Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Conférence et exposition photos sur le Président Seyni Kountché, Rappel sur des aspects de la gouvernance du Chef d'Etat décédé il y a 30 ans


expo-2Dans le cadre des activités commémoratives du 30ème anniversaire de la disparition du Général Seyni Kountché, Chef de l'Etat du Niger du 15 Avril 1974 au 10 Novembre 1987, ses anciens amis et compagnons d'armes ont organisé hier aux Palais de Congrès de Niamey, une conférence et une exposition photos. Il s'agit pour les organisateurs de révéler à travers ces activités, au grand public jeune en particulier, sous l'angle purement historique, quelques aspects de la vision et de l'action du Général Seyni Kountché à la tête de l'Etat du Niger. Ont pris part à ces activités les représentants de différentes couches sociales, les membres de la famille du défunt et plusieurs invités.
Trois thématiques ont été traitées par d'éminents conférenciers lors de cette conférence. Il s'agit de la sécurité et la souveraineté alimentaire, une thématique chère au Président Kountché, qui a été présentée par Pr Boureima Alpha Gado historien ; la vision politique et diplomatique de l'illustre disparu par Sandi Yacouba, diplomate et ancien ministre des Affaires Etrangères et la dimension culturelle de l'époque du régime par M. Harouna Niandou, ancien ministre et journaliste-écrivain.
En prenant la parole à cette occasion, M. Amadou Soumaïla Karanta, membre de la famille du défunt a remercié les organisateurs de cette activité pour l'hommage rendu au Président Kountché. M. Amadou Soumaïla Karanta a par la même occasion informé le public qu'une journée de prière sera dite le vendredi 10 novembre en la mémoire du disparu dans son village natal de Fandou.
À l'entame de son exposé Pr Boureima Alpha Gado a relevé d'abord trois idées forces du Président Kountché qui sont : sa rigueur, son nationalisme et son souci pour une autosuffisance alimentaire. Ainsi, dès sa prise de pouvoir en 1974 suite à un coup d'Etat, le Général Seyni Kountché a exprimé sa volonté politique de garantir une autosuffisance alimentaire à tous les nigériens. Selon le conférencier, cette volonté s'est réaffirmée à travers tous les programmes et de plan de développement mis en œuvre sur le terrain. Pour cela un des premiers reflexes du Président Kountché était de tirer les leçons du passé et d'essayer d'avoir deux objectifs majeurs dont le premier consiste à lutter contre l'insécurité alimentaire conjoncturelle. C'est ce qui a fait en sorte qu'un rôle important a été consacré à l'OPVN avec des centaines de camions qui sillonnaient le pays pour apporter l'aide alimentaire aux populations à travers des centaines de centres secondaires en cas d'insécurité alimentaire temporaire et conjoncturelle.
Le deuxième objectif, a expliqué Pr Boureima Alpha Gado, c'était de faire en sorte que la faim soit jugulée pendant une longue durée. Pour se faire, il y a eu un cadre stratégique avec des projets de développement qui ont permis des améliorations significatives dans le domaine de la lutte contre l'insécurité alimentaire et l'atteinte de la sécurité alimentaire. Entre 1975 et 1982, la production a augmenté considérablement avec la réhabilitation des anciens périmètres irrigués, des aménagements hydro agricoles en raison d'à peu près 1000 Hectares par an ; l'approvisionnement du monde rural en intrants agricoles,expo-1 la subvention des intrants (semences, engrais et machines agricoles) ; le crédit agricole, la mobilisation de soutien des prix aux producteurs ; le développement sans précédent des cultures maraichères appelées aujourd'hui les cultures de contre saison, la mise en place d'unités de production et de transformation des produits agro-pastoraux etc. Dans le domaine de l'élevage, la politique d'autosuffisance alimentaire a permis la reconstitution du cheptel après la sècheresse de 1973.
Parlant de la politique extérieure du Président Kountché, M. Sandi Abouba, ministre de l'époque a souligné quelques exemples sur lesquels on peut se référer. Il a évoqué le discours du président Kountché dès les premiers jours de son arrivée au pouvoir, lorsqu'il déclarait : «nous réaffirmons notre appartenance à toutes les organisations à l'échelle du continent africain et à celles de la Communauté Internationale, le respect de tous les engagements précédemment souscrits à condition qu'ils tiennent compte des intérêts et de la dignité de notre peuple ».
Les premiers actes que le Président Kountché a posés après ce discours étaient la fermeture de la base militaire française à Niamey en mai 1974 ; le deuxième c'était la reconnaissance de la République Populaire de Chine et celle de Corée et le troisième la reconnaissance du Mouvement Populaire de libération de l'Angola (MPLA) comme successeur légitime des portugais en Angola.
En effet, a expliqué M. Sandi Yacouba pour le Président Kountché, le développement des pays africains était la responsabilité des pays africains, l'aide étrangère n'était qu'un complément pour assurer le développement des pays. Pour cela il a utilisé deux canaux dont les premiers ce sont les Ambassades et les Consulats, quand on sait qu'il avait trouvé à son arrivée au pouvoir 13 Ambassades et 3 Consulats. C'est ainsi qu'il a transformé les Consulat du Bénin et celui d'Abidjan en Ambassades pour que les relations deviennent d'Etat à Etat alors qu'elles étaient des relations très amicales entre le président du Niger et les Présidents de ces deux pays. Aussi, il a créé huit (8) Ambassades, celles d'Addis Ababa, de New York, de Dakar, de Yaoundé, de Pékin, de Moscou, du Koweit et de l'UNESCO et une antenne à Rome. Il recevait régulièrement les Ambassadeurs des pays qui sont représentés pour faire la situation de la coopération entre les pays.
S'agissant de la dimension culturelle de l'époque Kountché, M. Harouna Niandou a indiqué que le Président Seyni Kountché a eu à rassembler le peuple nigérien à travers notamment : le festival de Diffa en 1981 avec une station terrienne qui a permis au Niger de vivre tous ce qui se passait à Diffa, le Festival d'Agadez avec une retransmission en direct, l'institutionnalisation de la lutte traditionnelle.
À cela s'ajoute la création pour la première fois en 1976 d'un Ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports pour permettre à la jeunesse de revivre la Samaria pour redonner confiance à la jeunesse. Lors de cette journée commémorative, le public a eu également droit à la projection d'un film sur les témoignages de la famille et des proches du Président Seyni Kountché et une présentation du livre sur le défunt président écrit par le journaliste et écrivain Amadou Ousmane son ancien chargé de communication. En outre, cette journée a été aussi marquée par une exposition photo.

