Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editorial : Stabiliser le front social


DG onepLes pays de la sous-région planchent actuellement sur les voies de sortie pour faire face à la crise économique mondiale. C'est le cas notamment du Burkina Faso où s'est tenu, lundi dernier, un colloque international organisé par l'Association Burkina International. Ce fut l'occasion pour le président burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré, pour appeler le secteur privé à s'investir pour jouer son rôle de promoteur de la croissance économique, de pourvoyeur d'emplois et de revenus, notamment dans le financement de son nouveau référentiel de développement. Même son de cloche du côté du Nigeria voisin où s'est ouvert, le même lundi 10 octobre 2016, le 22ème Sommet économique annuel du Nigeria. Occasion qui a permis au Président Muhammadu Buhari de s'engager dans une politique de renforcement la production locale de marchandises afin d'accélérer le développement de l'économie.
Malheureusement, ce n'est pas le cas chez nous ici au Niger, où l'heure est encore aux exigences et aux menaces de débrayage dans certains secteurs sociaux. Il se trouve en effet que, comme pour tirer le pays vers le bas, certains acteurs politiques et autres partenaires sociaux jouent à attiser le feu sur le front social en exigeant de l'Etat qu'il leur donne ce qu'il n'a pas. Conséquences, déclarations intempestives par-ci, mots d'ordre de grève par-là, etc.
La question qu'on peut se poser, c'est quand pourra-t-on goûter, au Niger, aux avantages de l'indispensable stabilité sur le front social ? Avant-hier seulement, lors de son discours de ralliement à la majorité présidentielle, en répondant à la main tendue du Président Issoufou Mahamadou, le président du MNSD Nassara Seini Oumarou attirait l'attention des uns et des autres sur le fait que ''l'éternel retour à la case départ est véritablement une malédiction qu'il y a lieu d'exorciser pour toujours, afin de donner la chance à la jeune démocratie nigérienne de prospérer et de devenir un véritable levier de développement''. Il faut donc mettre fin à ces turbulences qui ont pris trop de place dans la vie nationale. Il faut mettre fin à la politisation à outrance de la vie nationale ; la politique politicienne doit avoir un temps, et le travail tout le reste du temps.
Surtout que le Président de la République s'est engagé à consolider les bases de la Renaissance déjà entamées. Pour le cas précis du secteur de l'Education, l'engagement du Chef de l'Etat est encore plus affirmé. "Le Gouvernement s'efforcera, au cours des 5 prochaines années, d'améliorer la qualité de notre système éducatif, tout en visant la scolarisation gratuite de tous les enfants de moins de 16 ans", disait-il dans son message à la Nation du 03 Août dernier.
A partir de là, le bon sens appelle les uns et les autres à une prise de conscience et à une responsabilité partagée afin de créer les conditions d'une mise en œuvre efficace des actions louables en faveur de l'école. Cette école, qui a été martyrisée et sacrifiée sur l'autel des intérêts particularistes, mérite mieux. Elle mérite une considération de toutes les parties prenantes. Car, il est indubitable, qu'en dépit de la morosité ambiante, l'Etat a consenti d'énormes sacrifices pour doter l'école, les enseignants et les élèves des moyens appropriés pour un bon démarrage de l'année scolaire 2016-2017.

Certes, il doit faire encore plus, d'autant plus que certains enseignants, notamment les contractuels, vivent dans des conditions difficiles. En attendant, les enseignants doivent faire preuve de compréhension en adoptant une autre méthode de lutte qui n'est pas forcément celle des grèves perlées. Il en est de même des élèves et étudiants, qui doivent d'abord penser à leur avenir, en bannissant certaines formes de luttes préjudiciables à la quiétude sociale. Assurément, une paix des braves s'impose dans ce secteur !
Aussi, malgré les contradictions internes actuelles, sommes toutes inhérentes à toute évolution sociale, nous devons nous convaincre que l'essentiel, c'est d'abord et avant tout le développement de notre pays, le Niger.

Mahamadou Adamou( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )
www.lesahel.org

Société

Installation de la cellule nationale de normalisation des sceaux et armoiries du Niger : Mieux réglementer l'utilisation…

Installation de la cellule nationale de normalisation des sceaux et armoiries du Niger : Mieux réglementer l'utilisation des attributs de l'Etat

Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, M Marou Amadou, a officiellement installé, hier jeudi 16 novembre, la cellule nationale de normalisation des armoiries et sceaux. La cellule est un organe composée de huit (8) membres issus de plusieurs institutions à savoir la Présidence de la République, l'Assemblée Nationale, le Cabinet du Premier ministre, les Ministères de la Défense nationale, de l'Intérieur, de la Justice, de la Renais...

Célébration de la fête du Roi de Belgique : L'ambassadeur de Belgique au Niger donne une réception

Célébration de la fête du Roi de Belgique : L'ambassadeur de Belgique au Niger donne une réception

Dans le cadre de la célébration de la fête du Roi, en l'honneur de sa Majesté le Roi Philippe, SE l'ambassadeur de Belgique au Niger, Pierre Charlier a offert, mercredi dernier, à l'hôtel les Rôniers, une réception pour marquer l'importance de cette fête. Y ont assisté, les membres du gouvernement, ceux du Corps diplomatique ainsi que plusieurs personnalités.Dans son allocution, l'ambassadeur de Belgique a souligné que cette date est l'...

