Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Communique final rendu public à l'issue de la 4eme session ordinaire de la 4èeme Conférence des Chefs d'Etat du G5 Sahel : Rendre immédiatement opérationnel le mécanisme de fonctionnement du fonds fiduciaire pour la Force Conjointe du G5 Sahel


communiquLa 4ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d'Etat du G5 Sahel s'est tenue le 06 février 2018 à Niamey, en République du Niger, sous la présidence de S.E.M. Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République du Mali, Président en exercice sortant du G5 Sahel.
2. Etaient présents à cette Conférence les Chefs d'Etat ci-après : S.E.M. Roch Marc Christian KABORE, Président du Burkina Faso ; S.E.M. Mohamed OULD ABDEL AZIZ, Président de la République Islamique de Mauritanie ; S.E.M. Issoufou MAHAMADOU, Président de la République du Niger ; S.E.M. Idriss DEBY ITNO, Président de la République du Tchad.

3. La Conférence a enregistré les participations ci-après :
- Au titre des pays : République Française, République Fédérale d'Allemagne, Royaume d'Espagne, République Populaire de Chine, République d'Italie, Etats Unis d'Amérique, Royaume d'Arabie Saoudite, Grand-Duché de Luxembourg, Royaume des Pays Bas, Royaume Uni, Emirats Arabes Unis, République du Soudan.
- Au titre des Institutions et Organisations régionales et internationales : Organisation des Nations Unies, Commission de l'Union Africaine, Union Européenne (UE), Banque Mondiale, Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA), Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), Organisation de la Coopération Islamique (OCI), Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), Agence Panafricaine de la Grande Muraille Verte (APGMV), Autorité du Liptako Gourma (ALG), Communauté des États sahélo-sahariens (CEN-SAD) , Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS), Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), Organisation Arabe pour le Développement Agricole (OADA), USAID, Banque Islamique de Développement (BID).
4. Au cours de cette Session, les Chefs d'Etat ont passé en revue la situation générale dans la région sahélo- saharienne.
5. Les Chefs d'Etat constatent que, malgré les efforts importants déployés par les Etats membres pour instaurer la paix et la sécurité, la région reste confrontée à plusieurs défis en particulier les actes terroristes récurrents.
6. Ils déplorent la persistance de la crise libyenne qui continue de peser sur la paix et la stabilité des Etats voisins et de l'ensemble de la zone sahélienne.
7. Les Chefs d'Etat se félicitent de la forte mobilisation de la communauté internationale en faveur de la Force conjointe du G5 Sahel (FC-G5S) qui s'est traduite, notamment, par l'endossement du Concept Stratégique d'Opérations (CONOPS), par le Conseil de Paix et de Sécurité de l'Union Africaine en sa 679ème session du 13 avril 2017, l'adoption des résolutions 2359 du 21 juin 2017 et 2391 du 08 décembre 2017 du Conseil de Sécurité des Nations Unies, ainsi que les contributions au financement de ladite Force.
8. Les Chefs d'Etat réitèrent leur appel aux membres du Conseil de Sécurité des Nations Unies pour examiner leur demande d'accorder à la Force conjointe du G5 Sahel un mandat sous le chapitre VII de la Charte des Nations Unies et plaident en faveur d'une coopération plus étroite entre le G5 Sahel et les Nations Unies. Ils saluent, à cet égard, l'engagement et le soutien constants du Secrétaire Général de l'ONU aux efforts du G5 Sahel.
9. Les Chefs d'Etat se sont, en outre, félicités de l'engagement renouvelé de l'Union Africaine pour soutenir l'opérationnalisation de la Force conjointe du G5 Sahel y compris par le soutien en expertise pour la mise en place du Fonds fiduciaire. Ils ont, également décidé d'une coopération accrue entre le G5 Sahel et la Commission de l'Union Africaine.
10. Les Chefs d'Etat saluent la tenue prochaine de la Conférence Sahel prévue le 23 février 2018 à Bruxelles et encouragent l'initiative l'Alliance Sahel pour son engagement à se mobiliser aux côtés du G5 Sahel pour l'appuyer à réaliser ses priorités définies dans la Stratégie pour le Développement et la Sécurité.
11. Ils ont, à cet effet, réitéré leur appel à l'endroit de tous les partenaires à poursuivre et amplifier leur soutien aux initiatives en cours, notamment le dispositif de Défense et de Sécurité du G5 Sahel et la mobilisation de Fonds additionnels pour son Programme d'Investissements Prioritaires et les priorités nationales.
