Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Point de presse du directeur général du Trésor et de la Comptabilité Publique : Eclaircissements sur la situation du compte de la Ville de Niamey au Trésor


point-de-presseLe Directeur général du trésor, M. Issa Djibo, a rompu le silence, hier, dans la controverse portant sur la situation du compte de la Ville de Niamey logé au Trésor national, à travers un point de presse qu'il a animé dans les locaux de ladite institution, en vue d'apporter des précisions sur la question.
Au cours de ce point de presse, M. Issa Djibo a expliqué que depuis sa prise de fonction, (moins de deux mois) il a réussi, avec l'appui des autorités du pays, à réduire un certain nombre d'arriérés de pécules des contractuels de l'Etat qui se trouvent au niveau du trésor national. « Ces arriérés qui s'élèvent à plus de 20 milliards ont été épongés. Nous n'avons pas de raison particulière à bloquer des fonds de la Ville de Niamey, qui ne dépassent pas 10% de ce que nous avons déjà épongé », a-t-il déclaré.
Comme l'a expliqué le DGTCP, la Ville de Niamey dispose d'un compte de correspondant du Trésor. Ce compte est alimenté quasi-exclusivement par les ressources provenant de la rétrocession partielle ou totale d'impôts par l'Etat. Il supporte les dépenses que la Ville initie au moyen d'ordres de virement ou de paiement qu'elle envoie au Trésor. « Comme tout compte de correspondant, de par la réglementation, celui de la Ville de Niamey doit toujours présenter un solde créditeur ou nul. Le comptable n'est pas autorisé à payer, c'est-à-dire à débiter le compte, que dans la limite des ressources disponibles», a édifié M. Issa Djibo.
C'est pour cette raison, a expliqué le Directeur général du Trésor, que l'ordonnateur du compte, en l'occurrence le président du Conseil de ville de Niamey et son comptable, doit vérifier régulièrement la situation des ressources sur le compte avant d'entreprendre de nouvelles dépenses. « Il nous semble que ce n'est malheureusement pas le cas à la Ville de Niamey », a-t-il regretté.
Toujours est-il que, a affirmé
M. Issa Djibo, au vu du contexte social difficile qui prévalait au niveau de la Ville de Niamey, les plus hautes autorités du Niger se sont saisies de la question en janvier 2017. Ainsi, une rencontre a été tenue le samedi 11 février 2017 sous la présidence du Premier ministre en vue de trouver, dans les meilleurs délais, une solution au paiement régulier des salaires d'un peu plus des 3.700 agents de la Ville de Niamey qui accusaient sept (7) mois d'arriérés.
Au cours de cette réunion, a-t-il indiqué, la situation du compte de dépôt de la Ville de Niamey au Trésor au 31/01/2017 a été présentée. En résumé, explique le DGTCP, le compte dégage un solde créditeur de 232 531 653 FCFA : il a enregistré des mouvements en crédit d'un total de 5 108 032 499 FCFA, y compris un report de solde de l'exercice budgétaire 2015 de 214 854 012 FCFA, et en débit un total de 4 875 500 846 FCFA. Les dépenses ont concerné cinq (5) mois de salaires en 2016, correspondant à un montant total de 2.641. 462.738 FCFA, et des dépenses engagées par la Ville de Niamey dans le cadre de son fonctionnement pour un montant de 2.234.038.653 FCFA.
« D'autres ordres de virement et de paiement de plusieurs milliards ; portant en partie sur le rachat des marchés ALBARKA et AS-SALAM, reçus de la ville de Niamey n'ont pas été honorés et donc ont été retournés, faute de crédits suffisants pour leur prise en charge. Il en a été ainsi des demandes de paiement de salaires pour la période de juillet à décembre 2016 par le président du Conseil de ville de Niamey, adressées le 27 janvier 2017 au Directeur général du Trésor, pour un montant cumulé de 2 385 246 693 FCFA », a expliqué M. Issa Djibo.
«Il ressort de ce qui précède qu'on est bien loin des milliards que la ville de Niamey aime à rappeler qui demeurent bloqués actuellement au Trésor National », a fait constater le Directeur général du Trésor. Il a rappelé qu'au sortir de la réunion présidée par le Premier ministre, le maire central de la ville de Niamey s'était engagé à payer le salaire de janvier 2017 aux agents, au cours de la semaine du 13 au 17 février 2017, dès que le reliquat inscrit au solde de son compte, soit 232 531 653 FCFA, lui sera parvenu.
C'est ainsi que selon lui, le ministre des Finances a alors instruit le directeur général du Trésor et de la Comptabilité Publique de lui allouer ce montant, ce qui a été fait immédiatement selon la procédure demandée par M. Hassane Seydou, maire centrale de Niamey. « Il s'est également engagé à prioriser désormais le paiement à terme échu de ses salariés, sur la base des recettes que la ville de Niamey aura engrangées ; pour le mois de février 2017, le reversement du montant de 261 000 000 FCFA actuellement disponible dans son compte a d'ailleurs été demandé le vendredi 03 mars 2017 », a dit le DGTCP.
D'après M. Issa Djibo, le maire central de Niamey s'est enfin engagé à trouver des solutions idoines au stock d'arriérés de salaires constitués au cours de l'année 2016, soit près de 2 385 246 693 FFCA. « Nous espérons que ces éléments d'explication permettront de clore ce débat inopportun sur la situation du compte de Ville de Niamey au Trésor et de passer au respect des engagements pris devant les plus hautes autorités du pays en vue de mettre fin rapidement aux souffrances des salariés de la ville de Niamey et de leurs familles », a conclu le directeur général du Trésor et de la Comptabilité Publique.

