Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Conférence débat à l'occasion de la Journée Internationale de la Femme : Plus d'actions pour réduire les inégalités


femmeLe Ministère de la Promotion de la Femme et de la Protection de l'Enfant, a organisé hier matin une conférence-débat sur le thème ''l'autonomisation économique de la femme : quelle stratégie pour l'atteinte des ODD''. Cette rencontre qui a réuni des représentantes des partenaires techniques et financiers, celles des associations féminines et des représentantes des Organisations internationales a été une occasion d'échanges sur les questions de la femme et sur des thématiques relatives à l'atteinte des Objectifs du Développement Durable (ODD). La cérémonie d'ouverture a été placée sous les auspices de la ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l'Enfant Mme Elback Zeinabou Tari Bako, en présence de son homologue du Plan, Mme Kané Aichatou Boulama.
En ouvrant les travaux, la ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l'Enfant a rappelé l'historique de la journée, précisant que lors du sommet sur le Développement Durable le 25 Septembre 2015, les Etats membres de l'ONU ont adopté un nouveau programme de développement durable qui comprend un ensemble de 17 objectifs mondiaux pour mettre fin à la pauvreté, lutter contre les inégalités, l'injustice et faire face au changement climatique d'ici à 2030. S'agissant de notre pays, a dit la ministre Mme Elback Zeinabou, en tant que partie prenante à ces objectifs, le Niger s'est engagé à atteindre ces objectifs. C'est dans le cadre de cet engagement que notre pays a décidé de célébrer cette journée autour du thème retenu cette année. Ce thème vise particulièrement l'ODD 1 relatif à la lutte contre la pauvreté et l'ODD 5 sur l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes et des filles.
En effet, il ne fait aucun doute, estime la ministre que les femmes, au même titre que les hommes, ont un rôle important à jouer notamment dans le domaine économique, car elles ont des potentialités à exploiter et des responsabilités à assumer en vue de contribuer efficacement au développement durable pour notre pays. Mme Elback Zeinabou de préciser que le choix du thème de cette année par notre pays (à savoir ''Autonomisation économique de la femme : quelle contribution pour l'atteinte des Objectifs de Développement Durable(ODD)) se justifie amplement par le fait que les femmes représentant plus de 50% des forces vives du pays et jouent un rôle très important dans l'économie nationale. De ce fait, elles constituent un capital humain essentiel à mobiliser, plus efficace pour donner une nouvelle impulsion au développement économique et social du pays.
C'est pourquoi, dira la ministre «il est de notre devoir de trouver les voies et moyens pour réduire les disparités entre hommes et femmes notamment en matière d'accès aux ressources productives, au contrôle des bénéfices et à la prise de décision. En effet, ces disparités s'observent dans tous les domaines comme l'agriculture, le commerce, l'emploi, la santé, l'éducation, etc. » a-t-elle précisé.
La ministre en charge de la Promotion de la Femme a renouvelé ses sincères remerciements à l'endroit des partenaires techniques et Financiers ainsi qu'aux Organisations de la société civile pour leurs contributions multiformes dans le cadre de la promotion de la femme et du genre et en particulier l'OMS, le PNUD dont les appuis ont permis la tenue de cette conférence.
Dans son intervention, la représentante de ONUFEMMES Niger a mis l'accent sur la mise en place des mesures simples et de taille pour permettre aux pères d'assumer leur rôle de père, aux femmes de participer et aux filles d'être libres, de grandir entant qu'égales des garçons. « Ces ajustements doivent s'opérer sous tous les rapports si l'on veut que le nombre de personnes capables d'accéder à un travail décent augmente, que l'aspect inclusif demeure et qu'il soit possible de dégager les avantages dont toutes et tous bénéficieront grâce au nombre équitable qu'envisage le Programme 2030 pour le développement durable», a-t-elle estimé.
Se référant aux données statistiques, la représentante de l'ONUFEMMES a indiqué que les femmes ne représentent actuellement que 25% de la main d'œuvre de l'industrie numérique, et pour parvenir à l'égalité dans le milieu du travail, il faudra offrir davantage d'opportunités d'emplois décents qui nécessiteront des efforts ciblés de la part des Gouvernements afin de promouvoir la participation des femmes à la vie économique et de recueillir de soutien des collectifs importants comme celui des organisations syndicales.
Aussi, a-t-elle recommandé, des mesures devront être mises en place pour recruter et retenir les employés telles que des prestations de maternités plus généreuses qui facilitent également leur réinsertion dans le monde du travail, l'adoption des principes d'autonomisation des femmes et une représentation directe au niveau décisionnel. Enfin, la représentante d'ONUFEMMES a indiqué que les prestations d'avantages sociaux attribuées aux nouveaux pères nécessitent également d'importants changements avec en
parallèle une évolution culturelle qui fait de la prise du congé de paternité et parental un choix viable dont toute la famille a besoin.

