Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Agadez : Les perspectives de l'élevage pastoral : Le Conseil Régional à pied d'oeuvre dans le développement du partenariat public privé


Etable-embouche-bovine--ferme-pastorale-dAgharous21L'élevage pastoral constitue la principale activité économique et la source essentielle de revenus des populations nomades de la région d'Agadez. C'est surtout un véritable vecteur de la croissance économique et du développement, un des maillons les plus importants de l'économie locale.
Deuxième activité après l'agriculture, l'élevage est l'élément de base du commerce pratiqué dans la région. En effet, la région d'Agadez dispose de nombreuses aires de pâturage à fort potentiel fourrager mais reste tributaire des aléas climatiques. Un état de fait qui la place dans un cycle de déficit fourrager presqu'annuel. Très important, le cheptel, composé essentiellement de camelins, caprins, ovins, asins et de bovins est estimé, en 2013, à 1.536.430 têtes, toutes espèces confondues, dont 240.758 têtes élevées en milieu sédentaire et 1.295.672 en zone nomade. Prometteur, le secteur de l'élevage fait l'objet d'un regain d'intérêt au niveau des autorités régionales particulièrement le Conseil régional qui, dans l'exécution de son PDR (Plan de Développement régional) avec le concours des acteurs et partenaires, a prévu le développement de l'élevage au niveau de la région d'Agadez. En effet plus de 105 578 335 000 FCFA seront consacrés au financement de l'axe n°1 du PDR relatif à la Préservation du potentiel productif agro-sylvo-pastoral et d'irrigation entre autres.
Le Conseil Régional d'Agadez, sous l'impulsion de son président M. Mohamed Anacko, fonde l'espoir qu'à l'horizon 2035, à travers le Plan de Développement Régional, que la région soit un important carrefour d'échanges entre l'Afrique au nord et au sud du Sahara. Qu'elle soit un pôle d'attractions socioéconomiques et culturelles ouvert sur le monde, un havre de Paix, solidaire de toutes les régions du pays et de celles voisines des pays limitrophes. Les actions qui seront menées s'articuleront autour de la résilience des agro-pasteurs face aux conséquences des risques dus aux changements climatiques ; la valorisation des potentiels productifs des espaces pastoraux à travers la promotion des unités de production et de transformation des produits agro-sylvo-pastoraux ; l'amélioration de la productivité animale (potentiel génétique, meilleure alimentation et abreuvement sécurisé) ; l'amélioration de la contribution de l'Elevage à la sécurité alimentaire et à la lutte contre la pauvreté . Il est prévu également le financement du secteur de l'Elevage à travers le développement du partenariat public privé ainsi que celui des performances des filières du sous-secteur, la valorisation des produits et sous-produits de l'élevage à travers la création des unités industrielles en vue d'optimiser la chaine de valeur du sous-secteur, créer les conditions d'un développement de l'élevage intensif à travers la multiplication des fermes agropastorales, sécuriser les espaces pastoraux, et adapter les textes relatifs au pastoralisme...
