Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Atelier de validation des propositions de modification des dispositions relatives à l'artisanat minier de l'ordonnance n°93-16 du 02 mars 1993, portant loi minière : Vers la validation de l'ordonnance n°93-16 du 02 mars 1993, portant loi minière


atelierLe ministre des Mines, M. Hassane Barazé Moussa, a présidé, hier matin à l'Hôtel Africa Hall, un atelier de validation des propositions de modification des dispositions relatives à l'artisanat minier de l'ordonnance n°93-16 du 02 mars 1993, portant loi minière.
Au cours de cet atelier, les participants se sont penchés sur la relecture critique et l'amendement de ce projet, et ont formulé des propositions pertinentes en vue d'insuffler de meilleures perspectives à ce sous secteur de l'exploitation minière artisanale dans notre pays. Cet atelier sur l'artisanat minier, soutenu par le Projet d'Appui à la Compétitivité et à la Croissance (PRACC), a enregistré la présence de plusieurs membres du Gouvernement, des responsables des directions régionales et communales de Niamey et d'Agadez, des cadres du Ministère des Mines, de préfets, de maires et de plusieurs invités.
En ouvrant les travaux, le ministre des Mines, M. Hassane Barazé Moussa, a affirmé que la création du Ministère des Mines traduit la volonté du Président de la République de tracer la trajectoire de la croissance de l'économie nigérienne dans une optique du développement des industries extractives. Cette vision du Président de la République, traduite dans le Programme de la Renaissance acte II, est illustrée, a-t-il dit, en ces termes : ''L'industrie minière fait partie du secteur à même de dégager les excédants suffisants pour financer le développement socioéconomique et social de notre pays''.
Selon le ministre des Mines, c'est dans cette dynamique que son Ministère s'est engagé à œuvrer pour l'implosion d'une industrie minière nationale pour le développement de l'industrie artisanale minière à même de contribuer à la croissance et au développement socio-économique, tout en respectant l'environnement et le droit humain afin de garantir un développement minier durable. Comme l'a souligné le ministre des Mines, l'activité d'exploitation minière a pris des proportions importances au Niger à partir de l'année 1984. Aujourd'hui, a-t-il indiqué, près de 200 sites sont répertoriés et près de 500 000 personnes vivent directement de cette activité. Ces activités, même si elles sont exercées de manière illégale et dans des conditions relativement difficiles, ont un poids substantiel dans la production minière globale de notre pays, donc sur l'économie nationale et locale.
Cependant, a-t-il reconnu, force est de constater qu'en dépit des efforts consentis pendant des années pour l'organisation de ce sous-secteur artisanal, les mesures prises en sa faveur n'ont pas permis d'atteindre les résultats escomptés. Le ministre des Mines a relevé également les faiblesses dans la maitrise du circuit de commercialisation, les statistiques sur la production, l'insuffisance dans l'organisation des activités, la faible productivité et le manque d'encadrement des exploitants miniers artisans. ''C'est partant de ces constats, et conscient de l'impact socio économique de cette activité minière, que l'Etat, en tant que régulateur du secteur minier, s'est engagé, à travers le Ministère des Mines, dans la réforme d'exploitation minière artisanale de l'ordonnance n°93-16 du 02 mars 1993, portant loi minière, avec l'ambition de faire évoluer vers l'exploitation minière semi-mécanisée, de valoriser ce potentiel, de l'intégrer dans le système économique formel et de le transformer en un moteur de développement durable.
Le ministre des Mines a indiqué que le premier défi est d'amener les artisans miniers vers un cadre plus légal et plus formel en instaurant un véritable climat de progression et de confiance. Aussi, a-t-il précisé, dans la perspective de mise en œuvre des réformes, il est prévu une modification du Code Minier pour prendre en charge les aspects qui sont liés, de même qu'une période transitoire sera observée durant laquelle le Ministère des Mines prendra en charge toutes les dispositions qui conviennent pour l'application de ces réformes.
Auparavant, le conseiller technique du ministre des Mines, président du comité de validation des propositions de modification des dispositions relatives à l'artisanat minier de l'ordonnance n°93-16 du 02 mars 1993, portant loi minière. Il a ajouté que pour enrichir la réflexion, des fondamentaux ont été pris en compte, notamment l'ordonnance n°93-16 du 02 mars 1993, portant loi minière, qui précise que ''nos richesses minières, fossiles ou en surface appartiennent à l'Etat et ne peuvent, sous réserve de la présente ordonnance, être susceptibles d'aucun forme d'appropriation privée''.
M. Oumarou Hamadou a souligné que face à cette nécessité, le Ministère des Mines, par arrêté du 14 févier 2017, a mis en place le comité d'organisation de ce présent atelier, avec pour mission d'élaborer le budget général de l'atelier, le programme prévisionnel, la coordination de l'activité et la rédaction du rapport général. Après un mois de travail, cette rencontre a été organisée pour examiner, amender et formuler des propositions de réforme à la relance de la loi.

