Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Visite de travail du ministre d'Etat, ministre en charge de l'Intérieur dans le département de Bilma (région d'Agadez) : Des échanges enrichissants avec la population du Kawar sur les questions de migration clandestine et les projets de développement


visiteLe ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Bazoum Mohamed, a effectué, du lundi 20 au mardi 21 novembre 2017, une visite de travail dans le département de Bilma, région d'Agadez. Il était à la tête d'une importante délégation composée notamment de l'ambassadeur de l'UE, de l'ambassadeur de France au Niger, du chargé d'affaires de l'ambassade d'Allemagne, du chef de mission EUCAP-Sahel, du Haut commandant de la Garde Nationale et du Gouverneur de la région d'Agadez. Il s'agissait de procéder à une évaluation du dispositif mis en œuvre l'année passée dans le cadre de la lutte contre la migration irrégulière et les crimes organisés, mais aussi de faire le point sur l'exécution des projets de développement financés par les partenaires techniques et financiers, comme alternative à l'économie criminelle liée à la migration clandestine.
Accueilli à l'aérodrome de Dirkou par le Préfet de Bilma, le maire de Dirkou et le Commandant de Zone 8 des FAN, ainsi que plusieurs autres notabilités de la localité, la délégation ministérielle s'est aussitôt rendue au quartier général du Commandement de Zone 8 où elle a suivi un exposé du Colonel Maman Sani Kiao sur la situation sécuritaire et le phénomène de la migration dans cette zone reculée du Kawar. La délégation a ensuite mis le cap sur Bilma où elle a visité plusieurs sites dont la saline de Bilma et l'hôpital de district, un joyau réalisé sur financement de l'Union Européenne pour coût de 1.300.000.000 fcfa.
Ce fut l'occasion pour le chef de la délégation spéciale de Bilma de prendre la parole pour édifier la délégation sur les réalisations du Programme de renaissance du Niger en faveur du département de Bilma, dont entre autres l'hôpital de district. Il a également abordé la question du banditisme qui se développe autour du site aurifère du Djado, fermé l'année passée pour des raisons de sécurité.
Pour sa part, la population a saisi l'opportunité de cette visite pour formuler une requête à l''endroit des ambassadeurs présents en vue de les aider à valoriser l'exploitation de la saline de Bilma. En effet, assure-t-on cette valorisation de la saline créera des emplois permanents pour la jeunesse et contribuera à une amélioration significative des conditions de vie de la population. «Surtout que le sel de Bilma naturellement iodé est d'une meilleure qualité», explique un exploitant de la saline.
En réponse, le ministre d'Etat Bazoum Mohamed a expliqué qu'il est venu justement avec des ambassadeurs des pays membre de l'UE pour qu'ils s'imprègnent des réalités et des conditions de vie des populations du Kawar, l'objectif visé étant de concentrer plus des projets de développement dans cette zone affectée par les mesures prises dans le cadre de la lutte contre la migration irrégulière. En effet, a rappelé le
ministre d'Etat, «les flux migratoires constituent des moyens de survie pour beaucoup de personnes constituées en réseaux de passeurs, transporteurs et propriétaires des ghettos clandestins mais aussi pour les commerçants prospérant grâce aux dépenses des migrants ». De leur côté, les ambassadeurs, après avoir pris bonne note des doléances de la population, se sont engagés à les transmettre à leur gouvernement respectif.
A Séguédine, la délégation ministérielle a eu une rencontre avec les chefs traditionnels, les autorités locales et les représentants de la société civile. Plusieurs sujets relatifs à la fermeture du site de Djado, la gestion de la mairie et l'insécurité, ont été soulevés au cours des échanges. Entre autres interventions, le représentant de la jeunesse a vivement souhaité l'ouverture du site du Djado dans le plus bref délai en soulignant que depuis l'instauration des mesures qui répriment la migration irrégulière, les activités ont baissés de manière considérable dans le Kawar.
En répondant aux différents intervenants, le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses a une fois de plus expliqué le sens de cette mission au Kawar en compagnie des ambassadeurs. «Nous sommes heureux de nous retrouver dans ce beau paysage de la ville de Séguédine, nous sommes venus vous écouter ensemble pour qu'eux aussi, à leur tour, soient bien sensibilisés sur des problèmes tels que vous venez de les décrire, et nous allons, chacun en ce qui le concerne, voir ce qu'il peut faire pour satisfaire vos préoccupations'', a-t-il dit.
