Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editorial : Secteur rural, véritable moteur de développement


DG onepLa 3ème édition du Salon de l'Agriculture, de l'Hydraulique, de l'Environnement et de l'Elevage (SAHEL-Niger) ouvre ses portes ce matin au Palais du 29 juillet de Niamey. Cette édition sera marquée de la touche du ministre d'Etat en charge de l'Agriculture et de l'Elevage, M. Albadé Abouba.
Homme de terrain dont nous connaissons parfaitement l'engagement a au demeurant une vision pragmatique pour le devenir du secteur agro-pastoral de notre pays. La tenue de cette 3ème édition du salon sa volonté inébranlable de donner une impulsion nouvelle au secteur rural nigérien. Le ministre d'Etat Albadé Abouba est convaincu que la tenue de cette 3ème édition, est un grand déclic pour une prise de conscience afin de donner au secteur rural son véritable rôle de moteur de développement au Niger.
Cet engagement du ministre d'Etat Albadé Abouba traduit toute l'importance que le gouvernement accorde à la tenue de ce salon et les attentes immenses du peuple nigérien. Il ne s'agit pas simplement d'exposer les produits agricoles et d'élevage, mais de convaincre les principaux acteurs du monde rural de faire siennes les avancées technologiques enregistrées dans ce secteur. Il n'est un secret pour personne que le Niger est un pays par essence agricole, où l'économie rurale occupe plus de 80% de la population nigérienne.
Cependant, force est de constater que l'agriculture et le l'élevage de type traditionnel, plus portés sur la subsistance que l'enrichissement des producteurs, ont montré leurs limites. Les méthodes culturales archaïques ne sont plus adaptées ; et les sols complètement lessivés entre temps, subissent les effets dévastateurs du changement climatique.
Dans un tel contexte, il est impératif pour les décideurs et les producteurs ruraux, de s'inscrire dans un élan d'innovation majeure pour redynamiser ce secteur. D'où l'importance de la tenue du salon SAHEL-Niger, véritable plate-forme d'échanges et de partage d'expérience entre les différents acteurs concernés.
Avec un thème pertinent« Promotion de l'Investissement pour un Développement Durable à travers l'Initiative 3N », ce salon vise l'objectif faim zéro en 2021 du Président de la République, qui comme nous le savons est un des objectifs prioritaires du Programme de Renaissance 2 qui lui-même vise de ce fait à insuffler une dynamique nouvelle au secteur. Car, « le Peuple nigérien, qui a un immense défi à relever, un défi qui a un rapport avec sa dignité et son honneur, puisse définitivement vaincre le défi de l'éradication de la faim ». Pour le Chef de l'Etat, il n'est pas souhaitable que, de manière récurrente, nous soyons réduits à mendier notre pain quotidien auprès des autres peuples.
Pour rendre cela possible, nous devons déployer tout notre génie et nos énergies au profit d'une exploitation judicieuse de nos ressources en eau souterraine et de surface.
Il s'agit, comme l'a maintes fois réitéré le Président Issoufou Mahamadou, de faire en sorte que, ''les sécheresses récurrentes ne soient plus synonymes de famines''.
Nous devons y arriver en nous organisant à mieux combattre les effets des changements climatiques, à accroître les rendements des cultures pluviales, à promouvoir l'agriculture irriguée et à moderniser l'élevage. Cela nécessitera, entre autres mesures, le rétablissement des subventions de l'Etat aux producteurs afin de leur faciliter l'accès aux intrants et de leur permettre de se nourrir de leur propre travail: autrement dit, aux subventions en aval de la production, nous allons substituer les subventions en amont de la production.
Aujourd'hui, force est de constater que malgré des avancées indéniables réalisées grâce à l'Initiative 3N, beaucoup reste à faire pour permettre au secteur rural d'être le véritable moteur de notre croissance. En effet, depuis la nuit des temps, la houe, la daba et la hilaire demeurent encore nos outils de travail dans un monde où les grandes fermes agropastorales font légion. Les produits de recherche de nos Instituts, dans le domaine, pourtant très pertinents, ne sont pas bien vulgarisés et/ou les paysans sont peu réceptifs au changement, les principaux produits de consommation courante sont importés, les circuits de commercialisation des produits agropastoraux sont inadaptés et répondent peu aux besoins du monde rural ; les chambres d'agriculture bénéficient très peu d'encadrements et d'assistance ; le riz du Niger n'est pas valorisé et très peu consommé par les Nigériens, etc.
Il appartient donc à l'Etat, aux chercheurs, aux partenaires techniques et au monde rural de tout entreprendre dans une parfaite synergie d'actions pour renverser cette tendance afin de faire du Niger un pays autosuffisant et exportateur des produits agropastoraux.
C'est dans ce cadre, que le Programme de Renaissance 2 s'est fixé comme objectifs de valoriser, d'encourager, et de soutenir les initiatives privées tendant à moderniser notre agriculture, à accroître la production et la productivité.

