Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Conférence de presse du ministre des Finances : «Je n'ai aucun regret d'avoir fait empocher à l'Etat nigérien 800 millions de FCFA sans avoir vendu un seul gramme d'uranium (...) et à travers des opérations de «trading» légales, régulières» déclare M


hassoumiLe ministre des Finances M. Massoudou Hassoumi, a animé samedi dernier une conférence de presse au cours de laquelle, il a apporté des clarifications concernant l'affaire de 200 milliards de FCFA ayant dominé la une de l'actualité sur certains médias nationaux cette semaine. Ainsi, le ministre a confié que notre pays a, au cours de l'année 2011 produit 4.000 tonnes d'uranium d'une part et d'autre part que le soit disant virement de 200 milliards n'a jamais été effectué comme le suggère le journal. Selon le ministre, le Niger a bénéficié de 800 millions de FCFA dans le cadre d'une activité de ''trading''. Et l'argent a permis d'effectuer des dépenses publiques notamment l'acquisition des véhicules destinés à la Garde Présidentielle. Par la même circonstance le ministre des Finances a répondu à d'autres questions notamment celles relatives à l'affaire dite Africard, aux arriérés de salaires des agents de la Communauté Urbaine de Niamey.
A l'entame de ses propos le ministre des Finances Massoudou Hassoumi a d'abord rappelé que le journal Le Courrier a annoncé en grand titre dans une de ses parutions que « près de 200 milliards virés dans un compte bancaire à Dubaï ». Le journal suggère que la somme virée est le produit de la vente de 5.000 tonnes d'uranium nigérien qu'il aurait vendu de manière frauduleuse et que l'argent issue de la vente aurait été déposé dans un compte bancaire à Dubaï au moment où M. Massoudou Hassoumi était Directeur de Cabinet du Président de la République. En réponse, le ministre est revenu dans son intervention sur le mécanisme de la vente de l'uranium à partir de la production du Niger. A cet effet, il a indiqué que les sociétés habilités à produire et vendre l'uranium nigérien sont la Somaïr et la Cominak. Et ces sociétés vendent leurs produits à deux (2) catégories de personnes morales notamment ses actionnaires étrangers et nationaux.
Chacun des actionnaires achète de l'uranium auprès de ces deux sociétés en fonction de sa participation conformément à leurs actions. C'est pourquoi le ministre des Finances a confié qu'il n'est pas possible d'avoir des achats et des ventes d'uranium de manière clandestine dans notre pays. « Toutes les opérations d'achat et de vente de l'uranium se font de façon transparente et connue de tous du fait que les activités uranifères sont contrôlées au niveau national et même par l'Agence International de l'Energie Atomique (AIEA) » a indiqué le ministre Massoudou. Par ailleurs, les actionnaires acquièrent chaque année l'uranium au même prix Niger fixé par les sociétés en charge de la vente de ladite matière. Parlant de la production nigérienne, il a mentionné que la quantité produite chaque année est aussi connue par tous et répartie entre les actionnaires selon leurs actions.
Le ministre des Finances a rappelé que la production 2011 du Niger était d'environ 4.000 tonnes. « Selon la logique du journal en question, cela veut dire que la SOPAMIN a acheté les 4.000 tonnes et complété les milles tonnes ailleurs afin d'avoir les 5000 tonnes qu'il a vendu. Les autres actionnaires notamment la société française AREVA, les Japonais et les Espagnoles sont donc restés faire des achats cette année. Ce qui est impossible » explique M. Massoudou Hassoumi. Il a d'ailleurs demandé à ceux qui le veulent d'aller vérifier dans le livre de la SOPAMIN si ladite société a une fois vendu
5.000 tonnes d'uranium.