Mamane Abdoulaye(onep)
www.lesahel.org

Société

Déclaration de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) : Indignation et ferme condamnation de la CNDH contre l…

Déclaration de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) : Indignation et ferme condamnation de la CNDH contre la vente aux enchères de migrants africains comme esclaves en Libye

La commission Nationale des Droits humains (CNDH) a rendu publique, hier après-midi à Niamey, une déclaration relative aux informations relayées par des médias internationaux, faisant état d'une vente aux enchères de migrants en Libye. C'est le rapporteur de la CNDH, Dr Moussa Hamidou Talibi Moussa, qui a lu la déclaration en présence du président et des autres membres de l'institution.La Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) r...

Prestation de serment à la Cour d'Appel de Niamey : Deux membres du Conseil National pour la Régulation des Télécommunic…

Prestation de serment à la Cour d'Appel de Niamey : Deux membres du Conseil National pour la Régulation des Télécommunications et de la Poste (CNRTP) prêtent serment

Le président de la Cour d'Appel de Niamey, M. Gayakoye Abdourahamane Sabi a présidé, hier matin à ladite Cour, la cérémonie de prestation de serment de deux membres du Conseil National pour la Régulation des Télécommunications et de la Poste (CNRTP) à savoir M. Boubacar Sabo et Tahirou Garka Ibrahim, désigné au titre de la Présidence de la République. C'était en présence de la présidente du Conseil d'Administration de l'ARTP et de plusi...

Nécrologie : Décès, hier à Paris, de M. Moussa Moumouni Djermakoye, président du CESOC

Nécrologie : Décès, hier à Paris, de M. Moussa Moumouni Djermakoye, président du CESOC

Au moment où nous mettons sous presse, nous apprenons, avec une profonde tristesse, le décès de M. Moussa Moumouni Djermakoye, président du Conseil Economique et Social (CESOC), également président de l'Alliance Nigérienne Pour la Démocratie et le Progrès (ANDP Zaman Lahiya) ; décès survenu, hier en fin d'après-midi, à Paris, en France, des suites d'une maladie.Onep20/11/17

Cérémonie de remise de distinction au Représentant résident de la FAO au Niger par le ministre en charge des Affaires Et…

Cérémonie de remise de distinction au Représentant résident de la FAO au Niger par le ministre en charge des Affaires Etrangères et de la Coopération : Dr Lassaad Lachaal, fait Officier dans l'ordre national du mérite du Niger

Après un séjour de deux ans au service de la coopération au développement entre le Niger et l'Organisation des Nation Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture en qualité de représentant de la FAO, Dr Lassaad Lachaal, qui est en fin de mission a été fait Officier dans l'ordre national du mérite du Niger. C'est le ministre des Affaires Etrangère, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, M. Ibrahim Ya...

Communiqué du Ministère des Affaires Etrangères de la Coopération de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extéri…

Communiqué du Ministère des Affaires Etrangères de la Coopération de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur : Le gouvernement condamne la vente aux enchères de migrants africains et demande aux autorités libyennes de faire toute la lu

Le gouvernement du Niger a appris avec consternation les révélations au sujet de la vente aux enchères de migrants africains présents sur le territoire de l'Etat de Libye comme esclaves.Le gouvernement fortement indigné par ces pratiques avilissantes, condamne sans réserve de tels actes qui rappellent les heures sombres de l'histoire de l'humanité. Le gouvernement du Niger réprouve toute forme d'atteinte à la dignité, à l'intégrité et à...

