Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Le ministre d'Etat en charge de l'Intérieur, des Affaires Coutumières et Religieuses, rencontre les Associations Islamiques du Niger : Le Gouvernement soumet la loi des finances et la question de la scolarisation de la fille à l'appréciation des Oulé


rencontreLe ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Bazoum Mohamed, a rencontré, hier en fin d'après-midi, les représentants des Associations Islamiques du Niger. Deux points essentiels étaient à l'ordre du jour de cette rencontre : la question de la loi des Finances 2018 et la scolarisation de la jeune fille au Niger. Ainsi, les leaders religieux ont reçu des mains du ministre les documents qui traitent de ces sujets, afin qu'ils puissent les examiner et faire des propositions qui seront prises en compte par le Gouvernement.
A l'issue de la rencontre, le Secrétaire Général de la Fédération des Associations
Islamiques pour la Cohésion, l'Appel et le Développement (FECAD), Dr Sambo Amadou, a dit que « c'est un honneur pour la fédération d'être reçue par le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses qui est leur ministre de tutelle, car les musulmans, particulièrement les Oulémas, ont toujours demandé leur participation par rapport à la marche du pays». Aussi, a-t-il ajouté, le Gouvernement essaie autant que possible de les associer concernant certains évènements. Lors de cette rencontre, des échanges francs et sincères ont été engagés sur la situation relative à la Loi des finances 2018 et la question de la scolarisation de la jeune fille.
En ce qui concerne la Loi des finances 2018, Dr Sambo a indiqué que les Oulémas ont été édifiés. «Très souvent on nous reproche de dire ce que nous ressentons, on veut que nous soyons d'un côté au détriment de l'autre. Non, nous sommes au milieu, nous n'avons pas voulu nous prononcer à ce sujet. Par rapport toujours à cette situation, beaucoup de choses ont été dites, nous avions entendu, appris pas mal de choses, il y'a ceux qui disent que carrément il n'y aura pas de succession, ce n'est pas ça, ce n'est pas vrai », a déclaré le Secrétaire général de la FECAD. Dr Sambo a précisé «que c'est à partir d'une catégorie et cela par rapport à la mutation. Vous avez hérité d'une maison et vous voulez la vendre, forcement vous allez payer l'impôt. Le ministre nous a prouvé, et nous avons vu, depuis l'indépendance, on prélevait cet impôt-là ».
Et pour ce qui est de la succession, a-t-il expliqué, il s'agit de demander si le défunt n'a pas de dette et cela est tout à fait normal. Et, pour montrer l'importance du remboursement de la dette dans la religion musulmane, il a souligné que lors du décès d'un des compagnons du Prophète Mohamed (PSL), quand ils étaient partis pour l'enterrer et prier pour lui, il a demandé s'il le défunt n'a pas de dette, et les autres ont répondu : «si, il a des dettes ; et aussitôt le Prophète (PSL) a reculé et leur a dit : priez pour lui ». Pour ce qui est du pourcentage sur la dette qui était de 7%, ce Gouvernement lui-même a eu à appliquer ces 7% et ils l'ont ramené à 4%. Je pense qu'il n'y a pas lieu de s'agiter. Ce pays nous appartient tous, il faut prôner la paix. Nous avons reçu des documents, nous allons les examiner et voir ce qui va et ce qui ne va pas, faire des propositions et qui seront prises en compte », a dit le Secrétaire Général de la Fédération des Associations Islamiques pour la Cohésion, l'Appel et le Développement.
L'autre thème qui a été débattu, au cours de cette rencontre est la scolarisation de la jeune fille. Pour le SG de la Fédération des Associations Islamiques, ce problème a fait l'objet de plusieurs débats. «Le ministre a mis également à notre disposition les documents y afférents, nous allons les étudier et discuter ensemble de ce problème », a-t-il assuré.
Dr Sambo Amadou a indiqué qu'il n'a jamais été question pour le gouvernement d'imposer obligatoirement 18 ans comme âge de mariage pour les jeunes filles. Comme il l'a souligné, le gouvernement est en train de voir les possibilités, de tout faire pour garder les filles à l'école à travers le projet de loi soumis à l'Assemblée nationale. Aussi, a-t-il indiqué, si la fille en cours de scolarisation tombe enceinte, elle peut poursuivre sans problème ses études, mais il faut juger et condamner l'auteur de la grossesse. Il s'agit de faire des projets de loi qui vont prendre en compte toutes ces possibilités. « Faire en sorte que les filles et ou les femmes mariées qui sont en grossesse restent à l'école contrairement aux années antérieures ou elles sont exclues automatiquement », a-t-il dit.
« Le Niger est un pays à 98% musulmans et ces genres de sujets sont sensibles», a déclaré Dr Samba qui assure qu'ils vont mettre en place de nouveaux projets. «Nous allons donner nos avis et voir ensemble ce qui est mieux», a-t-il dit avant d'appeler tous les Nigériens à préserver la paix. «Tout ce que nous faisons nous engage, nous devons faire très attention à ce que nous faisons, à ce que nous disons. Allons ensemble et faisons en sorte que notre pays aille de l'avant», a conclu Dr Sambo Amadou, SG de la FECAD.