12. Compte tenu de la pression qu'exerce la crise sécuritaire actuelle dans le sahel sur les finances publiques des Etats membres, les Chefs d'Etat invitent les Institutions Financières Internationales à considérer le surplus de dépenses engendré par cette crise comme un choc identique à celui sur les matières premières et mettre en place des ressources additionnelles pour y faire face.
13. Les Chefs d'Etat, convaincus que le Transsahélien, projet du chemin de fer du G5 Sahel est une priorité forte, invitent les partenaires au développement à soutenir sa mise en œuvre.
14. Les Chefs d'Etat, après avoir pris connaissance du relevé de conclusions de la 3ème session ordinaire du Conseil des Ministres, tenue à Niamey le 04 février 2018 :
15. Approuvent :
- Le Règlement organique de la Force Conjointe du G5 Sahel ;
- la décision portant création d'un Fonds Fiduciaire pour la Force Conjointe du G5 Sahel ;
- la décision portant création, organisation et fonctionnement des Comités de Soutien et de Contrôle de la Force Conjointe du G5 Sahel ;
- le manuel de procédures de gestion du Fonds Fiduciaire pour la Force Conjointe du G5 Sahel ;
- l'implantation de l'Académie régionale de police du G5 Sahel au sein de l'Ecole nationale de police du Tchad ;
- le Règlement portant création, organisation et fonctionnement du Collège de Défense du G5 Sahel.
16. Entérinent :
- la nomination de Monsieur Maman Sambo SIDIKOU, en qualité de Secrétaire Permanent du G5 Sahel.
17. Instruisent :
- le Conseil des Ministres et le Secrétariat Permanent à prendre les dispositions nécessaires pour la mise en œuvre de la feuille de route relative à la suppression des frais d'itinérance au sein du G5 Sahel ;
- le Conseil des Ministres à mener des réflexions permettant d'avoir des financements autonomes et pérennes pour les activités de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme dans les Etats membres du G5 Sahel ;
- le Conseil des Ministres à diligenter un audit organisationnel du Secrétariat Permanent en vue de sa restructuration afin de lui permettre de jouer pleinement son rôle ;
- le Conseil des Ministres à renforcer la coopération avec l'Union Africaine afin de bénéficier de son expertise au G5 Sahel ;
- le Conseil des Ministres à poursuivre les discussions avec la MINUSMA sur l'accord technique MINUSMA-FC-G5S, en vue de sa prochaine signature ;
- le Conseil des Ministres à poursuivre les efforts tendant à accélérer l'ouverture effective du Collège de Défense, sans préjudice des préoccupations opérationnelles ;
- les Ministres à prendre les dispositions pour une bonne préparation de la réunion du 23 février 2018 qui devra prendre en compte le Programme d'Investissements Prioritaires (PIP) du G5 Sahel ;
- les Ministres de la Défense à autoriser la FC-G5S pour sécuriser la zone infestée par les oiseaux granivores (Frontière Burkina-Mali-Niger), afin de permettre aux services compétents d'engager la lutte anti-aviaire en rapport avec le CILSS ;
-le Secrétariat Permanent à organiser la table ronde pour le financement du PIP du G5 Sahel les 27 et 28 juin 2018 à Bruxelles.
18. Décident de :
- rendre opérationnel immédiatement le mécanisme de fonctionnement du fonds fiduciaire pour la Force Conjointe du G5 Sahel ;
- enregistrer toutes les contributions des donateurs dans le Fonds fiduciaire pour la Force Conjointe du G5 Sahel ;
19. Les Chefs d'Etat, tout en saluant les démarches entreprises par des pays amis pour bénéficier d'un Statut de membre Observateur, ont fait observer que ledit Statut n'est pas prévu dans la Convention portant création du G5 Sahel ;
20. Ils saluent les partenaires et pays amis pour leurs contributions au financement de la Force conjointe du G5 Sahel et précisent que lesdites contributions doivent être recueillies sur les comptes du Fonds fiduciaire et gérées dans un esprit de redevabilité.
21. Les Chefs d'Etat réitèrent leur ferme volonté que la Force conjointe du G5 Sahel soit ancrée au sein du Secrétariat permanent du G5 Sahel.
22. les Chefs d'Etat rendent hommage à l'ensemble des forces engagées au Sahel, présentent leurs condoléances aux familles endeuillées et s'inclinent devant les dépouilles des victimes du terrorisme.

