'Union africaine, l'Union européenne, la Banque mondiale, la Banque Islamique de développement, etc. Cette conférence se veut comme celle de l'espoir et de l'action pour restaurer l'écosystème du Bassin du Lac Tchad. Elle a été sanctionnée par l'adoption par les chefs d'Etat, d'une déclaration dite "Déclaration d'Abuja". Cette déclaration présentée en 9 points essentiels consacre une volonté politique des Chefs d'Etats de la CBLT et ceux de l'Afrique Centrale et de l'Est à travailler ensemble pour restaurer le bassin du Lac Tchad. Parmi les mesures phares envisagées par la Déclaration d'Abuja figure l'ambitieux programme de transfert des eaux interbassin et l'instruction donnée à la Banque Africaine de Développement (BAD) de mettre en place le Fonds Lac Tchad de 50 milliards de dollars américains qui sera alimenté par les contributions des Etats et les donations des partenaires. ......Pour lire la suite abonnez- vous


prn-1Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, se trouve depuis hier à Abuja, au Nigeria, où il prend part à la Conférence internationale sur le Transfert de l'eau de l'Oubangui Chari vers le Lac Tchad, suivie de la Conférence des Chefs d'Etat des pays membres de la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT), prévue du 28 février au 1er mars 2018.
A son départ de Niamey, le Chef de l'Etat a été salué par les présidents des institutions de la République, les membres du gouvernement et ceux du corps diplomatique ainsi que plusieurs personnalités civiles et militaires avant d'être accompagné au pied de la passerelle par le Premier ministre, Chef du gouvernement M. Brigi Rafini.
Le Chef de l'Etat est accompagné dans ce déplacement de M. Mahamadou Ouhoumoudou, ministre Directeur de cabinet du Président de la République ; M. Issoufou Katambé, ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement, et M. Almoustapha Garba, ministre de l'Environnement et du Développement Durable.

Onep


conseilLe Conseil des ministres s'est réuni, hier lundi 26 février 2018, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, sous la présidence de SE. Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République, Président du Conseil des Ministres. Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :

I. AU TITRE DU MINISTERE DE L'INTERIEUR, DE LA SECURITE PUBLIQUE, DE LA DECENTRALISATION ET DES AFFAIRES COUTUMIERES ET RELIGIEUSES ET DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES, DE LA COOPERATION, DE L'INTEGRATION AFRICAINE ET DES NIGERIENS A L'EXTERIEUR.

Le Conseil des ministres a examiné et adopté les projets de textes ci-après :
1.1. Projet de loi portant ratification de l'ordonnance n° 2017-11 du 12 décembre 2017 autorisant la ratification de la Convention de Crédit n°1168 02 U d'un montant de trente millions d'euros (30000000 €), signée le 14 mars 2017 à Niamey (République du Niger) entre la République du Niger et l'Agence Française de Développement (AFD) pour le financement du Projet d'Appui aux Filières Agricoles dans les régions de Tahoua et d'Agadez.

1.2. Projet de loi portant ratification de l'ordonnance n° 2017-12 du 12 décembre 2017 autorisant la ratification de la Convention de subvention n°1168 01 T d'un montant total maximum de sept millions d'euros (7 000 000 €), signée le 14 mars 2017 à Niamey (République du Niger) entre la République du Niger et l'Agence Française de Développement (AFP) pour le financement du Projet d'Appui aux Filières Agricoles dans les régions de Tahoua et d'Agadez.

