Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editorial : Exit les contre-valeurs !


DG onepUn Colloque sur la Renaissance culturelle ouvre ses travaux ce matin, au Palais des Congrès de Niamey, sous la présidence du Président de la République, SE. Issoufou Mahamadou. Ce sera l'occasion pour les participants de décortiquer de fonds en comble le concept de la Renaissance culturelle. En effet, second axe prioritaire du second mandat du Président de la République, la Renaissance culturelle a pour objet de nous permettre de renforcer notre identité, de nous forger un destin commun et de donner un sens à notre existence en tant que peuple, en tant que Nation.
Des valeurs comme cultiver le patriotisme et le dévouement à la collectivité ; avoir partout et toujours le sens de l'intérêt général et cultiver le civisme ; rompre avec l'obscurantisme ambiant et tous les autres comportements propres à annihiler chez les Nigériens toute idée d'ouverture, de progrès et d'innovation ; cultiver chez les nigériens la confiance en soi ; créer les conditions d'une rupture avec la mentalité d'assisté et la mendicité sous toutes ses formes ; combattre l'oisiveté, insuffler l'amour du travail; combattre la corruption, la concussion et le népotisme ; promouvoir la solidarité et la responsabilité ; promouvoir l'individu, le détribaliser en le libérant du régionalisme, de l'ethnocentrisme et du sectarisme, doivent être cultivées et acceptées par tous.
Déjà, lors de son discours inaugural du second mandat du CESOC, le Chef de l'Etat a abordé sans complaisance la Renaissance culturelle et la modernisation sociale qu'il entend promouvoir et instaurer dans notre pays. Cette modernisation sociale, a dit le Chef de l'Etat, passe par la culture des valeurs positives à transmettre aux générations futures et le combat contre des contre valeurs. Ainsi, comme l'a si bien dit le Président Issoufou, être père et mère sont des fonctions. « La famille est une institution, la première institution de base de notre organisation sociale. Elle doit servir de vecteur en vue de transmettre les valeurs culturelles et de combattre les contre-valeurs », a souligné le Chef de l'Etat.
Il est de la responsabilité des parents à être des modèles pour leurs enfants. La famille doit être le centre névralgique de l'éducation à la base. Car, la famille, c'est d'abord la première école où l'on doit éduquer l'enfant, le façonner pour en faire un adulte responsable. C'est au sein de la famille que l'enfant s'imprègne des bases du respect, d'obéissance, de tolérance, de pardon, de vivre ensemble, de partage, de solidarité, de fraternité, d'amour du prochain, d'altruisme, du courage, de détermination, d'engagement, de patriotisme, d'honnêteté, de sincérité, de gratitude, d'entraide, de respect de la parole donnée, de respect de la personne humaine, de respect des biens d'autrui, de justice, de crainte de l'illicite, etc.
Or, actuellement cette éducation familiale qui inculque à l'enfant la morale et les bonnes manières de vivre dans la dignité, le don de soi au travail, si indispensable dans une société tend à disparaitre malheureusement. Les enfants sont abandonnés à eux-mêmes et à l'implacable éducation de la rue.
Conscient que ce danger peut mettre en péril notre société, le Président de la République, en bon père de la Nation, exhorte tout un chacun à plus de responsabilité.
Pour lui, en effet, « les valeurs, sur lesquelles l'accent doit être mis, vont du respect de la loi (donc de l'autorité), à la culture d'entretien en passant par la justice, l'égalité y compris celle du genre, la paix, la sécurité, l'unité nationale, le sens du devoir, le patriotisme, la solidarité, la tolérance, le respect des droits humains, le cousinage à plaisanterie, la défense de l'intérêt général, le respect du bien public, le respect des engagements pris et de la parole donnée, la discipline, le courage, la patience, le sens de l'honneur, l'intégrité, la dignité, la persévérance, l'esprit d'initiative, l'esprit de curiosité et la soif du savoir, un niveau d'aspiration élevé, l'esprit de compétition, la recherche de la performance, l'esprit d'épargne, etc. ».
Aussi, le Chef de l'Etat a-t-il invité les conseillers, qui sont imbibés des valeurs de notre société dont ils reflètent toute la diversité, à méditer sur cette liste en vue de son enrichissement.
Le jeu en vaut la chandelle. Car, ne nous voilons pas la face, aujourd'hui, ces valeurs positives si chères à nos parents sont en train d'être érodées et à la place surgissent des contre valeurs comme « le tribalisme, le régionalisme, l'ethnocentrisme, la malhonnêteté, la cupidité, le gain facile, le népotisme, le favoritisme, le recul de l'ardeur au travail, la corruption, l'impunité, l'hypocrisie, etc. ».
Que faire devant cette dégradation de nos valeurs intrinsèques d'honnêteté et de rigueur morale ? Que faire devant ces contre-valeurs qui vont de la vénalité à l'ostentation et au gaspillage en passant par l'égoïsme, le népotisme, le clanisme, le tribalisme, le régionalisme, le communautarisme, le fatalisme, la superstition, les fausses rumeurs, la jalousie, la tromperie, la calomnie, la médisance, l'ingratitude, l'hypocrisie, le mensonge, l'arrogance, l'incivisme, l'oisiveté, la paresse, le parasitisme, la mendicité, la mentalité d'assisté, les mariages précoces ou forcés, la dépravation des mœurs la violence ?
Il y a urgence, car il faut lutter contre le clanisme, le tribalisme, le régionalisme et le communautarisme. Ces idéaux rétrogrades qui constituent un fonds de commerce pour certains compatriotes égarés doivent être combattus sans ménagement.
Au Niger, nous sommes tous des citoyens égaux en droits et en devoirs dans une République une et indivisible. « Les replis identitaires sont non seulement anticonstitutionnels mais aussi contre nature, comme le prouvent les méfaits de l'endogamie liés à la consanguinité et ses incidences sur les maladies génétiques et les malformations. La nature nous recommande, non pas le repli sur soi, mais l'ouverture».
Le débat autour des propos haineux et tendancieux, malheureusement relayés par une certaine presse, faisant ces derniers temps la chronique sur les réseaux sociaux, ne doivent plus être tolérés, ni banalisés. Ils doivent être sanctionnés avec toute la rigueur requise par la loi. Le Niger est notre bien commun et l'unité de notre peuple ne doit jamais être sacrifiée à l'autel des intérêts égoïstes et mesquins.

