Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Fin de la 3ème édition du Salon de l'Agriculture, de l'Hydraulique, de l'Environnement et de l'Elevage (SAHEL- NIGER 2017), à Niamey : «Les acquis de cette troisième édition du SAHEL-Niger, comme ceux des précédentes éditions, doivent être systématiq


albad« Mesdames et Messieurs les Participants ;
Chers Invités.
Je voudrais, au nom de mes collègues en charge de l'Agriculture et de l'Elevage, de l'Environnement et de l'Hydraulique, mais aussi du Haut-Commissariat à l'Initiative 3N et du Réseau National des Chambres d'Agriculture (RECA), vous faire part de notre légitime satisfaction pour la tenue de la 3ème édition du Salon de l'Agriculture, de l'Hydraulique, de l'Environnement et de l'Elevage, SAHEL-Niger 2017, dont j'ai l'honneur de présider la cérémonie de clôture ce jour, dans ce lieu désormais chargé d'histoire et de symbole.
Tout au long des six (6) jours qu'a duré ce Salon, les produits agro-sylvo-pastoraux et halieutiques tant du Niger que d'ailleurs, ont fait la joie et le bonheur des visiteurs qui ont apprécié leur grande diversité, leur qualité et leur accessibilité avérés.
La grande affluence constatée, au cours des conférences et lors des démonstrations sur des thématiques enrichissantes, telles que : les innovations techniques et les équipements agricoles ; les innovations de l'Hydraulique, de la Pêche et de la Sylviculture; l'amélioration génétique des bovins locaux ; la Gestion Intégrée des Ressources en Eau ; les stratégies paysannes d'adaptation aux changements climatiques.

Cette affluence dis-je, démontre que la modernisation du Secteur Agricole est véritablement possible au Niger à travers un investissement durable dans l'entreprenariat agricole des Jeunes et des femmes qui sont les principaux piliers de ce processus.
La vive admiration et l'exaltation observées, lors des visites des stands et des enclos représentent, à n'en point douter, des fondements solides pour cette transformation, dans l'optique de l'atteinte effective de l'objectif « Faim zéro d'ici 2021 » tel que défini par Son Excellence Monsieur Issouffou Mahamadou, Président de la République, Chef de l'Etat dans le Programme de la Renaissance du Niger.
Mesdames et Messieurs ;
Cette 3eme édition du SAHEL-Niger 2017 qui s'achève, a été très riche en événements, notamment les interactions entre acteurs et professionnels du secteur rural autour des thématiques variées, des innovations technologiques multiples, de la promotion des produits et des échanges sur les perspectives de marchés.
Le Salon a permis de prendre la mesure du degré de mobilisation des producteurs ruraux, agriculteurs et éleveurs, afin de renforcer aussi bien l'esprit d'émulation que les liens de solidarité et d'unité nationale.
Mesdames et Messieurs ;
La présence de Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l'Etat, en ces lieux, le jour du lancement des activités de ce Salon représente, pour l'ensemble des participants, un message fort qui exprime la forte volonté politique pour une impulsion décisive en faveur du développement rural.
Cette volonté s'est démontrée également par le temps qu'il a bien voulu consacrer, pour faire le tour complet des stands, et toute sa patience pour écouter les producteurs, afin d'apprécier personnellement des résultats produits, à travers la mise en œuvre de l'Initiative 3N «Les Nigériens Nourrissent les Nigériens » et s'assurer du niveau d'engagement et d'appropriation des producteurs et des éleveurs de cette Politique Nationale.
Il est réconfortant qu'il se soit déclaré « très impressionné » par ce qu'il a vu. C'est non seulement une marque d'encouragement, mais aussi une véritable marque d'estime, de valorisation des efforts louables consentis très souvent dans des conditions pénibles par les producteurs et les éleveurs.
A ce niveau, il est particulièrement utile de saluer le rappel par Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l'Etat, de sa détermination et de celle du Gouvernement, d'accompagner les producteurs et les éleveurs, dans la perspective d'améliorer leur production, leur rendement, leur revenu, pour aussi rendre durable l'amélioration de leur bien-être.
Mesdames et Messieurs ;
Dans ce cadre le Gouvernement du Niger a engagé plusieurs mesures notamment, la conception et la mise en œuvre du Fonds d'Investissement pour la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle par la mobilisation des fonds des Institutions, des fonds de l'Etat, des Projets et Programmes, pour financer les producteurs et promoteurs agricoles privés, les investissements structurants agricoles, le conseil agricole, la recherche agronomique, la structuration et le renforcement des capacités des organisations des producteurs.
En outre, on peut noter à juste titre, la mise en place, au niveau de chaque Commune, de la Maison du Paysan, un ensemble de services intégrés, constitué en centre multifonctionnel devant servir aussi bien pour la vente des intrants agricoles et zootechniques, que pour l'information, la formation et l'éducation des producteurs.
L'objectif recherché à travers toutes ces heureuses dispositions, est la promotion d'une véritable révolution agricole, dont la finalité est de favoriser, pour chaque filière existante ou à introduire, l'émergence de chaînes de valeurs permettant aux exploitations familiales de transformer sur place, les produits bruts en produits finis, prêts pour l'autoconsommation et/ou l'exportation. La finalité demeure donc le cheminement résolu de notre pays vers l'industrialisation des produits
agro-sylvo-pastoraux et halieutiques.
Mesdames et Messieurs ;
II s'agit là, comme vous pouvez le constater, de résoudre les défis de la production, du rendement, de la transformation des produits agro sylvo-pastoraux et halieutiques et celui d'un meilleur accès de nos produits aux marchés extérieurs.
Dans cette perspective, je voudrais rassurer les producteurs et professionnels intervenant dans les domaines agro-sylvo-pastoraux et halieutiques, que leurs requêtes exprimées avec force par le Président du RECA, dont je salue le dynamisme, seront soumises pour examen au Gouvernement, conformément à l'engagement tout aussi fort et solennel pris par Son Excellence Monsieur Brigi Rafini, Premier Ministre, Chef du Gouvernement, lors de la cérémonie de lancement de ce Salon.
De même, les recommandations pertinentes qui seront issues de l'analyse bilan de la présente édition du Sahel-Niger, feront l'objet d'une attention toute particulière par mon département ministériel.
C'est donc le lieu de féliciter et d'encourager, tous les acteurs de l'organisation de cet événement, pour le travail accompli et de leur demander davantage de perspicacité, d'esprit de créativité et d'amélioration continue du concept même du SAHEL-Niger et des modalités pratiques de sa mise en œuvre pour l'avenir.
Les acquis de cette troisième édition du SAHEL-Niger, comme ceux des précédentes éditions, doivent être systématiquement capitalisés et mis en phase avec les objectifs fondamentaux du secteur, dans la perspective de consolidation du rôle du secteur agricole, dans la sécurité alimentaire et nutritionnelle d'une part et la croissance économique du Niger d'autre part.
C'est ainsi que je voudrais faire une mention spéciale au Comité d'Organisation, pour les dispositions prises ayant permis d'assurer la bonne tenue du SAHEL-NIGER 2017, et aussi,
saluer les autorités Régionales et décentralisées de la Région de Niamey pour le travail de mobilisation très significatif qu'elles ont réalisées dans ce cadre.

