Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Point de presse du Comité interministériel de négociations avec les partenaires sociaux : Engagement à insuffler une dynamique de réformes pour améliorer la qualité de l'enseignement


point-de-presseSuite aux mouvements répétitifs de grève de certains syndicats du secteur de l'Education par rapport à la décision du Gouvernement visant à évaluer les enseignants dans le seul objectif d'améliorer la qualité de l'enseignement, le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Religieuses et Coutumières, M. Bazoum Mohamed, président du comité interministériel de négociations avec les partenaires sociaux, et son homologue de l'Enseignement Primaire, de l'Alphabétisation, de la Promotion des Langues Nationales et de l'Education Civique, M. Daouda Mamadou Marthé, ont co-animé, hier dans l'après-midi à la Primature, un point de presse dans lequel ils ont démontré avec tous les arguments en leur possession, la nécessité d'une réforme profonde, douloureuse, mais indispensable pour le système éducatif nigérien en particulier, et pour l'avenir du Niger en général.
Dès l'entame de ce point de presse, le président du comité interministériel de négociations avec les partenaires sociaux, M. Bazoum Mohamed, a relevé que c'est un truisme de dire que l'école nigérienne ne se porte pas bien et que tout le monde est d'accord sur cet état de fait. En effet, le problème date de très longtemps. Il connait une acuité particulière ces dernières années. Selon le ministre d'Etat, on peut situer le début de la grande étape de la dégradation du système éducatif suite à l'institution des systèmes de volontariat et de contrat. Ces deux systèmes ont été introduits dans l'enseignement dans le cadre de la politique promue par l'Etat du Niger en rapport avec ses partenaires autour du Programme Décennal de l'Education. Il est vrai que le diagnostic qui avait été posé à l'époque sur le niveau de l'offre éducative était juste. Et la couverture scolaire était très faible. Il fallait donc y remédier. C'est ainsi qu'il a été procédé à la promotion du recrutement à tout va des élèves et même des enseignants que le Niger n'avait pas suffisamment en nombre et en qualité. Cette situation a permis d'avoir le nombre d'enseignants qu'il faut sur le terrain. Toutefois, elle a ouvert la porte à des pratiques peu orthodoxes dans un domaine aussi sensible que l'éducation. Le Programme Décennal de l'Education a eu comme inconvénient la mauvaise qualité du niveau des enseignants.
Après avoir analysé tous ces problèmes qui minent le secteur éducatif de notre pays, le Gouvernement a décidé d'introduire des réformes à même d'améliorer la qualité de l'enseignement. Dans cette optique, le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, a consenti pendant son premier mandat d'énormes efforts dans la construction des infrastructures scolaires. C'est ainsi que plus de 12.500 salles de classe ont été construites, dont une très grande partie au niveau de l'enseignement primaire. Mais force est de reconnaitre que si des efforts avaient été entrepris pour améliorer les conditions de travail des maitres et des apprenants, ce n'était pas le cas sur le plan de la qualité de l'enseignement et de son produit, a reconnu le président du comité interministériel de négociations avec les partenaires sociaux. Il se trouve que le Président Issoufou Mahamadou a pris l'engagement, à l'occasion de la dernière élection présidentielle, de poursuivre l'œuvre déjà entamée tout en insistant sur la qualité de l'enseignement.
Par rapport aux revendications des enseignants, le président du comité interministériel des négociations, M. Bazoum Mohamed, a précisé que le Gouvernement avait fait tout ce qu'il peut pour ramener la sérénité à l'école. Mais hélas, certains syndicats continuent d'observer des grèves répétitives, alors même que des solutions ont été trouvées pour beaucoup de points inscrits dans leur plateforme revendicative.
S'agissant de l'évaluation dans le secteur de l'Eduction, le ministre d'Etat Bazoum Mohamed a indiqué que c'est un droit absolu pour le Gouvernement, parce qu'il a pris l'engagement de remédier aux problèmes auxquels l'école est confrontée. C'est ainsi que le Gouvernement a décidé de passer par des tests pour savoir à qui il a affaire comme enseignant. ''Nous allons refonder tout notre système. Nous ne faisons que commencer. Nous allons refonder notre système de formation des maîtres. Nos écoles normales seront repensées. Nous allons insuffler une dynamique de réformes telles que, à terme, d'ici quelques années, nous puissions avoir une école qui ressemble aux écoles de nos voisins'', a promis le ministre d'Etat. Par ailleurs, le président du comité interministériel de négociations avec les partenaires sociaux a assuré que le Gouvernement va faire des réformes dans le respect de la loi. ''Nous ferons les réformes. Elles seront douloureuses, mais elles sont nécessaires. Elles seront fatales et inévitables. Nous sommes assez honteux pour ce qui nous est arrivé déjà. L'avenir du pays, c'est l'école'', a relevé le ministre d'Etat Bazoum Mohamed.
Quant au ministre de l'Enseignement Primaire, de l'Alphabétisation, de la Promotion des Langues Nationales et de l'Education Civique, M. Daouda Mamadou Marthé, il est revenu sur la question de l'évaluation des enseignants. Cette évaluation a été perçue comme illégale pour les enseignants. Cette attitude des enseignants à l'égard de l'évaluation a amené le ministre de l'Enseignement Primaire à saisir le Conseil d'Etat le 27 février 2017 pour demander son avis par rapport à la décision du Gouvernement. La réponse du Conseil d'Etat est tombée hier, 9 mars 2017. En effet, sur l'organisation d'une évaluation des enseignants craies en main dans l'objectif de renforcer leurs capacités, le Conseil d'Etat répond après avoir examiné le texte : ''Le ministre l'Enseignement Primaire, de l'Alphabétisation, de la Promotion des Langues Nationales et de l'Education Civique est fondé à mettre en œuvre la politique sectorielle relevant de son domaine de compétence, notamment par une action d'évaluation dont l'objectif est d'améliorer la qualité de l'enseignement par le renforcement de capacités des enseignants''. En ce qui concerne la seconde question du ministre, elle est relative à la production d'un certain nombre de documents tels que le diplôme et le certificat de nationalité. A ce niveau, le Conseil d'Etat dit : ''Le ministre de l'Enseignement Primaire, de l'Alphabétisation, de la Promotion des Langues Nationales et de l'Education Civique est fondé à demander la production d'un certain nombre de documents tels que le diplôme et le certificat de nationalité''.
En outre, le ministre Daouda Mamadou Marthé a précisé que cette évaluation ne concernera que les enseignants contractuels qui sont au nombre de 61.000. Le dépôt de dossiers a déjà commencé et continuera à la demande des parents d'élèves que le comité interministériel a rencontrés peu avant ce point de presse. Le dépôt de dossiers a permis de passer à l'authentification des diplômes. C'est ainsi qu'il a été détecté, d'ores et déjà, plus de 300 faux diplômes, a conclu le ministre de l'Enseignement Primaire.