Aïssa Abdoulaye Alfary(onep)
31/10/17

Société

Visite de travail et d'amitié du président de la Délégation spéciale de Niamey, à Durban, (Afrique du Sud) : Signature d…

Visite de travail et d'amitié du président de la Délégation spéciale de Niamey, à Durban, (Afrique du Sud) : Signature d'une convention de jumelage entre Niamey et la ville de Durban

Le Maire, président de la Délégation spéciale de Niamey, M. Mouctar Mamoudou, poursuit sa mission de travail et d'amitié à Durban, en Afrique du Sud où il a procédé, hier, à la signature d'une convention de jumelage entre la ville de Niamey et la ville sud-africaine de Durban.Mercredi soir, le Niger a été à l'honneur dans la grande salle de la ville de Durban où était organisée une grande soirée consacrée à la remise de prix aux lauréat...

1ère réunion du Comité Multisectoriel de Pilotage du Programme Stratégique 12 de l'I3N : Asseoir une gouvernance efficac…

1ère réunion du Comité Multisectoriel de Pilotage du Programme Stratégique 12 de l'I3N : Asseoir une gouvernance efficace et inclusive du secteur

Le Haut Commissaire à l'Initiative 3N, M. Ali Bety, a présidé hier matin à Niamey, les travaux de la première réunion du comité multisectoriel de pilotage du programme stratégique de coordination de la mise en œuvre de l'Initiative 3N. Cette réunion est un cadre qui permet non seulement de présenter aux partenaires techniques et financiers le nouveau mécanisme de gouvernance mais également de faire le point sur les récentes réformes et ...

Banque Mondiale/Niger : La Banque mondiale approuve une aide de 80 millions de dollars en faveur des réfugiés et des com…

Banque Mondiale/Niger : La Banque mondiale approuve une aide de 80 millions de dollars en faveur des réfugiés et des communautés d'accueil

La Banque mondiale a approuvé un financement de 80 millions de dollars en faveur du Projet d'appui aux réfugiés et aux communautés d'accueil (PARCA). Cette opération a pour objectif d'aider le Niger à améliorer l'accès aux services de base et aux débouchés économiques des réfugiés et des communautés hôtes dans 15 communes des régions de Diffa, Tahoua et Tillabéri, et d'apporter un soutien institutionnel aux autorités locales, régionales...

Atelier sur l'environnement juridique des communications numériques : Des recommandations pertinentes pour une communica…

Atelier sur l'environnement juridique des communications numériques : Des recommandations pertinentes pour une communication électronique responsable

Du 17 au 18 septembre dernier, la Cellule d'Appui au MCA-Niger (Millenium Challenge Account), a organisé au siège de l'ARTP de Niamey un atelier sur l'environnement juridique au Niger des communications électroniques à l'ère du numérique. Après deux jours d'échanges fructueux les participants aux travaux ont élaboré plusieurs recommandations. C'est le ministre Porte-parole du gouvernement M. Abdrahamane Zakaria qui a présidé les travaux...

Foire internationale de la ville de Durban en Afrique du Sud : M. Mouctar Mamoudou et sa délégation participent à l'évén…

Foire internationale de la ville de Durban en Afrique du Sud : M. Mouctar Mamoudou et sa délégation participent à l'événement

Les activités de la foire internationale de Durban en Afrique du Sud ont débuté mardi dernier. La délégation du Niger conduite par le maire Président de la délégation spéciale de Niamey, M. Mouctar Mamoudou a été accueillie par l'ambassadrice du Niger en Afrique du Sud Mme Rakiatou Mayaki, son staff et les autorités de la ville de Durban.Apres une séance de travail autour des questions liées aux attentes des villes de Niamey et Durban l...

