Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Association pour la redynamisation de l'élevage au Niger (AREN) : «Le Salon est une véritable expérience qui nous permet d'améliorer ce que nous sommes en train de faire» déclare M. Harouna Abarchi, responsable du pastoralisme et de l'environnement à


associationL'organisation de la 3ème édition du salon de l'Agriculture, de l'Hydraulique, de l'Environnement et de l'Elevage (SAHEL-Niger) 2017 bat son plein. Les Associations et les organisations paysannes sont à pied d'œuvre pour assurer leur pleine et entière participation. C'est le cas de l'Association pour la Redynamisation de l'Elevage au Niger AREN qui se dit prête pour sa participation à ce salon. Les responsables de cette structure se félicitent par ailleurs de leur pleine implication dans le processus d'organisation de ce salon. En effet, d'après M. Harouna Abarchi, Responsable du pastoralisme et de l'environnement, comparativement aux éditions passées, cette fois leur association est représentée dans toutes les commissions du comité national d'organisation de ce salon.
« Le salon de cette année nous le voulons avec tous les acteurs, comme un salon d'innovation. Nous nous sommes investis pour faire de ce salon un véritable salon pour la promotion de l'investissement, pour un développement durable conformément à la thématique de l'édition », a-t-il souligné. Parlant des éditions passées, Harouna Abarchi a indiqué la participation de sa structure à la première édition n'a été du tout facile. Mais le salon est, pour leur structure, une véritable expérience vécue pour améliorer ce qu'ils sont en train de faire. L'AREN fait surtout la promotion des produits d'élevage. C'est pourquoi le Responsable du pastoralisme et de l'environnement à l'AREN a exprimé son souhait le plus profond pour que ce salon soit un salon plus paysan. Car dit-il, « que ça soit les produits hydrauliques, les produits, d'élevage, les produits de l'environnement c'est sont les paysans qui sont les principaux transformateurs ou promoteurs. Ce salon regroupe les producteurs, les transformateurs et les partenaires, c'est-à-dire les acheteurs ».
Ce qui fait de ce salon un cadre de partage d'expériences entre les différents acteurs, et qui favorise notre pays et le monde rural. «Nous voulons que les producteurs et les vendeurs des produits, aliments bétail soient là pour se faire connaitre et après le salon des commandes et des affaires se traitent », a souhaité M. Harouna Abarchi qui souligne que cette année, le salon se tient dans un contexte beaucoup plus difficile en terme de production fourragère. Pour faire participer beaucoup plus du monde pastoral, l'AREN a effectué plusieurs missions de travail et de sensibilisation à l'intérieur du pays pour préparer et inviter les paysans à ce grand rendez-vous du donné et du savoir. Concernant l'accès des nationaux aux produits locaux dans tous les domaines, M. Harouna Abarchi a suggéré au gouvernement de subventionner les producteurs et les transformateurs. « C'est la seule issue pour que les produits locaux soient abordables pour les Nigériens », a précisé M. Harouna Abarchi.
Il faut se rappeler que l'Association pour la Redynamisation de l'Elevage au Niger (AREN) a été le 19 juillet 1990 et a obtenu son arrêté de reconnaissance n° 20/DAPJ/MI le 14 Février 1991. Elle a pour objectif, de mener toute activité propre à dynamiser et à développer l'élevage au Niger, d'appuyer la politique nationale de développement de l'élevage et de favoriser les moyens d'action permettant d'atteindre ses objectifs. Sa principale vision est celle, d'un monde où les éleveurs pasteurs sont respectés comme tous les autres citoyens, leur contribution à l'économie nationale est reconnue et soutenue, leur activité est sécurisée. Elle se veut un outil associatif des éleveurs nigériens pour leur permettre d'assurer leur représentation et la défense de leurs droits dans les débats locaux, nationaux et internationaux et permettre leur implication dans les politiques et les actions de développement, pour une meilleure prise en compte des intérêts du monde pastoral.
Pour atteindre ces objectifs, la stratégie de l'AREN consiste à cultiver un esprit démocratique au sein de ses membres et de créer une capacité de plaidoyer en faveur de l'élevage. Cette stratégie vise essentiellement la mise en place de groupements de base avec comme principe fondamental, l'autonomie. L'AREN est l'une des plus importantes organisations de la société civile de développement et qui couvre toutes les huit régions de notre pays. Elle compte aujourd'hui, plus de 2591 groupements de base totalisant plus de 100 000 membres dont 48,66% des femmes et 75 % des jeunes. Les membres de l'AREN sont à 98% des ruraux, et composés de pasteurs et agropasteurs.

