Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Tinni Abdou


prn-1Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou a accordé, hier dans l'après-midi, une série d'audiences à des responsables d'entreprises chinoises.
A l'issue de la première audience, le Chef de l'Etat a reçu le PDG de China Gezhouba Group Corporation (CGGC), et sa maison mère (China Energy), M. Pei Xiaobo. Le Chef de l'Etat et le PDG de CGGC ont échangé sur la question du Barrage de Kandadji et les opportunités qu'offre le Niger dans les domaines de l'agriculture, des infrastructures routières et de l'hydraulique.
Le Chef de l'Etat a ensuite reçu, le PDG du Groupe TBEA, M. Zhang Xin. Ils ont au cours de cet entretien évoqué le sujet relatif à un projet de 330 KV et le projet de Salkadamna.prn-2
Quant à la troisième audience, le Chef de l'Etat l'a accordée au PDG de China Road and Bridge Corporation (CRBC), M. Lu Shan. Le sujet concernant la cimenterie de Kao a été au centre de ces échanges.
prn-3Le Président de la République SE Isoufou Mahamadou a également accordé une audience au PDG de Huawei, M. Yi Xiang avec qui il a abordé le sujet de la mise en opération d'e-gouvernement.
Au terme de la cinquième audience, le Chef de l'Etat s'est entretenu avec le PDG de China Construction First Group (CCFG), M. Luo Shiwei par rapport à la construction des logements sociaux au Niger.echange-doc A l'issue de cette audience, le ministre des Domaines, de l'Urbanisme et de Logement, M. Waziri Maman, et le représentant du CCFG ont signé un mémorandum d'entente pour la construction de 25.000 logements principalement à Niamey.
S'exprimant à cette occasion, le ministre Waziri Maman a expliqué que la construction s'effectuera par tranches de 2.000 logements. Dans le cadre de la concrétisation de ce projet, il a indiqué que son département ministériel bénéficie de l'appui de la Banque de l'Habitat du Niger et du Fonds de Solidarité Africain (FSA). Il a rassuré que les négociations seront bientôt finalisées. Le ministre a assuré que le PDG de CCFG a fait part de toute sa volonté pour que ce projet se concrétise.
prn-4En outre, le ministre des Domaines, de l'Urbanisme et de Logement a précisé que le Président de la République a donné des instructions afin de tout mettre en œuvre pour que ce projet puisse aboutir le plus vite possible. Il s'est dit optimiste quant à l'aboutissement de ce projet. Il a, à cet effet confié que notre pays remplit les conditions posées par la société CCFG concernant la construction de la tranche de 2.000 logements.prn-5
Le Chef de l'Etat a enfin reçu le PDG de China First Highway Engineering CO. LTD M (CFHEC) Lu Jing. La question de la construction de la route Agadez-Arlit était au centre de cet entretien.

Laouali Souleymane, envoyé spécial(onep)

31/08/18


prn-1Le Président de la République, Chef de l'Etat SE. Issoufou Mahamadou a quitté Niamey hier 29 août 2018 à destination de Pékin en République populaire de Chine où il participera au Sommet Chine-Afrique qui se tiendra du 3 au 4 septembre prochain.
A son départ de l'aéroport international Diori Hamani, le Président Issoufou a été salué par les présidents des institutions de la République, les membres du gouvernement et ceux du corps diplomatique ainsi que par plusieurs personnalités civiles et militaires. Il a ensuite été accompagné au pied de la passerelle par le Premier ministre, Chef du gouvernement SE. Brigi Rafini.
Le Chef de l'Etat est accompagné dans ce déplacement de Hadjia Aissata Issoufou Mahamadou, Première Dame ; de M. Foumakoye Gado, ministre du Pétrole ; de Kalla Ankouraou, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de l'Intégration africaine et des Nigériens à l'extérieur ; de Mme Kané Aichatou Boulama, ministre du Plan ; de M. Sadou Seydou, ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur privé ; de Mme Amina Moumouni, ministre de l'Energie et de Mme Ousseini Hadizatou Yacouba, Directrice de cabinet adjointe du Président de la République.
Siradji Sanda(onep)

30/08/18


AAAL'un des faits marquants qu'on peut retenir de la tournée africaine de la Première ministre britannique est l'annonce faite depuis Pretoria, de l'ouverture prochaine d'une ambassade à Niamey (Niger) et aussi à N'Djamena au Tchad. L'ouverture de ces deux ambassades vise à « combattre l'instabilité dans l'une des régions les plus instables du continent » selon les mots de Mme Theresa May que cite l'AFP.

