Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP) : Plus de 13 millions de moustiquaires imprégnées ont été distribuées en 3 ans


d-2Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre de victimes ?
En effet, de la Semaine 1 à la Semaine 40 de cette année , il a été notifié dans les formations sanitaires publiques et privées 2 433 846 cas présumés dont 1 777 075 cas ont été confirmés. A la même période en 2016, il a été enregistré 2 048 009 cas présumés dont 1 125 918 cas confirmés. En ce qui concerne les décès, nous avons enregistré une diminution en 2017 par rapport à 2016. En effet, en 2017, il a été notifié 2186 décès contre 2374 en 2016 à la même période.
En ce qui concerne l'augmentation du nombre des cas de paludisme observée, cela se justifie par la pluviométrie précoce et abondante que nous avons enregistrée cette année dans notre pays, les efforts de sensibilisation du personnel de santé à l'endroit des populations pour un recours précoce aux soins, la disponibilité des intrants antipaludiques aussi bien dans les formations sanitaires qu'au niveau communautaire, la disponibilité des moyens de diagnostic de paludisme (le taux de confirmation est passé de 76% en 2016 à 91% en 2017 ) ainsi que l'extension des prestations au niveau communautaire à travers les relais communautaires pour la prise en charge intégrée des maladies de l'enfant (Paludisme, Pneumonie et Diarrhée, dépistage de la malnutrition) aux enfants de moins de 5 ans vivant à plus de 5 km d'une formation sanitaire et les activités de prévention et de promotion de la lutte contre la maladie dans un rayon de 5 km des formations sanitaires.

Quelles sont les mesures préventives et curatives que vous avez prises pour contrecarrer la propagation de cette maladie ?
Depuis 2014, nous avons entrepris une campagne de distribution de moustiquaires dans les régions de notre pays. Ces moustiquaires sont sensées protéger nos populations pendant 3 ans. Grâce à l'effort de l'Etat et ses partenaires, nous avons eu à distribuer en 3 ans plus de 13 millions de Moustiquaires Imprégnées d'insecticides à longue Durée d'Action (MILDA).
La distribution de masse de 3 465 597 Milda en campagne a concerné en 2017 les régions de Dosso, Diffa et Tillaberi ; celle de 2016 , la région de Niamey avec 629 137 moustiquaires et en 2015, nous avons couvert les régions de Maradi , Tahoua et Zinder avec 5 715 724 moustiquaires. Pour 2017, la distribution des moustiquaires en routine pour les femmes enceintes, sur toute l'étendue du territoire a concerné 746 800.
Nous organisons également la prévention chez les enfants de 3 à 59 mois pendant la saison des pluies . Les campagnes de la Chimio prévention du paludisme Saisonnier (CPS) consiste à administrer aux enfants de 3 à 59 mois des médicaments contre le paludisme à raison de 3 jours de traitement par mois pendant 4 mois. Cette campagne est couplée au dépistage de la malnutrition et a concerné 2 767 644 enfants de 3 à 59 mois des régions de Maradi, Zinder, Tillaberi, Dosso, Tahoua et Diffa. Nous débutons le 4ème passage à partir du 20 octobre .
Par ailleurs, nous développons des activités de sensibilisation à travers les média notamment les radios communautaires avec lesquelles nous signons des contrats de prestations. Cette année, nous travaillons avec 81 radios communautaires, 8 radios au niveau des régions et 3 Télévisions pour la diffusion des spots de sensibilisation dans le cadre de la lutte contre le paludisme. Ces activités de sensibilisation des populations se font également dans les formations sanitaires à travers des focus groups, des réunions de mobilisation sociale, les caravanes de sensibilisation.
Dans le cadre de la lutte contre les vecteurs, nous avons des activités de lutte anti larvaire avec les Bio larvicides et des pulvérisations extra domiciliaires dans les quartiers. Une convention de partenariat lie le Niger avec le laboratoire LABIOFAM de la République de Cuba pour la mise en œuvre des activités de lutte anti larvaire par l'utilisation des bio larvicides dans 4 régions de notre pays. Dans le cadre de la mise en œuvre de ces activités, il y a eu en Août 2017 le traitement des gites larvaires de trois Districts sanitaires de la région de Dosso, à savoir Dosso, Doutchi et Boboye. En Septembre 2017, ces activités ont concerné toutes les 5 communes de la région de Niamey. Ces mêmes activités se poursuivent actuellement dans toutes les communes et ce jusqu'au 23 Octobre 2017.
Nous avons également mis à la disposition des formations sanitaires et au niveau communautaire des intrants pour la prise en charge des cas de paludisme, à savoir les Combinaisons Thérapeutiques à base d'Artéminisine (CTA), les Tests de Diagnostic Rapide (TDR) , l'Artésunate injectable et le traitement intermittent de la sulfadoxine pyrimethamine chez les femmes enceintes