Hassane Daouda(onep)
www.lesahel.org

Société

Installation des membres du Comité National Ad 'hoc chargé de la préparation et du suivi des négociations de la Zone de …

Installation des membres du Comité National Ad 'hoc chargé de la préparation et du suivi des négociations de la Zone de Libre-échange Continentale : Accroître l'autosuffisance économique et favoriser un développement endogène et auto-entretenu

Le ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, M. Sadou Seydou, a présidé hier, dans la salle de réunion de son département ministériel, la cérémonie d'installation des membres du Comité National Ad 'hoc chargé de la préparation et du suivi des négociations de la Zone de Libre-échange Continentale.Les missions assignées audit comité sont entre autres de mettre en place des sous-comités correspondant aux groupes techniques ...

Visite du chantier de pavage des routes à la cité Salou Djibo de Niamey : Le ministre Habi Mahamadou Salissou se réjouit…

Visite du chantier de pavage des routes à la cité Salou Djibo de Niamey : Le ministre Habi Mahamadou Salissou se réjouit du démarrage des travaux

Le ministre de la Ville et de la Salubrité Urbaine M. Habi Mahamadou Salissou, s'est rendu hier, en début d'après-midi au quartier Sari koubou de Niamey. Ce déplacement a pour objectif de constater l'effectivité du démarrage des travaux de pavage des routes dans la Cité Salou Djibo. A cette occasion, le ministre était accompagné d'une importante délégation composée du Gouverneur de la Région de Niamey, M. Hamidou Garba et de plusieurs c...

Lancement officiel de la commercialisation de la marque SEM dans les locaux de la Manutention Africaine Niger : Une marq…

Lancement officiel de la commercialisation de la marque SEM dans les locaux de la Manutention Africaine Niger : Une marque adaptée aux besoins des entreprises spécialisées dans les grands travaux

Dans un pays sahélien comme le Niger, les entreprises spécialisées dans les grands travaux tels que la construction des infrastructures routières et autres domaines connexes ont besoin des machines ou engins qui résistent aussi bien à l'environnement de travail qu'au risque de contamination. C'est pour répondre aux besoins des clients de plus en plus exigeants que la Manutention Africaine du Niger a lancé officiellement hier matin, dans...

Visites du ministre de la Santé Publique dans des structures relevant de son département : S'enquérir des conditions de …

Visites du ministre de la Santé Publique dans des structures relevant de son département : S'enquérir des conditions de travail des agents au sein des structures de santé

Après avoir effectué une série de visites dans les structures publiques relevant de son département, c'est au tour des structures privées de recevoir la visite du ministre de la Santé Publique, Dr Idi Illiassou Mainassara. Il s'est rendu successivement à la Pharmacie As-salam, à l'Institut Supérieur de Santé, à la Pharmacie du Complexe et à la Polyclinique Lahia. Il est allé s'enquérir des conditions de travail des différentes structure...