Aïchatou Hamma Wakasso(onep)

08/11/17

Société

Visite du ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement sur les chantiers du château R16 de Saga-gorou et de l'usine …

Visite du ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement sur les chantiers du château R16 de Saga-gorou et de l'usine de traitement d'eau de Goudel : « Bientôt, dans la ville de Niamey, quelle qu'en soit la période, il n'y aura plus de problème d'e

Dans le cadre du projet de renforcement du système d'alimentation en eau potable de la ville de Niamey, le ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement, M. Issoufou Katambé a visité, hier matin, deux des quatre composantes du programme à savoir le château R16 de Saga Gorou et l'usine de traitement d'eau de Goudel VI tous deux en construction. Dans ce déplacement, le ministre était accompagné de son directeur de cabinet, des cadres d...

Fin de la campagne de pose totale de prothèses des hanches et des genoux à l'Hôpital Général de Référence de Niamey : 41…

Fin de la campagne de pose totale de prothèses des hanches et des genoux à l'Hôpital Général de Référence de Niamey : 41 patients ont bénéficié gratuitement de l'opération

L'Hôpital Général de Référence (HGR) a organisé du 6 au 16 janvier 2019 une campagne de pose totale de prothèse des hanches et des genoux. Cette campagne a été menée par des médecins nigériens et étrangers, notamment des Indiens, venus spécialement pour cette cause. Elle a permis de prendre en charge 41 patients. Les responsables des services en charge de cette opération ont convié la presse nationale afin de porter à la connaissance de...

Fin de la visite du Président du Conseil Italien à Niamey : S.E Giuseppe Conte a visité les centres de prise en charge d…

Fin de la visite du Président du Conseil Italien à Niamey : S.E Giuseppe Conte a visité les centres de prise en charge de migrants et refugiés à Niamey

Après des entretiens approfondis avec le Chef de l'Etat SEM Issoufou Mahamadou, le Président du Conseil italien S.E Giuseppe Conte a effectué une visite marathon dans la capitale. C'est ainsi que dans la même journée, il s'est rendu successivement à l'ambassade de son pays sis en face du Lycée Issa Beri ; au centre du mécanisme de ressource et réponse pour les migrants de l'OIM et au Haut commissariat des Nations Unies pour les Refugiés...

Cérémonie officielle de présentation du Groupe d'action rapide de surveillance et d'intervention (GAR-SI Niger) : Une no…

Cérémonie officielle de présentation du Groupe d'action rapide de surveillance et d'intervention (GAR-SI Niger) : Une nouvelle unité spéciale anti terroristes et anti crimes organisés, opérationnelle

      Le Ministre de la Défense Nationale, M. Kalla Moutari a présidé, hier matin, à l'école de la Gendarmerie Nationale, la cérémonie officielle de présentation de l'Unité du Groupe d'Action Rapide de Surveillance et d'Intervention (GAR-SI Niger). Cette cérémonie s'est déroulée en présence des députés nationaux membres de la Commission Défense et Sécurité de l'Assemblée Nationale, du Chef d'Etat-major Adjoint des Armé...

Maradi : Le marché demi-gros de légumes de Djirataoua relance ses activités

Maradi : Le marché demi-gros de légumes de Djirataoua relance ses activités

      Réceptionné le mardi 19 juillet 2016 par le ministre délégué au près du ministre d'Etat, Ministre de l'Agriculture et de l'élevage, chargé de l'élevage, M. Mohamed Boucha, le marché demi-gros de légumes de Djirataoua a eu du mal à décoller. En effet, les habitants de cette commune rurale ont préféré utiliser d'autres marchés pour écouler leurs marchandises. La situation est en passe d'évoluer avec le redémarrage,...