Aïsssa Abdoulaye Alfary(onep)
www.lesahel.org

Société

A la Primature : Le point sur les préparatifs de la fête tournante du 18 décembre, Tahoua Sakola

A la Primature : Le point sur les préparatifs de la fête tournante du 18 décembre, Tahoua Sakola

Le Premier ministre, Chef du gouvernement a présidé, samedi dernier, une réunion sur la fête tournante du 18 décembre que la région de Tahoua a l'honneur d'abriter cette année.Au cours de cette réunion, plusieurs thématiques ont été abordées dont entre autres le niveau d'exécution des travaux entrant dans le cadre de Tahoua ''Sakola''. A cet effet et pour permettre à l'assistance de mieux apprécier ce qui est en train d'être réalisé, il...

La ministre de la Communication rencontre les membres du Comité chargé de réfléchir sur le redressement de l'IFTIC : Mme…

La ministre de la Communication rencontre les membres du Comité chargé de réfléchir sur le redressement de l'IFTIC : Mme Sani Hadiza Koubra Abdoulaye salue la pertinence des conclusions et recommandations du rapport soumis par le Comité

La ministre de la Communication, Mme Sani Hadiza Koubra Abdoulaye, a rencontré, ce matin, les membres du Comité chargé de réfléchir sur le redressement de l'Institut de Formation aux Techniques de l'Information et de la Communication (IFTIC), qu'elle a tenu à féliciter pour la qualité du rapport qu'il vient de lui soumettre.Au cours de cette rencontre, la ministre a fait part de sa totale satisfaction quant aux conclusions et recommanda...

Réunion de haut niveau de l'Organisation des Premières Dames d'Afrique contre le VIH/SIDA (OPDAS), à New York (Etats Uni…

Réunion de haut niveau de l'Organisation des Premières Dames d'Afrique contre le VIH/SIDA (OPDAS), à New York (Etats Unis) : La Première Dame Hadjia Aissata Issoufou met en exergue les actions de la Fondation Guri Vie Meilleure

Après avoir pris une part active au Forum mondial sur la nutrition infantile, à Montréal, au Canada, au cours duquel elle a plaidé en faveur d'une nutrition infantile abondante et de qualité, la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou se trouve depuis lundi à New York, aux Etats Unis d'Amérique, pour honorer de sa présence la réunion de haut niveau de l'Organisation des Premières Dames d'Afrique contre le VIH/SIDA (OPDAS) qui se tient en ...

Fin des travaux de la deuxième session ordinaire, au titre de l'année 2017, du Conseil Economique, Social et Culturel (C…

Fin des travaux de la deuxième session ordinaire, au titre de l'année 2017, du Conseil Economique, Social et Culturel (CESOC) : Un bilan réconfortant, en dépit que certaines contingences

Après cinq jours d'intenses activités, les travaux de la deuxième session ordinaire, au titre de l'année 2017 du Conseil Economique, Social et Culturel (CESOC) ont pris fin, hier après-midi, au Palais des congrès de Niamey, sur une note de satisfaction générale. C'est le président de ladite institution, M. Moussa Moumouni Djermakoye qui a présidé la cérémonie de clôture desdits travaux. La fin de ces travaux coïncidant avec la fin de la...

Cure salée, In'Gall édition 2017 : «Le pastoralisme comme vecteur de paix au Sahel», thème retenu

Cure salée, In'Gall édition 2017 : «Le pastoralisme comme vecteur de paix au Sahel», thème retenu

Le Premier ministre chef du gouvernement, SEM. Brigi Rafini, a présidé, le samedi dernier, la cérémonie de lancement officiel de la Cure Salée ou Tinekert, grand rassemblement des éleveurs. La cure salée, l'évènement annuel le plus important de la localité de In 'Gall s'est tenue comme à l'accoutumée au pied de la petite palmeraie sous la Présidence du Premier ministre chef du gouvernement SEM Brigi Rafini qui pour la circonstance était...