Mesdames et Messieurs ;
Chers participants ;
Malgré toutes les difficultés de notre secteur, le SAHEL-Niger, avec
358 stands effectivement occupés, sept (7) pays représentés dont deux (2) européens, plus de 100.000 visiteurs, a tenu toutes ses promesses, particulièrement celle de la mobilisation autour des produits de nos agriculteurs et éleveurs.
En outre et il est très
important de le souligner, l'attribution des prix a été des plus difficile, tant les prétendants étaient tous méritants.
Je voudrais également saluer les collègues Ministres intervenant dans le secteur rural et le Haut-Commissaire à l'Initiative 3N, pour avoir contribué efficacement à relever les défis multiples, pour que cette 3eme édition s'achève par un succès éclatant.
Au nom du Gouvernement et à mon nom propre, je voudrais adresser mes vifs remerciements et mes encouragements spécialement au Réseau National des Chambres d'Agriculture du Niger, aux membres du Comité National d'Organisation, aux membres des jurys, qui se sont fortement mobilisés pour que cette édition du SAHEL Niger 2017 soit une belle réussite.
J'adresse mes vifs remerciements aux Partenaires Techniques et Financiers et aux personnes physiques et morales qui ont bien voulu contribuer financièrement et matériellement à la réussite de cette manifestation.
Je ne manquerai pas non plus de remercier, de féliciter et d'encourager les producteurs et les éleveurs, chevilles ouvrières du SAHEL-Niger, tout en leur demandant de redoubler d'efforts, de perspicacité et d'abnégation dans le processus, combien ardu et exaltant, d'adaptation aux exigences des temps modernes.
Je félicite les heureux récipiendaires pour qui un travail supplémentaire est requis afin d'être encore à la hauteur de l'événement au prochain Sahel.
Je remercie les délégations des huit (8) régions de notre pays et aussi la population de Niamey et des environs dont la présence en grand nombre a
rehaussé l'éclat de cette manifestation.
Je ferai une mention spéciale aux différentes délégations des Pays Amis, je veux citer : le Maroc, le Burkina Faso, le Mali, le Togo, la Tunisie, l'Algérie et l'Italie pour leur participation de qualité et souhaite que la Coopération Régionale s'intensifie et s'éternise. Je voudrais aussi leur dire qu'au-delà des discours, il y a du concret, du réel. C'est par rapport à cela que je veux me tourner, pour vous remercier sincèrement, vous encourager et vous lancer l'invitation pour le Sahel-2018, si Dieu le veut.
Tous ces résultats très louables sont non seulement dus à la qualité de la préparation et de l'organisation des manifestations, mais également au comportement et à la bonne compréhension de l'ensemble des acteurs du Salon qui n'ont ménagé aucun effort pour faire de cet événement une réussite totale.
C'est sur cette note d'espoir, en vous donnant rendez-vous à l'année 2018, Incha Allah, que je déclare close la 3ème édition du SAHEL-Niger tout en vous souhaitant un bon retour dans vos foyers respectifs.
Prêts pour la production !