« Aucun gramme d'uranium n'a échappé à la chaine transparente et connue d'achat et de vente d'uranium dans notre pays » a martelé le ministre des Finances. En outre, il a souligné qu'à l'avènement des autorités actuelles au pouvoir en 2011, AREVA leur a notifié qu'ils ont l'habitude de faire du ''trading'' sur le marché de l'uranium, sur le marché boursier.
Il a indiqué que le ''trading'' est une activité régulière et AREVA a avoué avoir une filiale qui était à l'époque une société allemande. Cette société allemande était partenaire de la SOMAÏR et AREVA a fini par racheter la société. Selon le ministre, le Niger peut gagner quelque chose si la société arrive à avoir un gain 'à travers le ''trading''. Il suffit seulement de mettre le nom de la SOPAMIN. C'est donc sur cette base, qui le ministre (alors Directeur de cabinet du président de la
République) a appelé le directeur général de la SOPAMIN de l'époque M. Hama Amadou pour lui expliquer que le Niger va gagner 800 millions de FCFA à l'issue de cette opération. Il a, à cet effet, précisé que la transaction a été faite et la somme de 800 millions a été virée dans le compte de la SOPAMIN. «C'est ce que le Niger a gagné dans cette transaction de ''trading'' qui n'a rien à voir avec l'uranium du Niger. La SOPAMIN n'a rien fait sauf sa signature et le pouvoir donné à son directeur général » a-t-il relevé.
Le ministre des Finances a par la suite confié avoir instruit le directeur général de la SOPAMIN de verser cette somme au trésor public. La somme qui a été versée au trésor public a été utilisée pour faire des dépenses publiques notamment l'acquisition des véhicules pour la Garde Présidentielle. « Dans le cadre de ce ''trading'' l'argent a transité par une Banque arabe à Dubaï et les gens d'Africard ont vu et opposé ça à AREVA en disant qu'AREVA a des relations avec la SOPAMIN et voilà la preuve. C'est pour ça que cette affaire est sortie » a relevé M. Massoudou Hassoumi. Le ministre des Finances est par ailleurs revenu sur la question d'Africard qui est une société libanaise ayant obtenu le contrat de fabrication de passeport, qui n'a confectionné aucun et qui réclame le remboursement de la somme de 26 milliards de FCFA par l'Etat du Niger. le ministre des Finances a noté que la société n'est pas à son premier coup, elle a d'ores déjà escroqué d'autres pays. «Mais notre pays ne se laissera pas gruger comme d'autres » a-t-il clamé.
M. Massoudou Hassoumi a fustigé et condamné le comportement de certains citoyens nigériens qui soutiennent l'escroquerie organisée de cette société libanaise. « Je n'ai aucun regret d'avoir fait empocher à l'Etat nigérien 800 millions de FCFA sans avoir vendu un seul gramme d'uranium, sans avoir participé à quoi que ça soit et ce sont des opérations de ''trading'' légales, régulières que AREVA fait. Tous les grands groupes miniers intervenant sur le marché des matières premières le font » a-t-il déclaré. Concernant l'affaire dite Africard, le ministre des Finances a rassuré que l'Etat du Niger ne payera rien, et notre pays sortira victorieux de la bataille juridique engagée dans cette affaire. Par rapport aux arriérés des agents de la Communauté Urbaine de Niamey, le ministre a indiqué que c'est une question qui concerne la Communauté
Urbaine de Niamey en tant que Collectivité Territoriale. Il a notifié que la Communauté Urbaine a toujours pris l'argent qu'elle dispose au niveau du Trésor. « Le maire sait les opérations qu'il fait avec d'autres banques non avec le Trésor. Si la Communauté urbaine a de l'argent au Trésor, il n'y a pas de raison que nous le bloquions surtout que nous connaissons la situation de ces travailleurs. D'ailleurs elle paie ses fournisseurs. Nous n'avons rien à voir dans tout ça, nous payons la mairie ce qu'elle a et nous souhaitons que la mairie ait les conditions et la gestion qui lui permettent de payer ses travailleurs » a dit M. Massoudou Hassoumi.