Ali Maman(onep)
www.lesahel.org

Société

Rencontre entre la directrice générale du CNUT et la délégation de la TASK Force de la CEDEAO : Pour la promotion de la …

Rencontre entre la directrice générale du CNUT et la délégation de la TASK Force de la CEDEAO : Pour la promotion de la libre circulation des personnes et des biens dans l'Espace communautaire

La directrice générale du Conseil Nigérien des Utilisateurs des Transports Publics (CNUT) Mme Daoura Hadizatou Kafougou a rencontré hier matin une délégation de la TASK Force de la CEDEAO conduite par le Général de Corps d'armées Salou Djibo. Au cours de cette rencontre les deux parties ont échangé sur la question de la circulation des personnes et des biens dans la zone CEDEAO.Au cours de cette rencontre, le chef de la délégation de la...

Remise de don au CSI de Tondigamay dans la commune de Hamdallaye : 15 millions de FCFA en matériel et consommables produ…

Remise de don au CSI de Tondigamay dans la commune de Hamdallaye : 15 millions de FCFA en matériel et consommables produits médicaux offerts par la Fondation Tattali Iyali

Le Centre de Santé Intégré (CSI) du village de Tondigamaye dans la commune rurale de Hamdallaye, a reçu hier, des mains de Mme Sidikou Aïchatou Alassane, secrétaire exécutive de la Fondation Tattali Iyali de la première Dame Dr Lalla Malika Issoufou un don de matériel et consommables médicaux d'une valeur minimale de 15 millions de FCFA. Cet appui de la Fondation Tatali Iyali est destiné à la population du village de Tondigamay et hamea...

Lancement du Financement Additionnel du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l'Ouest (PPAAO/WAAPP) : 15 mill…

Lancement du Financement Additionnel du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l'Ouest (PPAAO/WAAPP) : 15 millions de dollars US pour consolider les acquis du programme

Le directeur de cabinet du ministre d'Etat, Ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M. Mahamadou Aoudi Diallo, a présidé, hier matin à l'hôtel Gawèye de Niamey, la cérémonie de lancement du Financement Additionnel du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l'Ouest (PPAAO/WAAPP). D'un montant de 15 millions USD, ce financement est prévu pour une période de trois ans. La cérémonie s'est déroulée en présence du représentant rés...

Pénurie de gaz à Niamey : Un casse-tête pour les consommateurs

Pénurie de gaz à Niamey : Un casse-tête pour les consommateurs

De longues files de voitures, de motocyclistes et autres piétons devant les points de vente de gaz, d'interminables rangées de bonbonnes de gaz butane devant les dépôts de vente. Nous sommes aux alentours du rond-point Maurice Delens en ce lundi après-midi. Comme dans cette zone, nombreux sont les quartiers de la capitale où le gaz est introuvable. Depuis quelques années, Niamey vit de façon récurrente des pénuries de gaz butane, ce mal...

Le métier de "docker" ou "yan dako" : Gagner sa vie à la sueur de son front

Le métier de "docker" ou "yan dako" : Gagner sa vie à la sueur de son front

Le métier de docker attire de plus en plus de jeunes, pour l'essentiel venus des villages et horizons divers du pays et même des pays voisins. Communément appelés "yan dako" en Haoussa et "kaya-kaya" en Zarma, les dockers prennent leur quartier général au niveau des marchés, de l'autogare ou des grands entrepôts de la capitale. Activité très physique, le métier de docker est toutefois mal rémunéré. Mais ceux qui l'exercent se satisfont,...