La cheffe du gouvernement britannique a, par la même occasion annoncé le renforcement des effectifs de l'ambassade britannique à Bamako (Mali). A travers ces mesures, il s'agit pour le pays de Theresa May de « renforcer son soutien aux efforts déployés par les pays africains pour lutter contre les facteurs sous-jacents de l'instabilité et des conflits», selon un communiqué du Ministère britannique des Affaires étrangères cité l'AFP. Cette expansion du réseau diplomatique britannique doit permettre aussi de "réduire les menaces potentielles posées à la sécurité britannique et européenne", selon la même source.
Du reste comme l'a si souvent rappelé le Chef de l'Etat nigérien SE. Issoufou Mahamadou, les conséquences des défis qui se posent actuellement au Sahel, sont loin de s'arrêter uniquement à la région du Sahel. C'est visiblement ce qu'ont compris un certain nombre de pays de l'autre côté de la méditerranée. C'est du moins ce que laisse entendre le secrétaire d'État britannique pour l'Afrique. « Nous ne devons pas permettre que l'instabilité au Sahel, exacerbée par les conflits régionaux, continue de freiner le développement et de s'étendre au reste de l'Afrique ou à l'Europe», a déclaré M. Harriett Baldwin.
Cette annonce pour l'ouverture prochaine d'une ambassade britannique est une bonne nouvelle. Non seulement, elle participe de l'ouverture diplomatique pour le pays, mais elle implique aussi moins de tracasseries pour les citoyens nigériens (fonctionnaires, hommes d'affaires ou étudiants) qui souhaitent se rendre en Grande Bretagne. En effet, de par le passé, tous ceux qui veulent se rendre au pays de Theresa May, sont obligés d'envoyer leurs demandes de visa à Bamako (Mali), tandis que nos frères tchadiens envoyaient les leurs à Yaoundé au Cameroun où le Royaume Uni disposait de bureaux.
Il faut que noter qu'au cours de sa tournée africaine, la Première ministre Britannique a visité l'Afrique du Sud le mardi 27 aout, le Nigeria hier mercredi avant de boucler avec le Kenya. Avec ces trois (3) pays, il est beaucoup question d'économie.
Siradji Sanda avec AFP

30/08/18



Photo-de-famille-des-Chefs-dEtat--louverture-du-dernier-Sommet-du-Frum-chine-AfriqueLa coopération entre la Chine et l'Afrique, fondée sur les valeurs de respect mutuel et de solidarité, est axée sur le partage d'expériences entre les deux parties dans le cadre d'un partenariat de type ''gagnant-gagnant''. En effet, la philosophie qui sous-tend ce partenariat pragmatique porte sur la recherche d'un développement commun pour les deux parties. Même si elle remonte aux indépendances, la coopération entre la Chine et le continent africain s'est surtout intensifiée à partir des années 1990 avec l'accentuation assez sensible des échanges commerciaux, des investissements directs étrangers (IDE), et des financements chinois en direction de l'Afrique.

Cette coopération s'est davantage enracinée et intensifiée, à partir des années 2000, notamment avec l'organisation des forums Chine-Afrique dont les résultats se traduisent par une présence de plus en plus grandissante de la Chine en Afrique, allant jusqu'à susciter quelques inquiétudes du côté des autres partenaires traditionnels de l'Afrique, à savoir les occidentaux. Les forums Chine-Afrique, qui se tiennent tous les trois ans, avec une forte participation des pays africains, constituent le véritable signe d'un engagement toujours croissant des deux parties à œuvrer pour la consolidation d'une coopération ''sud-sud'' plus marquée, pour servir de levier à leur développement économique commun. Aujourd'hui, les perspectives énoncées de cette coopération fructueuse avec la Chine sont perçues en Afrique comme un signe d'espoir en termes de développement et de croissance économique.