Mahamadou Adamou( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )

15/02/18

Société

Poursuite de la rupture collective de jeûne (Iftâr) à la Présidence de la République : Les partis politiques, les Syndic…

Poursuite de la rupture collective de jeûne (Iftâr) à la Présidence de la République : Les partis politiques, les Syndicats et les Organisations de la société civile, invités du Président de la République

Poursuivant son programme d'invitation pour la rupture collective de jeûne à la Présidence de la République, le Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou a convié, le vendredi dernier, les représentants des partis politiques, ceux des Syndicats et des Organisations de la société civile à la séance de l'iftar ou rupture collective de jeûne au Palais de la présidence. C'était en présence du Premier Ministre, SE Brigi Rafini et des membres du ...

Célébration de la Journée mondiale de l'Afrique : Le Groupe africain du corps diplomatique organise une conférence-débat…

Célébration de la Journée mondiale de l'Afrique : Le Groupe africain du corps diplomatique organise une conférence-débat sur la ZLECAF

L'auditorium Sani Bako du ministère des Affaires étrangères a abrité, jeudi dernier, une conférence-débat sur la Zone de libre échange continentale africaine (ZLECAF), une initiative continentale dont le Président Issoufou Mahamadou est l'un des plus fervents défenseurs. Cette initiative, portée par le groupe africain du corps diplomatique présent au Niger et présidée par SEM Mahamat Nour Mallaye, s'inscrit dans le cadre de la Journée M...

Visites du Ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé : Apprécier de visu la disponibilité, l'accessibilit…

Visites du Ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé : Apprécier de visu la disponibilité, l'accessibilité et les prix des produits de première nécessité

Le ministre du Commerce et de la Promotion du secteur privé, M. Sadou Seydou, a entrepris le 26 mai dernier, des visites sur les différents marchés de la capitale ainsi que chez certains grands grossistes de la place. Il s'est agi pour le ministre et sa délégation de s'enquérir de la disponibilité, de l'accessibilité des produits de première nécessité, de leur prix et de s'assurer de la tenue des promesses faites par les opérateurs écon...

Rupture collective de jeûne au Palais de la Présidence : Le Chef de l'Etat rompt le jeûne avec l'Association des veuves …

Rupture collective de jeûne au Palais de la Présidence : Le Chef de l'Etat rompt le jeûne avec l'Association des veuves et enfants des militaires tombés sur le champ d'honneur

Il est devenu une tradition pour le Président de la République, Chef de l'Etat, depuis son accession à la magistrature suprême, d'inviter chaque année, au mois de Ramadan, l'ensemble des couches socio professionnelles de notre pays, au palais de la Présidence pour une rupture collective de jeûne ou Iftar. C'est ainsi qu'hier, le Chef de l'Etat a rompu le jeûne avec l'association des veuves et enfants des militaires tombés sur le champ d...

Réunion du Comité interministériel d'orientation sur la Société de l'Information : Accélérer le développement du numériq…

Réunion du Comité interministériel d'orientation sur la Société de l'Information : Accélérer le développement du numérique au Niger

Le Président de la République, Chef de l'Etat S.E Issoufou Mahamadou, a présidé hier matin, dans la salle de Conseil des Ministres, une réunion du Comité interministériel d'orientation sur la Société de l'Information. Cette première réunion sur le numérique a regroupé autour du Chef de l'Etat, le Premier ministre, Chef dugouvernement ; des membres du gouvernement et plusieurs responsables du secteur. La réunion a surtout porté sur le pr...

