Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editorial : Exit les contre-valeurs !


DG onepUn Colloque sur la Renaissance culturelle ouvre ses travaux ce matin, au Palais des Congrès de Niamey, sous la présidence du Président de la République, SE. Issoufou Mahamadou. Ce sera l'occasion pour les participants de décortiquer de fonds en comble le concept de la Renaissance culturelle. En effet, second axe prioritaire du second mandat du Président de la République, la Renaissance culturelle a pour objet de nous permettre de renforcer notre identité, de nous forger un destin commun et de donner un sens à notre existence en tant que peuple, en tant que Nation.
Des valeurs comme cultiver le patriotisme et le dévouement à la collectivité ; avoir partout et toujours le sens de l'intérêt général et cultiver le civisme ; rompre avec l'obscurantisme ambiant et tous les autres comportements propres à annihiler chez les Nigériens toute idée d'ouverture, de progrès et d'innovation ; cultiver chez les nigériens la confiance en soi ; créer les conditions d'une rupture avec la mentalité d'assisté et la mendicité sous toutes ses formes ; combattre l'oisiveté, insuffler l'amour du travail; combattre la corruption, la concussion et le népotisme ; promouvoir la solidarité et la responsabilité ; promouvoir l'individu, le détribaliser en le libérant du régionalisme, de l'ethnocentrisme et du sectarisme, doivent être cultivées et acceptées par tous.
Déjà, lors de son discours inaugural du second mandat du CESOC, le Chef de l'Etat a abordé sans complaisance la Renaissance culturelle et la modernisation sociale qu'il entend promouvoir et instaurer dans notre pays. Cette modernisation sociale, a dit le Chef de l'Etat, passe par la culture des valeurs positives à transmettre aux générations futures et le combat contre des contre valeurs. Ainsi, comme l'a si bien dit le Président Issoufou, être père et mère sont des fonctions. « La famille est une institution, la première institution de base de notre organisation sociale. Elle doit servir de vecteur en vue de transmettre les valeurs culturelles et de combattre les contre-valeurs », a souligné le Chef de l'Etat.
Il est de la responsabilité des parents à être des modèles pour leurs enfants. La famille doit être le centre névralgique de l'éducation à la base. Car, la famille, c'est d'abord la première école où l'on doit éduquer l'enfant, le façonner pour en faire un adulte responsable. C'est au sein de la famille que l'enfant s'imprègne des bases du respect, d'obéissance, de tolérance, de pardon, de vivre ensemble, de partage, de solidarité, de fraternité, d'amour du prochain, d'altruisme, du courage, de détermination, d'engagement, de patriotisme, d'honnêteté, de sincérité, de gratitude, d'entraide, de respect de la parole donnée, de respect de la personne humaine, de respect des biens d'autrui, de justice, de crainte de l'illicite, etc.
Or, actuellement cette éducation familiale qui inculque à l'enfant la morale et les bonnes manières de vivre dans la dignité, le don de soi au travail, si indispensable dans une société tend à disparaitre malheureusement. Les enfants sont abandonnés à eux-mêmes et à l'implacable éducation de la rue.
Conscient que ce danger peut mettre en péril notre société, le Président de la République, en bon père de la Nation, exhorte tout un chacun à plus de responsabilité.
Pour lui, en effet, « les valeurs, sur lesquelles l'accent doit être mis, vont du respect de la loi (donc de l'autorité), à la culture d'entretien en passant par la justice, l'égalité y compris celle du genre, la paix, la sécurité, l'unité nationale, le sens du devoir, le patriotisme, la solidarité, la tolérance, le respect des droits humains, le cousinage à plaisanterie, la défense de l'intérêt général, le respect du bien public, le respect des engagements pris et de la parole donnée, la discipline, le courage, la patience, le sens de l'honneur, l'intégrité, la dignité, la persévérance, l'esprit d'initiative, l'esprit de curiosité et la soif du savoir, un niveau d'aspiration élevé, l'esprit de compétition, la recherche de la performance, l'esprit d'épargne, etc. ».
Aussi, le Chef de l'Etat a-t-il invité les conseillers, qui sont imbibés des valeurs de notre société dont ils reflètent toute la diversité, à méditer sur cette liste en vue de son enrichissement.
Le jeu en vaut la chandelle. Car, ne nous voilons pas la face, aujourd'hui, ces valeurs positives si chères à nos parents sont en train d'être érodées et à la place surgissent des contre valeurs comme « le tribalisme, le régionalisme, l'ethnocentrisme, la malhonnêteté, la cupidité, le gain facile, le népotisme, le favoritisme, le recul de l'ardeur au travail, la corruption, l'impunité, l'hypocrisie, etc. ».
Que faire devant cette dégradation de nos valeurs intrinsèques d'honnêteté et de rigueur morale ? Que faire devant ces contre-valeurs qui vont de la vénalité à l'ostentation et au gaspillage en passant par l'égoïsme, le népotisme, le clanisme, le tribalisme, le régionalisme, le communautarisme, le fatalisme, la superstition, les fausses rumeurs, la jalousie, la tromperie, la calomnie, la médisance, l'ingratitude, l'hypocrisie, le mensonge, l'arrogance, l'incivisme, l'oisiveté, la paresse, le parasitisme, la mendicité, la mentalité d'assisté, les mariages précoces ou forcés, la dépravation des mœurs la violence ?
Il y a urgence, car il faut lutter contre le clanisme, le tribalisme, le régionalisme et le communautarisme. Ces idéaux rétrogrades qui constituent un fonds de commerce pour certains compatriotes égarés doivent être combattus sans ménagement.
Au Niger, nous sommes tous des citoyens égaux en droits et en devoirs dans une République une et indivisible. « Les replis identitaires sont non seulement anticonstitutionnels mais aussi contre nature, comme le prouvent les méfaits de l'endogamie liés à la consanguinité et ses incidences sur les maladies génétiques et les malformations. La nature nous recommande, non pas le repli sur soi, mais l'ouverture».
Le débat autour des propos haineux et tendancieux, malheureusement relayés par une certaine presse, faisant ces derniers temps la chronique sur les réseaux sociaux, ne doivent plus être tolérés, ni banalisés. Ils doivent être sanctionnés avec toute la rigueur requise par la loi. Le Niger est notre bien commun et l'unité de notre peuple ne doit jamais être sacrifiée à l'autel des intérêts égoïstes et mesquins.