Pour sa part, la Chine continue d'accroître ses échanges commerciaux, les IDE et les aides publiques avec la plupart des pays africains. Et depuis 2009, la Chine est devenue l'un des grands partenaires commerciaux de l'Afrique, gagnant progressivement du terrain en tant qu'importateur et exportateur des produits africains. Mieux, elle a considérablement étendu sa coopération dans les principaux secteurs économiques parmi lesquels les infrastructures l'agro-industrialisation, l'énergie, les mines, la santé, etc. Le tout sur fond de transfert de technologies de la Chine vers l'Afrique.
Au cours d'une conférence de presse qu'il a animée, le mardi 28 août dernier, en prélude au FOCAC, le Vice-ministre chinois du Commerce, M. Qian Keming, cité par l'Agence de presse chinoise Xinhua, a indiqué que « la Chine reste le premier partenaire commercial de l'Afrique pour la neuvième année consécutive, tandis que des programmes majeurs de coopération ont stimulé le commerce bilatéral ». Il s'est notamment réjoui de constater que le commerce Chine-Afrique a fortement augmenté depuis le lancement de 10 plans majeurs de coopération il y a trois ans. « Au premier semestre 2018, le commerce bilatéral a augmenté de 16% en glissement annuel pour atteindre 98,8 milliards de dollars », a révélé Qian Keming.
Rappelant les 10 plans majeurs de coopération économique et commerciale sino-africaine déclinés par la Chine lors du sommet du FOCAC 2015, M. Qian a noté que tous ces plans ont été appliqués jusqu'à présent, et certains d'entre eux ont "obtenu de très bons résultats". Aussi, selon le Vice-ministre chinois du Commerce, « au cours des trois dernières années, l'investissement direct moyen annuel de la Chine en Afrique s'est établi à environ 3 milliards de dollars, tandis que des progrès ont été constatés dans la coopération industrielle dans des secteurs tels que la fabrication, la finance, le tourisme et l'aviation ».
Force est de constater qu'à travers le partenariat stratégique de type nouveau avec la Chine, les pays africains trouvent l'opportunité de tirer d'immenses profits de l'exploitation de leurs inestimables ressources naturelles et minières ; de la mise en place des infrastructures modernes, mais aussi du transfert de technologies. A cet égard, c'est sous le double signe de l'espoir et de l'engagement à œuvrer en faveur du raffermissement et de l'enrichissement du partenariat entre la Chine et l'Afrique que s'est tenue, du 4 et 5 juillet 2018 à Beijing, la 7ème réunion du Forum Chine-Afrique des Think-tanks ayant regroupé
environ 350 experts et représentants de médias de la Chine et de des pays africains. Au cours de cette rencontre justement organisée en prélude au sommet du Forum de coopération sino-africain (FOCAC), les participants ont engagé de profondes réflexions autour du thème : « la politique de réforme et d'ouverture et les relations sino-africaines ».

Intervenant à cette occasion, le ministre adjoint des Affaires étrangères de la Chine, M. Chen Xiadong, a esquissé des propositions et suggestions sur les voies et moyens d'insuffler une dynamique nouvelle à la coopération entre la Chine et l'Afrique. Car, a assuré M, Chen Xiaodong, le partenariat sino-africain, basé sur la sincérité et les intérêts communs, évolue vers une transformation encourageante, l'objectif étant de contribuer davantage au développement durable en Afrique. « En 40 ans de coopération, le volume des échanges commerciaux sino-africains a été multiplié par plus de 200 en passant de 765 millions de dollars en 1978 à 170 milliards de dollars en 2017. Ce qui, a-t-il dit, fait de la Chine le premier partenaire commercial de l'Afrique, depuis plusieurs années consécutives. « Le stock d'investissements chinois en Afrique, partant de zéro, s'élève aujourd'hui à 110 milliards de dollars », a précisé M. Chen.
S'y ajoute l'apport considérable des échanges culturels et humains qui sont devenus une source de vitalité pour l'amitié sino-africaine. « Rien qu'en 2017, plus de 100 événements ont été organisés et plus de 200 projets ont été mis en œuvre par la Chine et l'Afrique dans le cadre de leur coopération socioculturelle », a-t-il dit à titre illustratif. Idem sur le plan diplomatique, a-t-il rappelé, la Chine et l'Afrique ont travaillé en étroite coopération dans les affaires internationales et régionales pour défendre fermement leurs intérêts communs. C'est dans ce sens, note-t-il, que la Chine s'est toujours exprimée en faveur des pays africains au sein du Conseil de Sécurité des Nations Unies et dans d'autres enceintes multilatérales.
Au terme des deux jours de réflexions, les participants à ces échanges ont unanimement souligné l'importance des liens d'interdépendance entre l'économie chinoise et celle de l'Afrique. Aussi, ont-ils invité la Chine à accompagner davantage les pays africains dans la transformation, sur place, de leurs matières premières, tout en s'investissant dans le transfert des compétences vers l'Afrique par le renforcement de la formation des jeunes techniciens capables d'assurer un suivi efficace des infrastructures modernes construites dans nos pays avec le soutien de la Chine.

