Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Agadez : Les perspectives de l'élevage pastoral : Le Conseil Régional à pied d'oeuvre dans le développement du partenariat public privé


Etable-embouche-bovine--ferme-pastorale-dAgharous21L'élevage pastoral constitue la principale activité économique et la source essentielle de revenus des populations nomades de la région d'Agadez. C'est surtout un véritable vecteur de la croissance économique et du développement, un des maillons les plus importants de l'économie locale.
Deuxième activité après l'agriculture, l'élevage est l'élément de base du commerce pratiqué dans la région. En effet, la région d'Agadez dispose de nombreuses aires de pâturage à fort potentiel fourrager mais reste tributaire des aléas climatiques. Un état de fait qui la place dans un cycle de déficit fourrager presqu'annuel. Très important, le cheptel, composé essentiellement de camelins, caprins, ovins, asins et de bovins est estimé, en 2013, à 1.536.430 têtes, toutes espèces confondues, dont 240.758 têtes élevées en milieu sédentaire et 1.295.672 en zone nomade. Prometteur, le secteur de l'élevage fait l'objet d'un regain d'intérêt au niveau des autorités régionales particulièrement le Conseil régional qui, dans l'exécution de son PDR (Plan de Développement régional) avec le concours des acteurs et partenaires, a prévu le développement de l'élevage au niveau de la région d'Agadez. En effet plus de 105 578 335 000 FCFA seront consacrés au financement de l'axe n°1 du PDR relatif à la Préservation du potentiel productif agro-sylvo-pastoral et d'irrigation entre autres.
Le Conseil Régional d'Agadez, sous l'impulsion de son président M. Mohamed Anacko, fonde l'espoir qu'à l'horizon 2035, à travers le Plan de Développement Régional, que la région soit un important carrefour d'échanges entre l'Afrique au nord et au sud du Sahara. Qu'elle soit un pôle d'attractions socioéconomiques et culturelles ouvert sur le monde, un havre de Paix, solidaire de toutes les régions du pays et de celles voisines des pays limitrophes. Les actions qui seront menées s'articuleront autour de la résilience des agro-pasteurs face aux conséquences des risques dus aux changements climatiques ; la valorisation des potentiels productifs des espaces pastoraux à travers la promotion des unités de production et de transformation des produits agro-sylvo-pastoraux ; l'amélioration de la productivité animale (potentiel génétique, meilleure alimentation et abreuvement sécurisé) ; l'amélioration de la contribution de l'Elevage à la sécurité alimentaire et à la lutte contre la pauvreté . Il est prévu également le financement du secteur de l'Elevage à travers le développement du partenariat public privé ainsi que celui des performances des filières du sous-secteur, la valorisation des produits et sous-produits de l'élevage à travers la création des unités industrielles en vue d'optimiser la chaine de valeur du sous-secteur, créer les conditions d'un développement de l'élevage intensif à travers la multiplication des fermes agropastorales, sécuriser les espaces pastoraux, et adapter les textes relatifs au pastoralisme...