Mahamadou Adamou( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )

15/02/18

Société

Le PADA/ITA, un véritable outil de lutte contre l'insécurité alimentaire au Niger : ''L'irrigation c'est la technique la…

Le PADA/ITA, un véritable outil de lutte contre l'insécurité alimentaire au Niger : ''L'irrigation c'est la technique la plus sûre pour l'atteinte de l'objectif faim zéro d'ici 2021'', estime le Coordonnateur Moussa Kabou

Projet agropastoral visant à contribuer à la sécurité alimentaire durable en développant des systèmes d'irrigation dans les zones désertiques de la région d'Agadez, le Projet d'Appui au Développement Agricole de l'Irhazer, du Tamesna et de l'Aïr (PADA/ITA), a plusieurs objectifs dont celui, de ''contribuer à la sécurité alimentaire durable par le développement de l'agriculture irriguée en y intégrant l'élevage'' . Pour les objectifs spé...

Lancement de la première édition du Festival International du Mil (FESTIMIL) : Promouvoir l'alimentation saine et équili…

Lancement de la première édition du Festival International du Mil (FESTIMIL) : Promouvoir l'alimentation saine et équilibrée à travers la production et la consommation du mil

La Première Dame Dr Lalla Malika, Issoufou, Présidente de la Fondation Tatali Iyali, a parrainé hier à l'Académie des Arts Martiaux (ACAM) de Niamey, le lancement officiel de la première édition du Festival International du Mil (FESTIMIL). Cette édition est placée sous le thème de : « Défis et perspectives de la culture du mil au Niger ». L'objectif du FESTIMIL est de promouvoir l'alimentation saine et équilibrée de la famille particuli...

Journée d'information et d'échanges avec les médias sur la médiatisation des affaires judiciaires : Échanges fructueux e…

Journée d'information et d'échanges avec les médias sur la médiatisation des affaires judiciaires : Échanges fructueux entre les hommes des médias et les différentes professions judiciaires

Le Ministère de la justice et le Haut-commissariat à la modernisation de l'Etat ont conjointement organisé, hier à la Maison de la Presse de Niamey, une journée d'information et d'échanges avec les médias sur la médiatisation des affaires judiciaires. Le thème est : « rôles et responsabilités ». La rencontre a réuni les hommes des médias et les différentes professions judiciaires du Niger pour échanger sur la médiatisation des affaires ...

Conférence de presse du ministre de l'Environnement de la Salubrité urbaine et du Développement durable : Le ministre Al…

Conférence de presse du ministre de l'Environnement de la Salubrité urbaine et du Développement durable : Le ministre Almoustapha Garba annonce une série d'activités dans le cadre du sommet sur le climat

Le ministre de l'Environnement, de la Salubrité urbaine et du Développement durable M. Almoustapha Garba, a animé, hier après-midi, une conférence relative aux activités qui se dérouleront très prochainement à Niamey dans le cadre du Sommet des Chefs d'Etat sur le Climat. Il s'agissait pour le conférencier d'attirer l'attention du public nigérien sur l'importance de ce Sommet, mais aussi sur les actions qui sont en cours dans le cadre d...

Lancement officiel de formation des Agents du Protocole du Ministère des Affaires étrangères (MAE) : Pour l'acquisition …

Lancement officiel de formation des Agents du Protocole du Ministère des Affaires étrangères (MAE) : Pour l'acquisition des compétences nécessaires à l'organisation de la conférence UA à Niamey

L'Agence UA Niger 2019 a lancé officiellement, hier 20 février, dans l'auditorium Sani Bako du Ministère des Affaires Etrangères, une formation de renforcement des capacités des agents du protocole. Cette formation, qui entre dans le cadre des préparatifs de la 33ème Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de l'Union Africaine, prévue en juillet 2019 à Niamey, concerne 60 agents du protocole dudit Ministère. Etaient présents à ce...