Un traitement contre le paludisme appelé KAF 156 aurait été testé dans certains pays d'Afrique et d'Asie : représente-t-il la panacée tant attendue ?
Dans le cadre de la recherche pour de nouveaux traitements du paludisme, l'institut de recherche Medicines for Malaria Venture (MMV) et le laboratoire Novartis ont lancé récemment une étude clinique en Afrique pour tester l'efficacité de KAF156, un candidat-médicament antipaludéen de nouvelle génération ayant le potentiel de traiter les souches pharmaco résistantes du parasite du paludisme. L'étude testera l'efficacité de KAF156 en combinaison avec une nouvelle formulation améliorée de l'antipaludéen luméfantrine. Le premier centre d'étude est opérationnel au Mali et sera suivi au cours des prochains mois par seize centres supplémentaires à travers neuf pays d'Afrique et d'Asie. L'étude clinique a démarré début août courant chez des adultes atteints de paludisme et doit être étendue aux adolescents et aux enfants dans neuf pays d'Afrique et d'Asie au total. KAF156 a le potentiel d'éliminer l'infection palustre, y compris les souches résistantes, ainsi que de bloquer la transmission du parasite responsable du paludisme. Les résultats de l'étude de phase II ont démontré que la molécule est puissante et agit rapidement sur les différentes étapes du cycle de vie du parasite, éliminant rapidement les parasites P. falciparum et P. vivax.

Qu'en est-il de la résistance des vecteurs aux insecticides et des parasites aux antipaludiques ?
Au Niger comme dans tous les pays de l'Afrique sub saharienne, les moustiques ont développé une résistance aux insecticides utilisés en santé publique, ce qui constitue un grand défi pour la lutte contre les vecteurs. Au Niger, le PNLP mène le suivi de cette résistance dans plusieurs Districts Sanitaires et un Plan National de Suivi et Gestion de la Résistance des Vecteurs aux Insecticides a été élaboré pour une meilleure gestion de cette résistance conformément aux recommandations de l'OMS. En ce qui concerne la résistance des parasites aux anti paludiques, une étude sur l'efficacité thérapeutique des médicaments antipaludiques que nous utilisons dans nos formations sanitaires est en cours dans les Districts sanitaires de Dogon- Doutchi et Boboye en collaboration avec le Centre de Recherche Médicale et Sanitaire (CERMES) et la Faculté des Sciences de la Santé de l'Université Abdou Moumouni de Niamey.

Nous savons que le paludisme est beaucoup tributaire en Afrique des problèmes de salubrité et d'assainissement : y a-t-il un programme articulé de lutte entre services compétents ?
La lutte contre le paludisme est une affaire de tous. Les services compétents seuls ne peuvent pas venir à bout des problèmes de salubrité et d'assainissement. Les populations doivent faire un effort pour garder un environnement propre et salubre et collaborer avec les services compétents, à savoir les services d'hygiène et de l'assainissement du ministère de la Santé publique ; les services déconcentrés d'hygiène et d'assainissement au niveau des régions, départements et communes, le ministère de la Ville et de la salubrité publique et, pour la ville de Niamey, le Haut-commissariat au Programme Niamey NYALA. Nous devons tous travailler main dans la main dans notre propre intérêt et ceux des générations futures à qui nous devons laisser un pays débarrassé de tout fléau et où il fait bon vivre.

Vous avez entrepris ces jours-ci une opération de démoustication dans la ville de Niamey : dites-nous-en un peu plus.
Dans le cadre du partenariat, le ministère de la Santé publique à travers le PNLP et le Haut-commissariat au programme Niamey NYALA et la ville de Niamey, avec l'appui de la coopération cubaine, a démarré depuis le mois de septembre 2017 une vaste campagne de démoustication dans les 5 communes de la ville de Niamey et ce jusqu'en Novembre 2017. Cette activité consiste au traitement des gites larvaires (caniveaux, fosses septiques, eau stagnante,...), la pulvérisation d'insecticide dans les différents quartiers ; le tout sera couronné par un traitement aérien au niveau des rizières et sur les rives du fleuve. Sur 86 quartiers prévus pour la région de Niamey, 66 soit 76,74% ont été traités avec les bio- larvicides et 69 soit 80,23% avec la pulvérisation extra domiciliaire. La Densité Larvaire avant traitement des gites larvaires au niveau de la région de Niamey est de 1592 larves/m2 en Septembre 2017. La mortalité des larves de moustiques était de 100% 24 heures après l'application des bio larvicides et 96,6% 21 jours après le traitement des gites larvaires. 15074 gites larvaires ont été traités avec les bio larvicides dans les 5 communes de la région de Niamey. Quant à la pulvérisation extra domiciliaire d'insecticide, 780 139 habitants, soit 76.7 % de la population de la région de Niamey ont été protégés contre les piqûres de moustiques pour la phase de Septembre.