1.3. Projet de loi portant ratification de l'ordonnance n° 2017-13 du 12 décembre 2017 autorisant la ratification de la Convention de subvention n°1168 04 W d'un montant total maximum de vingt-huit millions trente-sept mille trois cent quatre-vingt-trois euros et vingt centimes (28 037 383, 20 €), signée le 14 mars 2017 à Niamey (République du Niger) entre la République du Niger et l'Agence Française de Développement (AFP) pour le financement du Projet d'Appui aux Filières Agricoles dans les régions de Tahoua et d'Agadez.
1.4. Projet de loi portant ratification de l'ordonnance n° 2017-14 du 12 décembre 2017 autorisant la ratification de l'Accord de Financement composé d'un Don n° IDA D248-NE d'un montant de quarante-deux millions cinq cent mille Droits de Tirage Spéciaux (42 500 000 DTS) et d'un crédit n° IDA 6154-NE d'un montant de cinquante millions huit cent mille Euros (50 800 000 €), signé le 06 décembre 2017 à Niamey entre la République du Niger et l'Association Internationale de Développement (AID), pour le financement à l'appui des politiques de développement au titre des réformes en faveur de en la croissance en milieu rural.
1.5. Projet de loi portant ratification de l'ordonnance n° 2017-15 du 15 décembre 2017 portant prorogation de létât d'urgence dans la Région de Diffa.
1.6. Projet de loi portant ratification de l'ordonnance n° 2017-16 du 15 décembre 2017 portant prorogation de l'état d'urgence dans les Régions de Tillabéri (Départements de Ouallam, d'Ayorou, de Bankilaré, d'Abala et de Banibangou) et de Tahoua (Départements de Tassara et de Tillia).
1.7. Projet de loi portant ratification de l'ordonnance n° 2018-01du 09 février 2018 modifiant et complétant l'ordonnance n°2010-54 du 17 septembre 2010, portant Code Général des Collectivités Territoriales du Niger. Les ordonnances, objet des projets de lois de ratification ont été prises conformément à la loi n° 2017-83 du 05 décembre 2017 habilitant le Gouvernement à prendre des ordonnances pendant l'intersession parlementaire. Ces projets de lois seront transmis à l'Assemblée Nationale pour adoption.

II. AU TITRE DU MINISTERE DE LA JUSTICE.

Le Conseil des ministres a examiné et adopté les projets de textes ci-après :
2.1. Projet de loi complétant la loi n° 2015-08 du 10 avril 2015 fixant l'organisation, la compétence, la procédure à suivre et le fonctionnement des tribunaux de commerce en République du Niger.
Dans le cadre de la préparation de l'évaluation Doing Business, la loi n° 2015-08 du 10 avril 2015, fixant l'organisation, la compétence, la procédure à suivre et le fonctionnement des tribunaux de commerce en République du Niger a été modifiée par la loi n° 2017-26 du 28 avril 2017, afin de tenir compte du nombre de renvois des dossiers d'une audience à une autre, sans motifs sérieux, devant les juridictions.
Lors du dernier classement Doing business, cette réforme n'a pas été comptabilisée aux motifs que la disposition relative à la limitation du nombre de renvois ne couvre pas toutes les phases de la procédure. Le présent projet de loi modifiant et complétant la loi n° 2015-08 du 10 avril 2015 permet de prendre en charge les observations de l'équipe Doing Business et d'améliorer le traitement des affaires soumises aux tribunaux de commerce.
2.2. Projet de loi relative aux procédures de règlement des petits litiges en matière commerciale et civile en République du Niger.
Le présent projet de loi est pris pour prendre en compte les observations de l'équipe d'évaluation de Doing Business relatives à l'amélioration du climat des affaires au Niger et ce, afin de consolider la croissance économique du pays. Il permettra, à n'en point douter, de parfaire la qualité des procédures judiciaires, tout en renforçant la garantie des droits des créanciers, favorisant ainsi la transparence dans le règlement des litiges en matière civile et commerciale. Ces deux projets de lois seront transmis à l'Assemblée Nationale pour adoption.

III. COMMUNICATION.
Le Conseil des Ministres a entendu une communication du Ministre des Finances sur la cinquième réunion de la TASK FORCE présidentielle sur le Programme de la monnaie unique de la CEDEAO qui s'est tenue à Accra, le 21 février 2018. La TASK FORCE a adopté le rapport de la réunion du Comité ministériel qui a eu lieu le 19 février 2018 et qui a proposé une Feuille de Route révisée pour le Programme de la monnaie unique de la CEDEAO dont la création est prévue en 2020.