Aussi dans le cadre du développement de l'élevage, les actions permettront la création de 25 fermes agropastorales et 25 fermes avicoles sur la durée du PDR. Elle sera précédée de 15 dotations initiales en intrants zootechniques, de la construction et de l'approvisionnement de 7 pharmacies vétérinaires, la création d'un Centre de multiplication de la race brune cameline d'un effectif de 800 têtes et d'insémination de 1000 têtes par espèces chaque année. Dans la mise en œuvre de ces activités, une attention particulière sera portée en direction des personnes physiques ou morales désireuses de développer des activités de production agropastorales par le biais d'un financement bancaire. Dans cette perspective, une ligne de crédit est ouverte à l'intention des promoteurs sur la base de la constitution d'un dossier de projet. Un accent particulier sera mis sur la poursuite des vaccinations du cheptel contre les maladies suivantes : PPR, PPCB et la pasteurellose cameline ; l'appui aux autres vaccinations notamment contre les maladies pseudotelleriques (varioles, charbons et les maladies aviaires) ; la généralisation des enquêtes d'épidemio-surveillance ; l'établissement des cartes épidémiologique de la région.
D'autres actions visent : l'Intensification de la culture fourragère (luzerne et sorgho) ; la confection et la vulgarisation des blocs multi nutritionnels ; le respect de la réglementions de la coupe et ramassage abusif de paille ; la mise en place des intra zootechniques et à prix modérés à la disposition des éleveurs.
Le volet commercialisation vise la construction des marchés à bétail ; la modernisation des abattoirs d'Agadez, Arlit ; la valorisation des sous-produits d'élevage : fromage, beurre, cuirs et peaux etc. En matière d'Hydraulique pastorale, il est prévu un bon maillage des points d'eau ; la vulgarisation sur la réglementation de l'utilisation des points d'eau et sur le code foncier, la loi pastorale et le code rural.
Il est en outre question de la réalisation des puits et forages , la mise à la disposition des éleveurs d'aliments de bétail, la délimitation des couloirs de passage ainsi que les aires de pâturages dans le cadre du schéma d'aménagement forestier.
Le Conseil régional a pris des dispositions pour que les sécheresses ne soient plus synonymes de famine, pour les éleveurs, que l'Etat créé des conditions qui leurs permettent d'assurer leur souveraineté alimentaire par la production et veille à ce qu'ils dorment et se réveillent pour vaquer à leurs préoccupations quotidiennes en toute tranquillité. Aussi le PRAPS officiellement lancé à In'Gall en 2016 et dont l'objectif global est de «sécuriser les modes d'existence et les moyens de production des populations pastorales et accroître le produit brut des activités d'élevage d'au moins 30 pour cent dans les six pays du Sahel au cours des cinq prochaines années, en vue d'augmenter significativement les revenus des pasteurs sous un horizon de 5 à 10 ans» sera un solide point d'appui pour les éleveurs de la région. Ce Projet prévoit d'améliorer la résilience des moyens de subsistance des sociétés pastorales, l'accès à des moyens et services de production essentiels et aux marchés pour les pasteurs et agropasteurs, la mise en place d'une alliance solide pour soutenir le pastoralisme en rassemblant l'expertise et les ressources de l'ensemble des acteurs, conformément aux priorités du pays et en intégrant la dimension des dynamiques régionales d'actions futures.
Le PRAPS-Niger, qui démarre cette année, est financé pour 23 milliards de FCFA pour une durée de 5ans et sera exécuté en cinq (5) composantes à savoir :la santé animale, la gestion des ressources naturelles , l'accès aux marchés, le soutien au mode de vie pastoral et la gestion du Projet . Des ressources additionnels de l'ordre de 23 milliards de FCFA également sont attendus dans le cadre du Millénium Challenge Corporation portant ainsi le budget du PRAPS-Niger à 26 milliards de FCFA.
Ces investissements permettront aux autorités, l'Aménagement Pastoral, la Sécurisation des Systèmes Pastoraux. Ils permettront également d'assurer une base durable à la productivité de l'élevage, la protection de la production ainsi que la recherche des débouchés commerciaux.

