Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Atelier de validation des propositions de modification des dispositions relatives à l'artisanat minier de l'ordonnance n°93-16 du 02 mars 1993, portant loi minière : Vers la validation de l'ordonnance n°93-16 du 02 mars 1993, portant loi minière


atelierLe ministre des Mines, M. Hassane Barazé Moussa, a présidé, hier matin à l'Hôtel Africa Hall, un atelier de validation des propositions de modification des dispositions relatives à l'artisanat minier de l'ordonnance n°93-16 du 02 mars 1993, portant loi minière.
Au cours de cet atelier, les participants se sont penchés sur la relecture critique et l'amendement de ce projet, et ont formulé des propositions pertinentes en vue d'insuffler de meilleures perspectives à ce sous secteur de l'exploitation minière artisanale dans notre pays. Cet atelier sur l'artisanat minier, soutenu par le Projet d'Appui à la Compétitivité et à la Croissance (PRACC), a enregistré la présence de plusieurs membres du Gouvernement, des responsables des directions régionales et communales de Niamey et d'Agadez, des cadres du Ministère des Mines, de préfets, de maires et de plusieurs invités.
En ouvrant les travaux, le ministre des Mines, M. Hassane Barazé Moussa, a affirmé que la création du Ministère des Mines traduit la volonté du Président de la République de tracer la trajectoire de la croissance de l'économie nigérienne dans une optique du développement des industries extractives. Cette vision du Président de la République, traduite dans le Programme de la Renaissance acte II, est illustrée, a-t-il dit, en ces termes : ''L'industrie minière fait partie du secteur à même de dégager les excédants suffisants pour financer le développement socioéconomique et social de notre pays''.
Selon le ministre des Mines, c'est dans cette dynamique que son Ministère s'est engagé à œuvrer pour l'implosion d'une industrie minière nationale pour le développement de l'industrie artisanale minière à même de contribuer à la croissance et au développement socio-économique, tout en respectant l'environnement et le droit humain afin de garantir un développement minier durable. Comme l'a souligné le ministre des Mines, l'activité d'exploitation minière a pris des proportions importances au Niger à partir de l'année 1984. Aujourd'hui, a-t-il indiqué, près de 200 sites sont répertoriés et près de 500 000 personnes vivent directement de cette activité. Ces activités, même si elles sont exercées de manière illégale et dans des conditions relativement difficiles, ont un poids substantiel dans la production minière globale de notre pays, donc sur l'économie nationale et locale.
Cependant, a-t-il reconnu, force est de constater qu'en dépit des efforts consentis pendant des années pour l'organisation de ce sous-secteur artisanal, les mesures prises en sa faveur n'ont pas permis d'atteindre les résultats escomptés. Le ministre des Mines a relevé également les faiblesses dans la maitrise du circuit de commercialisation, les statistiques sur la production, l'insuffisance dans l'organisation des activités, la faible productivité et le manque d'encadrement des exploitants miniers artisans. ''C'est partant de ces constats, et conscient de l'impact socio économique de cette activité minière, que l'Etat, en tant que régulateur du secteur minier, s'est engagé, à travers le Ministère des Mines, dans la réforme d'exploitation minière artisanale de l'ordonnance n°93-16 du 02 mars 1993, portant loi minière, avec l'ambition de faire évoluer vers l'exploitation minière semi-mécanisée, de valoriser ce potentiel, de l'intégrer dans le système économique formel et de le transformer en un moteur de développement durable.
Le ministre des Mines a indiqué que le premier défi est d'amener les artisans miniers vers un cadre plus légal et plus formel en instaurant un véritable climat de progression et de confiance. Aussi, a-t-il précisé, dans la perspective de mise en œuvre des réformes, il est prévu une modification du Code Minier pour prendre en charge les aspects qui sont liés, de même qu'une période transitoire sera observée durant laquelle le Ministère des Mines prendra en charge toutes les dispositions qui conviennent pour l'application de ces réformes.
Auparavant, le conseiller technique du ministre des Mines, président du comité de validation des propositions de modification des dispositions relatives à l'artisanat minier de l'ordonnance n°93-16 du 02 mars 1993, portant loi minière. Il a ajouté que pour enrichir la réflexion, des fondamentaux ont été pris en compte, notamment l'ordonnance n°93-16 du 02 mars 1993, portant loi minière, qui précise que ''nos richesses minières, fossiles ou en surface appartiennent à l'Etat et ne peuvent, sous réserve de la présente ordonnance, être susceptibles d'aucun forme d'appropriation privée''.
M. Oumarou Hamadou a souligné que face à cette nécessité, le Ministère des Mines, par arrêté du 14 févier 2017, a mis en place le comité d'organisation de ce présent atelier, avec pour mission d'élaborer le budget général de l'atelier, le programme prévisionnel, la coordination de l'activité et la rédaction du rapport général. Après un mois de travail, cette rencontre a été organisée pour examiner, amender et formuler des propositions de réforme à la relance de la loi.