Réalisée par Sani Soulé Manzo(onep)
27/10/17

Société

Présentation au drapeau et Baptême de la promotion à l'école de la gendarmerie nationale : La 52ème promotion baptisée p…

Présentation au drapeau et Baptême de la promotion à l'école de la gendarmerie nationale : La 52ème promotion baptisée promotion « Lawel Chékou Koré »

La cérémonie de présentation au drapeau et de baptême des élèves de la promotion 2017 de l'école de la gendarmerie nationale s'est déroulée, hier au sein de ladite école sous la présidence du ministre de la défense nationale. Pour la circonstance, le ministre Kalla Moutari avait à ses côtés le ministre, porte-parole du gouvernement, M Abdourahamane Zakaria, le gouverneur de la région administrative de Niamey, le chef d'état-major adjoin...

Inondations dans la région de Zinder : Plus de 16.317 personnes affectées, dont 3 décès et 23 blessés

Inondations dans la région de Zinder : Plus de 16.317 personnes affectées, dont 3 décès et 23 blessés

Dans la région de Zinder, les inondations enregistrées ont touché sept (7) départements de la région et la Ville de Zinder. Comme le souligne le Secrétaire Permanent Régional chargé du Dispositif National de Prévention et Gestion des Crises alimentaires, M. Ali Seydou, des dégâts ont été enregistrés, à la date du 8 août, au niveau de 14 Communes, ainsi que dans 38 villages et quartiers.Le bilan du sinistre établi au cours de la première...

Série de signatures de conventions partenariales au Comité Zinder SABOUA: La Loterie Nationale du Niger, la SOPAMIN et l…

Série de signatures de conventions partenariales au Comité Zinder SABOUA: La Loterie Nationale du Niger, la SOPAMIN et l'OPVN apportent leur soutien

Le comité Zinder SABOUA a signé hier jeudi 16 août, à son siège de Niamey,trois conventions de partenariat, avec respectivement la Loterie Nationale du Niger (LONANI), la Société du Patrimoine des Mines du Niger (SOPAMIN) et l'Office des Produits Vivriers du Niger (OPVN). La signature de ces accords intervient dans le cadre de l'organisation de la prochaine fête tournante du 18 Décembre. Ainsi, cette rencontre marque l'engagement de ces...

Présentation des résultats des examens du Baccalauréat session 2018 : 16882 admis sur 58 752 candidats présents

Présentation des résultats des examens du Baccalauréat session 2018 : 16882 admis sur 58 752 candidats présents

Le directeur du Service des Examens du Baccalauréat, Dr Alhou Bassirou, a animé hier, au rectorat de l'Université Abdou Moumouni de Niamey, un point de presse. Cette sortie médiatique est consacrée au bilan et à la proclamation officielle des résultats des Examens du Baccalauréat session 2018 qui se sont déroulés du 11 au 26 juillet sur l'étendue du territoire nationalLe directeur de service des Examens du Baccalauréat a d'abord saisi c...

Communiqué du Conseil Islamique du Niger : La fête de l'Aïd-El Kebir se déroulera le mercredi 22 août prochain

Communiqué du Conseil Islamique du Niger : La fête de l'Aïd-El Kebir se déroulera le mercredi 22 août prochain

Par un communiqué qu'il a rendu public, le 13 août dernier, le Conseil Islamique du Niger a annoncé que la fête de l'Aïd-El Kebir ou fête de Tabaski, aura lieu le mercredi 22 Août 2018, conformément aux dispositions coraniques.En effet, a expliqué dans son communiqué, le Conseil Islamique, le 1er jour du Djoulhadj de l'Hégire 1439 étant le lundi 13 Août 2018, la fête de l'Aïd El Kebirou Aid El Adha sera ainsi célébrée à la date du 22 ao...