Abdoulaye Harouna(Sources : Conseil Régional Agadez ; PRAPS-Niger)
www.lesahel.org

Société

Point de presse des députés de la Majorité et publication des extraits de l'enquête parlementaire sur la vente d'uranium…

Point de presse des députés de la Majorité et publication des extraits de l'enquête parlementaire sur la vente d'uranium : « Les députés de l'Opposition ont déserté la Commission d'enquête parlementaire sur la vente d'uranium parce que les conclusion

Les députés membres de la Majorité parlementaire ont animé, hier, un point de presse pour relever ou répondre à leurs collègues de l'Opposition parlementaire, qui, ayant déserté au dernier moment les travaux de la Commission d'enquête parlementaire, se sont répandus dans les médias dans des déclarations sans fondement.En introduction, le député Saadou Dillé a dit que c'est à la demande même des députés de l'Opposition qu'a été créée et ...

Réunion du comité Défense et Sécurité format Défense du G 5 Sahel : Apprécier la situation sécuritaire dans l'espace G 5…

Réunion du comité Défense et Sécurité format Défense du G 5 Sahel : Apprécier la situation sécuritaire dans l'espace G 5 Sahel

Les professionnels de Défense et Sécurité des pays du G5 Sahel continuent de multiplier les rencontres et réunions de concertation en vue d'apprécier la situation sécuritaire dans cet espace en proie au terrorisme. En effet, la présente réunion du comité Défense et Sécurité qui se tient à Niamey et à laquelle participent les Chefs d'Etat-Major des Armées (CEMA) et les Chefs d'Etat-Major Général des Armées (CEMGA) des pays concernés, le ...

Réunion du comité de défense et sécurité dans le format sécurité : Réaffirmer la volonté de faire face à la menace sécur…

Réunion du comité de défense et sécurité dans le format sécurité : Réaffirmer la volonté de faire face à la menace sécuritaire dans la zone

Le directeur général de la Police Nationale du Mali, M. Moussa Ag Infai, président du comité de Défense et Sécurité dans le format sécurité, a présidé hier matin, au Palais des Congrès de Niamey, la réunion du comité de Défense et Sécurité dans le format sécurité. Cette réunion s'inscrit dans le cadre logique des recommandations de la dernière réunion du comité Défense et Sécurité des pays membres du G5 Sahel et de la France, tenue à No...

Réunion de l'Association des Médiateurs des pays membres de l'UEMOA : Les Médiateurs de l'espace UEMOA se concertent sur…

Réunion de l'Association des Médiateurs des pays membres de l'UEMOA : Les Médiateurs de l'espace UEMOA se concertent sur plusieurs questions

Les Médiateurs des pays membres de l'UEMOA se sont réunis lundi dernier au Parc du W. Les hôtes du Médiateur de la République du Niger, Me Ali Sirfi Maïga, ont débattu de plusieurs questions portées à l'ordre du jour de leur rencontre. Il s'agit principalement de la situation financière de l'Association des Médiateurs des pays membres de l'espace UEMOA ; des missions confiées à certains membres de l'association ; des missions confiées à...

Soirée de gala à l'honneur de la Procureure de la CPI : A la découverte des richesses culturelles de notre pays

Soirée de gala à l'honneur de la Procureure de la CPI : A la découverte des richesses culturelles de notre pays

Le président de l'Assemblée Nationale, SEM. Ousseini Tinni, a offert, mardi soir à la salle Margou de l'Hôtel Gaweye de Niamey, une soirée de gala en l'honneur de la Procureure de la Cour Pénale internationale (CPI), Mme Fatou Bensouda, qui séjournait dans notre pays dans le cadre d'une visite de travail.On notait autour du président de l'Assemblée nationale et de son illustre hôte, la présence des membres du bureau de l'Assemblée Natio...

Visite du secrétaire général adjoint du Ministère de la Justice à la Maison d'Arrêt de Niamey : S'enquérir de visu des c…

Visite du secrétaire général adjoint du Ministère de la Justice à la Maison d'Arrêt de Niamey : S'enquérir de visu des conditions de détention et d'alimentation des locateurs

Le secrétaire général adjoint du Ministère de la Justice, M. Ibrahim Jean Etienne, s'est rendu, hier, dans la matinée à la Maison d'Arrêt de Niamey. Cette visite instruite par le ministre de la Justice a pour objet de vérifier des propos qui ont été tenues par un acteur de la Société Civile qui a séjourné dans cette prison relativement à la situation qui prévaut au sein de cette maison d'arrêt. Des propos rapportés par des médias de la ...

