Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Célébration de la 15ème édition de la Journée Africaine de la Médecine Traditionnelle : «Au Niger, la médecine traditionnelle reste le premier recours de 60 à 80 % de la population en cas de maladie » selon le ministre de la Santé publique


messageÀ l'instar des autres pays membres de la région Afrique de l'Organisation Mondiale de la Santé, le Niger célèbre ce jeudi 31 août 2017, la 15èmeédition de la Journée Africaine de la Médecine Traditionnelle sous le thème «Intégration de la médecine traditionnelle dans les systèmes de santé : les progrès réalisés». À cette occasion, le ministre de la Santé Publique, M. Idi Maïnassara Illiassoua a livré un message dans lequel il a indiqué qu'au Niger, la médecine traditionnelle reste le premier recours de 60 à 80 % de la population en cas de maladie.
Dans son message, le ministre de la Santé Publique a indiqué que, selon l'OMS 80% des populations à majorité rurales vivant dans les pays en développement ont recours à la médecine traditionnelle pour leurs besoins en soins de santé. « Nous nous devons d'intégrer cette médecine dans nos soins de santé au risque de limiter gravement l'accès des populations à une meilleure prise en charge », a déclaré à cet effet, M. Idi Maïnassara Illiassou. Cependant, a-t-il relevé, la situation de la médecine traditionnelle demeure très délicate, car malgré toute son efficacité et son importance avérées, son intégration effective dans le système de soins de santé au Niger constitue un véritable problème puisque les deux médecines, traditionnelle et celle dite conventionnelle évoluent de façon parallèle. La collaboration et la coopération sont toujours insuffisantes dans ce domaine.
Le ministre devait souligner que, la Déclaration d'Alma Ata de 1978 sur les soins de santé primaires, invitait les Etats notamment africains à faire appel « au personnel de santé et s'il y a lieu aux praticiens traditionnels », car de la symbiose et de la complémentarité de ces deux médecines dépendra l'amélioration rapide et substantielle de la santé des populations en particulier les populations rurales. « C'est pour toutes ces raisons que la grande majorité des Etats africains dont le Niger ont souscrit à la stratégie régionale de l'OMS/AFRO relative à la promotion du rôle de la médecine traditionnelle dans les systèmes nationaux de santé », a expliqué le ministre en charge de la santé. Ainsi, a-t-il ajouté pour honorer ces engagements, le Niger a décidé à travers le Ministère de la Santé publique de prendre en compte dans son plan de développement sanitaire (PDS) le volet de la médecine traditionnelle.
Dans ce sens, plusieurs actions ont été entreprises par le Niger notamment la mise en place d'un cadre juridique dont l'ordonnance N° 97-002 du 10 janvier 1997 portant législation pharmaceutique et son décret d'application renfermant des dispositions qui font de la pratique de la médecine traditionnelle, des produits issus de la pharmacopée traditionnelle et la publicité des produits, des domaines réglementés. Il y a aussi d'autres textes subséquents qui complètent cet arsenal juridique en l'occurrence la déontologie, l'homologation des médicaments traditionnels améliorés et les textes relatifs à la protection de la propriété intellectuelle ; le recensement et l'encadrement des tradi-praticiens etc.
Cependant précise le ministre de la Santé publique, des efforts restent encore à consentir pour palier certaines insuffisances comme, celle du cadre juridique pour une introduction de cette médecine traditionnelle dans les soins de santé entraînant une faible collaboration entre la médecine conventionnelle et celle-ci. Il ya également l'insuffisance de collaboration entre les différents acteurs de la médecine traditionnelle et l'absence des médicaments traditionnels améliorés. A cet effet, «mon département ministériel à travers la politique sectorielle de santé et son plan de mise en œuvre s'engage à compléter ces textes et à faire de la promotion de cette médecine une réalité tangible dans notre pays », a déclaré le ministre Idi Maïnassara Illiassou.
Il a en outre lancé un appel à l'endroit de toutes les couches sociales ; autorités politiques, administratives, coutumières, services techniques, ONG/associations, agents de santé, tradi-thérapeutes, herboristes ainsi que toutes les organisations qui œuvrent pour l'amélioration de la santé des populations de faire de la promotion de la médecine traditionnelle leur cheval de bataille. Pour ce faire, estime-t-il, chercheurs et tradi-praticiens de santé doivent travailler en symbiose pour faire avancer la recherche, l'un en donnant ses recettes et l'autre en appliquant sa rigueur scientifique. « Il vous revient donc, chercheurs et tradi-praticiens de santé, de vous investir et collaborer davantage pour que notre pays dispose de remèdes homologués, sécurisés, acceptés par tous en vue de faciliter leur intégration dans les soins de santé. Cela permettra d'offrir aux patients un éventail thérapeutique plus large au niveau de nos formations sanitaires », a déclaré le ministre de la Santé publique avant de remercier les partenaires techniques et financiers notamment l'OMS et l'OOAS qui œuvrent inlassablement pour que la médecine traditionnelle soit promue et a invité les autres partenaires à leur emboiter le pas.
Seini Seydou Zakaria(onep)
31/08/17

