Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Point de presse du Comité interministériel de négociations avec les partenaires sociaux : Engagement à insuffler une dynamique de réformes pour améliorer la qualité de l'enseignement


point-de-presseSuite aux mouvements répétitifs de grève de certains syndicats du secteur de l'Education par rapport à la décision du Gouvernement visant à évaluer les enseignants dans le seul objectif d'améliorer la qualité de l'enseignement, le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Religieuses et Coutumières, M. Bazoum Mohamed, président du comité interministériel de négociations avec les partenaires sociaux, et son homologue de l'Enseignement Primaire, de l'Alphabétisation, de la Promotion des Langues Nationales et de l'Education Civique, M. Daouda Mamadou Marthé, ont co-animé, hier dans l'après-midi à la Primature, un point de presse dans lequel ils ont démontré avec tous les arguments en leur possession, la nécessité d'une réforme profonde, douloureuse, mais indispensable pour le système éducatif nigérien en particulier, et pour l'avenir du Niger en général.
Dès l'entame de ce point de presse, le président du comité interministériel de négociations avec les partenaires sociaux, M. Bazoum Mohamed, a relevé que c'est un truisme de dire que l'école nigérienne ne se porte pas bien et que tout le monde est d'accord sur cet état de fait. En effet, le problème date de très longtemps. Il connait une acuité particulière ces dernières années. Selon le ministre d'Etat, on peut situer le début de la grande étape de la dégradation du système éducatif suite à l'institution des systèmes de volontariat et de contrat. Ces deux systèmes ont été introduits dans l'enseignement dans le cadre de la politique promue par l'Etat du Niger en rapport avec ses partenaires autour du Programme Décennal de l'Education. Il est vrai que le diagnostic qui avait été posé à l'époque sur le niveau de l'offre éducative était juste. Et la couverture scolaire était très faible. Il fallait donc y remédier. C'est ainsi qu'il a été procédé à la promotion du recrutement à tout va des élèves et même des enseignants que le Niger n'avait pas suffisamment en nombre et en qualité. Cette situation a permis d'avoir le nombre d'enseignants qu'il faut sur le terrain. Toutefois, elle a ouvert la porte à des pratiques peu orthodoxes dans un domaine aussi sensible que l'éducation. Le Programme Décennal de l'Education a eu comme inconvénient la mauvaise qualité du niveau des enseignants.
Après avoir analysé tous ces problèmes qui minent le secteur éducatif de notre pays, le Gouvernement a décidé d'introduire des réformes à même d'améliorer la qualité de l'enseignement. Dans cette optique, le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, a consenti pendant son premier mandat d'énormes efforts dans la construction des infrastructures scolaires. C'est ainsi que plus de 12.500 salles de classe ont été construites, dont une très grande partie au niveau de l'enseignement primaire. Mais force est de reconnaitre que si des efforts avaient été entrepris pour améliorer les conditions de travail des maitres et des apprenants, ce n'était pas le cas sur le plan de la qualité de l'enseignement et de son produit, a reconnu le président du comité interministériel de négociations avec les partenaires sociaux. Il se trouve que le Président Issoufou Mahamadou a pris l'engagement, à l'occasion de la dernière élection présidentielle, de poursuivre l'œuvre déjà entamée tout en insistant sur la qualité de l'enseignement.
Par rapport aux revendications des enseignants, le président du comité interministériel des négociations, M. Bazoum Mohamed, a précisé que le Gouvernement avait fait tout ce qu'il peut pour ramener la sérénité à l'école. Mais hélas, certains syndicats continuent d'observer des grèves répétitives, alors même que des solutions ont été trouvées pour beaucoup de points inscrits dans leur plateforme revendicative.
S'agissant de l'évaluation dans le secteur de l'Eduction, le ministre d'Etat Bazoum Mohamed a indiqué que c'est un droit absolu pour le Gouvernement, parce qu'il a pris l'engagement de remédier aux problèmes auxquels l'école est confrontée. C'est ainsi que le Gouvernement a décidé de passer par des tests pour savoir à qui il a affaire comme enseignant. ''Nous allons refonder tout notre système. Nous ne faisons que commencer. Nous allons refonder notre système de formation des maîtres. Nos écoles normales seront repensées. Nous allons insuffler une dynamique de réformes telles que, à terme, d'ici quelques années, nous puissions avoir une école qui ressemble aux écoles de nos voisins'', a promis le ministre d'Etat. Par ailleurs, le président du comité interministériel de négociations avec les partenaires sociaux a assuré que le Gouvernement va faire des réformes dans le respect de la loi. ''Nous ferons les réformes. Elles seront douloureuses, mais elles sont nécessaires. Elles seront fatales et inévitables. Nous sommes assez honteux pour ce qui nous est arrivé déjà. L'avenir du pays, c'est l'école'', a relevé le ministre d'Etat Bazoum Mohamed.
Quant au ministre de l'Enseignement Primaire, de l'Alphabétisation, de la Promotion des Langues Nationales et de l'Education Civique, M. Daouda Mamadou Marthé, il est revenu sur la question de l'évaluation des enseignants. Cette évaluation a été perçue comme illégale pour les enseignants. Cette attitude des enseignants à l'égard de l'évaluation a amené le ministre de l'Enseignement Primaire à saisir le Conseil d'Etat le 27 février 2017 pour demander son avis par rapport à la décision du Gouvernement. La réponse du Conseil d'Etat est tombée hier, 9 mars 2017. En effet, sur l'organisation d'une évaluation des enseignants craies en main dans l'objectif de renforcer leurs capacités, le Conseil d'Etat répond après avoir examiné le texte : ''Le ministre l'Enseignement Primaire, de l'Alphabétisation, de la Promotion des Langues Nationales et de l'Education Civique est fondé à mettre en œuvre la politique sectorielle relevant de son domaine de compétence, notamment par une action d'évaluation dont l'objectif est d'améliorer la qualité de l'enseignement par le renforcement de capacités des enseignants''. En ce qui concerne la seconde question du ministre, elle est relative à la production d'un certain nombre de documents tels que le diplôme et le certificat de nationalité. A ce niveau, le Conseil d'Etat dit : ''Le ministre de l'Enseignement Primaire, de l'Alphabétisation, de la Promotion des Langues Nationales et de l'Education Civique est fondé à demander la production d'un certain nombre de documents tels que le diplôme et le certificat de nationalité''.
En outre, le ministre Daouda Mamadou Marthé a précisé que cette évaluation ne concernera que les enseignants contractuels qui sont au nombre de 61.000. Le dépôt de dossiers a déjà commencé et continuera à la demande des parents d'élèves que le comité interministériel a rencontrés peu avant ce point de presse. Le dépôt de dossiers a permis de passer à l'authentification des diplômes. C'est ainsi qu'il a été détecté, d'ores et déjà, plus de 300 faux diplômes, a conclu le ministre de l'Enseignement Primaire.

