Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

8ème réunion de la Commission Tripartite : Mali-Niger-UNHCR : Concertation sur le processus du rapatriement volontaire des réfugiés maliens


unchrLa huitième Réunion de la Commission Tripartite : Mali-Niger-UNHCR s'est déroulée, vendredi dernier à Niamey. Cette réunion se veut un cadre d'échanges, de concertation et de décisions sur la problématique du rapatriement volontaire des réfugiés maliens. Elle s'est déroulée sous les auspices du Secrétaire général du ministère de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Ider Adamou chef de la délégation nigérienne et de son homologue Secrétaire général du ministère malien de la Solidarité de l'Action Humanitaire et de la Reconstruction du nord M. Samba Alhamdou en présence du représentant résident du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) M. Gnonkonde Abdouraouf ainsi que des représentants d'institutions nationales et internationales intervenant dans le domaine de l'immigration.
Cette réunion tripartie fait suite à la 7ème du même genre qui a lieu, dans la logique de l'alternance, à Bamako au Mali en octobre 2016. Il s'est agi durant les deux (2) jours de travaux, d'échanger sur la gestion des réfugiés maliens et sur l'alternative de leur retour volontaire dans leur pays. Cette session a également été une occasion pour évaluer les progrès accomplis au cours de la période d'intercession ; d'identifier les nouvelles possibilités à même d'encourager le retour volontaire, ce, dans le strict respect des principes et des droits humanitaires et d'adopter sans complaisance les pistes de solutions idoines et les meilleures perspectives d'un retour des réfugiés maliens.
Dans son intervention à l'ouverture de la réunion, le Secrétaire général du Ministère de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des
Affaires Coutumières et religieuses M. Ider Adamou, a rappelé que le Niger enregistre actuellement la présence de 60.096 réfugiés maliens. Au terme de l'année 2016, ce sont 2.445 de ces réfugiés qui ont bénéficié des facilitations pour leur retour volontaire. A la date du 22 janvier 2017, il a été comptabilisé, selon le Secrétaire général du Ministère en charge de l'Intérieur, 3686 réfugiés ayant exprimé l'intention de regagner le Mali. Paradoxalement, précise-t-il, plus de 7000 réfugiés sont arrivés au Niger en 2016, en provenance principalement des zones de Gao, de Kidal, de Mopti, de Tombouctou, d'Aderboukane, d'Ouatagouna et de Menaka.
Sur un tout autre plan, depuis novembre dernier le Niger procède à une vérification biométrique sans précédent des réfugiés maliens. Cette démarche a déjà permis de délivrer des cartes d'identité à plus de 5000 réfugiés maliens. «Les défis qui nous attendent ne manquent pas. La rencontre des chefs d'État du G5 Sahel qui a eu lieu en début de mois à Bamako constitue un signal fort de la détermination de nos Etats à parvenir à la paix et la sécurité dans la bande sahélo-saharienne. C'est dire que l'espoir d'une paix durable et le retour volontaire de nos frères dans leur pays est permis » a déclaré M. Ider Adamou tout en réitérant l'engagement du gouvernement du Niger à accompagner les efforts du gouvernement malien dans la recherche d'une paix durable au Mali.
Pour sa part, le Secrétaire général du ministère malien de la Solidarité de l'Action Humanitaire et de la Reconstruction du nord s'est de prime à bord réjoui de la présence des représentants de l'Etat dans une grande partie des régions du nord du Mali. M. Samba Alhamdou relève qu'à la session de haut niveau du Comité de Suivi de l'Accord (CSA) tenue le 17 février 2017, d'importantes décisions ont été prises tels que le retour effectif de l'administration dans les régions du nord, l'installation des Collèges Transitoires dans les régions de Ménaka et de Taoudénit et l'établissement des Autorités Intérimaires dans les régions de Tombouctou, Gao et Kidal. Aussi, dans le cadre du retour effectif de l'administration dans les régions affectées par la crise, l'Etat du Mali a, selon M. Samba Alhamdou, procédé sur fonds propres à plusieurs investissements dans le domaine des infrastructures administratives, socio sanitaires et logistiques dans les régions de Gao, Tombouctou, Kidal, une partie de Mopti et de Ségou pour un montant total de 33 milliards de F CFA. En ce qui concerne l'année 2017, ce sont 8 milliards de Francs CFA qui sont prévus pour les investissements dans les régions précitées.
«Un plan de retour des réfugiés a été élaboré et prévoit la réhabilitation et la réalisation par le gouvernement malien de 31 sites sur lesquels 12 sont déjà terminés et le reste le sera courant 2017. Afin de mieux gérer le flux migratoire, il serait souhaitable de poursuivre les formations et les sensibilisations sur la protection internationale à l'intention des agents des postes frontaliers» a expliqué le Secrétaire général du Ministère malien de la Solidarité de
l'Action Humanitaire et de la Reconstruction du nord. Il a enfin souligné qu'à la date du 17 février 2017, la ville de Gao a enregistré l'arrivée de 998 personnes soit 112 personnes de plus par rapport à la situation communiquée en septembre 2016.
Pour le Représentant Résident de l'UNHCR au Niger, M. Gnonkonde Abdouraouf, une solution durable au rapatriement volontaire des réfugiés demeure certainement la solution la plus appropriée. Malgré l'absence totale de stabilité qui prévaut dans les zones d'origine des réfugiés, rappelle-t-il, la recommandation qui a toujours prévalu demeure de poursuivre et de faciliter les retours pour ceux qui souhaiteraient spontanément rentrer dans leur pays. «Bien que relativement timide, ce mouvement de retour, indique bien que des solutions durables sont possibles. Nous allons poursuivre le travail avec les autorités des deux côtés de la frontière et avec les réfugiés eux-mêmes, afin que leur décision de retour soit toujours basée sur une compréhension exacte du contexte sécuritaire, de la situation des infrastructures, et de l'état de mise en œuvre des accords pour la paix dans le nord du Mali » a assuré M. Gnonkonde Abdouraouf.
Le représentant du coordonnateur humanitaire pour le Niger, Dr. Nestor Azandégédbé a souligné que si des mouvements de retour si timides soient-ils sont enregistrés, c'est le signe que le contexte s'améliore globalement bien que pas au rythme souhaité de tous. « Nous ne devons pas perdre de vue que la solution privilégiée à la condition de réfugié est le rapatriement volontaire dans la sécurité et la dignité. C'est la raison pour laquelle nous apportons tout notre soutien aux travaux de la Commission tripartite qui concourt à lever progressivement les obstacles au retour des réfugiés maliens dans leur pays, et à rendre possible à terme, le rapatriement organisé » a affirmé le Dr. Nestor Azandégédbé.
Samira Sabou(onep)