Assane Soumana(onep)

30/08/18



PMLe Premier ministre, Chef du gouvernement, M Brigi Rafini a reçu, hier, en audience l'ambassadeur, chef de la délégation de l'Union Européenne au Niger. M Raul Mateus Paula, qui est en fin de mandat après cinq (5) années passées au Niger, est allé présenter ses amitiés au Premier ministre. Cela intervient quelques jours seulement après avoir été honoré par le gouvernement qui l'a élevé grade de Commandeur de l'ordre national du Niger. Avec le Chef du gouvernement, M Paula a dit avoir évoqué les réalisations des années de coopération entre le Niger et l'UE pendant son mandat. A ce propos, il a rappelé, pour s'en réjouir, que le partenariat est au meilleur de son niveau, matérialisé par de nombreuses visites et rencontres mais aussi marqué par un engagement plus accru de l'Europe aux côtés du peuple du Niger. Il a dit avoir rassuré SE Brigi Rafini que le Niger et le Sahel continueront d'être pour l'UE une priorité absolue et que son successeur poursuivra cette dynamique.
Zabeirou Moussa(onep)

29/08/18



signatureLe Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou, a signé, hier, un décret portant nomination du Vice-président de la Haute Autorité de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HALCIA).
Aux termes de ce décret, Monsieur OUBANDOMA Salissou, est nommé Vice-président de la Haute Autorité de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HALCIA).