A propos de l'ouverture du site aurifère du Djado, M. Mohamed Bazoum a clairement expliqué que l'ancienne loi n'était pas pratique, mais que la loi actuelle va permettre de donner la chance aux Nigériens de faire des exploitations semi-artisanales et semi-industrielles. « Désormais, les populations locales peuvent s'organiser, des opérateurs économiques peuvent avoir des espaces qui leur seront alloués et le travail serait bien organisé (...). Je vous confirme que la loi a été adoptée et que nous allons la mettre en œuvre. Donc on va vous demander de patienter, certes vous avez déjà beaucoup patienté, mais nous vous assurons que ce ne sera pas long», a dit le ministre d'Etat en s'adressant aux jeunes.
Quant aux mesures à prendre en direction de tous ceux-là qui excellaient dans des activités liées à la migration clandestine, le ministre d'Etat a indiqué que la présence des ambassadeurs s'inscrit dans le cadre de la recherche des solutions. « Avec eux, nous allons coordonner nos actions et nous allons faire en sorte qu'il y ait des reconversions », a-t-il assuré.
Auparavant, le Maire de la commune de Djado, M. Sidi Abba Lawal, a dressé un bilan satisfaisant de la mise en œuvre du programme de reconversion avec plus 23 jeunes ont bénéficié d'une enveloppe de 14.380.000 FCFA pour des micro-projets et 30.000.000 à haute intensité de main d'œuvre.
De son côté l'ambassadeur de l'Union Européenne, M. Paula Raoul, s'est réjoui de cette mission en soulignant que c'est une occasion pour lui pour connaître cette zone. '' Je suis très content de venir voir les réalités dans le cadre de la migration irrégulière et les actions de l'Union Européenne dans la région '', a-t-il dit.
En évoquant le retard dans la mise en œuvre du programme de développement dans la zone d'Agadez, le diplomate européen a indiqué que plusieurs projets sont en cours d'exécution, notamment ceux du GIZ et bien d'autres qui touchent directement les acteurs directs de la migration, à savoir les passeurs, les chauffeurs, etc. Il a ensuite annoncé que l'UE financera le secteur agricole dans les régions affectées à hauteur de 67 millions d'euros, à travers l'Agence Française de Développement (AFD).
En parlant de souffrance des migrants au cours de la route du désert et en Libye il s'est indigné contre les traitements inhumains et la vente aux enchères des jeunes africains en Libye qu'il a qualifiés d'inacceptables. Aussi, a-t-il demandé aux jeunes africains de réfléchir milles fois avant de se livrer à une aventure risquée.
A Dirkou le ministre d'Etat a effectué des visites qui l'ont conduit sur le site d'extraction de natron qui produit des milliers des tonnes vendus sur le marché national, puis au parc automobile où 55 véhicules ont été immobilisés par les forces de défense et de sécurité dans le cadre de lutte contre la migration irrégulière et la criminalité organisée. M. Mohamed Bazoum a enfin présidé une réunion de synthèse à la salle de réunion de la mairie de Dirkou pour faire le point et échanger avec les responsables locaux sur plusieurs sujets. Le débat a été axé sur trois points, à savoir l'orpaillage, les AGRS et l'éducation. Plusieurs intervenants ont félicité le gouvernement pour ses efforts dans la sécurisation des personnes et de leurs biens.
En répondant aux participants, le Ministre d'Etat Mohamed Bazoum a fait remarquer qu'il y'avait plus de violences et de banditisme avant la fermeture du site aurifère du Djado, et que les responsables de ces actes sont des gens venus d'ailleurs. Voilà, a-t-il dit, une des raisons ayant poussé le gouvernement à prendre la décision de fermer le site temporairement en attendant de voir plus clair. « Nous allons mettre en place une nouvelle organisation plus contrôlée en faisant en sorte que vous soyez associés et que ce soit des entreprises qui vont faire des exploitations industrielles, avec pour consigne de donner la priorité aux jeunes du Kawar dans le recrutement ».
S'agissant de la migration, le ministre d'Etat a conclu par ces mots : ''Nous allons entrer dans le concret, et bientôt les projets démarreront. Aujourd'hui, je suis venus avec l'ambassadeur de l'Union européenne, l'ambassadeur de France au Niger le chargé d'affaires de l'ambassade d'Allemagne et le chef de mission EUCAP-Sahel ils ont entendu la déclaration de la société civile ils ont écouté le maire ils vont retourner plus sensibilisés, et nous allons faire le maximum pour promouvoir les projets au profit des populations du Kawar ''.