Laouali Souleymane(onep)
www.lesahel.org

Société

Rapport annuel d'activités de l'autorité de régulation des télécommunications et de la poste (ARTP) : La Présidente du C…

Rapport annuel d'activités de l'autorité de régulation des télécommunications et de la poste (ARTP) : La Présidente du Conseil National de Régulation remet le document portant sur les activités 2016 au Premier ministre

Le Premier ministre, Chef du gouvernement M Brigi Rafini a reçu, hier le rapport d'activités 2016 de l'autorité de régulation des télécommunications et de la poste (ARTP) des mains de la présidente du Conseil national de régulation (CNR), Mme Bety Aichatou Oumani. La présentation de rapport annuel d'activités de l'ARTP à l'autorité de tutelle qu'est le Premier ministre, répond à une exigence légale. Mme Bety Aichatou Oumani s'est acquit...

Cérémonie de remise d'un don au Stade Général Seyni Kountché : Du matériel d'une valeur de 270 millions de francs CFA po…

Cérémonie de remise d'un don au Stade Général Seyni Kountché : Du matériel d'une valeur de 270 millions de francs CFA pour la rénovation et l'entretien des infrastructures sportives

La République Populaire de Chine a fait hier un important don de matériel d'une valeur d'environ 270 millions de FCFA pour la rénovation et l'entretien des équipements du Stade Général Seyni Kountché et du Palais du 29 Juillet. C'est le ministre de la Jeunesse et des Sports M. Moctar Kassoum qui a réceptionné cet appui des mains de l'Ambassadeur de la République Populaire de Chine au Niger SE Zhang Lijun, au cours d'une cérémonie en pré...

Rencontre au Ministère en charge du Tourisme et de l'Artisanat : M. Ahmed Boto appelle les agents à plus d'engagement re…

Rencontre au Ministère en charge du Tourisme et de l'Artisanat : M. Ahmed Boto appelle les agents à plus d'engagement relativement au volet Tourisme et Artisanat du Programme de Renaissance

À l'occasion de la fête de ramadan, le ministre du Tourisme et de l'Artisanat M. Ahmed Boto a rencontré hier dans la salle de réunions du Ministère les différents responsables de son département ministériel et des structures rattachées. Cette rencontre de présentation de vœux de ramadan, entre les agents du ministère et le ministre a été l'occasion de faire le point des actions entreprises et des progrès enregistrés dans le domaine d'Hô...

Tillabéri : L'opération militaire "DONGO" fait un don de vivres et non vivres aux populations des départements…

Tillabéri : L'opération militaire "DONGO" fait un don de vivres et non vivres aux populations des départements de Ouallam et Banibangou

L'opération militaire dénommée "Dongo" a fait don d'une importante quantité de vivres et non vivres aux populations de plusieurs villages frontaliers avec le Mali des départements de Banibangou et de Ouallam. La cérémonie de remise de ce don présidée par le Responsable de la Cellule Actions civilo-militaires de ladite Opération, le Lieutenant Colonel Adam Nayoussa s'est déroulée le jeudi le 15 Juin 2017 à Mangaïzé en présence des Préfet...

Célébration de l'Aïd El Fitr dans la communion

Célébration de l'Aïd El Fitr dans la communion

Comme dans les autres régions du Niger, la fête de Ramadan a été célébrée le dimanche dernier à Tillabéri. Ils étaient nombreux, les fidèles musulmans de cette ville hommes, femmes, grands et petits dans la communion des cœurs et des esprits à converger tôt le matin du dimanche 25 juin vers la grande mosquée pour la prière de l'Eid marquant ainsi la fin d'un mois d'abstinence, d'adoration et de dévotion.Au nombre de ces fidèles pour la ...

Ouverture de la session ordinaire du mois de juin 2017 du Conseil Supérieur de la Communication : Examen et adoption de …

Ouverture de la session ordinaire du mois de juin 2017 du Conseil Supérieur de la Communication : Examen et adoption de trois avant-projets de textes dont celui portant sur le financement des médias communautaires et associatifs

Le président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC), M. Abdourahamane Ousmane a présidé, hier à Niamey, l'ouverture de la session ordinaire du Conseil au titre du mois de juin 2017. C'était en présence des membres du Cabinet, du personnel administratif et technique et des membres de ladite institution.Le projet d'ordre du jour de la session ordinaire du Conseil Supérieur de la Communication, au titre du mois de juin 2017 comport...