Hassane Daouda(onep)
www.lesahel.org

Société

8èmes Jeux de la Francophonie, Abidjan 2017 : Le Premier ministre remet le drapeau national à la délégation nigérienne

8èmes Jeux de la Francophonie, Abidjan 2017 : Le Premier ministre remet le drapeau national à la délégation nigérienne

Abidjan, la grande métropole ivoirienne accueille cette année les 8èmes jeux de la Francophonie qui se dérouleront du 21 au 30 juillet. Le Niger entend bien être présent à cette grande rencontre culturelle et sportive de la communauté francophone mondiale. La délégation devant représenter notre pays, auxdits jeux à Abidjan, a été reçue, hier par le Premier ministre, Chef du gouvernement, M Brigi Rafini qui a remis le drapeau au chef de ...

Séminaire de formation sur la modernisation du travail parlementaire : Amélioration de la qualité de la loi et de l'effi…

Séminaire de formation sur la modernisation du travail parlementaire : Amélioration de la qualité de la loi et de l'efficacité du contrôle de l'action gouvernementale

Le premier Vice président de l'Assemblée nationale, l'honorable Iro Sani a présidé hier matin l'ouverture d'un séminaire de formation sur la modernisation du travail parlementaire organisé par le groupe d'amitié Niger-Suisse avec l'appui du Parlement suisse et de l'UMEF SUISSE UNIVSERSITY. L'objectif de ce séminaire est d'aider l'Assemblée nationale, à légiférer de façon pertinente et efficace et de contrôler l'action gouvernementale av...

Assemblée nationale : La Cour des comptes remet le rapport général public 2014 au président de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale : La Cour des comptes remet le rapport général public 2014 au président de l'Assemblée nationale

Le président de l'Assemblée nationale, SE. Ousseini Tinni, a reçu, hier matin, une délégation de la Cour des comptes conduite par le président de ladite Cour M. Saidou. Accompagné de plusieurs membres de l'institution, M. Saidou Sidibé est venu présenter à SE. Ousseini Tinni, les résultats des travaux de contrôle effectués par la Cour des Comptes au cours de l'année 2014. A travers cet exercice, la Cour des comptes consacre, selon son p...

Rubrique Santé : La fièvre, un signe qui ne trompe pas

Rubrique Santé : La fièvre, un signe qui ne trompe pas

La fièvre fait partie des premiers signes que l'on observe dans de nombreuses maladies. Ce qui permet conséquemment d'apprécier la gravité du mal en question et d'en surveiller l'évolution. Lorsqu'on parle de fièvre, on est tout simplement en présence d'une élévation de température au-delà des limites normales.La température du corps humain est normalement maintenue autour de 37°C. Cette oscillation autour de 37°C est rendue possible, s...