Société

Dialogue politique Etats-PTF : Une vision partagée pour rendre le secteur de l'eau et de l'assainissement performant

Dialogue politique Etats-PTF : Une vision partagée pour rendre le secteur de l'eau et de l'assainissement performant

Le Ministre Directeur de Cabinet du Président de la République, M. Ouhoumoudou Mahamadou, a présidé la réunion de dialogue politique entre l'Etat du Niger et ses partenaires techniques et financiers du secteur de l'eau et de l'assainissement qui s'est tenue, hier matin à Niamey. Cette réunion a pour objectif de tenir un dialogue franc et sincère entre les deux parties pour, ensemble, trouver les solutions à même de rendre le secteur de ...

Cérémonie de décoration du Représentant Résident de la Banque Mondiale au Niger: Siaka Bakayoko fait Officier de l'ordre…

Cérémonie de décoration du Représentant Résident de la Banque Mondiale au Niger: Siaka Bakayoko fait Officier de l'ordre du mérite du Niger

La ministre du Plan, Mme Aichatou Kané Boulama, a présidé, mercredi dernier dans la soirée, au Grand Hôtel de Niamey, la cérémonie de décoration de M. Siaka BAKAYOKO, Représentant Résident de la Banque Mondiale au Niger en fin de mission dans notre pays. La cérémonie s'est déroulée en présence de plusieurs membres du Gouvernement, des députés nationaux, des membres du corps diplomatique résidant au Niger, des représentants des organisat...

Réunion des ministres des transports ferroviaires : Les pays de l'UEMOA, la Mauritanie et le Nigeria se dotent de Projet…

Réunion des ministres des transports ferroviaires : Les pays de l'UEMOA, la Mauritanie et le Nigeria se dotent de Projets ferroviaires structurants et communs en prélude au forum Chine-Afrique 2018

Les ministres en charge des transports ferroviaires de la sous-région, ainsi que les représentants de la CEDEAO, de l'UEMOA et du G5 Sahel, ont tenu hier matin, dans les locaux du palais des congrès de Niamey, une réunion de travail en prélude au forum Chine-Afrique de septembre 2018 à Beijing. Cette journée de travail a permis d'examiner et d'adopter la liste des projets structurants retenus par les experts, d'examiner et d'adopter le ...

Célébration, demain samedi, de la Journée africaine de la Fonction Publique : Plusieurs activités au programme dont des …

Célébration, demain samedi, de la Journée africaine de la Fonction Publique : Plusieurs activités au programme dont des journées portes ouvertes

Comme chaque année, le Niger commémore, demain 23 juin, la Journée Africaine de la Fonction Publique. A la veille de cette célébration, la ministre de la Fonction Publique, Mme Kaffa Christelle Rakiatou Jackou, a livré un message commémoratif. Le thème de la journée retenu par l'Union Africaine cette année est « combattre la corruption dans les institutions publiques avec la participation des parties prenantes et la promotion du leaders...

Formation aux techniques de lutte contre la corruption, le blanchiment, l'identification et la confiscation des avoirs c…

Formation aux techniques de lutte contre la corruption, le blanchiment, l'identification et la confiscation des avoirs criminels : Renforcement des capacités des éléments des FDS impliqués dans la lutte contre la corruption

Une session de formation consacrée aux « techniques de lutte contre la corruption, le blanchiment, l'identification et la confiscation des avoirs criminels » a été organisée le 19 juin dernier à Niamey. Avec le soutien financier de l'Union Européenne, cette formation qui durera deux semaines renforcera les capacités des différents acteurs impliqués dans la lutte contre la corruption, à savoir le pôle judiciaire spécialisé dans la lutte ...