Installation de la cellule nationale de normalisation des sceaux et armoiries du Niger : Mieux réglementer l'utilisation…

Installation de la cellule nationale de normalisation des sceaux et armoiries du Niger : Mieux réglementer l'utilisation des attributs de l'Etat

Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, M Marou Amadou, a officiellement installé, hier jeudi 16 novembre, la cellule nationale de normalisation des armoiries et sceaux. La cellule est un organe composée de huit (8) membres issus de plusieurs institutions à savoir la Présidence de la République, l'Assemblée Nationale, le Cabinet du Premier ministre, les Ministères de la Défense nationale, de l'Intérieur, de la Justice, de la Renais...

Célébration de la fête du Roi de Belgique : L'ambassadeur de Belgique au Niger donne une réception

Célébration de la fête du Roi de Belgique : L'ambassadeur de Belgique au Niger donne une réception

Dans le cadre de la célébration de la fête du Roi, en l'honneur de sa Majesté le Roi Philippe, SE l'ambassadeur de Belgique au Niger, Pierre Charlier a offert, mercredi dernier, à l'hôtel les Rôniers, une réception pour marquer l'importance de cette fête. Y ont assisté, les membres du gouvernement, ceux du Corps diplomatique ainsi que plusieurs personnalités.Dans son allocution, l'ambassadeur de Belgique a souligné que cette date est l'...

Télécommunications au Niger : Niger Télécoms lance l'Internet 3G TURBO

Télécommunications au Niger : Niger Télécoms lance l'Internet 3G TURBO

La compagnie de téléphonie nationale Niger Télécoms entend offrir bientôt la possibilité à ses abonnés de surfer sur la vague Internet révolutionnaire de troisième génération, l'Internet 3G qui fournit l'Internet Haut débit. L'annonce en a solennellement été faite, hier jeudi 16 novembre, par le directeur général M Abdou Harouna lors d'une conférence de presse. Cette annonce tant attendue par les centaines de milliers d'abonnés de la Ni...

Séance d'information et de sensibilisation sur le financement sur la Table Ronde de Paris du 13 et 14 décembre : Pour la…

Séance d'information et de sensibilisation sur le financement sur la Table Ronde de Paris du 13 et 14 décembre : Pour la réussite de cette rencontre de mobilisation des financements du nouveau PDES (2017-2021)

Le Niger va organiser les 13 et 14 décembre 2017 à Paris une Table Ronde sur le financement du nouveau Plan de Développement Economique et Social (2017-2021) du pays. À moins d'un mois de la tenue de cet important événement intitulé « un Niger renaissant pour un peuple prospère », la ministre du Plan, Mme Kane Aichatou Boulama, et le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération , de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Ex...

Lancement du projet «Appui-conseil en matière de politique migratoire GIZ-APM » : Un projet pour appuyer le Niger dans s…

Lancement du projet «Appui-conseil en matière de politique migratoire GIZ-APM » : Un projet pour appuyer le Niger dans ses efforts de lutte contre le phénomène de la migration irrégulière

La coopération allemande, à travers la GIZ, vient de lancer un nouveau projet dénommé « appui-conseil en matière de politique migratoire au Niger » (GIZ-APM). C'est le ministre d'Etat, ministre de l'intérieur, de la sécurité publique, de la décentralisation et des affaites coutumières et religieuses M. Mohamed Bazoum qui a présidé la cérémonie du lancement officiel de ce projet le 14 novembre à l'hôtel Soluxe de Niamey.Pays charnière, à...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Baroud d'honneur dans l'Anzourou

Baroud d'honneur dans l'Anzourou

Il y a comme un vent de débâcle et de panique qui plane sur la tête des groupes armés qui ...

vendredi 17 novembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.