Aussi dans le cadre du développement de l'élevage, les actions permettront la création de 25 fermes agropastorales et 25 fermes avicoles sur la durée du PDR. Elle sera précédée de 15 dotations initiales en intrants zootechniques, de la construction et de l'approvisionnement de 7 pharmacies vétérinaires, la création d'un Centre de multiplication de la race brune cameline d'un effectif de 800 têtes et d'insémination de 1000 têtes par espèces chaque année. Dans la mise en œuvre de ces activités, une attention particulière sera portée en direction des personnes physiques ou morales désireuses de développer des activités de production agropastorales par le biais d'un financement bancaire. Dans cette perspective, une ligne de crédit est ouverte à l'intention des promoteurs sur la base de la constitution d'un dossier de projet. Un accent particulier sera mis sur la poursuite des vaccinations du cheptel contre les maladies suivantes : PPR, PPCB et la pasteurellose cameline ; l'appui aux autres vaccinations notamment contre les maladies pseudotelleriques (varioles, charbons et les maladies aviaires) ; la généralisation des enquêtes d'épidemio-surveillance ; l'établissement des cartes épidémiologique de la région.
D'autres actions visent : l'Intensification de la culture fourragère (luzerne et sorgho) ; la confection et la vulgarisation des blocs multi nutritionnels ; le respect de la réglementions de la coupe et ramassage abusif de paille ; la mise en place des intra zootechniques et à prix modérés à la disposition des éleveurs.
Le volet commercialisation vise la construction des marchés à bétail ; la modernisation des abattoirs d'Agadez, Arlit ; la valorisation des sous-produits d'élevage : fromage, beurre, cuirs et peaux etc. En matière d'Hydraulique pastorale, il est prévu un bon maillage des points d'eau ; la vulgarisation sur la réglementation de l'utilisation des points d'eau et sur le code foncier, la loi pastorale et le code rural.
Il est en outre question de la réalisation des puits et forages , la mise à la disposition des éleveurs d'aliments de bétail, la délimitation des couloirs de passage ainsi que les aires de pâturages dans le cadre du schéma d'aménagement forestier.
Le Conseil régional a pris des dispositions pour que les sécheresses ne soient plus synonymes de famine, pour les éleveurs, que l'Etat créé des conditions qui leurs permettent d'assurer leur souveraineté alimentaire par la production et veille à ce qu'ils dorment et se réveillent pour vaquer à leurs préoccupations quotidiennes en toute tranquillité. Aussi le PRAPS officiellement lancé à In'Gall en 2016 et dont l'objectif global est de «sécuriser les modes d'existence et les moyens de production des populations pastorales et accroître le produit brut des activités d'élevage d'au moins 30 pour cent dans les six pays du Sahel au cours des cinq prochaines années, en vue d'augmenter significativement les revenus des pasteurs sous un horizon de 5 à 10 ans» sera un solide point d'appui pour les éleveurs de la région. Ce Projet prévoit d'améliorer la résilience des moyens de subsistance des sociétés pastorales, l'accès à des moyens et services de production essentiels et aux marchés pour les pasteurs et agropasteurs, la mise en place d'une alliance solide pour soutenir le pastoralisme en rassemblant l'expertise et les ressources de l'ensemble des acteurs, conformément aux priorités du pays et en intégrant la dimension des dynamiques régionales d'actions futures.
Le PRAPS-Niger, qui démarre cette année, est financé pour 23 milliards de FCFA pour une durée de 5ans et sera exécuté en cinq (5) composantes à savoir :la santé animale, la gestion des ressources naturelles , l'accès aux marchés, le soutien au mode de vie pastoral et la gestion du Projet . Des ressources additionnels de l'ordre de 23 milliards de FCFA également sont attendus dans le cadre du Millénium Challenge Corporation portant ainsi le budget du PRAPS-Niger à 26 milliards de FCFA.
Ces investissements permettront aux autorités, l'Aménagement Pastoral, la Sécurisation des Systèmes Pastoraux. Ils permettront également d'assurer une base durable à la productivité de l'élevage, la protection de la production ainsi que la recherche des débouchés commerciaux.