23. Ils remercient leur frère Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République du Mali, Président en Exercice sortant pour son leadership et les avancées remarquables réalisées au cours de son mandat.
24. Ils expriment leur profonde gratitude à Son Excellence Monsieur Issoufou MAHAMADOU, Président de la République du Niger, au peuple et au Gouvernement du Niger, pour l'accueil chaleureux et l'hospitalité africaine dont ils ont fait l'objet durant leur séjour en terre sahélienne du Niger.
25. Les Chefs d'Etat ont décidé que la Présidence en exercice du G5 Sahel sera assurée par Son Excellence Monsieur Issoufou MAHAMADOU.

26. Les Chefs d'Etat ont par ailleurs décidé de tenir leur prochain Sommet ordinaire en février 2019, à Ouagadougou, au Burkina Faso.

Fait à Niamey, le 06 Février 2018

Société

Communiqué du gouvernement : Le gouvernement décide de la fermeture du Campus universitaire ainsi que des cités annexes,…

Communiqué du gouvernement : Le gouvernement décide de la fermeture du Campus universitaire ainsi que des cités annexes, jusqu'à nouvel ordre

Suite aux violentes manifestations estudiantines survenues, hier, à Niamey, le gouvernement, à travers un communiqué émanant du Ministère des Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, a décidé de la fermeture du Campus universitaire ainsi que des cités annexes, jusqu'à nouvel ordre. (Lire ci-dessous l'intégralité du communiqué signé par le ministre Yahouza Sadissou).Ce jour, 18 Avril 2018, les étudiants de l'UAM de Nia...

Prestation de serment à la Cour d'Appel de Niamey : 21 inspecteurs de l'ANAC renvoyés à l'exercice de leur fonction

Prestation de serment à la Cour d'Appel de Niamey : 21 inspecteurs de l'ANAC renvoyés à l'exercice de leur fonction

21 nouveaux inspecteurs de l'Agence Nationale de l'Aviation Civile (ANAC), ont prêté serment, hier matin, à la Cour d'Appel de Niamey. Cette prestation de serment répond aux exigences prévues à l'article 71 de l'ordonnance 2010-23 du 14 mai 2010 portant Code de l'Aviation Civile en République du Niger, qui prévoit en son article 3 la prestation de serment avant leur entrée en fonction. La formule du serment est « Je jure d'exercer mes f...

Assemblée nationale : Vote des projets de loi sur le statut des organisations interprofessionnelles agricoles et sur la …

Assemblée nationale : Vote des projets de loi sur le statut des organisations interprofessionnelles agricoles et sur la sureté et l'utilisation pacifique de l'énergie atomique

Les travaux de la première session ordinaire de l'Assemblée nationale au titre de l'année 2018, dite session des lois, se poursuivent à l'hémicycle Place de la Concertation à Niamey. Au cours de la séance d'hier, les députés ont voté respectivement le projet de loi portant régime des organisations interprofessionnelles agricoles et le projet de loi sur la sûreté et l'utilisation pacifique de l'énergie atomique au Niger. Les travaux de l...

Déclaration de l'Assemblée nationale sur la situation de l'enseignement supérieur : Création d'une commission d'enquête …

Déclaration de l'Assemblée nationale sur la situation de l'enseignement supérieur : Création d'une commission d'enquête parlementaire sur la situation à l'Université Abdou Moumouni de Niamey

Au cours de la séance plénière d'hier, l'Assemblée nationale a fait une déclaration sur la situation des universités publiques. Cette déclaration du parlement fait suite à l'interpellation, le 7 avril dernier, du ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation. Dans cette déclaration lue par la députée Amina Laouali Saminou, l'Assemblée nationale s'est dit ''fortement préoccupée par les difficultés récurrentes r...

Levée de corps du casque bleu nigérien de la MINUSMA mort à Gao au Mali : Les autorités, la hiérarchie militaire et la M…

Levée de corps du casque bleu nigérien de la MINUSMA mort à Gao au Mali : Les autorités, la hiérarchie militaire et la MINUSMA rendent un dernier hommage au capitaine Souley Ibrahim

En mission au sein du 5ème bataillon nigérien de la MINUSMA, le capitaine Souley Ibrahim est un officier des forces armées nigériennes (FAN) mort le 6 avril 2018 dans la ville malienne de Gao. C'est suite à une attaque lâche perpétrée par deux individus non-identifiés dans une rue de Gao, que ce jeune et valeureux officier des FAN âgé de 35 ans a perdu la vie. La levée de corps de cet officier s'est déroulée hier matin, à la morgue de l...