www.lesahel.org

Société

Site de récupération des terres de Tchirofondou dans le département de Say : Un bel exemple de réussite

Site de récupération des terres de Tchirofondou dans le département de Say : Un bel exemple de réussite

Dans le cadre de l'atelier régional sur le Renforcement de la Résilience à travers l'Innovation, la Communication et les Services sur les Connaissances (BRICKS) qui s'est tenu à Niamey du 17 au 21 juillet 2017, les participants venus des 12 pays du programme Sahel et Afrique de l'Ouest en appui à l'Initiative de la Grande Muraille Verte ont effectué une visite de terrain dans le département de Say, région Tillabéry. Cette visite leur a ...

Concours d'entrée à l'Ecole de Formation Judiciaire du Niger (EFJN) : 459 candidats pour 50 postes d'auditeurs de justic…

Concours d'entrée à l'Ecole de Formation Judiciaire du Niger (EFJN) : 459 candidats pour 50 postes d'auditeurs de justice à pourvoir

L'Ecole de Formation Judiciaire du Niger (EFJN), créée en novembre 2015 par décret pris en conseil des ministres, ouvre ses portes cette année pour la rentrée 2017-2018. C'est dans cet esprit qu'est organisé, du 21 et 22 août 2017 dans les locaux de l'Ecole Nationale d'Administration et de la Magistrature (ENAM), le concours de magistrature pour l'entrée dans ce nouvel établissement public de formation judiciaire né de la volonté du gou...

Rubrique santé : Alimentation : les besoins du corps humain

Rubrique santé : Alimentation : les besoins du corps humain

Notre corps a toujours besoin d'un certain nombre d'aliments, considérés comme essentiels, pour pouvoir rester en bonne santé. Si nous arrivons à consommer ces aliments tout au long d'une année, leurs apports ne peuvent encore être que très bénéfiques pour notre organisme.Ces aliments nutritifs essentiels pour le corps humain, pour la bonne marche de l'organisme, sont répertoriés en quatre groupes par les nutritionnistes: ce sont les al...

4ème congrès ordinaire de l'Association des Etudiants Musulmans du Niger (AEMN) : Un engagement pour la promotion d'une …

4ème congrès ordinaire de l'Association des Etudiants Musulmans du Niger (AEMN) : Un engagement pour la promotion d'une citoyenneté responsable

L'Association des Etudiants Musulmans du Niger (AEMN) a organisé du 19 au 20 Août dernier, dans l'enceinte de l'Ecole des Mines et de la Géologie(EMIG), son 4ème congrès ordinaire. Cette rencontre placée sous le parrainage du président d'honneur de l'association, a été l'occasion pour débattre sur le thème "la participation de l'AEMN dans la promotion d'une citoyenneté responsable" et d'autres points comme le vivre ensemble, le respect ...

Le Chef de l'Etat en vacances à Dan-Daji : La population de l'Ader réserve un accueil enthousiaste au Président Issoufou

Le Chef de l'Etat en vacances à Dan-Daji : La population de l'Ader réserve un accueil enthousiaste au Président Issoufou

En route pour Dan-Daji, son village natal, où il est parti pour y passer ses vacances, le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, est arrivé, samedi dernier, à Tahoua où un accueil des grands jours lui a été réservé, par les populations de l'Ader.A sa descente d'avion à l'aéroport régional de Tahoua, en compagnie de son épouse la Première Dame, Docteur Lalla Malika Issoufou, le Chef de l'Etat a été accueilli...