Abdoulaye Harouna(Sources : Conseil Régional Agadez ; PRAPS-Niger)
www.lesahel.org

Société

A la Primature : Le Bureau du Conseil Supérieur de la Communication remet au Premier ministre le rapport d'activités de …

A la Primature : Le Bureau du Conseil Supérieur de la Communication remet au Premier ministre le rapport d'activités de l'institution

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement SEM Brigi Rafini a reçu, hier en audience, des membres du Bureau du Conseil Supérieur de la Communication (CSC).L'objet de cette audience, est de transmettre au Premier Ministre, le Rapport d'activités de l'instance de régulation des médias pour les années 2015 et 2016. Au sortir de la rencontre, le Président du CSC M. Abdourahamane Ousmane a expliqué que la loi fait obligation au CSC de produir...

DIFFA Remise des attestations de réussite et prestation de serment des étudiants de l'Institut Supérieur de Santé : D'ex…

DIFFA Remise des attestations de réussite et prestation de serment des étudiants de l'Institut Supérieur de Santé : D'excellents résultats enregistrés par la région

C'est le site de l'Institut qui a servi de cadre à cette cérémonie présidée par le Secrétaire Général Adjoint sortant de la Région en présence du Préfet, de la représentante du Directeur Général de l'Institut, du Directeur Régional de la Santé Publique, du Directeur des Etudes, des cadres régionaux, des partenaires au Développement , des parents d'élèves, des étudiants et de plusieurs autres Invités.Plusieurs interventions ont été enreg...

Entretien avec Mme Mamadoumi Ariram Chetima Krilama, lauréate du 1er Prix Leadership Féminin « Femmes Engagées » : « Not…

Entretien avec Mme Mamadoumi Ariram Chetima Krilama, lauréate du 1er Prix Leadership Féminin « Femmes Engagées » : « Notre ambition est de participer efficacement et collectivement aux actions de développement de notre région et de notre pays »

De retour de Niamey où elle a reçu le trophée qu'elle a gagné à l'issue de Concours Voix de la Paix (V2P) organisé par Equal Access et l'USAID, Mme Mamadoumi Ariram Chetima Krilama a été reçue par le gouverneur de Diffa. Dans cet entretien, la lauréate venue du Manga nous parle de son groupement féminin, de ses ambitions et de ce que doivent faire les femmes pour porter leurs voix sur tous les sujets qui concernent la vie de leurs commu...

Conférence sur la Gestion et la prévention des Conflits dans les locaux de la Banque Mondiale : «Le Niger notre pays est…

Conférence sur la Gestion et la prévention des Conflits dans les locaux de la Banque Mondiale : «Le Niger notre pays est en première ligne de cette lutte contre le terrorisme dans le Sahel» indique le ministre Massoudou Hassoumi

Le ministre des Finances, Massoudou Hassoumi, qui se trouve depuis quelques jours à Washington où il assiste aux Assemblées générales annuelles des Institutions de Bretton Woods, poursuit son séjour dans la capitale américaine. Samedi dernier, en marge des travaux des assemblées générales annuelles, le ministre a participé à une conférence sur ''la Gestion et la Prévention des Conflits'', dans les locaux de la Banque Mondiale, en compag...

Conférence de l'association des Médiateurs de l'OCI en Turquie : Me Ali Sirfi Maïga participe aux travaux

Conférence de l'association des Médiateurs de l'OCI en Turquie : Me Ali Sirfi Maïga participe aux travaux

Du 24 au 27 septembre dernier s'est déroulée à Istanbul en Turquie la deuxième conférence de l'association des Médiateurs des Etats membres de l'Organisation de la Coopération Islamique (OCI). Le Niger a pris activement part à ce grand rendez-vous, par l'entremise du Médiateur de la République, Me Ali Sirfi Maïga. On rappelle que la première réunion du réseau des Médiateurs de l'OCI s'était tenue en avril 2014 à Islamabad au Pakistan.A ...

Birni N'konni : Cérémonie d'intronisation samedi au palais du chef de canton de Tambara Rabi Souley Hassane Maifada

Birni N'konni : Cérémonie d'intronisation samedi au palais du chef de canton de Tambara Rabi Souley Hassane Maifada

Le cour royale de Birni N'konni vient de procéder à l'intronisation de Tambara Rabi Souley Hassane Maifada. Une grande cérémonie a été organisée pour la circonstance. Le public était si massif que les organisateurs ont préféré déplacer les festivités en lieu plus ouvert notamment au stade de foot de Konni.Tambara signifie «Amazone» en terme claire une femme combattante qui fait montre d'esprit de créativité et combativité.Née en 1962 à ...