Les Chefs d'Etat ont réaffirmé leur engagement politique à réaliser la monnaie unique de la CEDEAO en 2020. Cette réalisation doit se faire selon une approche graduelle privilégiant un démarrage avec les pays qui remplissent les critères de convergence. Ils ont salué les progrès réalisés par les Etats membres et les encouragent à poursuivre les efforts pour la réalisation des critères de convergence et le renforcement du mécanisme de surveillance multilatérale.

L'ordre du jour étant épuisé, Son Excellence Monsieur le Président de la République a levé la séance.

Onep


photo-de-familleLe Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou a regagné Niamey, samedi en début de soirée, de retour de Bruxelles, en Belgique, où il a pris, en tant que Président en exercice du G5 Sahel, une part très active à la Conférence de haut niveau sur le financement de la Force du G5 Sahel, qui s'est déroulée vendredi dernier au siège de la Commission Européenne à Bruxelles. Trente-deux Chefs d'Etat et de gouvernement, et soixante délégations de représentants des institutions internationales, ainsi que des partenaires du G5 Sahel ont également marqué de leur présence cette importante rencontre de mobilisation de fonds en faveur de cette Force dont la vocation est de lutter sans merci contre les groupes terroristes qui écument l'immense espace du Sahel. ......Pour lire la suite abonnez- vous


prn-1Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM Issoufou Mahamadou est arrivé à Bruxelles mercredi en fin de soirée en provenance d'Accra où il avait pris part à la 5ème session des Chefs d'Etat sur la Task Force présidentielle. En prélude à la Conférence Sahel, dont les travaux s'ouvrent ce vendredi matin, en vue de la mobilisation des ressources pour le financement du Programme d'Investissement Prioritaire du G5 Sahel, le Président Issoufou Mahamadou et ses quatre autres homologues des pays du G5 Sahel se sont retrouvés, hier soir, pour une réunion de concertation préparatoire à l'événement. Dans ce même cadre, le Président de la République, Président en exercice du G5 Sahel, a eu un entretien, hier matin, avec le Président de la Commission Européenne, M. Jean Claude Juncker.
On se rappelle que la 4ème Conférence des Chefs d'Etat du
G5- SAHEL tenue le 6 février dernier à Niamey, et portant sur «la mutualisation des efforts», a salué la tenue de la Conférence Sahel à Bruxelles, et encouragé l'initiative dénommée l'Alliance Sahel pour son engagement aux côtés du G5 Sahel pour l'appuyer à réaliser les priorités définies dans la Stratégie pour le Développement et la Sécurité. ......Pour lire la suite abonnez- vous



photo-de-familleLa 5ème session de la réunion des Chefs d'Etat de la Task Force Présidentielle pour la monnaie unique de la CEDEAO s'est tenue hier matin au Centre International de Conférence d'Accra en présence de quatre Chefs d'Etat dont le Président de la République, SE. Issoufou Mahamadou, le président ivoirien Alassane Dramane Ouattara, le président du Togo, Faure Gnassingbé, le Président du Ghana, Nana Akufo Addo, ainsi que le Gouverneur de la Banque centrale du Nigeria qui représentait le Président Nigérian Muhammadu Buhari, et le Président de la Commission de la CEDEAO, M. Marcel De Souza. L'élaboration et l'adoption d'une nouvelle feuille de route en vue d'accélérer le processus de création de la monnaie unique de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest'' (CEDEAO) était à l'ordre du jour de cette rencontre. Les Chefs d'Etat se sont penchés sur les recommandations de la réunion du Comité ministériel qui s'est tenue la veille à Accra. ......Pour lire la suite abonnez- vous

Politique

Au Conseil des ministres : Examen et adoption de plusieurs projets de textes

Au Conseil des ministres : Examen et adoption de plusieurs projets de textes

Le Conseil des ministres s'est réuni, hier jeudi 15 novembre 2018, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République, Président du Conseil des ministres.Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :I AU TITRE DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE.Le Conseil des ministres a examiné et adopté le projet de...

