Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Le ministre d'Etat en charge de l'Intérieur, des Affaires Coutumières et Religieuses, rencontre les Associations Islamiques du Niger : Le Gouvernement soumet la loi des finances et la question de la scolarisation de la fille à l'appréciation des Oulé


rencontreLe ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Bazoum Mohamed, a rencontré, hier en fin d'après-midi, les représentants des Associations Islamiques du Niger. Deux points essentiels étaient à l'ordre du jour de cette rencontre : la question de la loi des Finances 2018 et la scolarisation de la jeune fille au Niger. Ainsi, les leaders religieux ont reçu des mains du ministre les documents qui traitent de ces sujets, afin qu'ils puissent les examiner et faire des propositions qui seront prises en compte par le Gouvernement.
A l'issue de la rencontre, le Secrétaire Général de la Fédération des Associations
Islamiques pour la Cohésion, l'Appel et le Développement (FECAD), Dr Sambo Amadou, a dit que « c'est un honneur pour la fédération d'être reçue par le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses qui est leur ministre de tutelle, car les musulmans, particulièrement les Oulémas, ont toujours demandé leur participation par rapport à la marche du pays». Aussi, a-t-il ajouté, le Gouvernement essaie autant que possible de les associer concernant certains évènements. Lors de cette rencontre, des échanges francs et sincères ont été engagés sur la situation relative à la Loi des finances 2018 et la question de la scolarisation de la jeune fille.
En ce qui concerne la Loi des finances 2018, Dr Sambo a indiqué que les Oulémas ont été édifiés. «Très souvent on nous reproche de dire ce que nous ressentons, on veut que nous soyons d'un côté au détriment de l'autre. Non, nous sommes au milieu, nous n'avons pas voulu nous prononcer à ce sujet. Par rapport toujours à cette situation, beaucoup de choses ont été dites, nous avions entendu, appris pas mal de choses, il y'a ceux qui disent que carrément il n'y aura pas de succession, ce n'est pas ça, ce n'est pas vrai », a déclaré le Secrétaire général de la FECAD. Dr Sambo a précisé «que c'est à partir d'une catégorie et cela par rapport à la mutation. Vous avez hérité d'une maison et vous voulez la vendre, forcement vous allez payer l'impôt. Le ministre nous a prouvé, et nous avons vu, depuis l'indépendance, on prélevait cet impôt-là ».
Et pour ce qui est de la succession, a-t-il expliqué, il s'agit de demander si le défunt n'a pas de dette et cela est tout à fait normal. Et, pour montrer l'importance du remboursement de la dette dans la religion musulmane, il a souligné que lors du décès d'un des compagnons du Prophète Mohamed (PSL), quand ils étaient partis pour l'enterrer et prier pour lui, il a demandé s'il le défunt n'a pas de dette, et les autres ont répondu : «si, il a des dettes ; et aussitôt le Prophète (PSL) a reculé et leur a dit : priez pour lui ». Pour ce qui est du pourcentage sur la dette qui était de 7%, ce Gouvernement lui-même a eu à appliquer ces 7% et ils l'ont ramené à 4%. Je pense qu'il n'y a pas lieu de s'agiter. Ce pays nous appartient tous, il faut prôner la paix. Nous avons reçu des documents, nous allons les examiner et voir ce qui va et ce qui ne va pas, faire des propositions et qui seront prises en compte », a dit le Secrétaire Général de la Fédération des Associations Islamiques pour la Cohésion, l'Appel et le Développement.
L'autre thème qui a été débattu, au cours de cette rencontre est la scolarisation de la jeune fille. Pour le SG de la Fédération des Associations Islamiques, ce problème a fait l'objet de plusieurs débats. «Le ministre a mis également à notre disposition les documents y afférents, nous allons les étudier et discuter ensemble de ce problème », a-t-il assuré.
Dr Sambo Amadou a indiqué qu'il n'a jamais été question pour le gouvernement d'imposer obligatoirement 18 ans comme âge de mariage pour les jeunes filles. Comme il l'a souligné, le gouvernement est en train de voir les possibilités, de tout faire pour garder les filles à l'école à travers le projet de loi soumis à l'Assemblée nationale. Aussi, a-t-il indiqué, si la fille en cours de scolarisation tombe enceinte, elle peut poursuivre sans problème ses études, mais il faut juger et condamner l'auteur de la grossesse. Il s'agit de faire des projets de loi qui vont prendre en compte toutes ces possibilités. « Faire en sorte que les filles et ou les femmes mariées qui sont en grossesse restent à l'école contrairement aux années antérieures ou elles sont exclues automatiquement », a-t-il dit.
« Le Niger est un pays à 98% musulmans et ces genres de sujets sont sensibles», a déclaré Dr Samba qui assure qu'ils vont mettre en place de nouveaux projets. «Nous allons donner nos avis et voir ensemble ce qui est mieux», a-t-il dit avant d'appeler tous les Nigériens à préserver la paix. «Tout ce que nous faisons nous engage, nous devons faire très attention à ce que nous faisons, à ce que nous disons. Allons ensemble et faisons en sorte que notre pays aille de l'avant», a conclu Dr Sambo Amadou, SG de la FECAD.

