Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editorial : Démocratie avérée


DG onepUne marche citoyenne s'est déroulée, le mercredi dernier à Niamey. Elle a rassemblé quelques milliers de personnes, venues pour réclamer une amélioration de leurs conditions de vie et une attention particulière pour l'avenir de l'école nigérienne, la situation sanitaire, la situation sécuritaire et la situation économique et financière.
Les manifestants ont marché pacifiquement, bien encadrés et protégés par les Forces de l'ordre. Ils ont exercé librement leur droit civique; exprimé librement leurs opinions. A la fin, ils se sont dispersés dans le calme, l'ordre et la discipline. Il n'y a eu ni casses, ni interventions policières, rien que l'exercice d'un droit démocratique consacré par la Constitution. Les marcheurs ont démontré qu'au Niger, nous pouvons tout réclamer dans le respect du droit et de l'ordre.
C'est cela la vitalité de notre démocratie. C'est cela la vision des autorités politiques de notre pays. Un pays démocratique et social, fraternel et uni. Car, au-delà des divergences politiques somme passagères, ce qui unit le peuple nigérien est plus fort, plus solide. Ce qui unit le peuple nigérien, c'est sa ''nigérienneté'', son appartenance à une même entité géographique, une même aire culturelle et sociale fondée sur des liens de solidarité, de respect mutuel, de partage et de déférence. Des liens tissés tout au long des siècles, solidifiés par le temps et le ciment des relations privilégiées entre les familles et les communautés. Le peuple nigérien est UN, car toutes les communautés sont unies par les liens du mariage, de l'amitié et du voisinage qui parfois s'avèrent plus forts que les liens du sang.
Les marcheurs de mercredi voulaient attirer l'attention des autorités quant à la prise en charge des préoccupations vitales du peuple. Ils ont voulu forcer une porte déjà ouverte. En effet, le bien-être de l'Homme nigérien a toujours été au centre des préoccupations du Président de la République, Chef de l'Etat, Issoufou Mahamadou. Toute sa vie, il s'est battu pour cet idéal.
Et dès son élection à la Magistrature suprême de notre pays, il a pris des engagements forts pour booster notre pays et le hisser au rang des Nations prospères. Hélas, comme dirait l'autre, ''kana taka, Allah na tashi''. Au moment où les autorités ont pris le taureau par les cornes avec la ferme détermination d'apporter des solutions concrètes et pérennes aux problèmes qui assaillent le peuple nigérien, des contingences extérieures sont venues assombrir l'horizon.
Il n'est un secret pour personne que la situation générale est caractérisée par au plan international par un climat économique morose. Au plan national, cette situation a été exacerbée par le contexte sécuritaire sous-régional, notamment dans les pays voisins, impactant négativement sur les activités économiques et annihilant les efforts de développement déployés par le Gouvernement. Et face à cette insécurité qui menaçait gravement l'existence même du pays, il fallait faire un choix. Et le choix fut difficile et douloureux. Les secteurs sociaux de base, qui étaient la priorité des priorités du Gouvernement sous l'impulsion du Président de la République, ont été revus pour sauver d'abord la patrie du péril sécuritaire. Ainsi tous les efforts furent orientés vers ce secteur vital pour tout le monde: la sécurité !
Le Président de la République, Issoufou Mahamadou, l'a d'ailleurs souvent rappelé : ''Mon pays, le Niger, engagé sur plusieurs fronts, en l'occurrence au Mali et sur sa frontière libyenne, a dû, pour assurer sa sécurité, mettre en place une opération lourde dans la région de Diffa, dans le sud-est du pays, où nous avons été attaqués, pour la première fois, par Boko Haram au mois de Février 2015. Par ailleurs, notre pays a participé, avec les Forces Tchadiennes, à l'opération ''Maï Dounama'', pour chasser Boko-Haram de certaines villes du Nigéria. Naturellement, il participe également à la force mixte multinationale. Grâce aux renseignements humains et techniques, nous avons pu arrêter et mettre à la disposition des tribunaux plus d'un millier d'éléments de Boko-Haram.
Toutes ces opérations pèsent lourdement sur nos finances publiques car le Niger a dû multiplier, depuis 2010, par quinze (15), ses investissements militaires. Il consacre désormais plus de 10% de son PIB aux dépenses de défense et de sécurité. Par ailleurs, les attaques de Boko-Haram ont des conséquences
humaines, humanitaires, économiques et sociales dans les zones affectées: pertes en vies humaines, civiles et militaires, paralysie de l'activité économique, fermeture des écoles et des centres de santé, des dizaines de milliers de réfugiés et de personnes déplacées que nous sommes tenus de prendre en charge''.
Malgré cet effort de guerre qui pèse lourdement sur nos finances publiques et la chute drastique des prix de nos matières premières, les autorités politiques sont plus que jamais déterminées à sortir notre pays de ce cycle infernal.
C'est dire que les appels réalistes des uns et des autres seront solutionnés au fur et à mesure.