Lancement de la mission (INIR) de l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA) au Niger : Evaluer l'infrastruc…

Lancement de la mission (INIR) de l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA) au Niger : Evaluer l'infrastructure nucléaire du pays en vue d'une feuille de route et des plans d'action

Une délégation de l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA) séjourne pour une dizaine de jours au Niger dans le cadre d'une mission d'évaluation intégrée de l'infrastructure nucléaire nationale (ou Integrated Nuclear Infrastructure Review - INIR). L'ouverture de la réunion technique entre les membres de cette mission et la partie nigérienne a eu lieu hier à Niamey sous la présidence du Premier ministre, chef du gouvernement...

«Au Niger, nous sommes convaincus de la nécessité de modernisation des infrastructures de production, afin de garantir à…

«Au Niger, nous sommes convaincus de la nécessité de modernisation des infrastructures de production, afin de garantir à notre communauté, la satisfaction des besoins énergétiques essentiels»

« Mesdames et Messieurs,Distingués invités à vos titres grades, et qualités respectifs, tout protocole respecté.A l'entame de mon propos je voudrais m'acquitter d'une agréable mission, en vous transmettant les salutations de SEM. Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l'EtatMesdames et Messieurs,Chers invités,Le Niger est membre de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), qui est forte de plu...

Point de presse du ministre de la Santé publique sur la situation de la méningite : Quatre Districts sanitaires ont atte…

Point de presse du ministre de la Santé publique sur la situation de la méningite : Quatre Districts sanitaires ont atteint le seuil d'alerte au 16 avril, mais la situation reste sous contrôle, selon Dr Idi Illiassou Maïnassara

A la date du 16 avril 2018, quatre districts sanitaires à savoir Madarounfa, et Aguié (Région de Maradi), Keita (Région de Tahoua) et Zinder commune, ont atteint le seuil d'alerte, soit trois (3) cas de méningite pour 100.000habitants. C'est ce qui ressort du point de presse fait hier par le ministre de la Santé publique, Dr Idi Illiassou Maïnassara. Le ministre a par la même occasion souligné les mesures prises par le gouvernement pour...

Le Président de la République rencontre les ressortissants nigériens vivant à Lomé : Echanges sur plusieurs questions d'…

Le Président de la République rencontre les ressortissants nigériens vivant à Lomé : Echanges sur plusieurs questions d'intérêt national

En marge de la session extraordinaire de la Conférence des Chefs d'Etat et de gouvernement consacrée à la crise politique en Guinée Bissau, le Président de la République, Chef de l'Etat, S.E Issoufou Mahamadou a eu une rencontre, samedi dernier à l'hôtel 2 février de Lomé, avec les ressortissants nigériens vivant dans ce pays frère et ami du Niger.Après avoir salué nos compatriotes vivant au Togo pour leur disponibilité et l'accueil cha...

Passation de service au ministère de la Communication : M. Habi Mahamadou Salissou prend les rênes du ministère

Passation de service au ministère de la Communication : M. Habi Mahamadou Salissou prend les rênes du ministère

Après le réaménagement technique du Gouvernement intervenu le 11 avril dernier, le nouveau ministre de la Communication, M. Habi Mahamadou Salissou et la ministre de la Communication sortante, Mme Sani Hadiza Koubra Abdoulaye ont procédé le 13 avril dernier dans les locaux du Ministère à la passation de service. La cérémonie s'est déroulée en présence des cadres du Ministère de la communication et des responsables des services rattachés...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abon…

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abondance des produits à des prix abordables

Lancée il y a seulement quelques mois, la campagne des cultures de contre saison a commenc...

vendredi 26 janvier 2018

Le maraîchage, une activité florissante dans le vi…

Le maraîchage, une activité florissante dans le village de Karey Gorou

Ces derniers temps, on constate une forte présence des légumes saisonniers dans la capital...

vendredi 26 janvier 2018

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Nige…

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Niger s'engage à contourner le problème d'écoulement des produits

La Fédération des Coopératives Maraîchères (FCMN-Niya) est une organisation paysanne faîti...

vendredi 26 janvier 2018

L'air du temps

Ces trouble-fête de l'échangeur

Ces trouble-fête de l'échangeur

Après son inauguration officielle, le 03 avril dernier, l'échangeur Diori Hamani de Niamey...

vendredi 13 avril 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.