Seini Seydou Zakaria(onep)
www.lesahel.org

Société

A la Primature : Le point sur les préparatifs de la fête tournante du 18 décembre, Tahoua Sakola

A la Primature : Le point sur les préparatifs de la fête tournante du 18 décembre, Tahoua Sakola

Le Premier ministre, Chef du gouvernement a présidé, samedi dernier, une réunion sur la fête tournante du 18 décembre que la région de Tahoua a l'honneur d'abriter cette année.Au cours de cette réunion, plusieurs thématiques ont été abordées dont entre autres le niveau d'exécution des travaux entrant dans le cadre de Tahoua ''Sakola''. A cet effet et pour permettre à l'assistance de mieux apprécier ce qui est en train d'être réalisé, il...

La ministre de la Communication rencontre les membres du Comité chargé de réfléchir sur le redressement de l'IFTIC : Mme…

La ministre de la Communication rencontre les membres du Comité chargé de réfléchir sur le redressement de l'IFTIC : Mme Sani Hadiza Koubra Abdoulaye salue la pertinence des conclusions et recommandations du rapport soumis par le Comité

La ministre de la Communication, Mme Sani Hadiza Koubra Abdoulaye, a rencontré, ce matin, les membres du Comité chargé de réfléchir sur le redressement de l'Institut de Formation aux Techniques de l'Information et de la Communication (IFTIC), qu'elle a tenu à féliciter pour la qualité du rapport qu'il vient de lui soumettre.Au cours de cette rencontre, la ministre a fait part de sa totale satisfaction quant aux conclusions et recommanda...

Réunion de haut niveau de l'Organisation des Premières Dames d'Afrique contre le VIH/SIDA (OPDAS), à New York (Etats Uni…

Réunion de haut niveau de l'Organisation des Premières Dames d'Afrique contre le VIH/SIDA (OPDAS), à New York (Etats Unis) : La Première Dame Hadjia Aissata Issoufou met en exergue les actions de la Fondation Guri Vie Meilleure

Après avoir pris une part active au Forum mondial sur la nutrition infantile, à Montréal, au Canada, au cours duquel elle a plaidé en faveur d'une nutrition infantile abondante et de qualité, la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou se trouve depuis lundi à New York, aux Etats Unis d'Amérique, pour honorer de sa présence la réunion de haut niveau de l'Organisation des Premières Dames d'Afrique contre le VIH/SIDA (OPDAS) qui se tient en ...

Fin des travaux de la deuxième session ordinaire, au titre de l'année 2017, du Conseil Economique, Social et Culturel (C…

Fin des travaux de la deuxième session ordinaire, au titre de l'année 2017, du Conseil Economique, Social et Culturel (CESOC) : Un bilan réconfortant, en dépit que certaines contingences

Après cinq jours d'intenses activités, les travaux de la deuxième session ordinaire, au titre de l'année 2017 du Conseil Economique, Social et Culturel (CESOC) ont pris fin, hier après-midi, au Palais des congrès de Niamey, sur une note de satisfaction générale. C'est le président de ladite institution, M. Moussa Moumouni Djermakoye qui a présidé la cérémonie de clôture desdits travaux. La fin de ces travaux coïncidant avec la fin de la...

Cure salée, In'Gall édition 2017 : «Le pastoralisme comme vecteur de paix au Sahel», thème retenu

Cure salée, In'Gall édition 2017 : «Le pastoralisme comme vecteur de paix au Sahel», thème retenu

Le Premier ministre chef du gouvernement, SEM. Brigi Rafini, a présidé, le samedi dernier, la cérémonie de lancement officiel de la Cure Salée ou Tinekert, grand rassemblement des éleveurs. La cure salée, l'évènement annuel le plus important de la localité de In 'Gall s'est tenue comme à l'accoutumée au pied de la petite palmeraie sous la Présidence du Premier ministre chef du gouvernement SEM Brigi Rafini qui pour la circonstance était...

