Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editorial : Le vibrant message de l'Afrique


DG onepLe Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, s'est adressé à l'opinion internationale mardi dernier, à la 22ème Conférence des Parties à la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (COP22), à Marrakech au Maroc.
Dans une vibrante adresse, au nom du Groupe africain, le Président Issoufou Mahamadou a fait un important plaidoyer pour sauver la Planète Terre en danger. Portant la voix de l'Afrique, ce Continent qui souffre malgré lui des inconséquences des autres et particulièrement des plus nantis, le Président Issoufou a solennellement invité les uns et les autres à sortir de leur torpeur et à agir pendant qu'il est encore temps.
Le temps, ce précieux indicateur, joue malheureusement contre nous et les menaces sur notre survie sont réelles. Il faut réagir au plus vite, et se mobiliser pour le climat. L'Afrique, berceau de l'humanité, se doit de prendre la tête de la mobilisation générale au nom de l'Humanité, afin de permettre à tous les pays, notamment les plus vulnérables, de s'adapter aux conséquences terribles du changement climatique et de se développer sur la base de technologies propres.
Aujourd'hui donc, ''rassemblés en terre africaine, à un moment significatif de l'histoire de l'humanité'', le Président Issoufou a réaffirmé que ''nous sommes tous déterminés à vaincre le dérèglement climatique''.
A ce titre, il a rappelé les deux paradoxes fondamentaux dans la lutte contre le dérèglement climatique auxquels l'Afrique fait déjà face. En effet, ''en dépit de son plus grand potentiel en sources d'énergie renouvelable, l'accès aux services énergétiques de base y est le plus faible''. Ajouter à cela que ''tout en ayant contribué le moins à la création du phénomène qui nous assemble ici, elle en paie au quotidien le plus lourd tribut, cela est inacceptable et insupportable''.
Et le Président Issoufou n'est pas passé par quatre chemins pour le dire à la face du monde. ''Nous souffrons de cette injustice, mais nous n'acceptons pas, nous n'accepterons jamais, d'en être les victimes consentantes'', a-t-il martelé.
Oui, l'Afrique n'acceptera plus de payer pour les excès des autres ; l'Afrique n'acceptera plus de sacrifier l'avenir de ses enfants à l'aune des intérêts égoïstes des puissants de ce monde ; l'Afrique se battra unie pour inverser cet ordre mondial inique et déséquilibré.
''Notre Continent est engagé à se battre et à faire face, notamment en prenant des mesures ambitieuses et indispensables pour son développement, suivant une trajectoire de durabilité'', a notamment souligné, au nom de l'Afrique, le Président Issoufou Mahamadou. Le Chef de l'Etat a d'ailleurs rappelé, entre autres, que ''l'Afrique a ainsi lancé l'Initiative de l'Afrique sur les énergies renouvelables à la COP21, afin de garantir un accès universel à toutes ses filles et ses fils à l'horizon 2030, avec 300 gigawatts de capacité d'énergies renouvelables. Elle s'engage davantage à réaliser, de façon prioritaire, 10 gigawats d'ici 2020. Mais l'atteinte de ces objectifs ne sera pas aisée, car le Continent devra doubler la capacité totale qui est d'à peine 150 GW, uniquement par l'intermédiaire des énergies propres. L'Afrique, a encore rappelé le Chef de l'Etat, a également lancé, à la COP21, l'Initiative africaine pour l'adaptation continentale visant à soutenir tous les pays africains afin de pouvoir riposter efficacement face à la hausse des impacts climatiques, et à traiter les pertes et préjudices causés''.
Il a en outre longuement plaidé pour ''la nouvelle diplomatie climatique'' du Continent, celle de prêcher, par l'exemple, la construction de partenariats concrets et permettre ainsi au processus multilatéral d'être plus pertinent.
Ces efforts témoignent du leadership africain, mais ils sont aussi le résultat d'une volonté résolue et durable. ''Soyons fiers de ces succès majeurs enregistrés, mais soyons également conscients de l'ampleur du défi à relever puisque nous restons loin de la trajectoire des 2 degrés, a fortiori 1,5 Celsius. Nos engagements actuels nous placent en effet sur une trajectoire d'un réchauffement de la Planète au-delà de 3 degrés Celsius''.
Cependant, sachant pertinemment que l'argent est le nerf de la guerre, le Président Issoufou n'a pas manqué de mettre la Communauté internationale face à ses responsabilités. En fait, la question des financements est vitale et tout reste à faire. Dans ce chapitre justement, il est important de rappeler qu'au titre de l'accompagnement de cette transition, les pays développés se sont engagés à mobiliser 100 milliards de dollars par an d'ici à 2020 pour soutenir des projets d'adaptation dans 6 domaines, à savoir la biodiversité, les changements climatiques, les eaux internationales, la dégradation des terres, la couche d'ozone et les polluants organiques persistants.
C'est pourquoi le Président Issoufou a invité les uns et les autres à ''assurer une augmentation significative de la part de l'adaptation dans l'effort de mobilisation des 100 milliards de dollars'' ; il a demandé que le Fonds d'Adaptation serve effectivement l'Accord de Paris, et qu'il soit adéquatement doté en ressources financières ; ou encore, d'atteindre un niveau de reconstitution, en fin 2017, du Fonds Vert Climat porté à au moins 20 milliards de dollars afin de prendre en compte les besoins urgents des pays en développement.
Ce sont là autant de revendications légitimes afin que nos enfants et nos petits-enfants héritent d'un monde plus sûr. Et pour cela, nous devons préserver le bien le plus précieux que nous avons tous en partage: la vie sur terre.
En définitive, ce qu'il faut surtout retenir de ce discours assurément panafricaniste du Président Issoufou Mahamadou, c'est qu'il faut s'unir pour vaincre ensemble.