Santé : Causes et symptômes des crises d'épilepsie

Santé : Causes et symptômes des crises d'épilepsie

Les professionnels de la santé nous renseignent qu'il y a plusieurs types de crises d'épilepsie. Mais, la plus spectaculaire d'entre elles, est la crise généralisée avec convulsions. C'est ainsi que dans le cas de la crise généralisée avec convulsions survient sans crier gare. Le malade tombe soudain, se tord ; tous ses muscles sont contractés et on ne voit plus que le blanc de ses yeux.Le malade a perdu connaissance et ensuite, il a de...

Remise d'attestation aux cadres ayant suivi le cours avancé de Force d'Intervention Rapide : Renforcement des capacités …

Remise d'attestation aux cadres ayant suivi le cours avancé de Force d'Intervention Rapide : Renforcement des capacités des intervenants tactiques de la Police nationale

En collaboration avec la Police Nationale, l'Ambassade des Etats-Unis d'Amérique a organisé jeudi dernier, à Niamey une cérémonie de remise d'attestation marquant la fin de la formation du personnel du Groupe d'Intervention de la Police Nigérienne (GIPN) sur le ''cours avancé de Force d'Intervention Rapide'' (FIR). Ladite formation a durée cinq (5) semaines.Le ''cours avancé de Force d'Intervention Rapide'' des cadres de la Police nigér...

Séance de salubrité aux Archives nationales : Plaidoyer pour une meilleure préservation de la mémoire collective

Séance de salubrité aux Archives nationales : Plaidoyer pour une meilleure préservation de la mémoire collective

A l'initiative du directeur des archives nationales, M. Habou Boukari, une journée de salubrité a été organisée, vendredi dernier, au sein dudit service. Ce geste vise à prévenir les éventuelles attaques des termites qui peuvent s'introduire jusqu'au magasin et détruire les documents stockés. C'est donc un geste qui contribue à la sauvegarde de ce patrimoine national. Cette activité a été rehaussée par la présence du ministre de la Vill...

Journée mondiale d'Al-Qudus Niger 2017 : L'Association Al Houda appelle à la solidarité envers le peuple palestinien

Journée mondiale d'Al-Qudus Niger 2017 : L'Association Al Houda appelle à la solidarité envers le peuple palestinien

À l'occasion de la célébration de la Journée mondiale d'Al-Qudus Niger 2017, l'Association Islamique Al Houda a organisé, vendredi dernier, au siège du SNAD, une conférence débat sur thème « le peuple palestinien nous unit, le peuple palestinien rassemble». Au cours de cette journée un hommage a été rendu à ce peuple meurtri, éprouvé et dépouillé de ses terres. Elle a été aussi l'occasion pour les participants de marquer leur solidarité...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Préparatifs de la fête de l'Aïd-el-fitr à Niamey :…

Préparatifs de la fête de l'Aïd-el-fitr à Niamey : Affluence générale vers les marchés de la capitale

Dans quelques heures, à l'instar du reste de la communauté musulmane, les fidèles de notre...

vendredi 23 juin 2017

Repas de fête : Disponibilité et stabilité des pri…

Repas de fête : Disponibilité et stabilité des prix de la volaille et du poisson importé

Les fêtes sont des grands moments de consommation de viande surtout de la volaille. Les pi...

vendredi 23 juin 2017

Les Salons de beauté plus que jamais sollicités

Les Salons de beauté plus que jamais sollicités

Le jour de la fête est un grand jour pour les femmes et les jeunes filles. C'est en effet ...

vendredi 23 juin 2017

L'air du temps

Epilogue ramadanesque

Epilogue ramadanesque

Jour J moins 28 ; - 27 ; -4 ; -3 ;-2, etc. Pour certains jeûneurs, le compte à rebours déc...

vendredi 23 juin 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.