«Il n'y a donc aucun doute à reconnaitre la place qu'occupe le pastoralisme dans la promotion de la paix et du vivre-ens…

«Il n'y a donc aucun doute à reconnaitre la place qu'occupe le pastoralisme dans la promotion de la paix et du vivre-ensemble», déclare SE. Brigi Rafini, Premier ministre, Chef du Gouvernement

«Chers Invités ;Chers Eleveurs ;Population d'Ingall ;Par la grâce de Dieu, nous nous retrouvons, à nouveau, à Ingall, comme il est de coutume, pour la traditionnelle Cure salée. Je voudrais me réjouir de la qualité de l'accueil dont nous avons été l'objet, et saluer cette population d'Ingall si généreuse et si hospitalière ; une générosité et une hospitalité jamais démenties. Générosité et hospitalité légendaires des habitants, auxquell...

Cure salée, édition 2017 : Le Premier ministre visite les stands d'exposition et le CSI d'Ingall

Cure salée, édition 2017 : Le Premier ministre visite les stands d'exposition et le CSI d'Ingall

Les festivités entrant dans le cadre de la célébration de la fête annuelle des éleveurs communément appelée ''Cure Salée'' se poursuivent activement à Ingall. Le thème de cette édition 2017 est « Pastoralisme, vecteur de paix au Sahel». Présent à Ingall, le Premier ministre, Chef du Gouvernement, M. Brigi Rafini, après avoir donné le coup d'envoi des manifestations, a effectué plusieurs visites, samedi dernier. C'est ainsi qu'il a visit...

Décès de notre confrère Joseph Seydou Allakaye : La presse nigérienne perd un de ses grands ''baobabs''

Décès de notre confrère Joseph Seydou Allakaye : La presse nigérienne perd un de ses grands ''baobabs''

C'est avec une profonde consternation que la Rédaction de l'ONEP a appris la disparition, vendredi dernier du journaliste Joseph Seydou Allakaye, des suites d'une maladie. L'enterrement a eu lieu, le samedi 16 septembre après-midi au cimetière de Yantala, à Niamey. Il laisse une veuve, des orphelins et des petits-fils. Cité parmi les doyens de la presse nigérienne, Joseph Seydou Allakaye, a fait ses premier pas dans la presse nationale ...

Intervention de la Première Dame au Forum Mondial sur la Nutrition Infantile (GCNF) à Montréal, au Canada : Hadjia Aissa…

Intervention de la Première Dame au Forum Mondial sur la Nutrition Infantile (GCNF) à Montréal, au Canada : Hadjia Aissata Issoufou appelle les partenaires pour un accompagnement conséquent des programmes d'alimentation scolaire et de nutrition infan

La Première Dame Hadjia Aissata Issoufou participe au Forum mondial sur la nutrition infantile (GCNF) qui se tient du 17 au 21 septembre 2017 à Montréal au Canada. A cette occasion, la première Dame a prononcé un discours devant une assistance constituée de la Présidente du Forum mondial sur la Nutrition, du Directeur du Centre d'excellence du PAM, des ministres issus des pays participants, des représentants du corps diplomatique et des...

Le Chef de l'Etat préside deux cérémonies de prestation de serment : Le 1er président de la Cour de Cassation et un nouv…

Le Chef de l'Etat préside deux cérémonies de prestation de serment : Le 1er président de la Cour de Cassation et un nouveau membre de la Cour Constitutionnelle, renvoyés à l'exercice de leurs fonctions

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, a présidé vendredi dernier, dans la matinée deux cérémonies de prestation de serment : la première concernant un nouveau membre de la Cour de cassation et la seconde un nouveau membre de la Cour Constitutionnelle. Les prestations de serment se sont déroulées dans l'auditorium Sani Bako du Ministère des Affaires Etrangères.Pour le 1er acte de ces deux cérémonies, c'es...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

A la découverte du village de Tapoa : Un village t…

A la découverte du village de Tapoa : Un village touristique riche de sa biodiversité

Jadis un petit village habité par les gourmantchés, Tapoa est aujourd'hui un camp forestie...

vendredi 11 août 2017

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune…

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune Rurale de Tamou : Un carrefour de brassage entre plusieurs ethnies et peuples de différents pays

Situé à environ 15 km du chef-lieu de la Commune rurale de Tamou, département de Say, le v...

vendredi 11 août 2017

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les f…

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les femmes développent l'industrie du ''tigadigué''

Pâte d'arachide, le tigadégué est beaucoup utilisé dans la cuisine au Niger, particulièrem...

vendredi 28 juillet 2017

L'air du temps

Exit la ''Pilule'' et le chicha, vive le wifi-club !

Exit la ''Pilule'' et le chicha, vive le wifi-club !

Exit les escapades démentielles à la ''Pilule'' et les virées dans les lieux vaporeux des ...

vendredi 15 septembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.