Aïssa Abdoulaye Alfary(onep)
31/10/17

Société

7ème Réunion du Comité de Pilotage d'EUCAP Sahel Niger : Le Chef du gouvernement apprécie le partenariat avec la Mission…

7ème Réunion du Comité de Pilotage d'EUCAP Sahel Niger : Le Chef du gouvernement apprécie le partenariat avec la Mission EUCAP Sahel Niger

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini a présidé hier après-midi dans la salle des banquets de la Primature la 7ème réunion du Comité de Pilotage d'EUCAP Sahel Niger. Il s'est agi au cours de la réunion d'échanger entre autres sur l'état de mise en œuvre des recommandations de la 6ème réunion du Comité de Pilotage ainsi que le bilan des activités de la Mission EUCAP Sahel Niger pour l'exercice 2017 et perspectives po...

Visite de travail du Médiateur de la Turquie au Niger : Raffermissement de la coopération nigéro-turque dans les domaine…

Visite de travail du Médiateur de la Turquie au Niger : Raffermissement de la coopération nigéro-turque dans les domaines du développement

Sur invitation du Médiateur de la République du Niger, Me Ali Sirfi Maiga, le Médiateur principal de la Turquie, M. Seref Malkoc, effectue depuis hier une visite de travail de 72 heures dans notre pays. Cette visite intervient après la signature d'un mémorandum d'entente définissant le cadre de partenariat entre les deux institutions. Ces dernières formulent leur volonté d'œuvrer pour le développement d'une coopération fructueuse dans l...

Ouverture de la concertation régionale sur la situation pastorale au Sahel : Pour la mise en œuvre rapide des interventi…

Ouverture de la concertation régionale sur la situation pastorale au Sahel : Pour la mise en œuvre rapide des interventions face aux crises

Le Réseau de Prévention des Crises Alimentaires (RPCA) organise depuis hier, au Palais des Congrès de Niamey, en collaboration avec le CILSS, les Organisations professionnelles agricoles et pastorales et d'autres partenaires au développement, une concertation régionale sur la situation pastorale au Sahel. C'est le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M. Albadé Abouba qui a présidé la cérémonie d'ouverture de cette...

Déclaration de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) sur la situation nationale : La CNDH s'inquiète des man…

Déclaration de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) sur la situation nationale : La CNDH s'inquiète des manifestations pour et contre la loi des finances et appelle la classe politique au dialogue

Conformément à sa mission définie dans la Constitution du Niger et qui consiste à veiller à la promotion et à l'effectivité des droits et des libertés, la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH), préoccupée d'une part, par le péril grave que certains agissements font peser sur l'unité nationale et la cohésion sociale, et, d'autre part par la persistance et l'acuité des crises socio-économiques, a rendu publique, hier après-midi, ...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion du Conseil national de Sécurité

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion du Conseil national de Sécurité

Avant de quitter Niamey pour Accra, le Président de la République, chef de l'Etat SE. Issoufou Mahamadou a présidé dans la matinée, la réunion du Conseil national de Sécurité. Cette instance regroupe autour du Chef de l'Etat, le Premier ministre, Chef du gouvernement ; les ministres en charge de l'Intérieur ; de la Défense nationale ; de la Justice ; des Affaires étrangères ainsi que des hauts responsables des Forces de défense et de sé...