D'ores et déjà, lors de son dernier message à la Nation à l'occasion de la fête du 18 décembre, le Président Issoufou a énoncé un programme de vastes réformes en vue de la modernisation de l'économie. ''Ces réformes visent la modernisation des administrations, des régies financières, de leur gouvernance et des procédures ainsi que le renforcement de la mobilisation des ressources et l'amélioration de la qualité et de l'efficacité de la dépense publique.
À travers ces réformes, je suis convaincu que le Gouvernement pourra assurer une meilleure mobilisation des ressources internes, ainsi qu'une meilleure efficacité de la dépense. À l'avenir, ces réformes aideront aussi l'Etat à éviter les retards dans le règlement de ses nombreux engagements. Je voudrais d'ailleurs, saisir cette occasion pour rassurer les agents de l'Education, que des instructions ont été données afin que tous leurs arriérés de salaires soient réglés conformément aux engagements pris''.
La volonté politique est là. Elle a été réaffirmée par le Magistrat suprême, alors jouons la carte de l'apaisement et remettons nous tous au travail. Notre pays en a grandement besoin.

Mahamadou Adamou( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )

www.lesahel.org

Société

Point de presse des députés de la Majorité et publication des extraits de l'enquête parlementaire sur la vente d'uranium…

Point de presse des députés de la Majorité et publication des extraits de l'enquête parlementaire sur la vente d'uranium : « Les députés de l'Opposition ont déserté la Commission d'enquête parlementaire sur la vente d'uranium parce que les conclusion

Les députés membres de la Majorité parlementaire ont animé, hier, un point de presse pour relever ou répondre à leurs collègues de l'Opposition parlementaire, qui, ayant déserté au dernier moment les travaux de la Commission d'enquête parlementaire, se sont répandus dans les médias dans des déclarations sans fondement.En introduction, le député Saadou Dillé a dit que c'est à la demande même des députés de l'Opposition qu'a été créée et ...

Réunion du comité Défense et Sécurité format Défense du G 5 Sahel : Apprécier la situation sécuritaire dans l'espace G 5…

Réunion du comité Défense et Sécurité format Défense du G 5 Sahel : Apprécier la situation sécuritaire dans l'espace G 5 Sahel

Les professionnels de Défense et Sécurité des pays du G5 Sahel continuent de multiplier les rencontres et réunions de concertation en vue d'apprécier la situation sécuritaire dans cet espace en proie au terrorisme. En effet, la présente réunion du comité Défense et Sécurité qui se tient à Niamey et à laquelle participent les Chefs d'Etat-Major des Armées (CEMA) et les Chefs d'Etat-Major Général des Armées (CEMGA) des pays concernés, le ...

Réunion du comité de défense et sécurité dans le format sécurité : Réaffirmer la volonté de faire face à la menace sécur…

Réunion du comité de défense et sécurité dans le format sécurité : Réaffirmer la volonté de faire face à la menace sécuritaire dans la zone

Le directeur général de la Police Nationale du Mali, M. Moussa Ag Infai, président du comité de Défense et Sécurité dans le format sécurité, a présidé hier matin, au Palais des Congrès de Niamey, la réunion du comité de Défense et Sécurité dans le format sécurité. Cette réunion s'inscrit dans le cadre logique des recommandations de la dernière réunion du comité Défense et Sécurité des pays membres du G5 Sahel et de la France, tenue à No...

Réunion de l'Association des Médiateurs des pays membres de l'UEMOA : Les Médiateurs de l'espace UEMOA se concertent sur…

Réunion de l'Association des Médiateurs des pays membres de l'UEMOA : Les Médiateurs de l'espace UEMOA se concertent sur plusieurs questions

Les Médiateurs des pays membres de l'UEMOA se sont réunis lundi dernier au Parc du W. Les hôtes du Médiateur de la République du Niger, Me Ali Sirfi Maïga, ont débattu de plusieurs questions portées à l'ordre du jour de leur rencontre. Il s'agit principalement de la situation financière de l'Association des Médiateurs des pays membres de l'espace UEMOA ; des missions confiées à certains membres de l'association ; des missions confiées à...

Soirée de gala à l'honneur de la Procureure de la CPI : A la découverte des richesses culturelles de notre pays

Soirée de gala à l'honneur de la Procureure de la CPI : A la découverte des richesses culturelles de notre pays

Le président de l'Assemblée Nationale, SEM. Ousseini Tinni, a offert, mardi soir à la salle Margou de l'Hôtel Gaweye de Niamey, une soirée de gala en l'honneur de la Procureure de la Cour Pénale internationale (CPI), Mme Fatou Bensouda, qui séjournait dans notre pays dans le cadre d'une visite de travail.On notait autour du président de l'Assemblée nationale et de son illustre hôte, la présence des membres du bureau de l'Assemblée Natio...