Mahamadou Adamou( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )
www.lesahel.org

Société

8èmes Jeux de la Francophonie, Abidjan 2017 : Le Premier ministre remet le drapeau national à la délégation nigérienne

8èmes Jeux de la Francophonie, Abidjan 2017 : Le Premier ministre remet le drapeau national à la délégation nigérienne

Abidjan, la grande métropole ivoirienne accueille cette année les 8èmes jeux de la Francophonie qui se dérouleront du 21 au 30 juillet. Le Niger entend bien être présent à cette grande rencontre culturelle et sportive de la communauté francophone mondiale. La délégation devant représenter notre pays, auxdits jeux à Abidjan, a été reçue, hier par le Premier ministre, Chef du gouvernement, M Brigi Rafini qui a remis le drapeau au chef de ...

Séminaire de formation sur la modernisation du travail parlementaire : Amélioration de la qualité de la loi et de l'effi…

Séminaire de formation sur la modernisation du travail parlementaire : Amélioration de la qualité de la loi et de l'efficacité du contrôle de l'action gouvernementale

Le premier Vice président de l'Assemblée nationale, l'honorable Iro Sani a présidé hier matin l'ouverture d'un séminaire de formation sur la modernisation du travail parlementaire organisé par le groupe d'amitié Niger-Suisse avec l'appui du Parlement suisse et de l'UMEF SUISSE UNIVSERSITY. L'objectif de ce séminaire est d'aider l'Assemblée nationale, à légiférer de façon pertinente et efficace et de contrôler l'action gouvernementale av...

Assemblée nationale : La Cour des comptes remet le rapport général public 2014 au président de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale : La Cour des comptes remet le rapport général public 2014 au président de l'Assemblée nationale

Le président de l'Assemblée nationale, SE. Ousseini Tinni, a reçu, hier matin, une délégation de la Cour des comptes conduite par le président de ladite Cour M. Saidou. Accompagné de plusieurs membres de l'institution, M. Saidou Sidibé est venu présenter à SE. Ousseini Tinni, les résultats des travaux de contrôle effectués par la Cour des Comptes au cours de l'année 2014. A travers cet exercice, la Cour des comptes consacre, selon son p...

Rubrique Santé : La fièvre, un signe qui ne trompe pas

Rubrique Santé : La fièvre, un signe qui ne trompe pas

La fièvre fait partie des premiers signes que l'on observe dans de nombreuses maladies. Ce qui permet conséquemment d'apprécier la gravité du mal en question et d'en surveiller l'évolution. Lorsqu'on parle de fièvre, on est tout simplement en présence d'une élévation de température au-delà des limites normales.La température du corps humain est normalement maintenue autour de 37°C. Cette oscillation autour de 37°C est rendue possible, s...

Atelier de partage sur le Code de l'Ethique et Guide de Procédure de Traitement des Plaintes : Echanges pour des textes …

Atelier de partage sur le Code de l'Ethique et Guide de Procédure de Traitement des Plaintes : Echanges pour des textes adaptés aux réalités du métier de journaliste

L'Observatoire Nigérien Indépendant des Médias pour l'Ethique et la Déontologie (ONIMED) a organisé, hier, à la Maison de la Presse, une journée d'échange avec les hommes des médias sur les nouveaux textes révisés, notamment, le Code de l'éthique et le Guide de procédure de traitement des plaintes. Les travaux de cette journée ont été ouverts par le Président de l'ONIMED M. Oumarou Moussa par ailleurs Rédacteur en Chef du journal en lig...