Je vous remercie de votre attention.

Onep

Société

Attaque terroriste au Burkina Faso : Le Premier ministre au consulat du Burkina Faso à Niamey pour présenter les condolé…

Attaque terroriste au Burkina Faso : Le Premier ministre au consulat du Burkina Faso à Niamey pour présenter les condoléances du peuple et du gouvernement nigériens

Trois jours après l'attaque terroriste perpétrée dans le restaurant Aziz Turc de Ouagadougou, le Premier ministre, Chef du Gouvernement, M. Brigi Rafini, s'est rendu hier au consulat du Burkina Faso pour présenter les condoléances et exprimer le soutien et la compassion du peuple nigérien au peuple frère et ami du Burkina Faso. Le Chef du gouvernement est allé porter le message du Président de la République, SEM. IssoufouMahamadou, dans...

A la Primature : Le Chef du gouvernement reçoit le rapport d'enquête sur les évènements du 10 avril à l'Université de Ni…

A la Primature : Le Chef du gouvernement reçoit le rapport d'enquête sur les évènements du 10 avril à l'Université de Niamey

Mise en place le 27 avril dernier, la commission d'enquête indépendante sur les évènements du 10 avril dernier à l'Université Abdou Moumouni de Niamey a présenté, hier, au Premier ministre, Chef du gouvernement, son rapport de travail. C'est le président de ladite commission Pr. Khalid Ikhiri, entouré des douze autres membres au complet, qui a remis à Brigi Rafini ce rapport d'enquête.La commission d'enquête indépendante a pour mission ...

Sur les chantiers de Tahoua Sakola : «Tous les travaux seront achevés au plus tard le 30 novembre 2017», assure le direc…

Sur les chantiers de Tahoua Sakola : «Tous les travaux seront achevés au plus tard le 30 novembre 2017», assure le directeur régional de l'Equipement

C'est un nuage de poussière aperçu depuis les environs de Founkoye qui nous accueille à notre arrivée à Tahoua. Entre Founkoye et la capitale de l'Ader, sur notre gauche, on remarque une base-vie emplie de tas de graviers, de camions, de citernes et autres machines. L'activité humaine y est intense, même vue de loin : c'est la base-vie de l'entreprise chargée des grands chantiers de Tahoua Sakola. Nous avançons vers la ville dont l'entr...

Réception de don au Centre de Santé Intégré (CSI) de type II du camp de la Garde Présidentielle:15 millions de FCFA en m…

Réception de don au Centre de Santé Intégré (CSI) de type II du camp de la Garde Présidentielle:15 millions de FCFA en matériel et produits médicaux offerts par la Fondation Tattali Iyali au profit de la Maternité de la Renaissance

La Première Dame Dr Lalla Malika Issoufou, présidente de la Fondation Tattali Iyali, a procédé, hier dans la matinée, à la remise d'un important don composé de matériel et produits médicaux d'une valeur de 15 millions de FCFA à la Maternité de la Renaissance du camp de la Garde Présidentielle. Cette cérémonie s'est déroulée dans les locaux du Centre de Santé Intégré type II dudit camp en présence des membres de la Fondation Tattali Iyal...

Rencontre entre la directrice générale du CNUT et la délégation de la TASK Force de la CEDEAO : Pour la promotion de la …

Rencontre entre la directrice générale du CNUT et la délégation de la TASK Force de la CEDEAO : Pour la promotion de la libre circulation des personnes et des biens dans l'Espace communautaire

La directrice générale du Conseil Nigérien des Utilisateurs des Transports Publics (CNUT) Mme Daoura Hadizatou Kafougou a rencontré hier matin une délégation de la TASK Force de la CEDEAO conduite par le Général de Corps d'armées Salou Djibo. Au cours de cette rencontre les deux parties ont échangé sur la question de la circulation des personnes et des biens dans la zone CEDEAO.Au cours de cette rencontre, le chef de la délégation de la...