Onep

28/08/18



PML'Ambassadeur, Chef de délégation de l'Union Européenne S.E Raul Mateus Paula vient de finir son mandat dans notre pays. Ce diplomate en mission au Niger depuis septembre 2013 a marqué de façon positive les relations de coopération entre l'Union Européenne et le Niger en rendant davantage plus dynamique le partenariat existant. C'est en reconnaissance du travail formidable accompli par S.E Raul Mateus Paula pendant ces cinq années de mission au Niger que les autorités nigériennes ont organisé vendredi 24 Août 2018 à Niamey, une réception à son honneur au cours de laquelle il a été élevé au grade de Commandeur de l'ordre national du Niger. C'est le ministre des Finances M. Massoudou Hassoumi, ordonnateur national du Fonds Européen pour le Développement (FED) qui lui a remis la médaille. La cérémonie s'est déroulée en présence du Premier ministre, Chef du gouvernement S.E Brigi Rafini ; des présidents des institutions de la République ; des membres du gouvernement ainsi que plusieurs ambassadeurs et Chefs de missions diplomatiques.
La coopération entre le Niger et l'Union Européenne est aujourd'hui exemplaire. En effet, pour qu'elle soit ainsi, il a fallu un travail remarquable de part et d'autre, soutenu par un engagement sans faille. C'est pourquoi le ministre des Finances M. Massoudou Hassoumi a précisé que la disponibilité constante de Raul Mateus Paula, sa capacité d'écoute, sa curiosité et son entregent, le tout guidé par son sens élevé du devoir et son intérêt pour la chose publique et le développement ont largement contribué à faire de la coopération avec l'Union Européenne non seulement la première, mais aussi la plus concentrée sur les priorités de développement du Niger. En outre l'engagement personnel de l'Ambassadeur, Chef de délégation de l'Union Européenne a été matérialisé par l'accroissement continue des ressources financières allouées au Niger.deco
A titre illustratif, note le ministre Massoudou, de 112 millions d'Euros pour le 7ème FED, la dotation est passée à 160 millions d'Euros pour le 8ème FED ; puis à 212 millions d'Euros pour le 9ème FED, qui grâce aux performances enregistrées par le Niger a été revalorisé à un montant de 349 millions d'Euros ; ensuite à plus de 458 millions d'Euros pour le 10ème FED et enfin à plus de 600 millions d'Euros pour le 11ème FED. En outre, pour ce 11eme FED, a relevé le ministre des Finances, l'intervention de l'Union Européenne est concentrée sur les secteurs comme la sécurité alimentaire et nutritionnelle ; le renforcement de la capacité de l'Etat pour la mise en œuvre des politiques sociales ; la gouvernance et la consolidation de la paix et enfin le désenclavement des régions affectées par l'insécurité et le risque de conflit. A cela s'ajoute les appuis à la société civile et à l'ordonnateur national. Par ailleurs, le Niger est le principal bénéficiaire du Fonds fiduciaire d'urgence mis en place suite au sommet de la Valette en 2013, qui appuie principalement les initiatives touchant la protection et la réintégration des migrants, mais aussi le renforcement des capacités institutionnelles dans la lutte contre la criminalité transfrontalière, les plans de reconversion dans la région d'Agadez pour instaurer des alternatives économiques à la traite des personnes et au trafic illicite des migrants. Dans le cadre de mise en œuvre du Fonds Fiduciaire d'urgence 27 projets et contrats ont été signés pour un cout global de plus 253 millions d'Euros.
Pour sa part, l'Ambassadeur, Chef de délégation de l'Union Européenne S.E Raul Mateus Paula s'est dit honoré pour cette distinction. « J'arrive à la fin de mon mandat avec effectivement le sentiment du devoir accompli » a-t-il tout en précisant qu'il s'agit d'un au revoir parce ajoute-t-il « que je pars avec le Niger dans mon cœur». « Dans la poursuite de ma mission, j'aurai certainement l'occasion de continuer le plaidoyer pour Niger en influençant dans la mesure du possible tous ces agendas extraordinaires qui se passent ici », a souligné Raul Mateus Paula. Revenant sur la coopération entre le Niger et l'Union Européenne, S.E Raul Mateus Paula a souligné l'ouverture du gouvernement du Niger qui est une qualité. « Le partenariat entre le Niger et l'Union Européenne est au beau fixe. Je veux l'illustrer par les nombreuses visites de haut niveau qui se sont succédé » a-t-il déclaré.
Il cite à ce sujet, la visite du Secrétaire General des Nations Unies M. Ban Ki-Moon en 2013 avec plusieurs autres personnalités dont le Commissaire au développement. C'était alors le début des agendas du Sahel pour lesquels je voudrais saluer le leadership de votre pays et de son excellence Issoufou Mahamadou, Président de la République du Niger, Chef de l'Etat. Par la suite le président du Conseil Européen M. Van Rompuy ; la Haute représentante de l'Union Européenne pour les Affaires Etrangères et la Politique de Sécurité, Mme Federica Mogherini ainsi que tous les commissaires européens de développement ; Aide humanitaire ; migration et intérieur ; des délégations des parlementaires européens ont rendu visite au Niger », a rappelé Raul Mateus Paula.
S'agissant de la question migratoire, l'ambassadeur, Chef de délégation de l'Union Européenne a félicité le gouvernement du Niger pour les progrès enregistrés dans la lutte contre la migration irrégulière. Notons enfin que la cérémonie a été agrémentée par une animation culturelle du groupe Sogha.