Commémoration de la journée mondiale de l'Aide Humanitaire : Hommage aux humanitaires et solidarité aux populations affe…

Commémoration de la journée mondiale de l'Aide Humanitaire : Hommage aux humanitaires et solidarité aux populations affectées par les catastrophes et les crises

À l'instar du reste de la communauté internationale, le Niger a commémoré le vendredi dernier l'édition 2017 de la journée mondiale de l'aide humanitaire. C'est la ville de Téra dans la région de Tillabéry qui a abrité cette année la cérémonie commémorative de la journée placée sous le thème « les civils ne sont une cible ». La cérémonie qui a été présidée par le Premier ministre, Chef du gouvernement a enregistré la présence du ministr...

Conférence de presse du ministre de l'Action Humanitaire et de la Gestion des Catastrophes : Bientôt une politique natio…

Conférence de presse du ministre de l'Action Humanitaire et de la Gestion des Catastrophes : Bientôt une politique nationale de l'action humanitaire et de la gestion des catastrophes

En marge de la cérémonie commémorative de la Journée mondiale de l'Aide Humanitaire célébrée le vendredi dernier à Téra, le ministre de l'Action Humanitaire et de la Gestion des Catastrophes M. Magagi Laouan a animé une conférence de presse à travers laquelle il a répondu aux questions des journalistes par rapport à la situation humanitaire dans notre pays.À l'entame de ses propos, le ministre de l'Action Humanitaire et de la Gestion de...

Attaque terroriste au Burkina Faso : Le Premier ministre au consulat du Burkina Faso à Niamey pour présenter les condolé…

Attaque terroriste au Burkina Faso : Le Premier ministre au consulat du Burkina Faso à Niamey pour présenter les condoléances du peuple et du gouvernement nigériens

Trois jours après l'attaque terroriste perpétrée dans le restaurant Aziz Turc de Ouagadougou, le Premier ministre, Chef du Gouvernement, M. Brigi Rafini, s'est rendu hier au consulat du Burkina Faso pour présenter les condoléances et exprimer le soutien et la compassion du peuple nigérien au peuple frère et ami du Burkina Faso. Le Chef du gouvernement est allé porter le message du Président de la République, SEM. IssoufouMahamadou, dans...

A la Primature : Le Chef du gouvernement reçoit le rapport d'enquête sur les évènements du 10 avril à l'Université de Ni…

A la Primature : Le Chef du gouvernement reçoit le rapport d'enquête sur les évènements du 10 avril à l'Université de Niamey

Mise en place le 27 avril dernier, la commission d'enquête indépendante sur les évènements du 10 avril dernier à l'Université Abdou Moumouni de Niamey a présenté, hier, au Premier ministre, Chef du gouvernement, son rapport de travail. C'est le président de ladite commission Pr. Khalid Ikhiri, entouré des douze autres membres au complet, qui a remis à Brigi Rafini ce rapport d'enquête.La commission d'enquête indépendante a pour mission ...

Sur les chantiers de Tahoua Sakola : «Tous les travaux seront achevés au plus tard le 30 novembre 2017», assure le direc…

Sur les chantiers de Tahoua Sakola : «Tous les travaux seront achevés au plus tard le 30 novembre 2017», assure le directeur régional de l'Equipement

C'est un nuage de poussière aperçu depuis les environs de Founkoye qui nous accueille à notre arrivée à Tahoua. Entre Founkoye et la capitale de l'Ader, sur notre gauche, on remarque une base-vie emplie de tas de graviers, de camions, de citernes et autres machines. L'activité humaine y est intense, même vue de loin : c'est la base-vie de l'entreprise chargée des grands chantiers de Tahoua Sakola. Nous avançons vers la ville dont l'entr...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

A la découverte du village de Tapoa : Un village t…

A la découverte du village de Tapoa : Un village touristique riche de sa biodiversité

Jadis un petit village habité par les gourmantchés, Tapoa est aujourd'hui un camp forestie...

vendredi 11 août 2017

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune…

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune Rurale de Tamou : Un carrefour de brassage entre plusieurs ethnies et peuples de différents pays

Situé à environ 15 km du chef-lieu de la Commune rurale de Tamou, département de Say, le v...

vendredi 11 août 2017

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les f…

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les femmes développent l'industrie du ''tigadigué''

Pâte d'arachide, le tigadégué est beaucoup utilisé dans la cuisine au Niger, particulièrem...

vendredi 28 juillet 2017

L'air du temps

Les propriétaires véreux face à l'impôt sur le loyer

Les propriétaires véreux face à l'impôt sur le loyer

L'impôt sur le loyer. Parlons-en ! Depuis la mise en œuvre de la décision instituant cet i...

vendredi 18 août 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.