Session ordinaire du CSC au titre du mois de Mars 2017 : Plusieurs points inscrits à l'ordre du jour dont la mise en pla…

Session ordinaire du CSC au titre du mois de Mars 2017 : Plusieurs points inscrits à l'ordre du jour dont la mise en place d'un Groupe de Travail chargé d'examiner les dossiers de demandes de fréquences de radiodiffusion

Le président du Conseil Supérieur de la Communication, M. Abdourahamane Ousmane, a présidé hier matin, l'ouverture de la session ordinaire du CSC, au titre du mois de Mars 2017. Au cours de cette session, les participants débattront de six points inscrits à l'ordre du jour dont la mise en place d'un Groupe de Travail chargé d'examiner les dossiers de demandes de fréquences de radiodiffusion.La session procédera également à l'examen et l...

Réunion sur le Partenariat public privé (PPP) à Lomé (Togo) : Examen des projets prioritaires du PCD dont celui de la bo…

Réunion sur le Partenariat public privé (PPP) à Lomé (Togo) : Examen des projets prioritaires du PCD dont celui de la boucle ferroviaire Cotonou-Niamey-Ouagadougou-Dori-Abidjan

La structuration en partenariat public privé (PPP) et les mécanismes de garanties des projets du Programme communautaire de développement (PCD) de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao), étaient au centre d'une rencontre tenue du 14 au 17 mars 2017 à Lomé, au Togo.La réunion, initiée par la Commission de l'organisation régionale, en collaboration avec la Banque d'investissement et de développement de la Cede...

Remise de prix du grand jeu lubrifiant Total-Niger : Un véhicule, des motos et plusieurs autres lots gagnés au grand jeu…

Remise de prix du grand jeu lubrifiant Total-Niger : Un véhicule, des motos et plusieurs autres lots gagnés au grand jeu par les clients

Dans le cadre de la campagne de commercialisation de ses produits, total-Niger organise un Grand jeu Total. C'est un tirage au sort qui permet aux clients de gagner de nombreux lots composés : de motos, d'un véhicule Toyota Yaris flambant neuf, de groupes électrogènes et bien d'autres cadeaux. La cérémonie de la remise officielle des prix du premier tirage au sort a eu lieu hier matin au siège de Total-Niger en présence du Directeur gén...

Semaine africaine du développement/Lancement des Profils Pays par la CEA : 21 pays concernés dont quatre de l'Afrique de…

Semaine africaine du développement/Lancement des Profils Pays par la CEA : 21 pays concernés dont quatre de l'Afrique de l'Ouest

Dans le cadre de la semaine de développement prévue pour se tenir à Dakar, le Directeur du Bureau Afrique de l'Ouest de la CEA, M. Dimitri Sanga, a présidé samedi dernier le lancement des Profils pays 2016 en présence de la Secrétaire exécutive adjointe de la CEA Mme Giovani Biha.On y rencontre, outre les responsables et représentants des agences du Système des Nations Unies et ceux de la Commission de l'Union Africaine, les délégations...

A propos des Profils pays

A propos des Profils pays

Les Profils de pays ont été initialement conçus en 2015 conformément à la Résolution 917 de la Conférence des ministres africains des finances, de la planification et de développement économique (Abuja, 2014), dans le but de fournir aux décideurs africains une analyse indépendante de leur pays sur le développement économique et social y compris les progrès réalisés pour atteindre l'intégration régionale. Ils sont basés sur les données f...

Tillabéri : Lancement officiel du processus d'élaboration du Schéma régional d'aménagement du territoire

Tillabéri : Lancement officiel du processus d'élaboration du Schéma régional d'aménagement du territoire

Le ministre du Développement Communautaire et de l'Aménagement du Territoire, M. Amani Abdou, a présidé, le jeudi 23 Mars 2017 à Tillabéri, la cérémonie officielle de lancement du processus d'élaboration du Schéma régional d'aménagement du territoire de la région de Tillabéri.Outil de planification spatial le schéma régional d'aménagement s'inscrit dans la droite ligne de la mise en œuvre de la politique nationale d'Aménagement du Terri...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Centre de Néphrologie-Hémodialyse de l'Hôpital Nat…

Centre de Néphrologie-Hémodialyse de l'Hôpital National de Lamordé : Une unité adéquate de diagnostic et de prise en charge des maladies rénales

Le bâtiment du Service de Néphrologie-Hémodialyse existe depuis les années 1974. Mais, il ...

vendredi 24 mars 2017

Association des Dialysés et Insuffisants Rénaux : …

Association des Dialysés et Insuffisants Rénaux : Un cadre de solidarité et d'entraide pour atténuer les souffrances des malades

Au Niger, à l'instar des autres pays, la question de dialyse est une préoccupation pour le...

vendredi 24 mars 2017

Les différents types d'insuffisance rénale

Les différents types d'insuffisance rénale

Il existe deux types d'insuffisance rénale : l'insuffisance rénale aiguë et l'insuffisance...

vendredi 24 mars 2017

L'air du temps

Le drift, ce nouveau sport automobile qui fait fureur à Niamey

Le drift, ce nouveau sport automobile qui fait fureur à Niamey

Le drift? Vous connaissez? C'est ce sport de glisse spectaculaire qui élève le dérapage de...

vendredi 24 mars 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.