Remise du logo officiel de Zinder Saboua : L'édition 2018 de la fête de la République a désormais son logo

Remise du logo officiel de Zinder Saboua : L'édition 2018 de la fête de la République a désormais son logo

"Zinder Saboua", est le programme consacré à la ville de Zinder qui accueille cette année la fête nationale tournante du 18 décembre, date anniversaire de la proclamation de la République du Niger. Dans la perspective de cet événement, un concours a été lancé au mois janvier 2018 pour le choix du logo de l'événement. Ce concours a connu son épilogue hier après-midi avec la remise du logo officiel au président du comité d'organisation de...

Signature conjointe du Budget Programme Ministère de la Santé/OMS 2018-2019 : 6,5milliards de FCFA pour accompagner la p…

Signature conjointe du Budget Programme Ministère de la Santé/OMS 2018-2019 : 6,5milliards de FCFA pour accompagner la politique sanitaire sur la période 2018-2019

Le ministre de la Santé Publique, M. Idi Illiassou Mainassara et le Représentant résident de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) au Niger, Dr Pana Assimawé ont procédé hier matin à la signature du Budget Programme Ministère de la Santé/OMS 2018-2019. Cet acte marque le début d'un nouveau cycle de budget Programme entre le Niger et l'OMS aligné aux documents stratégiques nationaux notamment le Plan de Développement Economique et So...

Santé : L'obésité, qu'est-ce que c'est ?

Santé : L'obésité, qu'est-ce que c'est ?

Les praticiens définissent l'obésité comme « une surcharge graisseuse anormale qui entraîne une augmentation de poids dépassant d'au moins 10% le poids théorique idéal. L'augmentation du poids peut être brusque ou progressive ». ......Pour lire la suite abonnez- vous

Fin des travaux des états généraux du Foncier au Niger : Adoption d'une note d'orientation et d'une feuille route pour l…

Fin des travaux des états généraux du Foncier au Niger : Adoption d'une note d'orientation et d'une feuille route pour l'élaboration de la politique foncière

Le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M. Albadé Abouba a présidé, vendredi 16 février dernier dans l'après midi au palais des congrès de Niamey, la cérémonie de clôture des états généraux du Foncier rural au Niger. Tenue du 13 au 16 février 2018, ces assises ont pour objectif de permettre aux différents acteurs du foncier au Niger de conduire des échanges sur le bilan de vingt-cinq ans de mise en œuvre des princ...

Séance de travail à l'Assemblée Nationale : Echanges sur des questions de l'heure entre parlementaires français et nigér…

Séance de travail à l'Assemblée Nationale : Echanges sur des questions de l'heure entre parlementaires français et nigériens

En mission au Niger du 15 au 23 février au Niger, une délégation parlementaire française notamment le groupe d'amitié France-Niger sous la direction du vice-président du groupe, M. Jean Francois Mbaye, a eu une séance de travail le 16 février dernier avec le groupe d'amitié, Niger France dans la salle de Commission des Affaires Economiques et du Plan (CAEP) de l'Assemblée Nationale. Peu après, les mêmes parlementaires français ont été r...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abon…

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abondance des produits à des prix abordables

Lancée il y a seulement quelques mois, la campagne des cultures de contre saison a commenc...

vendredi 26 janvier 2018

Le maraîchage, une activité florissante dans le vi…

Le maraîchage, une activité florissante dans le village de Karey Gorou

Ces derniers temps, on constate une forte présence des légumes saisonniers dans la capital...

vendredi 26 janvier 2018

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Nige…

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Niger s'engage à contourner le problème d'écoulement des produits

La Fédération des Coopératives Maraîchères (FCMN-Niya) est une organisation paysanne faîti...

vendredi 26 janvier 2018

L'air du temps

Bravo nos ancêtres, ces grands visionnaires !

Bravo nos ancêtres, ces grands visionnaires !

Devant les dérives oratoires graves, parce que préjudiciables à la quiétude sociale, dans ...

vendredi 23 février 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.