Visite du Premier ministre à la station de pompage d'eau de Goudel : Apporter une solution immédiate au problème de l'ap…

Visite du Premier ministre à la station de pompage d'eau de Goudel : Apporter une solution immédiate au problème de l'approvisionnement en eau de la capitale

Le Premier ministre Brigi Rafini a effectué une visite, hier matin, à la station de pompage d'eau de Goudel, qui constitue une retenue d'eau pour la société d'exploitation des eaux du Niger. Dans ce déplacement, SEM Brigi Rafini est accompagné par le ministre de l'hydraulique et de l'assainissement, M. Issoufou Katambé, le gouverneur de Niamey et plusieurs cadres centraux.Il s'est agi pour les membres du gouvernement de constater de vis...

Séance de rupture collective à la Présidence de la République : SE Issoufou Mahamadou rompt le jeûne avec les présidents…

Séance de rupture collective à la Présidence de la République : SE Issoufou Mahamadou rompt le jeûne avec les présidents des institutions, les députés nationaux, les membres du Gouvernement, les Ambassadeurs et membres du corps diplomatique

Depuis 2011, chaque année, pendant le mois béni de ramadan, le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou convie à l'Iftar (séance de rupture de jeûne) et à tour de rôle les différentes couches sociales et organisations professionnelles du pays. Hier, les présidents des institutions, les députés nationaux, les membres du Gouvernement, les Ambassadeurs et membres du corps diplomatique de confession musulmane ou non...

Lancement des activités de la Société Négoce la Référence : Un autocollant holographique pour mieux sécuriser les véhicu…

Lancement des activités de la Société Négoce la Référence : Un autocollant holographique pour mieux sécuriser les véhicules

Le ministère des Transports et la Société Négoce la Référence (SNER) ont conjointement procédé au lancement du nouvel autocollant holographique de sécurité qui sera posé sur les plaques d'immatriculations. Le Niger devient ainsi le troisième pays africain à adopter cette nouvelle technologie qui vise à protéger les propriétaires de véhicules ainsi que leurs biens motorisés, et aussi à sécuriser davantage l'ensemble du territoire nationa...

La fondation Tatali Iyali poursuit sa caravane Ramadan Kareem : 275 kits ramadan à des personnes âgées, veuves et orphel…

La fondation Tatali Iyali poursuit sa caravane Ramadan Kareem : 275 kits ramadan à des personnes âgées, veuves et orphelins de la ville de Niamey

La Première dame Dr Lala Malika Isssoufou Mahamadou, présidente de la fondation Tatali Iyali a présidé, hier dans la matinée, au siège de la fondation, la cérémonie de distribution des kits ramadan au profit des personnes âgées, des veuves et des orphelins de la ville de Niamey. Cette opération est la énième du genre depuis le début de ce mois béni de Ramadan. Elle s'inscrit dans le programme ramadan kareem de la fondation Tatali Iyali,...

Message du ministre de la Santé Publique à l'occasion de la Journée Mondiale de lutte contre la fistule obstétricale : D…

Message du ministre de la Santé Publique à l'occasion de la Journée Mondiale de lutte contre la fistule obstétricale : Dr Idi Illiassou Mainassara appelle les différents acteurs à redoubler d'efforts en vue de l'éradication de la maladie

A l'instar de la communauté internationale, le Niger célèbre ce jeudi 24 mai 2018, la Journée Mondiale de lutte contre la fistule obstétricale. Le thème de l'édition de 2018 est « Ne laisser personne derrière, engageons-nous à mettre fin à la fistule maintenant ». A cette occasion, le ministre de la Santé Publique, Dr Idi Illiassou Maïnassara a livré un message dans lequel, il a déclaré que, le Niger a pris des mesures dont la création ...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Ramadan 2018 /Denrées alimentaires : Disponibilité…

Ramadan 2018 /Denrées alimentaires : Disponibilité des produits et stabilité des prix sur tous les marchés de la capitale

Le mois béni de Ramadan est un mois pendant lequel, la consommation alimentaire est élevée...

vendredi 18 mai 2018

Ramadan 2018 : Prix du sucre en baisse, attention …

Ramadan 2018 : Prix du sucre en baisse, attention à la surconsommation

Le prix du sucre connait cette année une forte baisse par rapport au Ramadan 2017. Le cart...

vendredi 18 mai 2018

Prix des légumes sur les marchés : A la limite de …

Prix des légumes sur les marchés : A la limite de la flambée

Les musulmans du Niger, à l'instar de ceux des autres pays, ont entamé à partir du mercred...

vendredi 18 mai 2018

L'air du temps

Hum, Ramadan passera !

Hum, Ramadan passera !

«Laisse garçon courir, Ramadan passera....». Cette tranchante petite phrase qui fait fureu...

vendredi 25 mai 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.