Hassane Daouda (onep)

27/08/18



prn-1Le Niger a célébré mercredi 22 août l'Aïd el Adha ou fête de Tabaski. Comme à l'accoutumée, le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, s'est rendu à la place des Grandes prières de Niamey pour effectuer, en compagnie de ses compatriotes, la prière collective consacrée à l'événement. Y étaient aussi présents, le président de l'Assemblée nationale, SE. Ousseini Tinni, le Premier ministre, Chef du gouvernement, SEM. Brigi Rafini, les députés nationaux, les présidents des institutions de la République, les membres du gouvernement, les représentants du corps diplomatique des pays musulmans, des personnalités civiles et militaires et surtout un grand nombre de fidèles musulmans.
Après la prière, l'imam de la grande mosquée a prononcé sa prédication dans laquelle il a appelé les fidèles musulmans au respect des valeurs islamiques, de solidarité, de fraternité et d'entraide. Il a aussi appelé les Nigériens à l'unité et à la tolérance pour construire notre pays. L'imam a par ailleurs imploré Dieu pour qu'il descende la paix et gratifie notre pays d'une campagne agricole féconde.
Aussitôt après la grande prière collective, plusieurs personnalités civiles et militaires se sont rendues au Palais de la Présidence pour la traditionnelle cérémonie de présentation de vœux ou ''Barka da salla''. C'est ainsi que le Président de la République a individuellement reçu les vœux de santé, de bonheur et de prospérité de la part de plusieurs personnalités : présidents des institutions de la République, membres du gouvernement, députés nationaux, ambassadeurs, représentants des organismes internationaux, chefs coutumiers, leaders religieux, membres d'organisations socio-professionnelles, etc.
Cette fête musulmane du mouton ou du sacrifice, il faut le rappeler, commémore le sacrifice d'Abraham. Selon les enseignements coraniques, Abraham avait promis l'immolation d'un bélier en offrande à Allah (Dieu) après la construction de la Kabba. Mais après la construction de l'Edifice, le Patriarche ne trouva pas d'animal pour tenir son engagement ;prn-2 c'est ainsi qu'il rêva et décida d'immoler son propre fils Ismaël (ascendant du Prophète de l'Islam Mohamed). Au moment de l'immolation, Dieu envoya, par le biais de l'Ange Gabriel, un gros bélier pour le substituer à l'enfant, à l'insu d'Abraham. Dieu témoigne ainsi de la foi sincère d'Abraham.
C'est dire à quel point l'Aid El Kébir est une grande richesse qui nous permet de comprendre de façon pratique le sens de la soumission à Dieu, la dimension d'une miséricorde lumineuse, qui épargne les hommes et les invite au partage. De ce fait, la célébration de la fête de l'Aid al Kébir est l'occasion pour chaque musulman de méditer sur la conduite exemplaire d'Annabi Ibrahim (Paix sur Lui) et sa famille, qui est un exemple de piété et de soumission à Allah et une référence de l'Ihsaane (la perfection
Mahamadou Diallo

24/08/18


audience-2Le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Brifi Rafini, a reçu en audience deux personnalités hier après midi à son cabinet. C'est ainsi que SE Brigi Rafini s'est d'abord entretenu avec l'ambassadeur de la République du Bénin au Niger M Koussey Koumba Noel. A l'issue son entrevue avec le chef du gouvernement, le diplomate béninois n'a pas fait de déclaration à la presse.
Le Premier ministre, SE Brigi Rafini, a ensuite reçu le nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République Islamique de Mauritanie au Niger, SE. Mohamed Yahya Sidi Haiba Teiss.audience-1 A l'issue de leur entretien, M. Teiss a dit être venu présenter ses civilités au Chef du Gouvernement à l'entame de sa mission au Niger. L'occasion lui a également été donnée de transmettre au Chef du gouvernement le message de salutations et d'amitié du gouvernement mauritanien et de prendre ses conseils avisés qui lui permettront de bien accomplir sa mission au Niger, «un pays frère avec lequel la Mauritanie partage beaucoup de choses et entretient d'excellentes relations de coopération». Le diplomate mauritanien a promis de faire ce qui est en son pouvoir pour davantage consolider ces liens entre les deux peuples et leurs gouvernements.
Zabeirou Moussa(onep)

21/08/18



panLe Président de l'Assemblée nationale SE. Ousseini Tinni a regagné Niamey hier, en provenance d'Ankara en Turquie où il a effectué une visite de travail et d'amitié du 16 au 20 août. A sa descente d'avion à l'aéroport international Diori Hamani, SE. Ousseini Tinni a été a accueilli par le premier Vice-président de l'Assemblée nationale l'honorable Iro Sani, puis salué par les membres du Bureau de l'Assemblée nationale et ceux de son cabinet.