Mamane Abdoulaye(onep)
www.lesahel.org

Société

Remise d'un don de la Fondation Tattali-Iyali à cinq (5) maisons d'arrêt du Niger : Geste de solidarité de la première D…

Remise d'un don de la Fondation Tattali-Iyali à cinq (5) maisons d'arrêt du Niger : Geste de solidarité de la première Dame Dr Malika Issoufou au profit de la population carcérale

Comme à son habitude, à la veille du mois béni de Ramadan, la Fondation Tattali-Iyali de la Première Dame Dr. Malika Issoufou a fait un don de vivres, et divers autres produits à cinq (5) maisons d'arrêt du Niger. La remise officielle de ce don est intervenue vendredi dernier à la Maison d'arrêt de Niamey devant quatre régisseurs sur les cinq centres pénitentiaires concernés par ce don. C'est le ministre de la Justice, Garde des Sceaux,...

Tillabéri : Forum sur la sécurité, la prévention des conflits, la coexistence pacifique, le changement des mentalités et…

Tillabéri : Forum sur la sécurité, la prévention des conflits, la coexistence pacifique, le changement des mentalités et le développement à Torodi

Le ministre d'Etat, Ministre de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses M. Mohamed Bazoum, a présidé, samedi dernier, à Torodi dans la région de Tillabéry, l'ouverture d'un forum communautaire sur la sécurité, axé sur le thème : «la prévention des conflits, la coexistence pacifique, le changement des mentalités et le développement ». C'était en présence de membres du gouver...

Cérémonie de remise de certificats couplée à la nuit culturelle du conseil des étudiants de la commission de l'Union afr…

Cérémonie de remise de certificats couplée à la nuit culturelle du conseil des étudiants de la commission de l'Union africaine : « Le panafricanisme est une éducation », thème de la 2ème édition

Le Conseil des Etudiants de l'Union Africaine, a organisé mercredi dernier, sous le haut parrainage de l'Ambassade des Etats-Unis d'Amérique au Niger, une cérémonie de remise de certificats de fin de formation. La cérémonie qui a été jumelée à la nuit culturelle du conseil des étudiants de la commission de l'Union africaine s'est tenue à l'auditorium du Centre Culturel Américain de Niamey. Le thème central de cette 2ème édition est : « ...

Ouverture de la 3ème Assemblée Générale ordinaire de la Fédération des Organisations Patronales du Niger (FOP-Niger) : R…

Ouverture de la 3ème Assemblée Générale ordinaire de la Fédération des Organisations Patronales du Niger (FOP-Niger) : Récession économique mondiale : quel avenir pour les entreprises nigériennes ?

La Fédération des Organisations Patronales du Niger a tenu, hier à Niamey, sa 3ème Assemblée Générale ordinaire qui a pour thème : «récession économique mondiale : quel avenir pour les entreprises nigériennes ?». C'est le directeur de cabinet du ministre de l'Emploi, du Travail et de la Protection Sociale, M. Waziri Mato Maman, qui a présidé la cérémonie d'ouverture de ces assises en présence du président du Conseil National du Patronat...

Fin de la mission de la ministre de la Communication dans la région de Tahoua : Apprécier les conditions de travail des …

Fin de la mission de la ministre de la Communication dans la région de Tahoua : Apprécier les conditions de travail des agents des médias et le déploiement des équipements pour la TNT

Après les étapes de Maradi, de Zinder et d'Agadez, la ministre de la Communication, Mme Sani Hadiza Koubra Abdoulaye, a séjourné du lundi au mercredi dernier dans la région de Tahoua. L'objectif primordial de cette visite de travail, en profondeur dans les régions, est de s'enquérir des conditions de travail des agents, de veiller à l'état de fonctionnement des équipements et de faire le point sur le déploiement du matériel prévu dans l...