Visite de chantier de construction de la Cité de l'Union Africaine : Le taux d'exécution est à 76,2 % et les travaux fin…

Visite de chantier de construction de la Cité de l'Union Africaine : Le taux d'exécution est à 76,2 % et les travaux finiront, au plus tard, le 31 mai 2019

Dans le cadre de sa campagne d'information du public sur l'état d'avancement des projets d'infrastructures, initiés en prélude à la 33ème Conférence de l'UA, l'Agence UA Niger 2019 a organisé, hier matin, une visite guidée sur le chantier de construction de la Cité Futura. La visite a été conjointement conduite par le Ministre des Domaines, de l'Urbanisme et Logement M. Waziri Maman, le Directeur général de l'Agence UA Niger 2019, M. Mo...

Niamey/Rencontre entre le président de la Délégation spéciale de la Ville de Niamey et les représentants des ONG : Les p…

Niamey/Rencontre entre le président de la Délégation spéciale de la Ville de Niamey et les représentants des ONG : Les problèmes relatifs à la vie urbaine au centre des échanges

Le Secrétaire général du Ministère du Développement communautaire et de l'Aménagement du territoire M. Ibrahim Adamou et le président de la Délégation spéciale de la Ville de Niamey, M. Mamoudou Mouctar, ont co-présidé une rencontre avec les représentants des ONG, hier matin dans la salle de conférence de la communauté urbaine de Niamey. Il s'est agi à travers cette rencontre d'échanges d'aboutir à un plan d'actions prenant en compte de...

1ère édition du Festival international du Mil (FESTIMIL) : Zoom sur le mil, indispensable céréale

1ère édition du Festival international du Mil (FESTIMIL) : Zoom sur le mil, indispensable céréale

Comme pour talonner l'évènement annuel du monde rural nigérien qu'est le Salon de l'Agriculture, de l'Hydraulique, de l'Environnement et de l'Elevage (SAHEL- Niger), un autre événement s'ouvre ce matin 21 février toujours à Niamey. Il s'agit de la 1ère édition du Festival international du Mil (FESTIMIL). Organisé conjointement par le ministère de l'Agriculture et de l'Elevage et la Fondation Tattali Iyali de la Première Dame Dr Lalla Ma...

Atelier de partage du programme de prise en charge de la reddition des éléments de Boko Haram : Vers la répartition des …

Atelier de partage du programme de prise en charge de la reddition des éléments de Boko Haram : Vers la répartition des tâches entre les acteurs pour l'optimisation de l'opération

      Le Ministère de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses organise depuis hier à Niamey, un atelier de partage avec les partenaires du programme de prise en charge des éléments de Boko Haram en reddition. Le but ultime de cette rencontre de deux jours (19 - 20 février), est de contribuer à l'amélioration du programme, à travers une répartition claire d...

Lancement de la 5ème édition du Salon de l'Agriculture, de l'Hydraulique, de l'Environnement et de l'Elevage (SAHEL-Nige…

Lancement de la 5ème édition du Salon de l'Agriculture, de l'Hydraulique, de l'Environnement et de l'Elevage (SAHEL-Niger) : Une vitrine du monde rural nigérien

A la fois un espace de dialogue, d'échange et de partage d'expérience entre la profession agricole, les pouvoirs publics et les partenaires au développement, le Salon de l'Agriculture, de l'Hydraulique, de l'Environnement et de l'Elevage (SAHEL- Niger) constitue un véritable rendez-vous annuel pour le monde rural au regard de l'engouement que suscite chaque édition et au vu de l'amélioration du niveau de créativité et d'innovation des p...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Département de Gouré : Entre volonté de développem…

Département de Gouré : Entre volonté de développement et lutte contre les aléas climatiques

      Une terre de contrastes entre les plaines, les hauts plateaux du M...

vendredi 22 février 2019

Interview du maire de la commune rurale de Guidigu…

Interview du maire de la commune rurale de Guidiguir M. Ari Jarami : « Nous menons des campagnes de sensibilisation pour freiner le déboisement, la coupe abusive du bois, la fixation des dunes »

Du point de vue géologique, le territoire communal est essentiellement rattaché à la régio...

vendredi 22 février 2019

Département de Magaria : La préservation de l'envi…

Département de Magaria : La préservation de l'environnement gage de développement durable

Avec une superficie de 7 903 km2, Magaria est l'un des départements les plus riches en mat...

vendredi 15 février 2019

L'air du temps

Sus à la publication des images des victimes !

Sus à la publication des images des victimes !

Décidément les effets dévastateurs des réseaux sociaux sur nos valeurs sociales est sans l...

vendredi 22 février 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.