Ouverture de la 2ème session ordinaire du Parlement de la CEDEAO : S.E Ousseini Tinni met en exergue les défis qui se po…

Ouverture de la 2ème session ordinaire du Parlement de la CEDEAO : S.E Ousseini Tinni met en exergue les défis qui se posent à l'institution

Le président de l'Assemblée nationale, S.E Ousseini Tinni, a participé, hier au siège du Parlement de la CEDEAO, à Abuja, à l'ouverture de la 2ème session ordinaire dite session budgétaire de cette institution parlementaire sous régionale. Dans l'allocution qu'il a prononcée à cette occasion, le Président de l'Assemblée nationale a mis en exergue les multiples initiatives enclenchées par le Parlement de la CEDEAO, ainsi les excellentes ...

Fin de la mission du Président de la République en France et en Italie : Le Chef de l'Etat a regagné Niamey, hier, en fi…

Fin de la mission du Président de la République en France et en Italie : Le Chef de l'Etat a regagné Niamey, hier, en fin d'après-midi

Le Président de la République, Chef de l'Etat SE. Issoufou Mahamadou a regagné Niamey, hier en début de soirée, en provenance d'Italie où il a pris part à la Conférence internationale sur la Libye qui s'est tenue le mardi 13 novembre dernier à Palerme. Avant l'Italie, le Chef de l'Etat était à Paris en France où, il a, aux côtés d'une soixantaine de Chefs d'Etat et de Gouvernement, assisté aux cérémonies commémoratives du centainaire de...

Conférence Internationale sur la Libye, à Palerme (Italie) : Le Président Issoufou Mahamadou propose la tenue d'une conf…

Conférence Internationale sur la Libye, à Palerme (Italie) : Le Président Issoufou Mahamadou propose la tenue d'une conférence nationale de réconciliation en Libye

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a pris part hier mardi 13 novembre 2018, à Palerme en Italie, à la Conférence Internationale sur la Libye. Au cours de cette rencontre, le Chef de l'Etat a notamment proposé la tenue d'une "conférence nationale de réconciliation sur un ordre du jour minutieusement préparé." Dans un discours devant les participants à cette rencontre, le Président Issoufou Mahamadou a ...

Discours du Président de la République à la Conférence internationale de Palerme (Italie) sur la Libye : «Les peuples du…

Discours du Président de la République à la Conférence internationale de Palerme (Italie) sur la Libye : «Les peuples du Sahel, en particulier ceux des pays du G5 Sahel, veulent la fin du chaos libyen», déclare SEM. Issoufou Mahamadou

« Mesdames et Messieurs,Je voudrais saisir cette occasion pour remercier, au nom de la délégation qui m'accompagne et au mien propre, Son Excellence le Premier Ministre Giuseppe Conte, le Gouvernement et le peuple Italiens pour l'accueil chaleureux qui nous a été réservé et pour toutes les dispositions prises pour rendre notre séjour agréable dans cette ville de Palerme. Permettez-moi également de le féliciter pour avoir pris l'initiati...

Le Chef de l'Etat au 1er Forum de Paris pour la Paix : Le Président Issoufou plaide pour plus de solidarité internationa…

Le Chef de l'Etat au 1er Forum de Paris pour la Paix : Le Président Issoufou plaide pour plus de solidarité internationale dans le financement de la force conjointe du G5 Sahel

Quelque 70 Chefs d'Etat et de Gouvernement, dont le Président Issoufou Mahamadou ainsi que les dirigeants des Organisations Internationales ont participé le dimanche 11 novembre 2018, au premier Forum de la Paix à la Grande Halle de La Villette (XIXe arrondissement de Paris). Ce forum, organisé à l'initiative de la France, à l'occasion de la commémoration du centenaire de l'Armistice de la Première Guerre Mondiale, a été axé sur la paix...