Formation du Haut Commandement de la police au concept de police Citoyenne : Approfondir les préceptes d'un service de p…

Formation du Haut Commandement de la police au concept de police Citoyenne : Approfondir les préceptes d'un service de police de proximité et de confiance

L'Ecole Nationale de Police et de la Formation Permanente organise du 18 au 20 juillet un atelier de formation du Haut Commandement de la police au concept de "police citoyenne". La particularité de cette formation réside dans l'implication des représentants de l'Union des Scolaires Nigériens (USN) et ceux de l'Union des Etudiants Nigériens à l'Université de Niamey (UENUN).Ces assises se tiennent en collaboration avec l'Institut Für Aus...

Zinder/Mission de travail du ministre du Développement Communautaire et de l'Aménagement du Territoire : Evaluer l'impac…

Zinder/Mission de travail du ministre du Développement Communautaire et de l'Aménagement du Territoire : Evaluer l'impact des actions réalisées par les Ongs sur le terrain

Le Ministre du Développement Communautaire et de l'Aménagement du Territoire , M. Abdou Aman, a effectué, de dimanche à mardi derniers, une mission de travail dans la région de Zinder il s'agissait pour la délégation ministérielle de se rendre sur le terrain en vue de mesurer l'impact des réalisations accomplies par certaines ONG de développement de la place au profit des communautés dans les départements de Damagaram Takaya, Mirriah et...

Remise des équipements sportifs à l'AS/UAM par la Société Niger Lait SA : Un appui au développement du football à l'Univ…

Remise des équipements sportifs à l'AS/UAM par la Société Niger Lait SA : Un appui au développement du football à l'Université Abdou Moumouni

La société Niger Lait SA a offert hier un lot de matériels sportifs à l'Association Sportive de l'Université Abdou Moumouni de Niamey. Cet important appui de la société Niger lait SA fait suite à une requête introduite par l'Union des Etudiants Nigériens à l'Université de Niamey (UENUN) auprès de la dite société en vue d'obtenir un appui financier ou matériel dans le cadre de sa participation au tournoi de montée en Première Division qu...

Déclaration du Collectif des Syndicats des Secteurs de l'Education de la Jeunesse, des Sports et de la Culture : Les syn…

Déclaration du Collectif des Syndicats des Secteurs de l'Education de la Jeunesse, des Sports et de la Culture : Les syndicats exigent l'annulation des affectations et nominations qui ne répondent pas aux profils

À l'issue d'une session extraordinaire qui a eu lieu le samedi dernier, le Collectif des Syndicats de la Jeunesse, des Sports et de la Culture a rendu public hier matin une déclaration de presse relative à ce qu'il qualifie de « situation préoccupante au niveau du ministère de la jeunesse et des sport, à l'académie des arts martiaux ».Dans sa déclaration, le Collectif des Syndicats des Secteurs de l'Education de la Jeunesse, des Sports ...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside une réunion sur la salubrité

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside une réunion sur la salubrité

Quelques jours après sa visite sur certains chantiers et quartiers de la capitale, le Président de la République Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou a présidé hier matin, dans la salle de réunion du conseil des ministres, une réunion sur la gestion des déchets et l'assainissement de la ville de Niamey. Cette réunion qui s'est tenue en présence du Premier ministre, Chef du gouvernement, M. Brigi Rafini, a regroupé autour du Chef de l'...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Inondations dans certains quartiers de la ville de…

Inondations dans certains quartiers de la ville de Niamey : La menace est réelle !

L'installation définitive de la saison des pluies sur l'ensemble du territoire de notre pa...

vendredi 14 juillet 2017

Prévisions saisonnières 2017 pour l'Afrique de l'O…

Prévisions saisonnières 2017 pour l'Afrique de l'Ouest : Les experts tirent sur la sonnette d'alarme bien avant le... déluge

Des pluies abondantes et des inondations sont enregistrées depuis le début de la campagne ...

vendredi 14 juillet 2017

Dr. Garba Yahaya, Directeur Général de l'Agricultu…

Dr. Garba Yahaya, Directeur Général de l'Agriculture : «A la date du 10 juillet 2017, 95% des villages agricoles ont semé contre 91% en 2016''

Monsieur le Directeur Général, cette année, la campagne agricole a débuté précocement dans...

vendredi 14 juillet 2017

L'air du temps

Les effets du changement climatique à nos portes

Les effets du changement climatique à nos portes

Depuis des décennies, on en entendait parler, sans trop saisir grand-chose ni de son conte...

vendredi 14 juillet 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.