Atelier de partage sur l'environnement juridique des communications électroniques : Réflexions des acteurs sur les enjeu…

Atelier de partage sur l'environnement juridique des communications électroniques : Réflexions des acteurs sur les enjeux et les défis du secteur

Le ministre des Postes, des Télécommunications et de l'Economie Numérique, M. Sani Maigochi a présidé lundi dernier à Niamey, l'ouverture de l'atelier sur «l'environnement juridique des communications électroniques à l'ère de la démocratie » organisé par le programme Millennium Challenge Accont (MCA-Niger). L'objectif est de renforcer les capacités du public cible à cerner et à mener des réflexions sur les enjeux et défis de l'environne...

Communication du président du CSC lors de l'atelier : Des échanges enrichissants sur la communication électronique

Communication du président du CSC lors de l'atelier : Des échanges enrichissants sur la communication électronique

Dans le cadre de l'atelier sur l'environnement juridique au Niger des communications électroniques à l'ère du numérique, organisé, du 17 au 18 septembre à Niamey, par la Cellule d'Appui au MCA-Niger (Millenium Challenge Account ), le président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC) Dr Sani Kabir a animé une conférence-débat sur les « Enjeux et Défis de l'utilisation des communications à l'ère et pour la promotion de la démocrati...

Visite de travail du ministre de la Défense de la République fédérale du Nigeria : La lutte contre Boko Haram et le band…

Visite de travail du ministre de la Défense de la République fédérale du Nigeria : La lutte contre Boko Haram et le banditisme transfrontalier au centre des échanges

Le ministre de la défense nationale du Nigeria et le commandant de la Force Multinationale Mixte(FMM) de lutte contre le groupe terroriste Boko Haram dans le bassin du Lac Tchad étaient hier en visite de travail à Niamey. Le renforcement de la lutte pour éradiquer le groupe terroriste Boko Haram ainsi que son corollaire de crime organisé transfrontalier et le banditisme dans certaines régions frontalières de la République fédérale du Ni...

Rentrée scolaire : Reprise des cours hier, pour les lycéens

Rentrée scolaire : Reprise des cours hier, pour les lycéens

Après les grandes vacances, les élèves du lycée ont repris hier 17 septembre 2018, le chemin de l'école sur l'ensemble du territoire national. Pour cette rentrée académique 2018-2019, c'est le collège Mariama qui a été choisi par l'autorité de tutelle pour le lancement officiel. Cet établissement scolaire de référence accueille cette année un effectif de 990 lycéens toutes séries confondues. C'est le ministre des Enseignements Secondair...

Zinder/Evaluation à mi-parcours de la campagne agricole : 21% des villages à risque enregistrés dans la région

Zinder/Evaluation à mi-parcours de la campagne agricole : 21% des villages à risque enregistrés dans la région

Les cadres régionaux de l'agriculture de Zinder ont effectué la semaine dernière une évaluation à mi-parcours de la campagne agricole dont les résultats ont été rendus public par une équipe multidisciplinaire venue de Niamey après avoir entrepris des visites de terrain pour constater de visu la situation des cultures et identifier 717 villages à risque dans la région, selon le Directeur Régional de l'Agriculture M. Ibrahim Moussa. A la ...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Cinquantenaire de la Société Nigérienne d'Electric…

Cinquantenaire de la Société Nigérienne d'Electricité (NIGELEC) : Boukari Kané, une figure marquante de la NIGELEC

Il est incontestablement celui qui a posé les jalons de la Société Nigérienne de l'Electri...

lundi 10 septembre 2018

Les grands projets de la NIGELEC : Environs 552 mi…

Les grands projets de la NIGELEC : Environs 552 milliards FCFA injectés pour améliorer et étendre la fourniture d'électricité

Créée en septembre 1968, la Société Nigérienne d'Électricité (NIGELEC) succède à la Saféle...

lundi 10 septembre 2018

Diner de gala de la Nigelec : La société honore se…

Diner de gala de la Nigelec : La société honore ses anciens dirigeants, ses meilleurs agents et clients

A l'occasion de son cinquantième anniversaire, la Société Nigérienne d'Electricité (Nigele...

lundi 10 septembre 2018

L'air du temps

L'IDH en questions

L'IDH en questions

Le verdict du rapport sur le rapport mondial de développement humain pour l'année 2017 est...

vendredi 21 septembre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.