Télécommunications au Niger : Niger Télécoms lance l'Internet 3G TURBO

Télécommunications au Niger : Niger Télécoms lance l'Internet 3G TURBO

La compagnie de téléphonie nationale Niger Télécoms entend offrir bientôt la possibilité à ses abonnés de surfer sur la vague Internet révolutionnaire de troisième génération, l'Internet 3G qui fournit l'Internet Haut débit. L'annonce en a solennellement été faite, hier jeudi 16 novembre, par le directeur général M Abdou Harouna lors d'une conférence de presse. Cette annonce tant attendue par les centaines de milliers d'abonnés de la Ni...

Séance d'information et de sensibilisation sur le financement sur la Table Ronde de Paris du 13 et 14 décembre : Pour la…

Séance d'information et de sensibilisation sur le financement sur la Table Ronde de Paris du 13 et 14 décembre : Pour la réussite de cette rencontre de mobilisation des financements du nouveau PDES (2017-2021)

Le Niger va organiser les 13 et 14 décembre 2017 à Paris une Table Ronde sur le financement du nouveau Plan de Développement Economique et Social (2017-2021) du pays. À moins d'un mois de la tenue de cet important événement intitulé « un Niger renaissant pour un peuple prospère », la ministre du Plan, Mme Kane Aichatou Boulama, et le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération , de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Ex...

Lancement du projet «Appui-conseil en matière de politique migratoire GIZ-APM » : Un projet pour appuyer le Niger dans s…

Lancement du projet «Appui-conseil en matière de politique migratoire GIZ-APM » : Un projet pour appuyer le Niger dans ses efforts de lutte contre le phénomène de la migration irrégulière

La coopération allemande, à travers la GIZ, vient de lancer un nouveau projet dénommé « appui-conseil en matière de politique migratoire au Niger » (GIZ-APM). C'est le ministre d'Etat, ministre de l'intérieur, de la sécurité publique, de la décentralisation et des affaites coutumières et religieuses M. Mohamed Bazoum qui a présidé la cérémonie du lancement officiel de ce projet le 14 novembre à l'hôtel Soluxe de Niamey.Pays charnière, à...

Communiqué du Secrétariat Général du Gouvernement : Le Chef de l'Etat a signé un décret portant inscription et promotion…

Communiqué du Secrétariat Général du Gouvernement : Le Chef de l'Etat a signé un décret portant inscription et promotion au sein des Forces Armées Nigériennes

Le Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou a signé un (1) décret, portant inscription et promotion au sein des Forces Armées Nigériennes.Aux termes de ce décret, sont inscrits au tableau d'avancement complémentaire et promus au grade supérieur au titre de l'avancement exceptionnel, les Officiers Généraux des Forces Armées Nigériennes dont les noms suivent, pour compter du 1er novembre 2017....

A la Présidence de la République : Décret portant acquisition de la nationalité nigérienne par option

A la Présidence de la République : Décret portant acquisition de la nationalité nigérienne par option

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, a signé, hier, un décret portant acquisition de la nationalité nigérienne par option. Par ce décret :Article Premier : Conformément à l'article 13 de la loi n°2014-60 du 5 novembre 2014, portant modification de l'ordonnance n°84-33 du 23 août 1984, portant code de la nationalité nigérienne, modifiée par l'ordonnance n°88-13 du 18 février 1988, modifiée par l'Ordonna...

Projet d'accompagnement communautaire à la prévention de la transmission VIH de la mère à l'enfant : La Première Dame Ha…

Projet d'accompagnement communautaire à la prévention de la transmission VIH de la mère à l'enfant : La Première Dame Hadjia Aissata Issoufou préside la cérémonie de lancement

Apres avoir enregistré des résultats probants dans la mise en œuvre du projet d'accompagnement à la prévention de la transmission VIH Sida de la mère à l'enfant en 2014, la fondation Guri Vie Meilleure vient de reconduire le projet dans vingt centres de santé intégrés de la région de Niamey pour une durée de 12 mois. C'est la première Dame Hadjia Aissata Issoufou, présidente de la Fondation Guri Vie Meilleure et par ailleurs marraine de...

Maradi/Lutte contre la pauvreté : Les parlementaires de la CAJI s'imprègnent de l'impact des filets sociaux

Maradi/Lutte contre la pauvreté : Les parlementaires de la CAJI s'imprègnent de l'impact des filets sociaux

Une mission composée d'une quinzaine de députés membres de la Commission Affaires juridiques et institutionnelles (CAJI), conduite par l'Honorable Souley Dioffo, a séjourné du 10 au 11 novembre derniers, dans la région de Maradi, afin de constater de visu l'impact du Projet Filets sociaux sur les populations démunies, plus particulièrement celles des communes de Kornaka et de Gabi. Ces visites ont permis aux élus nationaux d'appréhender...

Prestation de serment à la Cour Constitutionnelle de Niamey : Dix membres de la CENI renvoyés à l'exercice de leurs fonc…

Prestation de serment à la Cour Constitutionnelle de Niamey : Dix membres de la CENI renvoyés à l'exercice de leurs fonctions

Après leur installation le 05 novembre dernier, les membres de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), ont prêté serment hier, devant la Cour Constitutionnelle de Niamey. Cette cérémonie présidée par le vice-président de la Cour Constitutionnelle M. Narey Oumarou en présence du ministre d'Etat en charge de l'Intérieur M. Mohamed Bazoum, et de plusieurs témoins, consacre une obligation réglementaire qu'impose la Constitut...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Baroud d'honneur dans l'Anzourou

Baroud d'honneur dans l'Anzourou

Il y a comme un vent de débâcle et de panique qui plane sur la tête des groupes armés qui ...

vendredi 17 novembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.