Cela est possible, et nous pouvons y arriver!

Mahamadou Adamou( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )
www.lesahel.org

Société

Fin de la mission de la ministre de la Communication dans la région de Tahoua : Apprécier les conditions de travail des …

Fin de la mission de la ministre de la Communication dans la région de Tahoua : Apprécier les conditions de travail des agents des médias et le déploiement des équipements pour la TNT

Après les étapes de Maradi, de Zinder et d'Agadez, la ministre de la Communication, Mme Sani Hadiza Koubra Abdoulaye, a séjourné du lundi au mercredi dernier dans la région de Tahoua. L'objectif primordial de cette visite de travail, en profondeur dans les régions, est de s'enquérir des conditions de travail des agents, de veiller à l'état de fonctionnement des équipements et de faire le point sur le déploiement du matériel prévu dans l...

Session du cadre de concertation du Ministère des Enseignements Secondaires : Echanges sur les conditions d'une meilleur…

Session du cadre de concertation du Ministère des Enseignements Secondaires : Echanges sur les conditions d'une meilleure tenue des examens de fin d'année

Le cadre de concertation du Ministère des Enseignements Secondaires, s'est réuni hier après midi, sous la présidence de M. Sani Abdourahamane, ministre en charge des Enseignements Secondaires. La rencontre a enregistré la participation d'une trentaine de partenaires sociaux du sous secteur de l'enseignement secondaire. Il s'est agi à travers cette rencontre de réfléchir pour trouver des solutions idoines au problème qui mime l'école nig...

Mission de la ministre de la Communication à Tahoua : Mme Sani Hadiza Koubra Abdoulaye visite plusieurs médias

Mission de la ministre de la Communication à Tahoua : Mme Sani Hadiza Koubra Abdoulaye visite plusieurs médias

En mission à l'intérieur du pays, la ministre de la Communication Mme Sani Hadiza Koubra Abdoulaye a visité hier les média publics et privés de la ville de Tahoua, en vue de s'enquérir des conditions de travail des agents.Les médias publics, privés et communautaires jouent un rôle majeur en ce qui concerne la visibilité de l'action gouvernemental. Ces outils de communication sont en conséquence un relais dans la mise en œuvre du program...

Séminaire de l'Association des Hautes Juridictions de Cassation des pays ayant en partage l'usage du français : La place…

Séminaire de l'Association des Hautes Juridictions de Cassation des pays ayant en partage l'usage du français : La place et le rôle des Cours de Cassation dans la lutte contre le terrorisme au Sahel

Niamey accueille depuis hier, un séminaire des Hautes juridictions de cassation des pays ayant en partage l'usage du français. C'est le Premier ministre, Chef du gouvernement SE. Brigi Rafini qui a présidé l'ouverture de ce séminaire organisé par l'Association des Hautes Juridictions de Cassation des pays ayant en partage l'usage du français. La cérémonie s'est déroulée au Grand Hôtel en présence des présidents des Institutions de la Ré...

Fin de la 60ème Session Ordinaire de la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples : Des progrès différen…

Fin de la 60ème Session Ordinaire de la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples : Des progrès différenciés et par endroits notables malgré la persistance des facteurs négatifs sur le continent

Les travaux de la 60ème session ordinaire de la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples(CADHP) ont pris fin hier, avec une cérémonie présidée par le Premier Ministre nigérien S.E Brigi Rafini, au Palais des Congrès de Niamey. Ouverte, depuis le 8 mai dernier, cette session a été marquée par l'organisation de plusieurs panels, de discussions interactives et informatives sur des thématiques d'actualités relatives aux dro...

Clôture de la 60ème session de la Commission africaine des Droits de l'Homme et des Peuples : «Il est réconfortant de vo…

Clôture de la 60ème session de la Commission africaine des Droits de l'Homme et des Peuples : «Il est réconfortant de voir les progrès enregistrés par le Niger quand on jette un regard rétrospectif sur le passé» déclare SE Brigi Rafini

Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement,Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs, Chefs de missions diplomatiques et Représentants des Organisations Internationales,Madame la Présidente de la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples,Mesdames et Messieurs les Commissaires,Honorables Chefs traditionnels,Distingués invités, Mesdames et Messieurs,Après deux semaines d'intenses travaux, consacrés à des séances publiq...