Zinder: Bonne couverture en chimio- prophylaxie contre le paludisme et situation nutritionnelle calme à Dungass

Zinder: Bonne couverture en chimio- prophylaxie contre le paludisme et situation nutritionnelle calme à Dungass

Le District sanitaire de Dungass a été créé récemment afin d'assurer et de renforcer la couverture médicale des populations de la commune urbaine et des localités environnantes. Le District compte 12 Centres de Santé Intégrée (CSI) fonctionnels et 48 Cases de Santé fonctionnelles. Selon le Médecin Chef dudit district sanitaire, Dr Mossi Abdoulaye, le centre assure la prise en charge sanitaire des populations, notamment la prise en charg...

Adoption de la Politique Pétrolière Nationale par le gouvernement : L'association des femmes nigériennes intervenant dan…

Adoption de la Politique Pétrolière Nationale par le gouvernement : L'association des femmes nigériennes intervenant dans le domaine pétrolier salue la décision

Le gouvernement a adopté lors du conseil des ministres du vendredi 11 janvier 2019, le projet de décret portant approbation de la Politique Pétrolière Nationale qui fixe une vision et des axes de développement clairs pour le secteur. Cette décision prise par l'Etat du Niger a été appréciée par plusieurs acteurs du secteur. C'est le cas de l'Association des femmes nigériennes dans le domaine pétrolier ''Niger's Women in Oil and Gas''(NIW...

Réunion des cadres du Ministère des Domaines, de l'Urbanisme et du Logement : Bilan des activités menées en 2018 et dota…

Réunion des cadres du Ministère des Domaines, de l'Urbanisme et du Logement : Bilan des activités menées en 2018 et dotation du ministère d'un plan de mise en œuvre pour l'année 2019

Le Ministre des Domaines, de l'Urbanisme et du Logement, M. Waziri Maman a présidé, hier matin (dans la salle de réunion du Ministère de l'Hydraulique) la réunion des cadres de son ministère. Cette rencontre annuelle qui durera deux jours a pour objectif de faire le bilan des activités réalisées par ledit ministère au cours de l'année 2018 et de faire des projetions sur celles à exécuter au courant de l'année 2019.A l'entame de son disc...

Conférence de presse du Directeur général de NIGER TELECOMS : « La Société a enregistré, en 2018, un chiffre d'affaires …

Conférence de presse du Directeur général de NIGER TELECOMS : « La Société a enregistré, en 2018, un chiffre d'affaires de 39,593 milliards de FCFA contre 33 milliards de FCFA en 2017 » déclare Dr Abdou Harouna

Le Directeur général de la Société de Télécommunication NIGER TELECOMS, Dr Abdou Harouna a animé, hier après midi, une conférence de presse au cours de laquelle il a présenté le bilan des activités réalisées en 2018, et dégagé les perspectives de l'année 2019. Il a également répondu aux questions qui concernent la société Niger Télécoms.A l'entame de ses propos, le Directeur général de NIGER TELECOMS a d'abord rappelé qu'il est une trad...

Zinder : Secrétaire général de la région apprécie les réalisations du PAC3 dans les départements de Kantché et de Magari…

Zinder : Secrétaire général de la région apprécie les réalisations du PAC3 dans les départements de Kantché et de Magaria

      Le Secrétaire Général de la région de Zinder, M. Maman Harou qu'accompagnent le Vice-président du Conseil Régional de Zinder, le Coordonnateur régional du Projet PAC 3, M. Mahaman Abatcha Madaï, a effectué une série de visites le jeudi 10 janvier dernier sur les réalisations du Programmes d'Actions Communautaires (PAC 3) dans les départements de Kantché et Magaria. A travers ces visites, il s'agit, pour les autor...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Tillabéri, la capitale du fleuve : Terre propice a…

Tillabéri, la capitale du fleuve : Terre propice aux cultures de contre saison et au pâturage

La région de Tillabéri compte 31 aménagements hydro agricoles dont 30 pour la production d...

vendredi 11 janvier 2019

Au bord du Djoliba : Les riverains menacés par la …

Au bord du Djoliba : Les riverains menacés par la crue

De l'autre côté de la rive, qui sert comme une sorte de gare fluviale reliant les localité...

vendredi 11 janvier 2019

La gomme arabique du Niger : Vers la relance de la…

La gomme arabique du Niger : Vers la relance de la filière

La filière de la gomme arabique a connu dans les années 60 et ce jusqu'en 1980, un essor s...

jeudi 10 janvier 2019

L'air du temps

Notre identité, nos valeurs ancestrales

Notre identité, nos valeurs ancestrales

«Un peuple sans culture est un peuple sans âme », disait l'écrivain nigérian Anthony Biako...

vendredi 11 janvier 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.