Discours prononcé par le Président de la République, au 1er Forum sur la paix à Paris (France) : «Le présent forum est l…

Discours prononcé par le Président de la République, au 1er Forum sur la paix à Paris (France) : «Le présent forum est la tribune idéale pour rappeler à la communauté internationale ses devoirs de solidarité vis-à-vis du Sahel», déclare SE. Issoufou

Mesdames et Messieurs,Permettez-moi de remercier le Président Emmanuel Macron pour avoir bien voulu honorer le Niger, en nous associant à la célébration du centenaire de l'armistice du 11 Novembre qui avait mis fin à la première guerre mondiale.Permettez- moi également de saluer l'opportunité et la pertinence de l'organisation d'un forum sur la paix et la sécurité en marge de cet important évènement. En effet, on ne peut trouver meilleu...

Le Président Issoufou Mahamadou a pris part, hier à Paris, à la commémoration du centenaire de l'Armistice du 11 novembr…

Le Président Issoufou Mahamadou a pris part, hier à Paris, à la commémoration du centenaire de l'Armistice du 11 novembre: Retrouvailles en l'honneur du combat pour la paix et de l'amitié entre les peuples

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou accompagné de la Première Dame Dr. Lalla Malika Issoufou, a pris part dimanche matin, 11 novembre 2018, à la commémoration du centenaire de l'Armistice de la Première Guerre Mondiale.À l'invitation du Président de la République française SEM Emmanuel Macron, 98 délégations étrangères dont soixante-dix Chefs d'Etat et de Gouvernement ont assisté, dans la capitale franç...

73ème session du Comité exécutif de l'Union Parlementaire Africaine (UPA), à Abuja (Nigeria) : Plaidoyer de SE Ousseini …

73ème session du Comité exécutif de l'Union Parlementaire Africaine (UPA), à Abuja (Nigeria) : Plaidoyer de SE Ousseini Tinni en faveur du G5 Sahel

Le président de l'Assemblée nationale, S.E Ousseini Tinni, poursuit son séjour de travail en terre nigériane où il assiste à la 41ème Conférence et à la 73ème Session de l'Union parlementaire africaine (UPA).La journée du vendredi 9 novembre a été consacrée à l'adoption de plusieurs résolutions et recommandations ayant trait à l'économie, à la promotion de la scolarisation de la jeune fille, et à la lutte contre le terrorisme et le crim...

Niamey/Conseil fédéral extraordinaire de la coordination régionale PNDS-Tarayya: Mme Diarra Fatimata Ly ; Souleymane Rad…

Niamey/Conseil fédéral extraordinaire de la coordination régionale PNDS-Tarayya: Mme Diarra Fatimata Ly ; Souleymane Radja et Mme Fati Djibo élus respectivement présidents de l'OFT, de l'OJT et des ''Roses''

La coordination régionale du Parti Nigérien pour la Démocratie et le Socialisme (PNDS-Tarayya) de Niamey a organisé, le samedi 10 novembre dernier à Niamey, un conseil fédéral extraordinaire mixte de lancement et de renouvellement des organisations de base et structures du parti. Ce conseil fédéral dont l'ouverture a été présidée par le coordonnateur régional PNDS Niamey, M. Karidio Mahamadou, a débouché sur la mise en place de nouveaux...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Ingall : Entre cauchemars de la route et ambiances…

Ingall : Entre cauchemars de la route et ambiances de la Cure salée

Dans le langage des routiers nigériens, l'expression ''éviter les nids de poule'' est bien...

vendredi 26 octobre 2018

Yashi à Ingall : Une pratique ancestrale qui perdu…

Yashi à Ingall : Une pratique ancestrale qui perdure encore !

7 heures le matin au quartier Aghafey de Ingall. Les visiteurs sont curieux d'assister à u...

vendredi 26 octobre 2018

La Cure salée : Un véritable espace marchand aussi

La Cure salée : Un véritable espace marchand aussi

La Cure Salée ne se limite pas seulement à la jouissance culturelle des communautés nomade...

vendredi 26 octobre 2018

L'air du temps

Grosse arnaque à Niamey

Grosse arnaque à Niamey

Des centaines de millions envolées dans la nature dans le ciel gris de Niamey, plusieurs c...

vendredi 16 novembre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.