Abderrahmane Ben Hamaye, RC/MISPDACR
23/11/17

Société

7ème Réunion du Comité de Pilotage d'EUCAP Sahel Niger : Le Chef du gouvernement apprécie le partenariat avec la Mission…

7ème Réunion du Comité de Pilotage d'EUCAP Sahel Niger : Le Chef du gouvernement apprécie le partenariat avec la Mission EUCAP Sahel Niger

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini a présidé hier après-midi dans la salle des banquets de la Primature la 7ème réunion du Comité de Pilotage d'EUCAP Sahel Niger. Il s'est agi au cours de la réunion d'échanger entre autres sur l'état de mise en œuvre des recommandations de la 6ème réunion du Comité de Pilotage ainsi que le bilan des activités de la Mission EUCAP Sahel Niger pour l'exercice 2017 et perspectives po...

Visite de travail du Médiateur de la Turquie au Niger : Raffermissement de la coopération nigéro-turque dans les domaine…

Visite de travail du Médiateur de la Turquie au Niger : Raffermissement de la coopération nigéro-turque dans les domaines du développement

Sur invitation du Médiateur de la République du Niger, Me Ali Sirfi Maiga, le Médiateur principal de la Turquie, M. Seref Malkoc, effectue depuis hier une visite de travail de 72 heures dans notre pays. Cette visite intervient après la signature d'un mémorandum d'entente définissant le cadre de partenariat entre les deux institutions. Ces dernières formulent leur volonté d'œuvrer pour le développement d'une coopération fructueuse dans l...

Ouverture de la concertation régionale sur la situation pastorale au Sahel : Pour la mise en œuvre rapide des interventi…

Ouverture de la concertation régionale sur la situation pastorale au Sahel : Pour la mise en œuvre rapide des interventions face aux crises

Le Réseau de Prévention des Crises Alimentaires (RPCA) organise depuis hier, au Palais des Congrès de Niamey, en collaboration avec le CILSS, les Organisations professionnelles agricoles et pastorales et d'autres partenaires au développement, une concertation régionale sur la situation pastorale au Sahel. C'est le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M. Albadé Abouba qui a présidé la cérémonie d'ouverture de cette...

Déclaration de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) sur la situation nationale : La CNDH s'inquiète des man…

Déclaration de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) sur la situation nationale : La CNDH s'inquiète des manifestations pour et contre la loi des finances et appelle la classe politique au dialogue

Conformément à sa mission définie dans la Constitution du Niger et qui consiste à veiller à la promotion et à l'effectivité des droits et des libertés, la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH), préoccupée d'une part, par le péril grave que certains agissements font peser sur l'unité nationale et la cohésion sociale, et, d'autre part par la persistance et l'acuité des crises socio-économiques, a rendu publique, hier après-midi, ...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion du Conseil national de Sécurité

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion du Conseil national de Sécurité

Avant de quitter Niamey pour Accra, le Président de la République, chef de l'Etat SE. Issoufou Mahamadou a présidé dans la matinée, la réunion du Conseil national de Sécurité. Cette instance regroupe autour du Chef de l'Etat, le Premier ministre, Chef du gouvernement ; les ministres en charge de l'Intérieur ; de la Défense nationale ; de la Justice ; des Affaires étrangères ainsi que des hauts responsables des Forces de défense et de sé...