Atelier de partage sur le Code de l'Ethique et Guide de Procédure de Traitement des Plaintes : Echanges pour des textes …

Atelier de partage sur le Code de l'Ethique et Guide de Procédure de Traitement des Plaintes : Echanges pour des textes adaptés aux réalités du métier de journaliste

L'Observatoire Nigérien Indépendant des Médias pour l'Ethique et la Déontologie (ONIMED) a organisé, hier, à la Maison de la Presse, une journée d'échange avec les hommes des médias sur les nouveaux textes révisés, notamment, le Code de l'éthique et le Guide de procédure de traitement des plaintes. Les travaux de cette journée ont été ouverts par le Président de l'ONIMED M. Oumarou Moussa par ailleurs Rédacteur en Chef du journal en lig...

Formation du Haut Commandement de la police au concept de police Citoyenne : Approfondir les préceptes d'un service de p…

Formation du Haut Commandement de la police au concept de police Citoyenne : Approfondir les préceptes d'un service de police de proximité et de confiance

L'Ecole Nationale de Police et de la Formation Permanente organise du 18 au 20 juillet un atelier de formation du Haut Commandement de la police au concept de "police citoyenne". La particularité de cette formation réside dans l'implication des représentants de l'Union des Scolaires Nigériens (USN) et ceux de l'Union des Etudiants Nigériens à l'Université de Niamey (UENUN).Ces assises se tiennent en collaboration avec l'Institut Für Aus...

Zinder/Mission de travail du ministre du Développement Communautaire et de l'Aménagement du Territoire : Evaluer l'impac…

Zinder/Mission de travail du ministre du Développement Communautaire et de l'Aménagement du Territoire : Evaluer l'impact des actions réalisées par les Ongs sur le terrain

Le Ministre du Développement Communautaire et de l'Aménagement du Territoire , M. Abdou Aman, a effectué, de dimanche à mardi derniers, une mission de travail dans la région de Zinder il s'agissait pour la délégation ministérielle de se rendre sur le terrain en vue de mesurer l'impact des réalisations accomplies par certaines ONG de développement de la place au profit des communautés dans les départements de Damagaram Takaya, Mirriah et...

Remise des équipements sportifs à l'AS/UAM par la Société Niger Lait SA : Un appui au développement du football à l'Univ…

Remise des équipements sportifs à l'AS/UAM par la Société Niger Lait SA : Un appui au développement du football à l'Université Abdou Moumouni

La société Niger Lait SA a offert hier un lot de matériels sportifs à l'Association Sportive de l'Université Abdou Moumouni de Niamey. Cet important appui de la société Niger lait SA fait suite à une requête introduite par l'Union des Etudiants Nigériens à l'Université de Niamey (UENUN) auprès de la dite société en vue d'obtenir un appui financier ou matériel dans le cadre de sa participation au tournoi de montée en Première Division qu...

Déclaration du Collectif des Syndicats des Secteurs de l'Education de la Jeunesse, des Sports et de la Culture : Les syn…

Déclaration du Collectif des Syndicats des Secteurs de l'Education de la Jeunesse, des Sports et de la Culture : Les syndicats exigent l'annulation des affectations et nominations qui ne répondent pas aux profils

À l'issue d'une session extraordinaire qui a eu lieu le samedi dernier, le Collectif des Syndicats de la Jeunesse, des Sports et de la Culture a rendu public hier matin une déclaration de presse relative à ce qu'il qualifie de « situation préoccupante au niveau du ministère de la jeunesse et des sport, à l'académie des arts martiaux ».Dans sa déclaration, le Collectif des Syndicats des Secteurs de l'Education de la Jeunesse, des Sports ...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside une réunion sur la salubrité

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside une réunion sur la salubrité

Quelques jours après sa visite sur certains chantiers et quartiers de la capitale, le Président de la République Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou a présidé hier matin, dans la salle de réunion du conseil des ministres, une réunion sur la gestion des déchets et l'assainissement de la ville de Niamey. Cette réunion qui s'est tenue en présence du Premier ministre, Chef du gouvernement, M. Brigi Rafini, a regroupé autour du Chef de l'...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Inondations dans certains quartiers de la ville de…

Inondations dans certains quartiers de la ville de Niamey : La menace est réelle !

L'installation définitive de la saison des pluies sur l'ensemble du territoire de notre pa...

vendredi 14 juillet 2017

Prévisions saisonnières 2017 pour l'Afrique de l'O…

Prévisions saisonnières 2017 pour l'Afrique de l'Ouest : Les experts tirent sur la sonnette d'alarme bien avant le... déluge

Des pluies abondantes et des inondations sont enregistrées depuis le début de la campagne ...

vendredi 14 juillet 2017

Dr. Garba Yahaya, Directeur Général de l'Agricultu…

Dr. Garba Yahaya, Directeur Général de l'Agriculture : «A la date du 10 juillet 2017, 95% des villages agricoles ont semé contre 91% en 2016''

Monsieur le Directeur Général, cette année, la campagne agricole a débuté précocement dans...

vendredi 14 juillet 2017

L'air du temps

Les effets du changement climatique à nos portes

Les effets du changement climatique à nos portes

Depuis des décennies, on en entendait parler, sans trop saisir grand-chose ni de son conte...

vendredi 14 juillet 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.