Présentation du résultat de la journée internationale de la fistule édition 2018 : Des résultats appréciables dans la lu…

Présentation du résultat de la journée internationale de la fistule édition 2018 : Des résultats appréciables dans la lutte pour l'éradication du fléau

Le comité scientifique du Réseau d'Eradication de la Fistule (REF) a présenté hier matin à la Fondation Tattali Iyali le résultat de la journée internationale de la fistule édition 2018. C'était en présence de la Première Dame, Dr Lalla Malika Issoufou, présidente de la Fondation Tattali Iyali, marraine de la lutte contre la fistule obstétricale au Niger et championne en Afrique.Le Niger est engagé dans la lutte contre la fistule. C'est...

Visite du ministre de la Défense Nationale à la base 101 du Groupe aérien national GAN : La Base prend de plus en plus l…

Visite du ministre de la Défense Nationale à la base 101 du Groupe aérien national GAN : La Base prend de plus en plus l'allure d'un véritable aéroport militaire, selon Kalla Moutari

Le ministre de la défense nationale a effectué hier une visite à la base aérienne 101 du groupement aérien national de Niamey (GAN). M Kalla Moutari, qu'accompagnait le Chef d'état-major des armées, le Général de corps d'armée Ahmed Mohamed, est allé rencontrer les soldats des airs des Forces armées nigériennes pour s'imprégner de leurs conditions de travail. Le ministre a également visité les troupes en service au sein des différents d...

9ème Journée mondiale de lutte contre la drépanocytose : Un guide et un appel pour une prise en charge de qualité

9ème Journée mondiale de lutte contre la drépanocytose : Un guide et un appel pour une prise en charge de qualité

A l'instar des autres pays du monde, le Niger a célébré hier 19 juin, la Journée mondiale de lutte contre la drépanocytose. Plusieurs activités ont été organisées, au Centre National de Référence de la Drépanocytose (CNRD) de Niamey, pour la célébration de cette journée. Discours, animations culturelles, visites, dons, étaient notamment au programme. Ces activités ont eu lieu en présence de la Première Dame, Dr Lalla Malika Issoufou, pr...

Le Chef de l'Etat en visite au siège du PAM à Rome : Le Niger et le PAM conviennent d'élaborer et de mettre en œuvre un …

Le Chef de l'Etat en visite au siège du PAM à Rome : Le Niger et le PAM conviennent d'élaborer et de mettre en œuvre un programme conjoint pour lutter contre la pauvreté et la faim

Poursuivant sa visite de travail et d'amitié en Italie, le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou s'est rendu hier matin au siège du Programme alimentaire mondial (PAM) en plein cœur de la capitale italienne, Rome. Sur place, le président Issoufou a pris part à une série d'activités. Ainsi le Chef de l'Etat a eu d'abord une réunion de travail avec le Directeur exécutif du PAM, M David Beasley, avant de partic...

Centenaire de Mandela au siège du PAM à Rome : « Le président Mandela a montré la voie à tous ceux qui sont attachés à l…

Centenaire de Mandela au siège du PAM à Rome : « Le président Mandela a montré la voie à tous ceux qui sont attachés à la dignité humaine, à la liberté et à la justice» déclare le président Issoufou

En marge de la session annuelle du Conseil d'administration du PAM, les Nations Unies ont célébré le centenaire de Mandela. Présent au siège du PAM, le Président Issoufou a pris part au lancement de cet anniversaire, où il a conjointement procédé avec les responsables des Agences onusiennes, au lancement de l'exposition photo sur la vie de Mandela.Dans une brève intervention à cette occasion, le Président de la République a souligné la ...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Ramadan 2018 /Denrées alimentaires : Disponibilité…

Ramadan 2018 /Denrées alimentaires : Disponibilité des produits et stabilité des prix sur tous les marchés de la capitale

Le mois béni de Ramadan est un mois pendant lequel, la consommation alimentaire est élevée...

vendredi 18 mai 2018

Ramadan 2018 : Prix du sucre en baisse, attention …

Ramadan 2018 : Prix du sucre en baisse, attention à la surconsommation

Le prix du sucre connait cette année une forte baisse par rapport au Ramadan 2017. Le cart...

vendredi 18 mai 2018

Prix des légumes sur les marchés : A la limite de …

Prix des légumes sur les marchés : A la limite de la flambée

Les musulmans du Niger, à l'instar de ceux des autres pays, ont entamé à partir du mercred...

vendredi 18 mai 2018

L'air du temps

Banditisme rampant

Banditisme rampant

Mais enfin, qu'est ce qui se passe dans la tête de tous ces jeunes qui espèrent pouvoir ga...

vendredi 22 juin 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.