Onep

21/08/18

Politique

Au Conseil des ministres : Examen et adoption de plusieurs projets de textes

Au Conseil des ministres : Examen et adoption de plusieurs projets de textes

Le Conseil des ministres s'est réuni, hier jeudi 15 novembre 2018, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République, Président du Conseil des ministres.Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :I AU TITRE DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE.Le Conseil des ministres a examiné et adopté le projet de...

Ouverture de la 2ème session ordinaire du Parlement de la CEDEAO : S.E Ousseini Tinni met en exergue les défis qui se po…

Ouverture de la 2ème session ordinaire du Parlement de la CEDEAO : S.E Ousseini Tinni met en exergue les défis qui se posent à l'institution

Le président de l'Assemblée nationale, S.E Ousseini Tinni, a participé, hier au siège du Parlement de la CEDEAO, à Abuja, à l'ouverture de la 2ème session ordinaire dite session budgétaire de cette institution parlementaire sous régionale. Dans l'allocution qu'il a prononcée à cette occasion, le Président de l'Assemblée nationale a mis en exergue les multiples initiatives enclenchées par le Parlement de la CEDEAO, ainsi les excellentes ...

Fin de la mission du Président de la République en France et en Italie : Le Chef de l'Etat a regagné Niamey, hier, en fi…

Fin de la mission du Président de la République en France et en Italie : Le Chef de l'Etat a regagné Niamey, hier, en fin d'après-midi

Le Président de la République, Chef de l'Etat SE. Issoufou Mahamadou a regagné Niamey, hier en début de soirée, en provenance d'Italie où il a pris part à la Conférence internationale sur la Libye qui s'est tenue le mardi 13 novembre dernier à Palerme. Avant l'Italie, le Chef de l'Etat était à Paris en France où, il a, aux côtés d'une soixantaine de Chefs d'Etat et de Gouvernement, assisté aux cérémonies commémoratives du centainaire de...

Conférence Internationale sur la Libye, à Palerme (Italie) : Le Président Issoufou Mahamadou propose la tenue d'une conf…

Conférence Internationale sur la Libye, à Palerme (Italie) : Le Président Issoufou Mahamadou propose la tenue d'une conférence nationale de réconciliation en Libye

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a pris part hier mardi 13 novembre 2018, à Palerme en Italie, à la Conférence Internationale sur la Libye. Au cours de cette rencontre, le Chef de l'Etat a notamment proposé la tenue d'une "conférence nationale de réconciliation sur un ordre du jour minutieusement préparé." Dans un discours devant les participants à cette rencontre, le Président Issoufou Mahamadou a ...

Discours du Président de la République à la Conférence internationale de Palerme (Italie) sur la Libye : «Les peuples du…

Discours du Président de la République à la Conférence internationale de Palerme (Italie) sur la Libye : «Les peuples du Sahel, en particulier ceux des pays du G5 Sahel, veulent la fin du chaos libyen», déclare SEM. Issoufou Mahamadou

« Mesdames et Messieurs,Je voudrais saisir cette occasion pour remercier, au nom de la délégation qui m'accompagne et au mien propre, Son Excellence le Premier Ministre Giuseppe Conte, le Gouvernement et le peuple Italiens pour l'accueil chaleureux qui nous a été réservé et pour toutes les dispositions prises pour rendre notre séjour agréable dans cette ville de Palerme. Permettez-moi également de le féliciter pour avoir pris l'initiati...

Le Chef de l'Etat au 1er Forum de Paris pour la Paix : Le Président Issoufou plaide pour plus de solidarité internationa…

Le Chef de l'Etat au 1er Forum de Paris pour la Paix : Le Président Issoufou plaide pour plus de solidarité internationale dans le financement de la force conjointe du G5 Sahel

Quelque 70 Chefs d'Etat et de Gouvernement, dont le Président Issoufou Mahamadou ainsi que les dirigeants des Organisations Internationales ont participé le dimanche 11 novembre 2018, au premier Forum de la Paix à la Grande Halle de La Villette (XIXe arrondissement de Paris). Ce forum, organisé à l'initiative de la France, à l'occasion de la commémoration du centenaire de l'Armistice de la Première Guerre Mondiale, a été axé sur la paix...