Mission des Agences Onusienne au Niger : Les Responsables de la FAO, du FIDA et du PAM au Niger

Mission des Agences Onusienne au Niger : Les Responsables de la FAO, du FIDA et du PAM au Niger

Le Directeur général de la FAO José Graziano da Silva, le Président du FIDA Gilbert F. Houngbo et le Directeur exécutif du PAM David Beasley, sont arrivés à Niamey, hier après-midi. Ces responsables des agences de l'ONU effectuent cette visite afin de soutenir les efforts visant à lutter contre la faim au Sahel.Selon un communiqué de presse de l'ONU daté du 14 août 2018, les responsables de l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimen...

Visite du ministre de la Communication au PK5 : Un prototype de décodeur de réception, testé et jugé satisfaisant

Visite du ministre de la Communication au PK5 : Un prototype de décodeur de réception, testé et jugé satisfaisant

Les autorités en charge de la question de la Télévision Numérique Terrestre multiplient les offensives pour l'avènement de la TNT, le plus tôt possible, dans notre pays. C'est dans ce cadre que le ministre de la Communication, M. Habi Mahamadou Salissou, s'est rendu, hier matin, au niveau au PK5 sis au quartier Lazaret de Niamey, en vue de s'enquérir de l'évolution des travaux d'installation des équipements et encourager les techniciens...

Organisation des Examens et Concours du Supérieur par l'ONECS : « Chaque direction technique a un plan annuel d'activité…

Organisation des Examens et Concours du Supérieur par l'ONECS : « Chaque direction technique a un plan annuel d'activités qui incorpore la période des concours et l'examen du BTS d'Etat » déclare M. Ousmane Douka Soumaila

L'Office National des Examens et Concours du Supérieur(ONECS), a pour mission d'organiser les examens et concours qui relèvent du Supérieur. A ce titre, il est chargé de proposer le programme annuel des examens et concours du supérieur ; de préparer, organiser et gérer les examens et concours du supérieur et, enfin, d'évaluer les modalités du déroulement des examens et concours et de proposer les ajustements nécessaires. Avant la créati...

Interview président du CSC : «Nos interlocuteurs ont dit qu'ils ont maintenant compris que le CSC est là pour les aider,…

Interview président du CSC : «Nos interlocuteurs ont dit qu'ils ont maintenant compris que le CSC est là pour les aider, pour les guider et même pour les protéger», se réjouit Dr Sani Kabir

Du 30 juillet au 7 août derniers, le président du Conseil supérieur de la Communication (CSC) Dr Sani Kabir a effectué des missions dans les régions de Dosso, de Maradi, de Zinder et de Tahoua. Dans les différents Chefs-lieux des régions, Dr Kabir s'est notamment entretenu avec des journalistes, des autorités administratives et coutumières, des responsables des Forces de défense et de sécurité, des hommes politiques et des membres de la...

Réunion des experts de l'Autorité de développement intégrée du Liptako Gourma (ALG) : Les experts planchent sur plusieur…

Réunion des experts de l'Autorité de développement intégrée du Liptako Gourma (ALG) : Les experts planchent sur plusieurs questions relatives à l'institution

Dans le cadre de la 11ème session extraordinaire et de la 54ème session ordinaire du conseil des ministres de l'Autorité de Développement Intégré des Etats du Liptako Gourma (ALG) les experts de se réunissent du 14 au 17 aout à Niamey. Au cours de ces assises ils auront à statuer définitivement sur les documents inscrits à l'ordre du jour notamment les projets concernant le chronogramme prévisionnel de parachèvement du processus de tran...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Les marchés de bétail de Niamey : Timide affluence…

Les marchés de bétail de Niamey : Timide affluence des clients et dépression des prix du mouton

Les différents marchés de bétail de Niamey enregistrent depuis quelques jours un flux mass...

vendredi 17 août 2018

Le marché des combustibles à l'approche de la fête…

Le marché des combustibles à l'approche de la fête de Tabaski : Une forte tendance vers le charbon à Niamey

La communauté musulmane du monde entier s'apprête à célébrer la fête d'Aïd El Kebir. En ce...

vendredi 17 août 2018

Le Hadj : Un voyage de tous les sacrifices

Le Hadj : Un voyage de tous les sacrifices

Dans quelques jours, les pèlerins nigériens convergeront Incha Allah vers les Lieux Saints...

vendredi 20 juillet 2018

L'air du temps

Mouton de Tabaski à tout prix

Mouton de Tabaski à tout prix

A moins d'une semaine de la fête de Tabaski, le stress de l'acquisition de l'incontournabl...

vendredi 17 août 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.