Agadez/Fin de la visite de travail de la ministre de la Communication : Mme Sani Hadiza Koubra Abdoulaye tire un bilan s…

Agadez/Fin de la visite de travail de la ministre de la Communication : Mme Sani Hadiza Koubra Abdoulaye tire un bilan satisfaisant de sa mission

Du 17 au 20 mai 2017, la ministre de La Communication Mme Sani Hadiza Koubra Abdoulaye a effectué une mission de travail dans la région d'Agadez. Durant son séjour dans la région, la ministre a visité plusieurs services relevant de son département ministériel et a eu des rencontres avec les agents des medias publics et privés. Lors de la réunion de synthèse qu'elle a dirigée en présence du gouverneur de la région, Mme Sani Hadiza Koubra...

Cérémonie de pose de la première pierre du projet de construction d'un village moderne à Tillabéri : Le ministre d'Etat …

Cérémonie de pose de la première pierre du projet de construction d'un village moderne à Tillabéri : Le ministre d'Etat Mohamed Bazoum assure que le projet bénéficiera d'un suivi régulier

Le Ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses M. Mohamed Bazoum a procédé vendredi dernier à Borgo Darey (dans la commune rurale de Tagazar, région de Tillabéri) à la pose de la première pierre pour la construction d'un village moderne. Ce projet financé par l'ONG Qatar Charity va coûter environ un milliard cinq cent millions de francs CFA. La céré...

La Première Dame Dr Malika Issoufou parraine la commémoration de la Journée internationale pour l'élimination de la fist…

La Première Dame Dr Malika Issoufou parraine la commémoration de la Journée internationale pour l'élimination de la fistule obstétricale : La Première Dame Plaide davantage pour la lutte contre la fistule

À l'instar des autres pays du monde, le Niger a commémoré, samedi dernier, la Journée internationale pour l'élimination de la fistule obstétricale. À Niamey, la cérémonie de la célébration de cette journée, placée sous le haut patronage de la Première Dame Dr. Malika Issoufou Mahamadou, marraine de la lutte contre la fistule au Niger, a eu lieu au centre d'accueil et de réinsertion des femmes fistuleuses. Cette année, le thème retenu po...

Message du ministre de l'Environnement et du Développement Durable à l'occasion de la journée internationale de la diver…

Message du ministre de l'Environnement et du Développement Durable à l'occasion de la journée internationale de la diversité biologique : Appel à l'intensification des actions de sensibilisation pour sauvegarder la diversité biologique

À l'instar du reste de la communauté internationale, le Niger commémore aujourd'hui 22 mai, la Journée internationale de la Diversité Biologique, placée cette année, sous le thème « Biodiversité et tourisme du durable». Le ministre de l'Environnement et du Développement durable, M. Almouspha Garba a livré un message à cette occasion qui constitue une opportunité pour sensibiliser le grand public en vue d'une plus grande prise de conscie...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Mashhad, la deuxième grande ville de la République…

Mashhad, la deuxième grande ville de la République Islamique d'Iran : Une cité classée par l'UNESCO « Capitale culturelle du monde islamique » en 2017

Du 25 au 27 avril dernier, s'est tenu à Mashhad, le premier sommet des Maires des pays du ...

jeudi 18 mai 2017

Visite au mausolée de l'Imâm Ridha ou Rezâ à Mashh…

Visite au mausolée de l'Imâm Ridha ou Rezâ à Mashhad : Héritage spirituel et architectural de l'histoire iranienne

L'Iran abonde de lieux de pèlerinage, non seulement musulmans, mais également chrétiens, j...

jeudi 18 mai 2017

Jardin botanique de Mashhad : Un lieu de distracti…

Jardin botanique de Mashhad : Un lieu de distraction, de repos et de tourisme

Des espaces verdoyants, sereins, des espèces rares de plus de 4000 variétés. Des moments o...

jeudi 18 mai 2017

L'air du temps

Vous avez dit autonomisation de la femme?

Vous avez dit autonomisation de la femme?

Une fois n'est pas coutume, les femmes nigériennes ont célébré, sans trop de faste, le wee...

jeudi 18 mai 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.