Remise de don au CSI de Tondigamay dans la commune de Hamdallaye : 15 millions de FCFA en matériel et consommables produ…

Remise de don au CSI de Tondigamay dans la commune de Hamdallaye : 15 millions de FCFA en matériel et consommables produits médicaux offerts par la Fondation Tattali Iyali

Le Centre de Santé Intégré (CSI) du village de Tondigamaye dans la commune rurale de Hamdallaye, a reçu hier, des mains de Mme Sidikou Aïchatou Alassane, secrétaire exécutive de la Fondation Tattali Iyali de la première Dame Dr Lalla Malika Issoufou un don de matériel et consommables médicaux d'une valeur minimale de 15 millions de FCFA. Cet appui de la Fondation Tatali Iyali est destiné à la population du village de Tondigamay et hamea...

Lancement du Financement Additionnel du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l'Ouest (PPAAO/WAAPP) : 15 mill…

Lancement du Financement Additionnel du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l'Ouest (PPAAO/WAAPP) : 15 millions de dollars US pour consolider les acquis du programme

Le directeur de cabinet du ministre d'Etat, Ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M. Mahamadou Aoudi Diallo, a présidé, hier matin à l'hôtel Gawèye de Niamey, la cérémonie de lancement du Financement Additionnel du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l'Ouest (PPAAO/WAAPP). D'un montant de 15 millions USD, ce financement est prévu pour une période de trois ans. La cérémonie s'est déroulée en présence du représentant rés...

Pénurie de gaz à Niamey : Un casse-tête pour les consommateurs

Pénurie de gaz à Niamey : Un casse-tête pour les consommateurs

De longues files de voitures, de motocyclistes et autres piétons devant les points de vente de gaz, d'interminables rangées de bonbonnes de gaz butane devant les dépôts de vente. Nous sommes aux alentours du rond-point Maurice Delens en ce lundi après-midi. Comme dans cette zone, nombreux sont les quartiers de la capitale où le gaz est introuvable. Depuis quelques années, Niamey vit de façon récurrente des pénuries de gaz butane, ce mal...

Le métier de "docker" ou "yan dako" : Gagner sa vie à la sueur de son front

Le métier de "docker" ou "yan dako" : Gagner sa vie à la sueur de son front

Le métier de docker attire de plus en plus de jeunes, pour l'essentiel venus des villages et horizons divers du pays et même des pays voisins. Communément appelés "yan dako" en Haoussa et "kaya-kaya" en Zarma, les dockers prennent leur quartier général au niveau des marchés, de l'autogare ou des grands entrepôts de la capitale. Activité très physique, le métier de docker est toutefois mal rémunéré. Mais ceux qui l'exercent se satisfont,...

Visite de la Première Dame Dr Malika et du président de la Commission de la CEDEAO au Centre National de Référence de la…

Visite de la Première Dame Dr Malika et du président de la Commission de la CEDEAO au Centre National de Référence de la Fistule Obstétricale(CNRFO) : Plaidoyer pour la réhabilitation du centre

En prélude au Forum des Premières dames de la CEDEAO édition 2017 qui se tiendra du 2 au 5 octobre prochain à Niamey, la Première Dame Dr Malika Issoufou Mahamadou, a invité le président de la Commission de la CEDEAO, Dr Marcel Alain De Souza en mission au Niger, à visiter le Centre National de Référence de la Fistule Obstétricale (CNRFO). Le président de la Commission de la CEDEAO et la Première dame se sont rendu hier dans ce centre p...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

A la découverte du village de Tapoa : Un village t…

A la découverte du village de Tapoa : Un village touristique riche de sa biodiversité

Jadis un petit village habité par les gourmantchés, Tapoa est aujourd'hui un camp forestie...

vendredi 11 août 2017

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune…

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune Rurale de Tamou : Un carrefour de brassage entre plusieurs ethnies et peuples de différents pays

Situé à environ 15 km du chef-lieu de la Commune rurale de Tamou, département de Say, le v...

vendredi 11 août 2017

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les f…

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les femmes développent l'industrie du ''tigadigué''

Pâte d'arachide, le tigadégué est beaucoup utilisé dans la cuisine au Niger, particulièrem...

vendredi 28 juillet 2017

L'air du temps

Les propriétaires véreux face à l'impôt sur le loyer

Les propriétaires véreux face à l'impôt sur le loyer

L'impôt sur le loyer. Parlons-en ! Depuis la mise en œuvre de la décision instituant cet i...

vendredi 18 août 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.