Visite du secrétaire général adjoint du Ministère de la Justice à la Maison d'Arrêt de Niamey : S'enquérir de visu des c…

Visite du secrétaire général adjoint du Ministère de la Justice à la Maison d'Arrêt de Niamey : S'enquérir de visu des conditions de détention et d'alimentation des locateurs

Le secrétaire général adjoint du Ministère de la Justice, M. Ibrahim Jean Etienne, s'est rendu, hier, dans la matinée à la Maison d'Arrêt de Niamey. Cette visite instruite par le ministre de la Justice a pour objet de vérifier des propos qui ont été tenues par un acteur de la Société Civile qui a séjourné dans cette prison relativement à la situation qui prévaut au sein de cette maison d'arrêt. Des propos rapportés par des médias de la ...

Diner de gala offert par le Premier ministre, Chef du gouvernement aux Médiateurs de l'espace UEMOA : Six médiateurs de …

Diner de gala offert par le Premier ministre, Chef du gouvernement aux Médiateurs de l'espace UEMOA : Six médiateurs de l'espace UEMOA faits Commandeurs dans l'ordre de mérite du Niger

Le Premier ministre, Chef du gouvernement S.E. Brigi Rafini a offert, mardi dernier à Niamey, un diner de gala aux membres de l'Association des médiateurs des pays membres de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (AMP-UEMOA), ayant effectué une mission d'appui auprès du médiateur de la République du Niger Me Ali Sirfi et pour la tenue de leur Assemblée générale. Cette cérémonie riche en animation culturelle s'est déroulée en p...

Cérémonie d'installation officielle du Comité interministériel chargé de la rédaction de rapports aux Organes des Traité…

Cérémonie d'installation officielle du Comité interministériel chargé de la rédaction de rapports aux Organes des Traités et de l'Examen périodique Universel : Pour une soumission régulière de nos rapports

Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, M. Marou Amadou, a présidé, hier, dans la salle de réunion de son département ministériel, la cérémonie d'installation officielle du Comité Interministériel chargé de la rédaction de rapports aux Organes des Traités et de l'examen périodique universel, créé par décret n°2017-010/PRN/MJ du 06 janvier 2017. La création de ce comité vient ainsi marquer davantage l'attachement de notre pays aux d...

Atelier de formation des Directeurs et Responsables de gestion des ressources humaines de l'Etat : Vers une plus grande …

Atelier de formation des Directeurs et Responsables de gestion des ressources humaines de l'Etat : Vers une plus grande maîtrise des textes fondamentaux de la fonction publique

Le Secrétaire général du Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative, M. Ado Moumouni a présidé hier, au Stade Général Seyni Kountché, l'ouverture d'un atelier de formation des directeurs et responsables de gestion des ressources humaines de l'Etat sur la maitrise des textes fondamentaux de la fonction publique. Cette formation s'inscrit dans le cadre des activités du Cadre de Concertation des directeurs et respons...

Célébration de la Journée Nationale de la Concorde, à Tchintabaraden (région de Tahoua) : «La sécurité, le développement…

Célébration de la Journée Nationale de la Concorde, à Tchintabaraden (région de Tahoua) : «La sécurité, le développement et la démocratie constituent ensemble, le socle de la cohésion et de l'unité nationale », déclare SEM. Brigi Rafini, Premier mini

Notre pays a célébré, lundi dernier, la Journée de la Concorde. Cette édition 2017, placée sous le haut patronage du Premier ministre, Chef du Gouvernement, SEM. Brigi Rafini, a été célébrée à Tchintabaraden (région de Tahoua), à l'emblématique ''Place de la Paix'', sous le thème : ''La Paix et l'Unité Nationale''. La grande célébration de cette fête dédiée à Tchintabaraden, a été marquée par l'allocution prononcée par le Premier minist...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Ruée vers l'or à Tanda-Boundou, Commune rurale de …

Ruée vers l'or à Tanda-Boundou, Commune rurale de Liboré : De l'engouement aux questionnements

Or ou pas or dans le village de Tanda-Boundou, dans la Commune rurale de Liboré ? C'est la...

jeudi 27 avril 2017

Ambiance de marché sur le site de fouille aurifère…

Ambiance de marché sur le site de fouille aurifère de Tanda-Boundou

Pour se rendre sur le site de fouille d'or du village de Tanda-Boundou, sis entre Malam Ko...

jeudi 27 avril 2017

L'Initiative 3N : Un programme qui marque un chang…

L'Initiative 3N : Un programme qui marque un changement de comportement dans la région de Dosso

L'Initiative 3N, faudrait-il le rappeler, est un programme ambitieux, une vision du Présid...

vendredi 21 avril 2017

L'air du temps

Ces ruées vers l'or qui soulèvent des foules

Ces ruées vers l'or qui soulèvent des foules

Vers la fin de l'année 2014, ils ont déferlé, en bravant les dunes et les tempêtes de sabl...

jeudi 27 avril 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.