13 octobre, Journée Internationale de Prévention des Catastrophes : '' Jamais aussi bien que chez soi : Réduire l'exposi…

13 octobre, Journée Internationale de Prévention des Catastrophes : '' Jamais aussi bien que chez soi : Réduire l'exposition aux risques et les déplacements forcés'', thème retenu

A l'instar de la communauté internationale, notre pays commémore, chaque année, la Journée Internationale de Prévention des Catastrophes, célébrée cette année ce vendredi 13 octobre. Instituée depuis 1989, suite à un appel de l'Assemblée Générale des Nations Unies, la Journée Internationale de prévention des catastrophes vise à sensibiliser les populations sur les risques de catastrophe. C'est aussi l'occasion de partager les expérience...

4ème Congrès de la Fédération des Associations et Unions des Jeunes Avocats d'Afrique : Les jeunes avocats africains réu…

4ème Congrès de la Fédération des Associations et Unions des Jeunes Avocats d'Afrique : Les jeunes avocats africains réunis à Niamey pour parler de la traite des personnes et de la migration

Niamey abrite depuis hier et ce pour quatre jours le 4ème congrès de la fédération africaine des associations et unions des jeunes avocats (FA-UJA). Organisé sous le haut patronage du Président de la République, premier magistrat du Niger, SE Issoufou Mahamadou, et sous le parrainage du ministre de la Justice, garde des Sceaux Marou Amadou, le congrès se tient sous le thème d'actualité « Migrations et traites de personnes ». C'est la gr...

Visites du ministre d'Etat en charge de l'Intérieur dans les unités de la Police Nationale : Constater de visu les condi…

Visites du ministre d'Etat en charge de l'Intérieur dans les unités de la Police Nationale : Constater de visu les conditions de travail des agents

Le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses M. Mohamed Bazoum a effectué hier matin une série de visites au niveau de trois unités de la Police Nationale. Le ministre Mohamed Bazoum qu'accompagne le Commissaire Général de la Police Souley Boubacar, Directeur général de la Police Nationale, est allé s'enquérir des conditions de travail du personne...

Journées parlementaires à l'Assemblée nationale : Sensibilisation des parlementaires sur le projet de loi de protection …

Le deuxième vice-président de l'Assemblée nationale, l'honorable Liman Ali Mahaman a présidé hier matin l'ouverture d'une journée d'information sur le projet de loi de protection de la jeune fille en cours de scolarisation. Cette rencontre vise à informer et sensibiliser les parlementaires sur les enjeux d'une telle loi, mais aussi de recueillir les conseils et les suggestions de la représentation nationale sur la question. La cérémonie...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Formation en Activités Génératrices des Revenus au…

Formation en Activités Génératrices des Revenus au centre Dimol : Donner espoir et soutenir l'autonomisation des femmes victimes de la fistule

La fistule est une maladie grave qui affecte les femmes suite aux mariages précoces, à l'e...

jeudi 5 octobre 2017

La Fistule Génitale Féminine au Niger : 700 à 756 …

La Fistule Génitale Féminine au Niger : 700 à 756 femmes victimes chaque année

La Fistule Génitale Féminine est une infirmité temporaire ou permanente consécutive à un t...

jeudi 5 octobre 2017

L'ONG Dimol : Un exemple dans la réinsertion et l'…

L'ONG Dimol : Un exemple dans la réinsertion et l'accompagnement des femmes fistuleuses

Dimol est une organisation non gouvernementale nigérienne qui œuvre depuis plusieurs année...

jeudi 5 octobre 2017

L'air du temps

Les frais scolaires : Entre surenchère et laisser-aller

Les frais scolaires : Entre surenchère et laisser-aller

Depuis plusieurs années, l'on assiste à une prolifération des écoles privées dans tous les...

vendredi 13 octobre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.