«Il n'y a donc aucun doute à reconnaitre la place qu'occupe le pastoralisme dans la promotion de la paix et du vivre-ens…

«Il n'y a donc aucun doute à reconnaitre la place qu'occupe le pastoralisme dans la promotion de la paix et du vivre-ensemble», déclare SE. Brigi Rafini, Premier ministre, Chef du Gouvernement

«Chers Invités ;Chers Eleveurs ;Population d'Ingall ;Par la grâce de Dieu, nous nous retrouvons, à nouveau, à Ingall, comme il est de coutume, pour la traditionnelle Cure salée. Je voudrais me réjouir de la qualité de l'accueil dont nous avons été l'objet, et saluer cette population d'Ingall si généreuse et si hospitalière ; une générosité et une hospitalité jamais démenties. Générosité et hospitalité légendaires des habitants, auxquell...

Cure salée, édition 2017 : Le Premier ministre visite les stands d'exposition et le CSI d'Ingall

Cure salée, édition 2017 : Le Premier ministre visite les stands d'exposition et le CSI d'Ingall

Les festivités entrant dans le cadre de la célébration de la fête annuelle des éleveurs communément appelée ''Cure Salée'' se poursuivent activement à Ingall. Le thème de cette édition 2017 est « Pastoralisme, vecteur de paix au Sahel». Présent à Ingall, le Premier ministre, Chef du Gouvernement, M. Brigi Rafini, après avoir donné le coup d'envoi des manifestations, a effectué plusieurs visites, samedi dernier. C'est ainsi qu'il a visit...

Décès de notre confrère Joseph Seydou Allakaye : La presse nigérienne perd un de ses grands ''baobabs''

Décès de notre confrère Joseph Seydou Allakaye : La presse nigérienne perd un de ses grands ''baobabs''

C'est avec une profonde consternation que la Rédaction de l'ONEP a appris la disparition, vendredi dernier du journaliste Joseph Seydou Allakaye, des suites d'une maladie. L'enterrement a eu lieu, le samedi 16 septembre après-midi au cimetière de Yantala, à Niamey. Il laisse une veuve, des orphelins et des petits-fils. Cité parmi les doyens de la presse nigérienne, Joseph Seydou Allakaye, a fait ses premier pas dans la presse nationale ...

Intervention de la Première Dame au Forum Mondial sur la Nutrition Infantile (GCNF) à Montréal, au Canada : Hadjia Aissa…

Intervention de la Première Dame au Forum Mondial sur la Nutrition Infantile (GCNF) à Montréal, au Canada : Hadjia Aissata Issoufou appelle les partenaires pour un accompagnement conséquent des programmes d'alimentation scolaire et de nutrition infan

La Première Dame Hadjia Aissata Issoufou participe au Forum mondial sur la nutrition infantile (GCNF) qui se tient du 17 au 21 septembre 2017 à Montréal au Canada. A cette occasion, la première Dame a prononcé un discours devant une assistance constituée de la Présidente du Forum mondial sur la Nutrition, du Directeur du Centre d'excellence du PAM, des ministres issus des pays participants, des représentants du corps diplomatique et des...

Le Chef de l'Etat préside deux cérémonies de prestation de serment : Le 1er président de la Cour de Cassation et un nouv…

Le Chef de l'Etat préside deux cérémonies de prestation de serment : Le 1er président de la Cour de Cassation et un nouveau membre de la Cour Constitutionnelle, renvoyés à l'exercice de leurs fonctions

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, a présidé vendredi dernier, dans la matinée deux cérémonies de prestation de serment : la première concernant un nouveau membre de la Cour de cassation et la seconde un nouveau membre de la Cour Constitutionnelle. Les prestations de serment se sont déroulées dans l'auditorium Sani Bako du Ministère des Affaires Etrangères.Pour le 1er acte de ces deux cérémonies, c'es...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

A la découverte du village de Tapoa : Un village t…

A la découverte du village de Tapoa : Un village touristique riche de sa biodiversité

Jadis un petit village habité par les gourmantchés, Tapoa est aujourd'hui un camp forestie...

vendredi 11 août 2017

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune…

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune Rurale de Tamou : Un carrefour de brassage entre plusieurs ethnies et peuples de différents pays

Situé à environ 15 km du chef-lieu de la Commune rurale de Tamou, département de Say, le v...

vendredi 11 août 2017

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les f…

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les femmes développent l'industrie du ''tigadigué''

Pâte d'arachide, le tigadégué est beaucoup utilisé dans la cuisine au Niger, particulièrem...

vendredi 28 juillet 2017

L'air du temps

Exit la ''Pilule'' et le chicha, vive le wifi-club !

Exit la ''Pilule'' et le chicha, vive le wifi-club !

Exit les escapades démentielles à la ''Pilule'' et les virées dans les lieux vaporeux des ...

vendredi 15 septembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.