Diner de gala offert par le Premier ministre, Chef du gouvernement aux Médiateurs de l'espace UEMOA : Six médiateurs de …

Diner de gala offert par le Premier ministre, Chef du gouvernement aux Médiateurs de l'espace UEMOA : Six médiateurs de l'espace UEMOA faits Commandeurs dans l'ordre de mérite du Niger

Le Premier ministre, Chef du gouvernement S.E. Brigi Rafini a offert, mardi dernier à Niamey, un diner de gala aux membres de l'Association des médiateurs des pays membres de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (AMP-UEMOA), ayant effectué une mission d'appui auprès du médiateur de la République du Niger Me Ali Sirfi et pour la tenue de leur Assemblée générale. Cette cérémonie riche en animation culturelle s'est déroulée en p...

Cérémonie d'installation officielle du Comité interministériel chargé de la rédaction de rapports aux Organes des Traité…

Cérémonie d'installation officielle du Comité interministériel chargé de la rédaction de rapports aux Organes des Traités et de l'Examen périodique Universel : Pour une soumission régulière de nos rapports

Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, M. Marou Amadou, a présidé, hier, dans la salle de réunion de son département ministériel, la cérémonie d'installation officielle du Comité Interministériel chargé de la rédaction de rapports aux Organes des Traités et de l'examen périodique universel, créé par décret n°2017-010/PRN/MJ du 06 janvier 2017. La création de ce comité vient ainsi marquer davantage l'attachement de notre pays aux d...

Atelier de formation des Directeurs et Responsables de gestion des ressources humaines de l'Etat : Vers une plus grande …

Atelier de formation des Directeurs et Responsables de gestion des ressources humaines de l'Etat : Vers une plus grande maîtrise des textes fondamentaux de la fonction publique

Le Secrétaire général du Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative, M. Ado Moumouni a présidé hier, au Stade Général Seyni Kountché, l'ouverture d'un atelier de formation des directeurs et responsables de gestion des ressources humaines de l'Etat sur la maitrise des textes fondamentaux de la fonction publique. Cette formation s'inscrit dans le cadre des activités du Cadre de Concertation des directeurs et respons...

Célébration de la Journée Nationale de la Concorde, à Tchintabaraden (région de Tahoua) : «La sécurité, le développement…

Célébration de la Journée Nationale de la Concorde, à Tchintabaraden (région de Tahoua) : «La sécurité, le développement et la démocratie constituent ensemble, le socle de la cohésion et de l'unité nationale », déclare SEM. Brigi Rafini, Premier mini

Notre pays a célébré, lundi dernier, la Journée de la Concorde. Cette édition 2017, placée sous le haut patronage du Premier ministre, Chef du Gouvernement, SEM. Brigi Rafini, a été célébrée à Tchintabaraden (région de Tahoua), à l'emblématique ''Place de la Paix'', sous le thème : ''La Paix et l'Unité Nationale''. La grande célébration de cette fête dédiée à Tchintabaraden, a été marquée par l'allocution prononcée par le Premier minist...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Ruée vers l'or à Tanda-Boundou, Commune rurale de …

Ruée vers l'or à Tanda-Boundou, Commune rurale de Liboré : De l'engouement aux questionnements

Or ou pas or dans le village de Tanda-Boundou, dans la Commune rurale de Liboré ? C'est la...

jeudi 27 avril 2017

Ambiance de marché sur le site de fouille aurifère…

Ambiance de marché sur le site de fouille aurifère de Tanda-Boundou

Pour se rendre sur le site de fouille d'or du village de Tanda-Boundou, sis entre Malam Ko...

jeudi 27 avril 2017

L'Initiative 3N : Un programme qui marque un chang…

L'Initiative 3N : Un programme qui marque un changement de comportement dans la région de Dosso

L'Initiative 3N, faudrait-il le rappeler, est un programme ambitieux, une vision du Présid...

vendredi 21 avril 2017

L'air du temps

Ces ruées vers l'or qui soulèvent des foules

Ces ruées vers l'or qui soulèvent des foules

Vers la fin de l'année 2014, ils ont déferlé, en bravant les dunes et les tempêtes de sabl...

jeudi 27 avril 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.