Visite de la Première Dame Dr Malika et du président de la Commission de la CEDEAO au Centre National de Référence de la…

Visite de la Première Dame Dr Malika et du président de la Commission de la CEDEAO au Centre National de Référence de la Fistule Obstétricale(CNRFO) : Plaidoyer pour la réhabilitation du centre

En prélude au Forum des Premières dames de la CEDEAO édition 2017 qui se tiendra du 2 au 5 octobre prochain à Niamey, la Première Dame Dr Malika Issoufou Mahamadou, a invité le président de la Commission de la CEDEAO, Dr Marcel Alain De Souza en mission au Niger, à visiter le Centre National de Référence de la Fistule Obstétricale (CNRFO). Le président de la Commission de la CEDEAO et la Première dame se sont rendu hier dans ce centre p...

Point de presse du ministre en charge de l'Enseignement primaire, relatif à l'évaluation d'enseignants contractuels : De…

Point de presse du ministre en charge de l'Enseignement primaire, relatif à l'évaluation d'enseignants contractuels : Des leçons tirées et des mesures envisagées

Le ministère de l'Enseignement primaire, de l'Alphabétisation, de la Promotion des langues nationales et de l'Education civique a organisé le 15 et le 16 juillet dernier un test d'évaluation d'enseignants contractuels « Craie en main ». L'examen concernait les enseignants contractuels diplômés des ENI et ceux dit « Bruts » qui disposeraient du BEPC.Le ministre Daouda Mamadou Marthé a annoncé les résultats globaux définitifs de cette éva...

Hadj 2017 : Le premier vol charter a quitté Niamey le jeudi dernier avec plus de 500 pèlerins

Hadj 2017 : Le premier vol charter a quitté Niamey le jeudi dernier avec plus de 500 pèlerins

Le premier vol charter pour le transport des pèlerins nigériens en terre sainte d'Arabie Saoudite a quitté Niamey jeudi dernier aux environs de 23heures. Le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M. Albadé Abouba assurant l'intérim du Premier ministre a tenu à être présent au départ de ce vol à l'aéroport international Diori Hamani de Niamey. Il y'avait également le ministre d'Etat, ministre des Transports M. Omar H...

Rencontre des membres du Gouvernement et des responsables des Centrales Syndicales : Le ministre d'Etat Albadé Abouba, P…

Rencontre des membres du Gouvernement et des responsables des Centrales Syndicales : Le ministre d'Etat Albadé Abouba, Premier ministre PI, présente les résultats de l'évaluation des enseignants contractuels

Le Premier Ministre par intérim M. Albadé Abouba, a présidé, hier après-midi, dans la salle des Banquets de la Primature, une rencontre entre les organisateurs de l'évaluation des enseignants contractuels et les responsables en charge des Centrales syndicales. C'était en présence du ministre en charge de l'Enseignement Primaire, de l'Alphabétisation, de la Promotion des Langues Nationales et de l'Education Civique, de celui de l'Enseign...

4ème Session de la Commission paritaire entre la République du Niger et la République du Mali : Poser les bases d'une dé…

4ème Session de la Commission paritaire entre la République du Niger et la République du Mali : Poser les bases d'une délimitation effective de notre frontière commune

La 4ème session de la Commission mixte paritaire pour la matérialisation de la Frontière entre la République du Niger et la République du Mali se tient, depuis hier à Niamey. C'est le Conseiller Technique du ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Alassane Seyboun, qui a présidé la cérémonie d'ouverture en présence du chef de la délégation malienne, M. Aboub...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

A la découverte du village de Tapoa : Un village t…

A la découverte du village de Tapoa : Un village touristique riche de sa biodiversité

Jadis un petit village habité par les gourmantchés, Tapoa est aujourd'hui un camp forestie...

vendredi 11 août 2017

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune…

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune Rurale de Tamou : Un carrefour de brassage entre plusieurs ethnies et peuples de différents pays

Situé à environ 15 km du chef-lieu de la Commune rurale de Tamou, département de Say, le v...

vendredi 11 août 2017

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les f…

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les femmes développent l'industrie du ''tigadigué''

Pâte d'arachide, le tigadégué est beaucoup utilisé dans la cuisine au Niger, particulièrem...

vendredi 28 juillet 2017

L'air du temps

Sécurité routière : arrêter l'hécatombe !

Sécurité routière : arrêter l'hécatombe !

Dans un précédent article publié dans cette même rubrique, nous soulignions la nécessité i...

vendredi 11 août 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.