Discours prononcé par le Président de la République, au 1er Forum sur la paix à Paris (France) : «Le présent forum est l…

Discours prononcé par le Président de la République, au 1er Forum sur la paix à Paris (France) : «Le présent forum est la tribune idéale pour rappeler à la communauté internationale ses devoirs de solidarité vis-à-vis du Sahel», déclare SE. Issoufou

Mesdames et Messieurs,Permettez-moi de remercier le Président Emmanuel Macron pour avoir bien voulu honorer le Niger, en nous associant à la célébration du centenaire de l'armistice du 11 Novembre qui avait mis fin à la première guerre mondiale.Permettez- moi également de saluer l'opportunité et la pertinence de l'organisation d'un forum sur la paix et la sécurité en marge de cet important évènement. En effet, on ne peut trouver meilleu...

Le Président Issoufou Mahamadou a pris part, hier à Paris, à la commémoration du centenaire de l'Armistice du 11 novembr…

Le Président Issoufou Mahamadou a pris part, hier à Paris, à la commémoration du centenaire de l'Armistice du 11 novembre: Retrouvailles en l'honneur du combat pour la paix et de l'amitié entre les peuples

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou accompagné de la Première Dame Dr. Lalla Malika Issoufou, a pris part dimanche matin, 11 novembre 2018, à la commémoration du centenaire de l'Armistice de la Première Guerre Mondiale.À l'invitation du Président de la République française SEM Emmanuel Macron, 98 délégations étrangères dont soixante-dix Chefs d'Etat et de Gouvernement ont assisté, dans la capitale franç...

73ème session du Comité exécutif de l'Union Parlementaire Africaine (UPA), à Abuja (Nigeria) : Plaidoyer de SE Ousseini …

73ème session du Comité exécutif de l'Union Parlementaire Africaine (UPA), à Abuja (Nigeria) : Plaidoyer de SE Ousseini Tinni en faveur du G5 Sahel

Le président de l'Assemblée nationale, S.E Ousseini Tinni, poursuit son séjour de travail en terre nigériane où il assiste à la 41ème Conférence et à la 73ème Session de l'Union parlementaire africaine (UPA).La journée du vendredi 9 novembre a été consacrée à l'adoption de plusieurs résolutions et recommandations ayant trait à l'économie, à la promotion de la scolarisation de la jeune fille, et à la lutte contre le terrorisme et le crim...

Niamey/Conseil fédéral extraordinaire de la coordination régionale PNDS-Tarayya: Mme Diarra Fatimata Ly ; Souleymane Rad…

Niamey/Conseil fédéral extraordinaire de la coordination régionale PNDS-Tarayya: Mme Diarra Fatimata Ly ; Souleymane Radja et Mme Fati Djibo élus respectivement présidents de l'OFT, de l'OJT et des ''Roses''

La coordination régionale du Parti Nigérien pour la Démocratie et le Socialisme (PNDS-Tarayya) de Niamey a organisé, le samedi 10 novembre dernier à Niamey, un conseil fédéral extraordinaire mixte de lancement et de renouvellement des organisations de base et structures du parti. Ce conseil fédéral dont l'ouverture a été présidée par le coordonnateur régional PNDS Niamey, M. Karidio Mahamadou, a débouché sur la mise en place de nouveaux...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Ingall : Entre cauchemars de la route et ambiances…

Ingall : Entre cauchemars de la route et ambiances de la Cure salée

Dans le langage des routiers nigériens, l'expression ''éviter les nids de poule'' est bien...

vendredi 26 octobre 2018

Yashi à Ingall : Une pratique ancestrale qui perdu…

Yashi à Ingall : Une pratique ancestrale qui perdure encore !

7 heures le matin au quartier Aghafey de Ingall. Les visiteurs sont curieux d'assister à u...

vendredi 26 octobre 2018

La Cure salée : Un véritable espace marchand aussi

La Cure salée : Un véritable espace marchand aussi

La Cure Salée ne se limite pas seulement à la jouissance culturelle des communautés nomade...

vendredi 26 octobre 2018

L'air du temps

Grosse arnaque à Niamey

Grosse arnaque à Niamey

Des centaines de millions envolées dans la nature dans le ciel gris de Niamey, plusieurs c...

vendredi 16 novembre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.