Remise du logo officiel de Zinder Saboua : L'édition 2018 de la fête de la République a désormais son logo

Remise du logo officiel de Zinder Saboua : L'édition 2018 de la fête de la République a désormais son logo

"Zinder Saboua", est le programme consacré à la ville de Zinder qui accueille cette année la fête nationale tournante du 18 décembre, date anniversaire de la proclamation de la République du Niger. Dans la perspective de cet événement, un concours a été lancé au mois janvier 2018 pour le choix du logo de l'événement. Ce concours a connu son épilogue hier après-midi avec la remise du logo officiel au président du comité d'organisation de...

Signature conjointe du Budget Programme Ministère de la Santé/OMS 2018-2019 : 6,5milliards de FCFA pour accompagner la p…

Signature conjointe du Budget Programme Ministère de la Santé/OMS 2018-2019 : 6,5milliards de FCFA pour accompagner la politique sanitaire sur la période 2018-2019

Le ministre de la Santé Publique, M. Idi Illiassou Mainassara et le Représentant résident de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) au Niger, Dr Pana Assimawé ont procédé hier matin à la signature du Budget Programme Ministère de la Santé/OMS 2018-2019. Cet acte marque le début d'un nouveau cycle de budget Programme entre le Niger et l'OMS aligné aux documents stratégiques nationaux notamment le Plan de Développement Economique et So...

Santé : L'obésité, qu'est-ce que c'est ?

Santé : L'obésité, qu'est-ce que c'est ?

Les praticiens définissent l'obésité comme « une surcharge graisseuse anormale qui entraîne une augmentation de poids dépassant d'au moins 10% le poids théorique idéal. L'augmentation du poids peut être brusque ou progressive ». ......Pour lire la suite abonnez- vous

Fin des travaux des états généraux du Foncier au Niger : Adoption d'une note d'orientation et d'une feuille route pour l…

Fin des travaux des états généraux du Foncier au Niger : Adoption d'une note d'orientation et d'une feuille route pour l'élaboration de la politique foncière

Le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M. Albadé Abouba a présidé, vendredi 16 février dernier dans l'après midi au palais des congrès de Niamey, la cérémonie de clôture des états généraux du Foncier rural au Niger. Tenue du 13 au 16 février 2018, ces assises ont pour objectif de permettre aux différents acteurs du foncier au Niger de conduire des échanges sur le bilan de vingt-cinq ans de mise en œuvre des princ...

Séance de travail à l'Assemblée Nationale : Echanges sur des questions de l'heure entre parlementaires français et nigér…

Séance de travail à l'Assemblée Nationale : Echanges sur des questions de l'heure entre parlementaires français et nigériens

En mission au Niger du 15 au 23 février au Niger, une délégation parlementaire française notamment le groupe d'amitié France-Niger sous la direction du vice-président du groupe, M. Jean Francois Mbaye, a eu une séance de travail le 16 février dernier avec le groupe d'amitié, Niger France dans la salle de Commission des Affaires Economiques et du Plan (CAEP) de l'Assemblée Nationale. Peu après, les mêmes parlementaires français ont été r...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abon…

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abondance des produits à des prix abordables

Lancée il y a seulement quelques mois, la campagne des cultures de contre saison a commenc...

vendredi 26 janvier 2018

Le maraîchage, une activité florissante dans le vi…

Le maraîchage, une activité florissante dans le village de Karey Gorou

Ces derniers temps, on constate une forte présence des légumes saisonniers dans la capital...

vendredi 26 janvier 2018

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Nige…

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Niger s'engage à contourner le problème d'écoulement des produits

La Fédération des Coopératives Maraîchères (FCMN-Niya) est une organisation paysanne faîti...

vendredi 26 janvier 2018

L'air du temps

Bravo nos ancêtres, ces grands visionnaires !

Bravo nos ancêtres, ces grands visionnaires !

Devant les dérives oratoires graves, parce que préjudiciables à la quiétude sociale, dans ...

vendredi 23 février 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.