Session du cadre de concertation du Ministère des Enseignements Secondaires : Echanges sur les conditions d'une meilleur…

Session du cadre de concertation du Ministère des Enseignements Secondaires : Echanges sur les conditions d'une meilleure tenue des examens de fin d'année

Le cadre de concertation du Ministère des Enseignements Secondaires, s'est réuni hier après midi, sous la présidence de M. Sani Abdourahamane, ministre en charge des Enseignements Secondaires. La rencontre a enregistré la participation d'une trentaine de partenaires sociaux du sous secteur de l'enseignement secondaire. Il s'est agi à travers cette rencontre de réfléchir pour trouver des solutions idoines au problème qui mime l'école nig...

Mission de la ministre de la Communication à Tahoua : Mme Sani Hadiza Koubra Abdoulaye visite plusieurs médias

Mission de la ministre de la Communication à Tahoua : Mme Sani Hadiza Koubra Abdoulaye visite plusieurs médias

En mission à l'intérieur du pays, la ministre de la Communication Mme Sani Hadiza Koubra Abdoulaye a visité hier les média publics et privés de la ville de Tahoua, en vue de s'enquérir des conditions de travail des agents.Les médias publics, privés et communautaires jouent un rôle majeur en ce qui concerne la visibilité de l'action gouvernemental. Ces outils de communication sont en conséquence un relais dans la mise en œuvre du program...

Séminaire de l'Association des Hautes Juridictions de Cassation des pays ayant en partage l'usage du français : La place…

Séminaire de l'Association des Hautes Juridictions de Cassation des pays ayant en partage l'usage du français : La place et le rôle des Cours de Cassation dans la lutte contre le terrorisme au Sahel

Niamey accueille depuis hier, un séminaire des Hautes juridictions de cassation des pays ayant en partage l'usage du français. C'est le Premier ministre, Chef du gouvernement SE. Brigi Rafini qui a présidé l'ouverture de ce séminaire organisé par l'Association des Hautes Juridictions de Cassation des pays ayant en partage l'usage du français. La cérémonie s'est déroulée au Grand Hôtel en présence des présidents des Institutions de la Ré...

Fin de la 60ème Session Ordinaire de la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples : Des progrès différen…

Fin de la 60ème Session Ordinaire de la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples : Des progrès différenciés et par endroits notables malgré la persistance des facteurs négatifs sur le continent

Les travaux de la 60ème session ordinaire de la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples(CADHP) ont pris fin hier, avec une cérémonie présidée par le Premier Ministre nigérien S.E Brigi Rafini, au Palais des Congrès de Niamey. Ouverte, depuis le 8 mai dernier, cette session a été marquée par l'organisation de plusieurs panels, de discussions interactives et informatives sur des thématiques d'actualités relatives aux dro...

Clôture de la 60ème session de la Commission africaine des Droits de l'Homme et des Peuples : «Il est réconfortant de vo…

Clôture de la 60ème session de la Commission africaine des Droits de l'Homme et des Peuples : «Il est réconfortant de voir les progrès enregistrés par le Niger quand on jette un regard rétrospectif sur le passé» déclare SE Brigi Rafini

Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement,Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs, Chefs de missions diplomatiques et Représentants des Organisations Internationales,Madame la Présidente de la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples,Mesdames et Messieurs les Commissaires,Honorables Chefs traditionnels,Distingués invités, Mesdames et Messieurs,Après deux semaines d'intenses travaux, consacrés à des séances publiq...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Préparatifs du mois béni de Ramadan : Disponibilit…

Préparatifs du mois béni de Ramadan : Disponibilité des céréales à Katako pour couvrir les besoins des populations

A quelques heures du début du mois béni de Ramadan, les prix des céréales tels que le mil,...

jeudi 25 mai 2017

Les syndicats des commerçants rassurent les consom…

Les syndicats des commerçants rassurent les consommateurs de la stabilité des prix du sucre

A l'approche du mois béni de Ramadan, la revue à la hausse des prix des produits de grande...

jeudi 25 mai 2017

La hausse des prix de certains produits commence à…

La hausse des prix de certains produits commence à se faire sentir

La vente des produits de première nécessité est une activité pratiquée par nombre de Nigér...

jeudi 25 mai 2017

L'air du temps

Sucre de ramadan : solidarité à grande échelle

Sucre de ramadan : solidarité à grande échelle

En cette veille du mois béni du Ramadan, tous les chemins mènent aux magasins de vente de ...

jeudi 25 mai 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.